1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Retour au sujet INTERNATIONAL BRACHYTHERAPY B

INTERNATIONAL BRACHYTHERAPY B : IBt accueille un nouvel actionnaire

j.salee
05 janv. 200918:17

Publié par Binck Bank le 05-01-2009 à 18:09:15

Bruxelles(L'Echo) - La structure de l'actionnariat de la société de biotechnologie IBt vient de connaître un nouveau développement majeur avec l'entrée, à hauteur de 22% de ses doits de vote, du groupe allemand SMI Steglitz MedInvest.

On se souviendra qu'au début de 2008, un autre groupe allemand, Ezag, est apparu dans le tour de table de cette entreprise wallonne spécialisée dans les implants radioactifs en échange de l'apport de ses parts dans l'une de ses filiales (Bebig). Lors de l'annonce de cette opération, il était également question que les fondateurs d'IBt cédent les 5 millions de parts bénéficiaires en leur possession. Ces parts ne sont pas cotées et ne jouissent pas du dividende. Par contre, elles bénéficient du droit de vote.

C'est de cette cession dont il est question aujourd'hui. Ezag qui détenait une option call (droit d'acheter) sur les parts bénéficiaires l'a transférée à SMI Steglitz MedInvest, une société d'investissement. Cette dernière a annoncé son intention d'exercer immédiatement cette option. Elle détient donc un peu plus de 5 millions de parts représentant 22,2% des droits de vote d'IBt.

Ezag et SMI ont en outre conclu un accord qui d'une part, donne le droit (selon certaines conditions) au premier d'acquérir auprès du second les parts bénéficiaires et, d'autre part, donne le droit au second (selon certaines conditions) de vendre ces parts au premier.

Lorsque l'on sait que la participation d'Ezag dans IBt se situe juste sous la limite du seuil de déclenchement d'une OPA (30%), on est tenté de voir dans cette transaction conclue entre Ezag et SMI, les termes même d'un accord de portage sur 22% des droits de vote d'IBt. Pour l'heure, l'actionnariat d'IBt se présente, grosse modo, comme suit : flottant et petits actionnaires 40%, fondateurs, direction et actionnaires historiques 8%, Ezag 29,9% et SMI 22%.

Stéphane Wuille
stephane.wuille@lecho

Signaler un abus

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

24 réponses

  • oli66
    05 janvier 200918:45

    Enfin une nouvelle
    Tu m'as devancé Jack mais peut importe c'est que certain y croit dans IBT...

    Signaler un abus

  • j.salee
    06 janvier 200909:18

    Comme le note le commentaire de L'Echo, la loi prévoit en effet une obligation d'OPA pour un actionnaire qui atteint 30% des parts. La CBFA va-t-elle accepter ce montage?

    J'imagine bien que des avocats spécialisés ont supervisé l'opération, mais je me pose quand même des questions car elle me semble peu correspondre à l'esprit de la loi. Ce n'est que mon avis.

    Nous approchons-nous d'une OPA?

    D'autres avis?

    Signaler un abus

  • Dahoyo
    06 janvier 200910:06

    A part chercher des articles, je ne connais rien sur l'économie. Une opa, c'est positif ou négatif pour la santé de l'entreprise? @+ D.H

    Signaler un abus

  • beublet
    06 janvier 200910:12

    Une OPA ( Offre Publique d'Achat ) est en général très positif pour le cours de bourse de l'entreprise rachetée. Il y a souvent une prime de 30 à 50 % sur le dernier cours de clôture enregistré.

    Il suffit de voir les achats enregistrés par Pfizer ( leader mondial ) durant l'année 2008 des petites biotechs prometeuses style IBT, leurs de bourse flambaient de 150% ...
    C'est tout ce je nous souhaite :-)

    Bonne journée !

    MisterJackx

    Signaler un abus

  • Dahoyo
    06 janvier 200910:20

    les renseignements....alors il y a de l'espoir pour IBT....@+ D.H

    Signaler un abus

  • r.mille3
    06 janvier 200910:24

    vendu leurs parts aux conditions actuelles donc estiment que le rapport cours/risque est OK.
    Le financement est sans doute problematique maintenant mais Ezag est bien positionné pour racheter la société quand elle en aura les moyens.Ou alors pour revendre à bon prix à un autre.
    C'est en tt cas positif à mon avis.

    Signaler un abus

  • pconsta7
    06 janvier 200910:44

    Comme le cours ce matin !

    Signaler un abus

  • pconsta7
    06 janvier 200910:46

    Bonjour, je n'arrive pas à poster un nouveau sujet sur le nouveau site, alors que sur l'ancien c'est faisable ! Qui peut me renseigner ? Merci

    Signaler un abus

  • j.salee
    06 janvier 200911:21

    Les fondateurs ont effectivement vendu aux conditions actuelles; à l'époque la situation en "stand alone" n'était guère confortable après l'échec US. Depuis lors, la restructuration dans le cadre de l'opération avec le groupe allemand Eckert & Ziegler semble porter des fruits prometteurs.
    Mais quelles sont les intentions d'EZAG? Pourquoi évitent-ils une OPA aujourd'hui alors que les cours sont bas?
    Ce sont des questions que l'on peut légitimement se poser en tant que petit actionnaire d'IBt.

    Signaler un abus

  • pconsta7
    06 janvier 200913:32

    Qui peut répondre à ma question ? 2 postes + haut

    Signaler un abus

  • j.salee
    06 janvier 200915:06

    J'ai testé et n'ai pas réussi à poster un message. C'est un site Béta; il y a visiblement encore des bugs ...

    Signaler un abus

  • oli66
    06 janvier 200918:27

    Déjà essayé de posté aussi sur le nouveau site, rien à faire!
    Donc vous n'êtes pas les seuls à avoir des problèmes.
    Et rien compris à ce site car on ne sait pas revenir sur le forum après d'essayer de poster!
    Je reste à l'ancien et c'est très bien ainsi!
    Pour revenir sur IBT, je pense que cela devient intéressant mais malheureusement toujours ce foutu marché incertain et 2009 pas bon non plus !
    Quand on voit punch international monté à du 230%, cela fait rêver évidemment.

    Signaler un abus

  • pconsta7
    06 janvier 200921:19

    Merci, cela me rassure, je garde aussi l'ancien site pour l'instant. Reco à tous pour l'analyse ! Que penser en ces temps difficiles ,

    Signaler un abus

  • oli66
    06 janvier 200922:44

    J'ai envie de me renforcer sur ibt mais.....Quid?

    Signaler un abus

  • Dahoyo
    06 janvier 200922:46

    Signaler un abus

  • oli66
    06 janvier 200923:01

    Je m'allie à l'analyse de Jack!
    Mais quand va t'on savoir si la cbfa va accepter ce montage?
    Quelqu'un aurait une réponse?
    Si ce montage est accepté, cela pourrait monter très vite et 2€ était un bon prix.

    Signaler un abus

  • j.salee
    06 janvier 200923:58

    A mon avis, si le montage n'était pas accepté, on devrait logiquement aller vers une OPA.
    S'il est accepté, il y a des chances, me semble-t-il, pour qu'on ait également une OPA, mais quand???

    Signaler un abus

  • r.mille3
    08 janvier 200911:30

    ait obligation d'OPA car pas modification dans le controle de la société ,juste une augmentation de la participation.
    Le fait de déja posseder plus de 30% des actions avant ce renforcement ne les oblige pas à lancer une OPA.S'il y avait eu changement de controle ou s'ils avaient eu moins de 30% avant ils auraient été obligés.

    Signaler un abus

  • j.salee
    09 janvier 200914:40

    Ce qui ressort de la loi belge :
    Lorsqu’une personne (agissant seule ou de concert) vient à acquérir le contrôle d’une société dont les titres sont admis à la négociation sur un marché règlemente, elle est tenue de lancer une OPA. Peu importe que l’acquisition des titres se fasse par une souscription d’actions nouvelles.
    En Belgique, le seuil de contrôle a été fixé à trente % des titres avec droit de vote.

    Signaler un abus

  • j.salee
    16 février 200909:55

    Je constate que Creafund a adopté le point de vue de l'OPA obligatoire qui me semble défendable et correspondre à l'esprit de la loi. Comme cette loi est récente et qu'il n'y a sans doute pas encore eu de cas identique, la CBFA va probablement devoir plancher sur le cas, mais la requête me paraît avoir des chances d'aboutir.

    Signaler un abus

  • Dahoyo
    16 février 200909:59

    Signaler un abus

  • beublet
    16 février 200910:04

    aurait une prime de 57% par rapport au dernier cours mais pour moi qui a un pru de 4.95 EUR ... cela m'ennuie un peu ... surtout que j'étais pas trop pressé ...

    Signaler un abus

  • j.salee
    16 février 200910:57

    D'accord avec Beublet; personnellement, je pense qu'elle vaut plus.

    Je suppose que depuis le 5 janvier 09, Creafund II, n'est pas resté inactif et que des consultations et examens des divers aspects juridiques et financiers ainsi que peut-être des contacts entre actionnaires ont du avoir lieu.
    Ce qui se passe aujourd'hui est sans doute malheureusement lié à un désaccord entre des actionnaires importants d'IBt et cela ne me parait pas positif.
    Je pense que l'ensemble des actionnaires d'IBt n'a pas intérêt à ce que l'incertitude soit longue. Il faut espérer que la CBFA ne mette pas longtemps avant de trancher.

    Signaler un abus

  • Dahoyo
    16 février 200911:01

    Creafund II, actionnaire historique de la société biotechnologique IBt, a introduit une plainte devant la Cour d'Appel de Bruxelles dans laquelle il demande qu'Eckert & Ziegler soit sommé de lancer une OPA sur la société biotechnologique.
    Bruxelles (L'Echo) - Une bataille juridique vient de se déclencher au sein de l'actionnariat d'IBt, la biotech spécialisée dans la fabrication d'implants contre le cancer. Creafund II, un fond d'investissement flamand, actionnaire historique à hauteur de 3%, exige de Eckert & Ziegler, qui détient 29,9% des droits de vote, qu'il lance une OPA sur IBt à 3,47 euros l'action. Une plainte a été introduite en ce sens à la Cour d'Appel de Bruxelles.

    La loi européenne prévoit que, à partir du moment où une entreprise franchit le seuil des 30% de participation dans un capital, elle est obligée de lancer une OPA sur le reste des actions. Ce qui n'est pas le cas pour Eckert & Ziegler, qui ne détient que 29,9% d'IBt. Mais Creafund II le soupçonne d'agir "de concert" avec SMI Steglitz, qui détient 22% des droits de vote, ce que devra justifier le fond d'investissement.

    Du côté du management d'IBt, le CEO François Blondel (photo) s'est dit "profondément déçu" qu'une dispute éclate entre deux actionnaires importants du groupe. "Cela risque de nous distraire de l'aspect opérationnel de la société et de provoquer de sérieuses tensions", a-t-il confié à L'Echo.be.

    De plus, le CEO n'est "pas convaincu" que le prix de 3,47 euros par action soit un niveau qui reflète la valeur du groupe. La fixation du prix de l'OPA obligatoire est réglée par la législation européenne. Elle dit que sur une période de 12 mois avant l'action en justice, il faut choisir le prix le plus élevé auquel la société a acheté des actions. Eckert & Ziegler a donc acheté au moins une action IBt à 3,49 euros au cours de ces douze derniers mois.

    Actuellement, le titre est toujours suspendu à la Bourse de Bruxelles. A la clôture vendredi, il cotait à 2,20 euros.

    isabelle.dykmans@lecho.be

    Signaler un abus

Retour au sujet INTERNATIONAL BRACHYTHERAPY B

24 réponses

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer