1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Retour au sujet INTERNATIONAL BRACHYTHERAPY B

INTERNATIONAL BRACHYTHERAPY B : Nouvelles sur le site Eckert & Zigler.

Dahoyo
04 nov. 200817:41

Bonjour à tous,

Berlin, 04/11/2008.

Eckert & Ziegler: Ventes et Résultats du Leap
Berlin, 04/11/2008. Eckert & Ziegler Strahlen-und Medizintechnik AG (ISIN DE0005659700), un spécialiste actif au niveau mondial radioactifs pour des applications dans la médecine et l'industrie, a augmenté ses ventes au troisième trimestre de 2008 sur le niveau record de plus de 18,6 millions de francs. EUR (+31%). Les neuf mois des chiffres de ventes a augmenté de 12 millions de francs. EUR à 51,5 millions de francs. EUR ce qui équivaut à environ 95% du chiffre d'affaires de l'ensemble de l'exercice 2007.


Le bénéfice après impôt et autres intérêts des actionnaires dans les trois premiers trimestres a augmenté à 11,0 millions de francs. EUR ou 3.51 EUR par action. Le bénéfice avant les effets spéciaux de la consolidation de la société belge international curiethérapie (IBT) était respectivement de 3,0 millions de francs. EUR (+39%). Le montant révisé des recettes pour les neuf premiers mois de 2008 est plus élevé que le bénéfice de l'ensemble de l'année 2007. Pour cette raison, le Conseil exécutif augmente ses prévisions pour le bénéfice avant les effets spéciaux pour l'année 2009 à partir de 1.00 EUR par action à 1,10 EUR par action.


Le débat avec le plus grand chiffre d'affaires dans ces trois quartiers a été l'imagerie nucléaire et de l'industrie segment dont les ventes ont augmenté de 3,1 millions de francs. EUR à 22,2 millions d'euros (+16%). L'augmentation peut être attribuée principalement à la bonne situation économique de l'exploitation forestière puits de pétrole et autres sources industrielles et s'est produit en dépit de l'EUR / USD taux de change, qui est resté à peu près 0,10 USD / EUR de moins qu'en 2007.


Le segment Radiopharmacie pourrait presque le double de son chiffre d'affaires dans la période de neuf mois de 5,4 millions de francs. EUR à 10,4 millions de francs. EUR. La partie principale de cette croissance a été enregistrée par le Modular-Lab groupe de produits (1,5 millions de francs. EUR) et la radioactifs pour le diagnostic de la tomographie par émission de positons (PET) (3,5 Mio. EUR). Dans le segment de thérapie les ventes ont augmenté de 4,1 millions de francs. EUR à 18,9 millions de francs. EUR (+ 28%). La plus forte croissance avec 69% a été enregistrée par les implants de la prostate en raison principalement de la première fois la consolidation de la IBt en Mars 2008.

@+ D.H

Signaler un abus

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

4 réponses

  • pconsta7
    04 novembre 200817:48

    C'est beau !

    Signaler un abus

  • Dahoyo
    04 novembre 200821:34


    Mardi 4 Novembre 2008
    Santé et Maladies > Cancer de la prostate
    Brachythérapie: traiter le cancer de la prostate de l'intérieur
    En Belgique, 30% de cancers chez l'homme sont des cancers de la prostate. Dans le traitement des tumeurs bien localisées et peu agressives, la brachythérapie ou radiothérapie "interne" semble avoir fait ses preuves.

    Un cas complexe
    Le cancer de la prostate est un cancer très fréquent, particulièrement en Europe et aux Etats-Unis. En raison de son caractère non agressif chez un grand nombre de patients, le dépistage systématique n'est pas recommandé. Toutefois, ce cancer peut aussi se développer rapidement et, s'il n'est pas diagnostiqué à temps, causer des métastases pouvant entraîner le décès. C'est pourquoi il est recommandé aux médecins d'informer leurs patients dès l'âge de 50 ans sur les avantages et les inconvénients du dépistage.

    Quels traitements aujourd'hui?
    Lorsque le cancer de la prostate est localisé, il existe aujourd'hui trois grandes options de traitement: la prostatectomie, qui consiste à enlever chirurgicalement la prostate ainsi que les vésicules séminales; la radiothérapie externe; et enfin la brachythérapie dont le principe est d'irradier la tumeur au moyen d'implants radioactifs. Cette dernière technique, utilisée en Belgique depuis environ 10 ans, a donné des résultats encourageants. Elle présente notamment l'avantage de limiter les effets secondaires rencontrés dans les autres traitements comme les troubles de l'érection ou l'incontinence.

    Des implants radioactifs
    La brachythérapie consiste à introduire dans la prostate des grains radioactifs de la taille d'un grain de riz. Ils contiennent de l'iode 125 qui, pendant plusieurs mois, va dégager en continu des rayons visant à détruire le tissu tumoral. Cette forme de radiothérapie précise et très ciblée permet d'épargner au maximum les cellules saines alentour. Le succès de la brachythérapie dépend en grande partie de la planification de l'irradiation. Le lieu et la profondeur d'implantation des grains radioactifs sont calculés sur base d'images échographiques. L'implantation des grains dure d'une à deux heures et nécessite 1 à 3 jours d'hospitalisation.

    Quelques précautions à prendre
    Même si le risque d'irradiation est très faible, certaines précautions doivent être prises vis-à-vis des femmes enceintes et des enfants (ne pas les porter ni les asseoir sur ses genoux) pendant les deux premiers mois suivants l'intervention. En dehors de cela, il n'existe aucun risque puisque les sécrétions corporelles (salive, urine…) ne sont pas radioactives. Une fois inactifs, les grains sont laissés en place mais n'exercent aucune influence négative sur l'organisme.

    Une efficacité à moyen et à long terme
    Pendant les semaines qui suivent l'intervention, la brachythérapie peut provoquer une inflammation de la prostate et des voies urinaires, se manifestant par une envie plus pressante d'uriner, une sensation de brûlure ou du sang dans les urines. Ces effets indésirables tendent à diminuer au fil du temps. Par ailleurs, 25% des patients rapportent des problèmes d'érection dans les deux ans qui suivent la brachythérapie, ce qui reste plus rare que dans la radiothérapie externe. Plusieurs études ont par ailleurs montré que dans les cancers bien localisés et non agressifs, la brachythérapie donnait des résultats comparables à ceux de la chirurgie ou de la radiothérapie externe à moyen terme (5 ans) et à long terme (10 ans). Cette méthode peu invasive devrait donc avoir encore de beaux jours devant elle.

    04/11/2008
    Julie Luong, journaliste santé
    lien :
    http://www.e-sante.be/be/magazine_sante/sante_maladies/brachytherapie_traiter_cancer_prostate_interieur-8058-267-art.htm
    @+ D.H

    Signaler un abus

  • pconsta7
    05 novembre 200809:07

    Belle source, merci Dahoyo !

    Signaler un abus

  • johnny22
    05 novembre 200810:52

    Très bonne info merci à toi aller que cela bouge un peu le C O plzzz.

    Que les investiseurs viennent un peu mettre leur bille dans du concret

    ;-)))

    Signaler un abus

Retour au sujet INTERNATIONAL BRACHYTHERAPY B

Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer