1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Retour au sujet WINDSWEPT ENVRMNTL GROUP INC

WINDSWEPT ENVRMNTL GROUP INC : gustav : catégorie 4 voir 5

titecail
31 août 200811:15

L'ouragan Gustav frappe Cuba avec une force inégalée


L'ouragan Gustav, qui a déjà fait au moins 85 morts dans les Caraïbes, a atteint samedi une puissance inégalée depuis sa formation en frappant avec des vents de 230 km/h l'île cubaine de la Jeunesse, aux portes de la grande île de Cuba placée en état d'alerte maximal.

La vitesse des vents est passée au cours de la journée de samedi de 185 km/h à 230 km/h, une puissance jamais atteinte jusqu'ici pour Gustav qui est devenu un ouragan "extrêmement dangereux" de catégorie 4, a averti le Centre américain des ouragans (NHC), situé à Miami (Etats-Unis).

Gustav pourrait encore se renforcer, selon le NHC, et atteindre la catégorie 5, la plus élevée sur l'échelle Saffir-Simpson et qui est accompagné de vents soufflant à plus de 250 km/h, avant de traverser l'ouest de Cuba, non loin de la capitale, et de menacer le Golfe du Mexique ainsi que la Lousiane et le Texas (sud des Etats-Unis) où l'état d'urgence a été déclaré par le président George W. Bush.


A Cuba, plus de 200.000 personnes vivant dans des zones exposées, risquant d'être inondées, ont été évacuées depuis vendredi dans des refuges ou chez des particuliers. Au total 1.200 touristes étrangers, essentiellement des Canadiens et des Italiens qui se trouvaient sur l'île de la Jeunesse, ont été transférés en lieux sûrs, selon les autorités cubaines.

Gustav, qui a déjà fait 85 morts ces derniers jours en Haïti, République dominicaine et Jamaïque, doit poursuivre sa route dimanche matin vers le Golfe du Mexique et la Louisiane, qui avait particulièrement souffert il y a trois ans, presque jour pour jour, du passage de Katrina qui, lorsqu'il avait touché la ville, était un ouragan de catégorie 3.


La Nouvelle-Orléans (Louisiane), qui avait été en grande partie noyée sous les eaux après le passage de Katrina en août 2005, se préparait à l'arrivée de Gustav en procédant à l'évacuation obligatoire de la ville. Katrina, l'un des ouragans les plus destructeurs, avait fait 1.500 morts en Louisiane et dans les Etats voisins.

L'oeil de l'ouragan a touché vers 17H00 GMT l'île cubaine de la Jeunesse, qui se trouve à une centaine de km au sud des côtes de la province occidentale cubaine de Pinar del Rio, que Gustav devrait commencer à balayer en fin de journée, et à environ 170 km au sud-ouest de La Havane, selon l'Institut de météorologie de Cuba (Insmet).



Ce nouvel ouragan s'étend sur un vaste périmètre qui doit affecter toute la partie occidentale de l'île de Cuba, et son oeil couvre un "diamètre très grand de 60 km", a précisé l'Insmet qui prévoit d'"importantes inondations côtières".

A la Havane, placée en état d'alerte maximale, des vents violents et des pluies torrentielles fouettaient la ville. "Nous ne savons pas combien de temps ça va durer, il faut donc faire des provisions. Quand tu as vécu des centaines d'ouragans, tu sais quoi acheter", a déclaré à l'AFP un Havanais de 62 ans, Evaristo Perez, en rentrant chez lui avec un sac plein de victuailles par les rues quasi désertes de la ville.

Aucune évacuation n'était prévue par la Défense civile dans la capitale de deux millions d'habitants où les vents devaient atteindre en fin de journée, selon l'Insmet, la force de ceux d'une tempête tropicale (moins de 118 km/h). Des évacuations ont cependant eu lieu dans la province.

Gustav a laissé derrière lui jusqu'à maintenant au moins 66 morts en Haïti, onze en Jamaïque, alors que huit personnes ont péri et dix personnes sont portées disparues en République dominicaine.

Dans la soirée de vendredi, l'ouragan a frappé les îles Caïmans, mais le bilan des dégâts ou des victimes, s'il y en a, n'était pas connu.

L'ouragan doit ensuite se déplacer vers le sud du Golfe du Mexique samedi soir ou dans la nuit de dimanche, menaçant les installations pétrolières, avant de se diriger vers la Louisiane lundi ou mardi, selon les prévisions actuelles.

Signaler un abus

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

0 réponse

Retour au sujet WINDSWEPT ENVRMNTL GROUP INC

Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer