Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Retour au sujet

: Le patron de Samsung inculpé d'évasion

rolan112
17 avr. 200809:33

SEOUL, 17 avril (Reuters) - Un procureur spécial sud-coréen chargé d'une enquête sur des soupçons de corruption au sein du groupe Samsung a inculpé jeudi d'évasion fiscale et d'abus de confiance le patron de celui-ci, Lee Kun-hee, l'un des hommes d'affaires les plus puissants du pays.

L'enquête a été lancée en janvier après les accusations portées par un ancien cadre de la direction juridique de Samsung, selon lequel des dirigeants auraient constitué une caisse noire de plus de 200 millions de dollars pour corrompre des hauts fonctionnaires.

Avant Lee Kun-hee, le procureur spécial avait déjà mis en examen neuf autres cadres dirigeants dans ce dossier. Aucun d'eux n'a cependant été arrêté.

Lee pourrait être condamné à une peine de prison pouvant aller jusqu'à la perpétuité mais, pour les analystes, il devrait échapper à une incarcération longue car la justice sud-coréenne a régulièrement fait preuve d'indulgence envers des dirigeants d'entreprise accusés de malversations.

"Les actes criminels liés à l'inculpation d'aujourd'hui constituent des crimes graves car le montant de l'évasion fiscale et des profits engrangés indûment représentent des chiffres astronomiques", a souligné le procureur dans ses conclusions.


LE GROUPE PROMET DES REFORMES

S'il a exonéré Samsung des accusations de corruption, le procureur a dit avoir mis au jour une organisation au sein du groupe destinée à dissimuler plusieurs milliards de dollars d'actifs et à transférer aux enfants de Lee une partie des caisses du groupe.

Peu après l'annonce de la mise en examen de Lee, Samsung a présenté ses excuses et annoncé qu'il dévoilerait des réformes la semaine prochaine.

"En prenant cette enquête spéciale du parquet comme point de départ, Samsung prépare des projets de réformes, sur la base des recommandations de plusieurs secteurs de notre société", a dit Lee Soon-dong, directeur de la planification du groupe.

"Nous tiendrons une conférence de presse la semaine prochaine pour vous présenter les modalités de ces projets", a-t-il ajouté.

l'économie sud-coréenne et contrôle entre autres Samsung Electronic , premier producteur mondial de mémoires informatiques et de téléviseurs à écran plat.

Lee, qui a été entendu à deux reprises par la justice depuis le début du mois, a déclaré la semaine dernière assumer la responsabilité morale et juridique du dossier et il a promis de réformer la gestion du groupe.

Samsung, qui a nié à plusieurs reprises toute malversation, a souligné par la suite que ces propos ne signifiaient pas que Lee ou un autre dirigeant allait démissionner.

L'affaire a contraint Samsung Electronics à retarder au 25 avril la publication de ses résultats trimestriels./MA





Signaler un abus

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

0 réponse

Retour au sujet

Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

4978.18 -1.22%
1.18395 0.00%
12.63 -3.05%
31.11 -1.35%
43.08 -0.42%

Les Risques en Bourse

Fermer