Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Forum

SW STEEL HLDG
0.427 (c) CHF
+1.55% 
valeur indicative 0.390 EUR

CH0005795668 STLN

Swiss EBS Stocks données temps différé
  • ouverture

    0.423

  • clôture veille

    0.421

  • + haut

    0.445

  • + bas

    0.419

  • volume

    2 427 255

  • capital échangé

    0.08%

  • valorisation

    1 306 MCHF

  • dernier échange

    17.09.21 / 17:31:36

  • limite à la baisse

    0.000

  • limite à la hausse

    0.000

  • rendement estimé 2021

    -

  • PER estimé 2021

    -

  • dernier dividende

    -

  • date dernier dividende

    -

  • Éligibilité

    -

  • + Portefeuille

  • + Liste

Retour au sujet SWISS STEEL N

SW STEEL HLDG : newss

01 nov. 201012:14

RPT/Schmolz+Bickenbach/As. g. extra.: hausse de capital ord. et autorisé
synthèse, répétition de la veille

Emmenbrücke/Düsseldorf (awp) - Réunis jeudi en assemblée générale extraordinaire, les actionnaires de Schmolz + Bickenbach AG ont accepté une augmentation de capital et de capital autorisé. Selon le communiqué diffusé jeudi soir par l'entreprise, cette opération fera couler 297 mio CHF dans ses caisses.

Ces nouvelles liquidités serviront à renforcer la base de fonds propres et à rembourser partiellement des crédits en cours.

Dans le cadre de l'augmentation de capital ordinaire, le dernier jour de négoce des actions actuelles avant attribution des droits de souscription sera vendredi 29 octobre 2010. Le délai de souscription courra du 1er au 8 novembre 2010 et le premier jour de négoce des nouvelles actions sera probablement le 9 novembre 2010.

Jeudi matin, l'entreprise avait annoncé que le prix fixé pour une nouvelle action est de 3,97 CHF par action nominative. Deux anciennes actions donneront droit à cinq nouvelles actions nominatives. A cet effet, la société émettra 75 mio de nouvelles actions nominatives d'une valeur nominale de 3,50 CHF par titre.

Comme le prix d'émission par action nominative est inférieur à la valeur nominale actuelle de l'action Schmolz+Bickenbach, le conseil d'administration proposait d'effectuer une augmentation de capital ordinaire avec réduction de valeur de l'action à 3,50 CHF au lieu de 10,00 CHF.

Le Credit Suisse chapeaute cette augmentation de capital avec les instituts suivants: Commerzbank AG Francfort/Main, The Royal Bank of Scotland N.V. (London Branch), Londres, et la WestLB AG, Dusseldorf. Un accord de crédit a été signé avec le consortium des banques.

La direction du spécialiste de l'acier s'est engagée à participer à hauteur d'au moins 3 mio CHF à l'opération. Le plus gros actionnaire du groupe, Schmolz + Bickenbach KG, qui détient indirectement près de 70%, s'associera également à l'augmentation de capital.

Les sociétés correspondantes Schmolz+Bickenbach vendront leurs droits préférentiels et utiliseront le produit dégagé pour souscrire de nouvelles actions, lit-on dans le communiqué.

Schmolz+Bickenbach KG envisage par ailleurs d'exercer d'autres droits de souscription grâce à l'apport de fonds supplémentaires. Gebuka AG entend aussi exercer ses droits de telle sorte qu'elle détienne toujours après l'opération une part de 5% dans Schmolz+Bickenbach SA.

La phase d'expansion est désormais terminée et les nouveaux investissements seront dans les années à venir plus faibles que les amortissements, souligne le Président Directeur Général Benedikt Niemeyer, cité dans le communiqué.

La reprise durable observée dans les marchés finaux significatifs du groupe fait que la période actuelle est idéale pour une augmentation de capital, estime la direction. Et de rappeler que l'opération fait partie du programme de réorientation financière de la société, qui a conclu entre autres une convention sur le financement de crédits pour les activités du groupe d'un montant de 825 mio EUR.

2 réponses

  • 10 janvier 201107:56

    Zurich (awp) - Schmolz + Bickenbach AG (S+B) est optimiste après de difficiles années. "La nouvelle année a débuté avec élan et toutes les usines travaillent à plein. Les perspectives sont donc bonnes que nous fassions encore un pas en avant en 2011", a déclaré Marcel Imhof, COO du producteur d'aciers, au magazine "Finanz und Wirtschaft" (édition du 8 janvier). A propos du 2e semestre 2010, le COO a estimé, comme déjà indiqué auparavant, que cette période a été bonne, malgré des arrêts de production durant les vacances d'été et de fin d'année.

    La fermeté du franc a des effets divers: ce sont surtout les usines Swiss Steel et Steeltec à Emmenbrücke qui en souffrent, selon le COO, et cela dure depuis quelque temps déjà, selon M. Imhof. Les usines en Allemagne et en France profitent en revanche de la faiblesse de l'euro et sont plus concurrentielles face aux compétiteurs asiatiques.

    L'an dernier, le groupe a eu recours à une augmentation de capital pour se sortir de difficultés financières. Le groupe d'actionnaires majoritaire Schmolz+Bickenbach KG, a perdu sa part de près de 70% et possède désormais encore environ 40% de l'entreprise. Cette nouvelle situation n'est pas simple, mais l'actionnaire principal reste majoritaire et peut donc continuer d'exercer son influence, selon M. Imhof.

    Il y a désormais plus d'investisseurs institutionnels au sein de l'actionnariat et le groupe est donc plus exposé à l'opinion publique. "Cela signifie que nous devons nous améliorer en termes de Corporate Governance et de transparence", a déclaré le COO.

    uh/rp


  • 10 janvier 201115:57

    le rachat d'Ugitech avant la crise leur a coûté cher.


Retour au sujet SWISS STEEL N

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.