Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Forum

PNE
13.060 (c) EUR
0.00% 
Ouverture théorique 0.000

DE000A0JBPG2 PNE3

XETRA données temps différé
Chargement...
  • ouverture

    0.000

  • clôture veille

    13.060

  • + haut

    0.000

  • + bas

    0.000

  • volume

    0

  • capital échangé

    0.00%

  • valorisation

    1 000 MEUR

  • dernier échange

    19.05.22 / 17:36:03

  • limite à la baisse

    11.328

  • limite à la hausse

    14.974

  • rendement estimé 2022

    0.31%

  • PER estimé 2022

    -

  • dernier dividende

    -

  • date dernier dividende

    -

  • Éligibilité

    -

  • + Portefeuille

  • + Liste

Retour au sujet PLAMBECK N.ENERG.NA O.N.

PNE : Elle est sous valorisée

12 mars 201212:21

Je suis tout à fait d'accoed avec toi, le management procédera bientôt à une campagne de séduction auprès des investisseurs. Une société sous valorisée en bourse reste quand même attrayante pour les PP. Comme tu l'as bien expliqué le cours se maintient bien dans cet interval de 1.7 malgrès le volume d'achat. J'ai remarqué que tu suis BNB qu'on est il ?

2 réponses

  • 12 mars 201213:45

    Je suis un actionnaire de BNB de longue date. On voit ici les travers d'un actionnaire majoritaire qui est apte à changer les règles d'une société.

    Si la Belgique se permet de changer les règles d'une société privée, il est clair que d'autres pays le feront. En Afrique, nombres de pays ont déjà fait des nationalisations déguisées en exigeant que de 30 à 50% des actions de sociétés privées leur soient données pour le franc symbolique.

    BNB est donc un titre particulier, puisque les actionnaires privés hors l'état belge ont perdu tous leurs droits de décision et de représentation, ils ne sont même plus représentés par un représentant indépendant. Des actions juridiques étaient pendantes. Deminor a jeté le gant.

    La question est maintenant de savoir pour ce titre si la société BNB a subi des pertes avec la Grèce et si ces pertes seront couvertes par la Belgique, puisque clairement l'achat d'obligations grecques est une décision politique. Il est toutefois possible que la BNB aura couvert ses obligations grecques.

    Il faut donc attendre les chiffres de la BNB pour se faire une opinion, chiffres qui ne devraient être connus qu'en avril ou mai, après la publication des chiffres de la BCE.


  • 12 mars 201218:02

    En résumé c'est paradoxal, l'état actionnaire majoritaire, néanmoins ça n'empêche pas que les petits porteurs encourent un risque quand même, c'est devenu n'importe quoi l'économie. Je ne connaissais pas BNB. Merci pour ton échange d'infos...


Retour au sujet PLAMBECK N.ENERG.NA O.N.

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.