Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Forum

BEIERSDORF
92.180 (c) EUR
+0.61% 

DE0005200000 BEI

XETRA données temps différé
  • ouverture

    91.820

  • clôture veille

    91.620

  • + haut

    92.580

  • + bas

    91.340

  • volume

    0

  • valorisation

    23 229 MEUR

  • capital échangé

    0.00%

  • dernier échange

    22.04.21 / 17:35:17

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.000

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.000

  • rendement estimé 2021

    0.77%

  • PER estimé 2021

    Qu'est-ce que le PER ?

    Fermer

    30.29

  • dernier dividende

    -

  • date dernier dividende

    -

  • Éligibilité

    -

  • + Portefeuille

  • + Liste

Retour au sujet

BEIERSDORF : Analyse zone bourse juin 2012

jimi
06 août 201216:42

Forces : Marques à forte notoriété ; société familiale, à caractère européen

Faiblesses : concurrence de grands groupes, positionnement corrigé

Raisons de la Recommandation :

L’exercice 2011 aura bien été une période de transition, les comptes de la société ont commencé à se redresser vers le milieu de l’année, il s’est achevé dans de meilleures conditions, lesquelles semblaient se poursuivre ce premier trimestre. Il aura fallu être patient, mais notre objectif de 52 / 55 € pour le cours de l’action a bien été atteint le mois dernier. Depuis, il est revenu un peu en arrière, sans gravité. Cette tendance haussière retrouvée a vraisemblablement trois origines.

En premier lieu, du fait du caractère défensif de son activité, l’action s’est relativement bien comportée au cours de l’été 2011 lors la chute des marchés boursiers, elle a même enregistré une performance positive de 5,50 % au cours de l’année 2011, elles ne sont pas nombreuses dans ce cas. Par ailleurs, les marchés dans leur ensemble ont connu un début d’année très favorable même si depuis ils ont à nouveau faibli ; à noter que le cours de l’action est resté plus soutenu que la moyenne, se distinguant de l’ensemble de la cote. Enfin et surtout, la présentation des résultats 2011 pourtant mitigés n’a pas surpris, ils étaient largement anticipés ; le chiffre d’affaires a moins progressé que son marché, de 2,1 % seulement en interne et s’établit à 5,63 Md€, et, retraité des éléments exceptionnels, l’Ebit a retrouvé les niveaux d’avant la crise, à 646 m€ (vs 699), soit une marge de 11,50 %. Ce qui a été salué par le marché et a fait décaler le cours au moment de leur publication, c’est le message qu’a voulu faire passer la direction : l’entreprise est désormais prête pour l’application de son nouveau modèle économique.

Rappelons qu’un plan de restructuration a été défini et adopté en février 2010, avec plusieurs étapes ; il passait par la refonte du conseil en juin de la même année, le repositionnement opérationnel sur le soin de la peau autour de Nivea la marque leader du groupe avec le maintien des marques haut de gamme ; d’autre part, la sortie du secteur des produits de maquillage et des soins capillaires la finalisation du modèle opérationnel avec de nouveaux produits, de nouveaux objectifs et de nouveaux managers, permettent de penser que le virage est bien amorcé et que 2012 devrait en mesurer les premiers résultats. La direction en attend des économies de coûts autour de 25 m€ cette année, de 75 m€ en 2013 et de 90 en 2014, et le but de ce plan est de retrouver la marge opérationnelle que le groupe avait enregistrée en 2007 (12,40 %) et la dépasser, à l’horizon 2014.

Déjà, sur le seul premier trimestre cet objectif est atteint ; elle est de 12,9 % avec un résultat opérationnel hors éléments non récurrents de 198 m€ sur un chiffre d’affaires de 1,53 Md€ qui retrouve un taux de croissance organique de presque 7 %. Pour l’ensemble de l’année la direction est bien consciente que les incertitudes se sont accrues, que la croissance sera très disparate d’une région à l’autre et que l’Europe, comme les Etats-Unis, ne devrait progresser que faiblement, mais elle estime que les pays émergents feront la différence une fois de plus. Prudente, elle évalue la marge comprise entre 11 et 12 % principalement du fait de sa branche « tesa » qui pourrait progresser moins que sa branche cosmétique.

Objectifs de cours :

Régulièrement le marché voit la société faire l’objet d’une offre de rachat et le nom de Procter est le plus souvent cité ; pour notre part nous ne partageons pas ce point de vue, la famille majoritaire a tout intérêt à ce que le redressement soit complété, ce qui commence seulement à se faire sentir ; de plus, les incertitudes quant à la croissance économique mondiale, le maintien à de faibles niveaux des pouvoirs d’achat au cours des prochains mois font peser une menace sur les valeurs liées à la consommation, l’alerte que Danone vient de lancer sur sa marge en est un exemple.

Après une hausse de plus de 35 % depuis décembre il est légitime que le cours marque une pause. A 52 € il valorise 26 fois le bénéfice par action estimé pour cette année, c’est un PER élevé qui ne peut s’expliquer que par la possibilité que la société soit cédée. Il nous parait plus prudent de surveiller la valeur, un repli du cours vers 50 € ou moins serait une bonne opportunité pour la mettre en portefeuille et viser un retour vers les plus hauts historiques de l’automne 2007, vers 56 € et pourquoi pas vers 60 € pour autant que la marge corresponde bien aux attentes. Si l’on est actionnaire, il faut conserver la position pour le moyen terme.



Marc Bouche
Copyright (c) 2012 Zonebourse.com / Combho SAS

Signaler un abus

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

0 réponse

Retour au sujet

Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer