Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Retour au sujet

: en redressement judiciaire

Profil supprimé
15 déc. 200808:51

VERSAILLES, Dec 12 (Thomson Financial) - Le sous-traitant automobile Wagon
Automotive France, qui emploie 2.100 personnes en France, a été placé vendredi
en redressement judiciaire, a-t-on appris auprès du tribunal.

Le tribunal a assorti cette procédure d'une période d'observation de six mois,
a-t-on appris auprès de la direction de cette filiale française de l'entreprise
anglaise éponyme, qui a elle-même déposé son bilan lundi à Birmingham.

Pour l'heure, "il n'est absolument pas question" de réduire les effectifs,
a-t-on assuré à la direction. "La situation est sauvée à 90%", pense Didier
Turpin, secrétaire du comité d'entreprise et adhérent FO.

Wagon Automotive emploie 2.120 personnes en France dont près de 500 à Douai, le
plus gros site, et 500 en Basse-Normandie, réparties sur Orbec (Calvados) et
Sainte-Gauburge (Orne), selon M. Turpin. Elle compte sept sites dans l'Hexagone.
Son siège social se trouve à Elancourt (Yvelines).

Lundi, la maison mère avait indiqué que le sort des filiales étrangères n'était
pas encore tranché, le groupe précisant que "certaines pourraient poursuivre
leur activité sans qu'elles aient besoin d'être placées en redressement".

kap-clc/mcl/al

Signaler un abus

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

0 réponse

Retour au sujet

Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

5068.01 -0.10%
2.568 +3.97%
73.94 -1.31%
8.988 -1.10%
25.285 0.00%

Les Risques en Bourse

Fermer