1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Retour au sujet KESA ELECTRICALS PLC

KESA ELECTRICALS PLC : Comprendre et pricer le BSA

afloch
02 août 200710:42

Comprendre et pricer le BSA (Gecbs) 00:56 01/08/07
J'avais posté ce post sur le forum de himbs, la formule fonctionnait très bien , mais des abrutis avait effacé ce post, depuis cette époque je trade beaucoup de certifcats et warrant sur indice, cela vous aidera à comprendre leur fonctionnement....

--------------------------------------------------------------------------------------
Comprendre les warrants:
J’ai fait ce post d’abord et avant tout parce que pendant mes vacances (je n’avais que ça à faire) je voulais comprendre, pourquoi et comment en juillet /03, j’ai gagné 140% avec un call warrant Business Object.
Avant mon départ pour les Baléare, je me suis donc acheté l’excellent livre de Jean Francois Faye à la Fnac, Gagner en bourse : « Les warrants et autres produits à effet de levier ».
Ce post n’a pas d’autre prétention que d’être un condensé de ce livre, un Copier / Ecrit un peu synthétisé de ce que j’ai pu comprendre de l’ouvrage afin d’aider les débutants comme moi qui ne connaissent pas les warrants, pour en faire un aide mémoire warrants. Je l’ai écrit aussi
parce que je ne pouvais comprendre les mots barbares des warrants qu’en les écrivant, j’en avais marre de revenir sur les pages précédentes pour comprendre un mot.

Je n’aborde volontairement que le call warrant, pour la simple raison que si je dois aborder le put, il me faudrait écrire tout le bouquin.



Warrant définition (courte):
Le warrant est un droit (mais non l’obligation) de vendre un actif financier à un prix déterminé par le marché ou par sa valorisation mathématique complexe établie au préalable par un établissement financier lors de sa création.
L’existence de celui-ci est fixé par l’émetteur avec une date d’échéance fixe (date de fin de contrat).

Particularité du Warrant Call :
Le call est un bon donnant droit à l’achat d’une action, d’un indice boursier, ou d’une devise.
Ceci dit en principe à la date de l’échéance, on ne peut exercé uniquement le call que lorsque le support est une action, pour les indices boursiers et devises exercés seule la valeur a la fin de l’échéance est régler par l’établissement financier émetteur.
La réglementation défini le warrant comme un instrument ayant la qualité de valeur mobilière, conférant à son détenteur le droit à l’exclusion de tout autre droit :

1- de se porter acquéreur d’une valeur sous jacente (appelé aussi support) à un prix et période prédéterminé.
2- Soit de percevoir un montant correspondant à la différence, si elle est positive, entre le cours du sous jacent à la date de l’exercice du warrant d’une part et le cours d’exercice fixé dans le contrat d’émission d’autre part (STRIKE).
3- Le warrant permettant d’acheter le sous jacent est un call, avec un prix d’exercice déterminé à l’émission (STRIKE) selon une quotité donnée à une échéance définie (la maturité), pour cela l’acheteur paye un prix (LA PRIME).
Le warrant est en beaucoup de point similaire au BSA, avec une différence, le BS n’a pas de quotité obligatoire d’achat, l’émission est faite directement par l’entreprise du sous jacent (l’action), et le sous jacent est obligatoirement une action, alors que le warrant est émis par un établissement financier avec un nombre de variante comme la quotité, le sous jacent, le prix permettant des combinaisons plus complexe.

Le prix de l’exercice :
Ce prix est déterminé à l’avance par l’émetteur et est invariable pendant toute la durée du contrat, il existe 3 calls différents :

1- Warrant à parité (leur prix est voisin du sous jacent lors de leur émission)
2- Warrant en dedans ou dans la monnaie (leur prix est inférieur aux sous jacents)
3- Warrant en dehors de la monnaie (leur prix est supérieur aux sous jacents)

Les échéances :
Warrant de type Americain :
Ils peuvent être exercés à tout moment suivant une procédure propre à chaque emmeteur jusqu’au jour de l’échéance.

Warrant de type Européen :
Ils ne sont exerçables qu’a l’échéance finale, un warrant est négociable jusqu'à six jours de bourse de l’échéance, passé ce délai, il doit être exercé, soit abandonné.

La parité et la quotité :
La parité c’est le rapport entre le nombre de warrants à posséder et un sous jacent
EX : pour exercer un call parité 5 quotité 1000
Il faut donner 5 warrants pour une action avec une quantité minimum de 1000 à exercer
La quotité est le nombre minimum nécessaire pour faire valoir le droit à l’exercice.


Le Premium :
Le premium est le prix du warrant payé par l’acheteur le jour de l’émission.

La valeur Temps d’un warrant :
On constate que la valeur temps est au maximum pour un warrant à la monnaie, en effet le prix d’exercice et le cours du sous jacent étant égaux, l’incertitude de devenir d’ici l’échéance « dans la monnaie » ou « en dehors de la monnaie » est très grande.
La valeur temps est donc plus faible pour un warrant très « en dehors de la monnaie », car cette position à peu de chance d’évoluer et donc l’incertitude est très réduite.
De même, la valeur temps est plus faible pour un warrant très « dans la monnaie » pour la même raison, mais aussi parce que, l’investissement étant plus élevé, l’effet de levier est plus réduit.
En conséquence, au fur et à mesure que le temps passe, la prime d’un warrant « en dedans » diminue en pourcentage moins vite que celle d’un warrant « à la monnaie », et cette dernière moins vite que celle d’un warrant « en dehors ». Ce phénomène s’explique par le fait que la prime des warrants « à la monnaie » et « en dehors » n’est formée que de valeurs temps, alors que celle des warrants « en dehors » comprend de la valeur intrinsèque qui, elle, est insensible au temps qui passe.

Les facteurs influençant la valeur d’un warrant :
1- le cours du support (ou sous jacent action, indices, devises)
2- le prix d’exercice est plus élevé si il est inferieur au cours du support, et moins élevé si supérieur aux cours du support.
3- Le temps à courir jusqu'à l’échéance, plus la date est élargie, plus le cours du sous jacent a du temps pour évoluer, de ce fait pour un même prix d’exercice, les warrants à six mois seront plus cher que ceux à trois mois. Le prix du warrant baissera au fur et à mesure que la date d’exercice se rapprochera, cependant cette baisse n’est pas linéaire.
4- La volatilité du titre support, cette notion est très importante, la volatilité est la mesure de l’amplitude des variations du sous jacent.
a- La volatilité historique (qui n’est que la mesure des variations du sous jacent), elle est donc connue et exprimée en pourcentage. Elle est toujours exprimée en base annuelle.
b- La volatilité implicite mesure son potentiel de variation future. C’est une anticipation du marché (MONEP) ou de l’émetteur (warrant).





Impact du niveau et des évolutions de la volatilité sur le prix des warrants :
Les warrants sur actions dont le cours est très sensible à la conjoncture ont une valeur du moment plus élevée que les warrants sur actions dont le cours est relativement stable. La volatilité augmente en effet les chances de voir le cours du titre support évoluer dans un sens favorable pendant la durée de vie du warrant. L’acheteur de call acceptera de payer beaucoup plus cher le premium sur une valeur très volatile à la hausse. Inversement, l’acheteur de put warrant aura la même position vis-à-vis du premium portant sur une valeur volatile à la baisse.

Comprendre le delta :
Parmi les indicateurs (sous jacent, temps, volatilité, taux d’intérêt) permettant de mesurer l’impact de la variation du warrant avec ces différents paramètres, le delta est sans conteste l’indicateur le plus importants
Le delta permet de connaître l’impact des variations du sous jacent sur le warrant, mathématiquement, le delta est la dérivée première du prix du warrant par rapport au cours du support. Par conséquent la variation de la prime du warrant est égale au delta multiplié par la variation du support.
Ex : avec un call warrant prix d’exercice de 60, parité 10/1, cote 0,46
il présente un delta de 44%.
Le sous jacent cote 53 Euros et passe à 54 Euros ce jours
Le prix du warrant va augmenter de 0,44/10 Euros (compte tenu de la parité 10 pour 1)
Soit 0,46 + 0,044 = 0,50 Euros
Le delta dépend du cours du support, du prix d’exercice et de l’échéance, le delta des call warrants varie de 0% à 100%.
Call « à la monnaie » : delta d’environ 50%
Call « dans la monnaie » : delta entre 50% et 100%
Call « en dehors de la monnaie » : delta entre 0% et 50%
Plus le call warrant est en dedans, plus la corrélation est proche de 1 : dans ce cas, 1 Euros d’augmentation de l’action fait augmenter de presque 1 Euros la prime du warrant.
Plus le call warrant est en dehors, plus le delta s’approche de 0 : par exemple, l’augmentation de 1 Euros dans le prix de l’action peut être une augmentation de quelque centimes dans la valeur du warrant.

Mesurer l’effet de levier de sa position :
La définition (et la mesure de l’effet de levier) n’est pas la même selon les établissements. Certain l’assimilent au gearing, d’autres à l’élasticité.
Le Gearing :
C’est le rapport du cours du support et du cours du warrant ajusté de la parité.
Gearing = cours du support / (cours du warrant X parité)

L’Elasticité :
S’obtient en multipliant le gearing par le delta.
Elasticité = Gearing / Delta
Ce dernier indicateur est le plus pertinent pour mesurer l’amplitude des variations du cours du warrant en fonction de celles du sous jacent.
En effet, l’élasticité indique en % la variation du cours du warrant pour une hausse de 1% du sous jacent.
La compréhension de ce facteur d’influence est similaire à celle du delta. L’effet de levier ou L’élasticité, c’est donc, en quelque sorte, le Delta en pourcentage.

Raisonnement : Plus l’élasticité est élevée, plus les possibilités de performances sont importantes, mais plus le risque aussi est important.
L’effet de levier est très important pour les warrants en dehors de la monnaie.
Lorsqu’un warrant est proche de sa maturité et/ou en dehors de la monnaie, son delta sera généralement faible et l’élasticité forte. Ce warrant sera donc très réactif en théorie, mais concrètement, et à très court terme, il sera difficile d’exploiter de faibles variations.
Ex : un call warrant CAC 40 échéance 30/09/2002, prix d’exercice 5200 parité 500/1
Cote 0,01 au 26/6/2002.
La CAC40 cote le même jour 3697
Elasticité : 17
Delta : 2
L’élasticité indique que ce call prend 17% si l’indice gagne 1%. Son delta indique, lui, que le warrant prendra 0,00004 euro (2%/parité de 500) lorsque le CAC40 prend 1 point. Or, 0,00004 euro, ce n’est pas suffisant pour faire changer le cours du warrant qui restera ainsi coté à 0,01.
Donc, si vous procédez à un achat à 0,01, il faudra nécessairement que le warrant gagne au moins 0,01 pour matérialiser un gain de 100% (passage du cours de 0,01 à 0,02).
Cette variation unitaire et donc minimale du warrant vous permettant de réaliser un gain implique que le sous jacent doive progresser, d’après son delta, de plus de 250 points !
Soit plus de 4,60% de hausse de l’indice.
En recherchant des warrants dont le delta est supérieur, il sera possible de réaliser des gains avec une variation inférieure de l’indice sous jacent.
Ainsi, les warrants dont le delta est compris entre 20 et 60 % sont plus faciles à utiliser. Dans l’exemple, un delta de 20% aurait permis de réaliser un gain dès que l’indice progressait de plus de 0,67 %.
Il convient donc de nuancer les indications de l’élasticité par une analyse parallèle du delta.

FIN

Maintenant que nous avons compris ce qu’est un warrant, nous pouvons, comprendre pourquoi il y a sur certains bons de souscriptions une folie spéculative, le BS est en fait un warrant, la seule différence est qu’il est émis directement par la société support. Il donne la faculté à la fin de la date d’échéance de souscrire et donc d’acheter les actions support.
(un bémol à l’avantage du BS, si à la fin de l’échéance le BS fini hors de la monnaie vous ne perdez pas votre droit à l’achat du support, bien sur vous aurez fait un mauvaise affaire mais vous avez les actions pour devenir bénéficiaire dans le temps)

CALCUL DE L’ELASTICITE DE GECBS
Amusons nous à calculer le Gearing et l’élasticité de GECBS qui à pris 15% depuis son émission:
Cours de GECP = 4,40 €
Cours de GECBS = 0,40 €
Parité = 2/1
Prix d’excercice : 7,50 €
Date d’échéance : 31 /08/2008 (valeur temps toute intacte)

Gearing de GECBS = 4,40 € /(0,40X 2) =5,50

(Je prends un delta de 40% car on peut dire que c’est un call hors la monnaie, et qu’il y a 40% de chance que GECBS expire dans la monnaie)

Elasticité de GECBS = 5,50 X 40% = 2,20%

Voila notre résultat, si GECBS prend 1% notre GECBS doit prendre 2,20%, conclusion si vous êtes sur que GECP coteras 7€/8€ en décembre 08, JE VOUS CONSEILLE DE VOUS EN GAVER



Signaler un abus

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

0 réponse

Retour au sujet KESA ELECTRICALS PLC

Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

4154.58 -1.57%
33.53 -7.58%
34.69 +16.84%
1.845 -18.72%
12.8 -8.15%

Les Risques en Bourse

Fermer