Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Forum

IMMUPHARMA
13.600 (c) GBX
-1.81% 
valeur indicative 0.151 EUR

GB0033711010 IMM

LSE données temps différé
  • ouverture

    13.900

  • clôture veille

    13.850

  • + haut

    14.150

  • + bas

    13.000

  • volume

    510 734

  • valorisation

    2 489 MGBX

  • capital échangé

    0.28%

  • dernier échange

    11.08.20 / 17:36:09

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.000

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.000

  • rendement estimé 2020

    -

  • PER estimé 2020

    Qu'est-ce que le PER ?

    Fermer

    -

  • dernier dividende

    -

  • date dernier dividende

    -

  • Éligibilité

    -

  • + Portefeuille

  • + Liste

Retour au sujet

IMMUPHARMA : Qui pourrait encore signer le deal????

NOK32
06 janv. 201613:28

J'ai regardé de plus près le marché du SLE (lupus). C'est vrai que la valorisation de 40 M€ est ridicule alors que la société recrute maintenant pour une phase 3 (avec fast Track de la FDA). Les études de phases 3 dans SLE sont toutes de 50-60 semaines; IMMUPHARMA envisage d'avoir clôturé l'essai pour fin 2017.

Les résultats sont bons si on considère le fasttrack et le marché du Lupus (SLE) est relativement vierge pour ce qui est des traitement à base d'anticorps monoclonaux, ce qui représenteraient une révolution dans la façon de traiter : un traitement de GSK actuellement (depuis 2011 pour une certaine formulation) et nouvelle étude de phase 3 pour une formulation différente vient d'être clôturée avec succès fin 2015 (dossier AMM en préparation donc).

Le problème que je vois dans ce dossier c'est le nombre et surtout la qualité des concurrents potentiels qui sont pour la plupart aussi avancé qu'Immupharma... : Roche, Bristol-Myers Squibb, Anthera, Merck Serono, AstraZeneca, Pfizer, GlaxoSmithKline, Abbvie, Teva (et peut-être d'autres...)

Dans ce contexte, qui pourrait vouloir signer un deal sur le traitement d'Immupharma qui est en phase 3... Un deal couteraît cher et à part une big pharma, je ne vois pas de possibilité ... Et elles ont toutes leur projet Lupus....

Signaler un abus

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

3 réponses

  • allonews
    06 janvier 201620:58

    Et Neovacs bien en retard dans le lupus avec l'IFNalpha-Kinoïde actuellement en étude de Phase IIb que faut-il en penser ?

    Signaler un abus

  • Vintana
    06 janvier 201621:37

    En phase aussi avancé, il n'y a que astrazeneca, et comme la plupart des autres programmes de recherches, Astrazeneca utilise l'immunodepression car le lupus est un dérèglement des cellules auto défense lymphocytes qui s'attaquent aux parties saines du corps. Ça fonctionne en partie car le problème, c'est que ce procédé ne fait pas le tri, du coup le patient se retrouve affaibli en immunité,ce qui induit des effets secondaires assez lourds.
    Au niveau efficacité immupharma a eu des résultats tout aussi convaincants sauf que ses molécules peptides ont eut moins d'effets secondaires car elles n'affaiblissent pas l'immunité du patient et c'est sans doute là,toute la différence.
    Il faut savoir aussi que immupharma avait déjà signé en 2008,un deal avec Cephalon. Ce deal portait sur un upfront de 15 millions de dollars et des milestones pouvant aller jusqu'à 500 millions.
    Immupharma a touché 45 millions avant que Teva rachete Cephalon mettant fin à ce partenariat.
    Une phase 3 dans le lupus avec de tels résultats valorisée 38 millions d'euros est pour moi une anomalie provisoire:-)

    Signaler un abus

  • allonews
    07 janvier 201620:32

    et ne pas oublier :

    « La thérapie par les peptides que nous avons développée n'est pas la seule solution envisageable, précise Sylviane Muller, mais le Lupuzor présente des avantages sans autres équivalents. Il est administré à dose faible, une fois par mois seulement et, surtout, il est remarquable par l'absence d'effets secondaires. Ce que l'on apprend de nos études pourrait également nous servir pour traiter d'autres pathologies auto-immunes, comme la polyarthrite rhumatoïde ou la maladie de Crohn. »

    D'après des résultats précliniques, le lupuzor pourrait également être efficace dans d'autres pathologies auto-immunes chroniques comme le syndrome de Sjögren (maladie des yeux secs) ou la maladie de Crohn (une maladie auto-immune à l'origine d'une inflammation chronique de l'intestin).

    Signaler un abus

Retour au sujet

Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

5027.99 +2.41%
34.19 +2.86%
14.212 +3.69%
76.18 +5.72%
1.1765 +0.22%

Les Risques en Bourse

Fermer