1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Forum

VOLTALIA
10.700 EUR
-0.93% 

FR0011995588 VLTSA

Euronext Paris données temps réel
  • ouverture

    10.750

  • clôture veille

    10.800

  • + haut

    10.900

  • + bas

    10.700

  • volume

    2 496

  • valorisation

    1 019 MEUR

  • capital échangé

    0.00%

  • dernier échange

    19.11.19 / 10:40:32

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    10.200

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    11.200

  • rendement estimé 2019

    -

  • PER estimé 2019

    Qu'est-ce que le PER ?

    Fermer

    160.68

  • dernier dividende

    -

  • date dernier dividende

    15.04.19

  • Éligibilité

    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

  • + Liste

Retour au sujet VOLTALIA

VOLTALIA : acquisition 379 MW éolien en France

dudule21
22 juil. 201508:46

Voltalia se renforce en France en acquérant 379 MW de projets éoliens

Paris - Le producteur d'électricité à base d'énergies renouvelables Voltalia se renforce en France avec l'annonce mercredi de l'acquisition de 379 mégawatts (MW) de projets éoliens auprès de Maïa Eolis, société détenue par le Groupe Maïa (51%) et Engie (49%).

Avec cette acquisition, dont le montant n'a pas été dévoilé, la société possède désormais quelque 1.600 MW de projets en développement dans le monde, dont 22% en France, contre 12% au 30 juin dernier.

Ces projets sont situés dans des zones attractives et complémentaires de celles développées jusqu'à présent par Voltalia en France, a précisé Voltalia dans un communiqué.

Nous anticipons des ambitions rehaussées de la France en matière de développement des énergies renouvelables à l'horizon 2030, alors qu'elle est actuellement en retard sur ses objectifs 2020, a aussi déclaré Sébastien Clerc, directeur général de Voltalia.

La société, présente en France, au Brésil, au Maroc et en Grèce développe et exploite des projets éoliens, solaires, hydrauliques et biomasse.

Cotée sur Euronext Paris, Voltalia a réalisé en 2014 un bénéfice net de 4,5 millions d'euros et un chiffre d'affaires de 27,6 millions d'euros.


(AFP / 22 juillet 2015 08h00)

Signaler un abus

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

36 réponses

  • M6662180
    22 juillet 201508:48

    Espérons que ça lui donnera des ailes !

    Signaler un abus

  • nic99
    22 juillet 201509:07

    Pour les ailes c'est pas pour tout de suite

    Signaler un abus

  • fab5520
    22 juillet 201514:07

    Salut Dudule,

    A mon avis, si Voltalia renforce son portefeuille, c'est que tout se passe bien.

    Sinon c'est lui qui vendrait.

    On va être surpris du CA fin de mois.

    Euh .............dans le bon sens bien sur.
    En 6 mois on va dépasser le CA de 2014, tel est mon objectif mini.

    Signaler un abus

  • dudule21
    22 juillet 201516:19

    salut Fab ! 0 titres sur Voltalia, j'en ai eu il y a très longtemps, elle cotait pareil mais sans le regroupement !

    Signaler un abus

  • fab5520
    22 juillet 201516:31

    J'ai acheté de nouveau au vu des Résus de l'année dernière, et de l'avancement des travaux en avance.

    J'en pense que l'on va revoir les 11 E très bientôt, mais je peux me tromper bien sur.

    Signaler un abus

  • goldora8
    22 juillet 201518:19

    Cette année avec le Brésil, Voltalia va sortir un cash flow + et avec l'avancement à fin 2015 au lieu de courant 2016 des 93Mw ... ça va envoyer du bois !!

    Signaler un abus

  • velka
    08 août 201509:22

    Je suis plus méfiant, ayant beaucoup perdu avec Theolia...
    Moi aussi j'ai du potentiel de développement éolien, dans mon jardin...

    La question est : pourquoi Engie, qui ne doit pas manquer de moyens, ni de savoir faire pour faire aboutir des projets Éoliens, vend t'il ses projets ?
    Si quelqu'un connait le motif ? Merci

    Signaler un abus

  • goldora8
    08 août 201511:59

    Ces groupes se recentrent, élargissent leurs compétences quand bon leur semble. Regarde Eon vient de vendre ses actifs hydroliens en Italie. Ce sont des spécialistes du gaz ...
    Pour Voltalia c'est une bonne chose, même si je pense ce genre d'achat d'actif cela aurait pu attendre courant 2016. Enfin le vendeur ne souhaitait p-ê pas attendre autant de temps pour un repreneur (français).

    Que reste t'il a maïa comme actif ? P-ê vont ils basculer sur la methanisation?

    Pour Voltalia cela rééquilibrer le portefeuille trop déséquilibré sur le Brésil !!

    Signaler un abus

  • goldora8
    08 août 201512:09

    Maïa exploite déjà des champs et développe des projets.

    ils ont vendu une partie de leur pipe de projets éolien à Voltalia. Cela ne veut pas dire qu'Engine et sa filiale Maïa arrêtent les ENR ...

    Signaler un abus

  • velka
    08 août 201513:40

    Maia Eolis semble maitriser l'ensemble des processus liés aux projets éoliens, du développement, à la maitrise d'œuvre... manque la maitrise d'ouvrage, peut être prise en charge par Engie ? Justement, Engie avait indiqué (il me semble avoir lu cela dans une actu) vouloir monter en puissance dans les ENR et réduire dans le Gaz ?
    L'éolien terrestre faisant partie des moyens de production d'électricité les plus rentables (hors subventions et autres interventionnisme d'état - ex. l'éolien offshore) ce n'est pas très logique.
    D'où la question : y a-t-il des détails sur les projets rachetés ?
    En dehors de la déclaration : "...sont situés dans des zones attractives et complémentaires de celles développées jusqu'à présent par Voltalia en France"...

    Signaler un abus

  • goldora8
    08 août 201514:47

    Pour rappel, qui fait penser que c'est pas forcément un enjeu démentiel cette vente (car comme tu dis ce sont des projets étudiés, et déposés.

    Les délais seront imputables certainement à la purge de tous recours (recours possibles d'opposants aux parcs éoliens, pour défendre l'environnement paraît il ... lol ou plus grave sur des prises d'intérêts de conseillers municipaux ou communaux sur des terrains à céder par ex. )
    Voltalia devient le maître d'oeuvre (et appels d'offres pour les turbines ?) puis propriétaire exploitant: c'est à minima 1 an je pense (préparer les terrains, construction mat et nacelle, livraison et raccordement).

    On a pas plus de détails sur le pipe et l'état d'avancement des projets achetés: dommage.


    Concernant les ENR éolien:
    "Engie (avec à 50% un consortium composé de l'énergéticien portugais et Areva) est chargé de construire et d'exploiter les deux parcs éoliens prévus au large de la commune du Tréport (Seine-Maritime) et entre les îles d'Yeu et de Noirmoutier (Pays de la Loire). Chaque parc aura une capacité de production d'électricité de 496 mégawatts (MW) répartie sur environ cent km2.

    et Electrabel (filiale d'Engin) qui compte bien aussi augmenter la part de production dans l'off-shore.
    "Electrabel compte doubler sa capacité d'énergie éolienne onshore d'ici 2020, a-t-elle annoncé jeudi à Bruxelles. Avec plus de 100 nouvelles éoliennes, le groupe s'est fixé un objectif de 400 MW d'ici cinq ans."

    Signaler un abus

  • velka
    09 août 201509:59

    J'attends les détails des projets récupérés.
    Le "rapport de force" de négociation face à des gros tels Engie n'est pas favorable pour des structures plus petites.
    Ils auraient aussi bien pu négocier avec des acteurs plus petits tels Theolia, Neoen, Quadran, etc...

    Signaler un abus

  • j.tocata
    15 août 201710:11

    Si la France faisait un jour 40% du CA de Voltalia, ce serait une très mauvaise situation.
    Mieux vaut être très diversifié à l'international et selon les sources d'énergie.

    Signaler un abus

  • j.tocata
    07 septembre 201708:42

    Pourquoi investir seulement en France ?
    Il y a d'autres pays aussi ventés et plus ensoleillés en Europe où l'on ne dépend pas du bon vouloir tatillon de l'administration française.

    Signaler un abus

  • M9425023
    07 septembre 201711:31

    Engie pourrait-il avoir besoin de cash pour racheter les actions de l'Etat français (4,5% de Engie) sans faire baisser les cours déjà très bas ?
    J'ai vendu 50% à 11,60 pour sanctionner l'excès d'optimisme. Je vais revenir vers les 10.6 pour sanctionner l'excès de pessimisme. Mais j'aime bien comprendre...

    Signaler un abus

  • Theodore69-
    12 avril 201819:31

    Cette acquisition rapportera de l'or à VOLTALIA.

    Signaler un abus

  • Theodore69-
    21 août 201805:15

    En FRANCE les taux sont bas
    L'argent est pratiquement gratuit. La marge opérationnelle est de 25% en 2018. Le pdg attend quoi ? Une remontée des taux !!!

    Signaler un abus

  • Theodore69-
    15 janvier 201907:28

    Les ventes d'électricité ont augmenté de 59% au S2 2018 !!!! VOLTALIA a maintenant les moyens financiers de démarrer de nouvelles constructions sur la métropole !!!

    Signaler un abus

  • Theodore69-
    29 août 201919:18

    Il attend quoi lord saint CLERC ?

    Signaler un abus

Retour au sujet VOLTALIA

36 réponses

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer