Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Forum

VIVENDI
11.1000 (c) EUR
-1.33% 
indice de référenceCAC 40

FR0000127771 VIV

Euronext Paris données temps réel
Chargement...
  • ouverture

    11.2500

  • clôture veille

    11.2500

  • + haut

    11.2500

  • + bas

    11.0300

  • volume

    3 890 538

  • capital échangé

    0.35%

  • valorisation

    12 305 MEUR

  • dernier échange

    26.10.21 / 17:38:19

  • limite à la baisse

    10.7700

  • limite à la hausse

    11.4300

  • rendement estimé 2021

    1.75%

  • PER estimé 2021

    23.86

  • dernier dividende

    0.6 EUR

  • date dernier dividende

    23.06.21

  • Éligibilité

  • + Alerte

  • + Portefeuille

  • + Liste

Retour au sujet VIVENDI

VIVENDI : Valeur d'une action UMG

22 juin 202123:06

Parmi tous ces millions de dollars, d'euro et d'actions, quelqu'un a-t-il fait le calcul de la valeur approximative d'une action UMG. Merci d'avance

34 réponses

  • 23 juin 202108:05

    Capital d'UMG au 31/03/21 : 1847874 actions

    Si Capitalisation UMG :      33 milliards E          1 act UMG  =  17,86 e 
          "          "            "            
    35                           &n bsp;      "     "      =  18,94 e
          "          "            "            
    40                           &n bsp;      "     "      =  21,65 e, etc etc...


  • 23 juin 202108:09

    correctif du nbr d'actions (on est en milliers) :  1 847 874 000  (source : Universal Music, résultats non audités au 31/03/21)


  • 23 juin 202109:48

    Merci bien Jury12 - quant il y a trop de chiffre je suis incapable de faire les calculs. - Si j'ai bien compris, si j'ai une action VIVENDI aujourd'hui à 28 euros environ je me retrouverai fin septembre avec une action UMG à 17euros  environ et une action Vivendi à 11euros environ et après cela chaque société fera sa vie boursière avec ses hauts et ses bas.


  • 23 juin 202111:44

    oui c'est bien cela !  Ceci dit, j'espère qu'UMG cotera dans les 21 - 22 e (soit une capitalisation boursière de +/- 40 milliards E...) et que le Vivendi post-distribution cotera un minimum de 8 - 9 e  , soit une décote instantanée de 40% si l'on considère que les actifs restants - dont le solde de 10% d'UMG - vaudront dans les 15 à 16 milliards e ....


  • 26 juin 202107:42

    Bonjour,
    Je suis d'accord avec Jury sur le calcul entre 15 et 18 euros. Celui qui va gagner le plus de pognon c'est bolloré qui nous a bien entubé avec sa scission.Cela va permettre à son groupe en perte de vitesse de se refaire la cerise. Il ne sera jamais le n°1 des médias. En effet, après la distribution VIV vaudra entre 10 et 15 euros maxi, c'est pourquoi, il veut supprimer pour 7 à 8 milliards d'actions pour que ses propres actions vivendi ait un cours honorable pour les investisseurs. Le groupe bolloré a acheté du VIV entre 21 et 25 euros.


  • 26 juin 202113:16

    Merci à Jury12 de me rectifier si erreur. On a UMG égal 33 milliards dont 60% pour les actionnaires de Vivendi . Soit 33 x 0.6 = 19.8 G€. Comme il y a  1,14 milliards d'actions Vivendi, cela fait 19.8/1,14 = 17,4 €/action UMG. Reste 28,25-17,4 = 10,85 €/action Vivendi. En gros ce serait le théorique, et le marché valorisera comme il l'entend. Est-ce bien cela ? Merci d'avance.


  • 26 juin 202115:02

    Non pas vraiment car il ne faut pas confondre le montant de la distribution en nature (60% de la capitalisation totale "de départ") avec la valeur de l'action UMG (lors de sa 1ére cotation)  !

    Le nbr d'actions à prendre en considération est celui correspondant au K d'UMG actuel soit 1 847 874 000 actions.
    Lors de la 1 ére cotation, si la capitalisation globale atteint 35 milliards, la distribution en nature sera de 21 Mds E (60% x 35) avec l'imposition qui va  avec (ou pas) pour les détenteurs concernés induisant un cours d'UMG de 18,94 e. Si la capi est de 38 milliards , le cours sera de 20,56e, pour 40 mds : 21,65 e, 45 mds : 24,35 e,  etc etc...
    Nota : plus la valorisation sera élevée, plus la distribution en nature sera importante ainsi que l'imposition afférente (pour les assujettis)  !


  • 26 juin 202115:14

    Pour le cours de Vivendi "post" distribution, ça c'est toute la question car quelle sera la décote attribuée - ou pas - aux actifs restants globalement estimés dans une foruchette large à 15/17 Milliards (moyenne retenue 16).
    ps : Avec une décote de holding de 25% , on aurait un cours de Vivendi de 10,9 e (environ 1,1 milliards d'actions en circulation après annulation de l' autocontrôle) et ...8,73 e si décote de 40% . Nul doute que dans ce cas là, Vivendi actionnerait rapidement son programme de rachats d'actions et/OPRA, voir que le groupe Bolloré se renforcerait jusquà 30% du K (et plus si affinité avvec lancement éventuelle OPA...)




  • 26 juin 202115:20

    Merci d avoir rectifié mon raisonnement. En gros on arrive à des chiffres pas trop éloignés. Mais j'avais oublié le plus important. UMG sera distribué comme un dividende. Et donc il faut enlever de la valorisation les 30% de flat tax, dans mon  cas. Et ce n'est pas rien. Par exemple si c'est 18 €, il ne reste que 18-0 3×18 = 12,6 €. Est-ce bien cela ?


  • 26 juin 202117:41

    tout à fait... et pour ceux qui sont hors PEA, il est évident que la fiscalité afférente est loin d'être indolore (d'autant qu'à mon avis, on sera plus près de 6,5 - 7 e de prélèvement fiscal/action que de 5,4e, un sacré inconvénient si l'on considère que la fiscalité latente est proportionnelle à la 1 ére cotation d'UMG...et ceci sans que le bénéficiaire ait plus de titres pour autant !
    Mais bon, peut être que le futur parcours boursier d'UMG fera rapidement oublier cette "ponction" !
    Solution alternative : Vendre avant la distribution en nature (avec fiscalité des PV éventuelles...) et racheter lors de l'IPO....avec le risque (important) de devoir courir après le papier car dans un 1er temps du moins, la demande devrait être forte , voir très forte par les institutionnels et les fonds, notamment américains !


  • 26 juin 202117:55

    On n'est jamais sûr, mais la possibilité d'acheter une valeur diminuée du prélèvement ça peut-être intéressant. A condition d'avoir une vision optimiste de l'avenir boursier d'UMG. Ah, si j'avais vendu mes Générales des Eaux-Vivendi en février 2000 à 142 €, on se poserait moins de questions après réinvestissements. Mais on ne peut revenir sur le passé. Et les France Télécoms à 219 €, et les Alcatel à 100 €, etc. 


  • 27 juin 202111:09

    Autre possibilité éventuelle mais je n'en suis pas sûr. Le cours de l'action peut être différent des liquidités reçues du fait de la fiscalité sur les dividendes. En prenant l'hypothèse 18 €, l'action pourrait être cotée à Amsterdam à 18 € et cela apparaîtrait sur notre portefeuille, tandis que sur notre compte espèces on n'aurait que 18-5,4 = 12,6 €.  Un peu comme un payement en titre du dividende. 


  • 27 juin 202117:09

    la meilleure et seule solution pour un pp c'est de tout mettre en pea  sinon on se fait sérieusement enflé par bolloré  ......


  • 27 juin 202117:49

    à Paul 26 juin 15h20 - Concernant la distribution sous forme de dividende en actions UMG, la flat tax vous sera réclamé en numéraire par votre intermédiaire financier, vous recevrez 1 action UMG pour 1 action Vivendi.


  • 28 juin 202108:03

    Il est clairement stipulé dans la note de Vivendi , "que les sommes nécessaires au paiement des prélèvements sociaux dûs (par les assujettis) devront être mises à la disposition de l'établissement payeur (le teneur de compte) PREALABLEMENT à la livraison des titres"."Le cas échéant , l'établissement payeur pourra vendre le nbr de titres UMG nécessaire afin de payer les PS en vigueur", les actionnaires de Vivendi sont invités à se rapprocher de leur établissement financier teneur de compte afin de connaitre la procédure qui sera mise en place à ce titre par ce dernier".
    ps:  reste à espérer que la dite procédure sera harmonisée , sinon boujour la pagaille dans les back-office !


  • 28 juin 202108:19

    Finalement à l'heure actuelle la seule chose qui soit sûre et certaine  est que le dividende exceptionnel sera taxé en numéraire comme pour les autres. Quant à la valeur de l'action en portefeuille, pour moi c'est encore le brouillard. On verra bien le 21 septembre.


  • 28 juin 202108:33

    Oui mais l'autre "certitude", c'est qu'il faudra prévoir les liquidités nécessaires au paiement des PS (soit pré-existantes, soit générées par la vente de titres UMG ou autre(s)... !  Si UMG, pas de problème majeur mais si c'est "autres"....la vente pourra entrainer d'éventuelles P.V fiscales, bonjour les dégâts  !


  • 28 juin 202109:55

    Bonjour,

    Il est clair que pour les PP l'attribution des titres UMG est loin d'être un cadeau pour les titres détenus hors PEA car
    1. il faudra payer 30% alors que vous n'aurez pas touchez un euro en cash
    2. lors de la revente des titre UMG il faudra repasser à la caisse au titres des plus values.

    Ce n'est qu'une bonne opération pour Bolloré.   


  • 28 juin 202111:15

    J'ai fait un petit calcul (à vérifier) :
     
    Prenons un actionnaire "Non-Pea" qui détient 1000 actions Vivendi au jour de la distribution en nature (estimation valeur UMG/act 24 E soit +/- 44Mds pour 100%), n'a pas les liquidités suffisantes pour "combler" les PS mais a la possibilité de céder une autre ligne (minimum requis 7200 e...) sur lequel il est en PV latente (hypothèse 1 : 30%, n°2 : 50%) :

    Prélévements sociaux totaux, à payer  :  24000 (1000 UMG) * 30/100 (flat tax) = 7200  +  498 (7200- Pru 5538 * 30/100) soit 7698 e en global représentant 32,07 % de son dividende en nature. En hypothèse 2, le taux de prélèvement passera à 33%....
    A vos calculettes !


  • 28 juin 202111:21

    Jury12 merci pour l'exemple. Il ne reste plus qu'à l'appliquer à son cas personnel.


  • 05 juillet 202117:23

    si parité 1 vivendi donne droit a 1  UMG comme indiqué
    UMG 1 847874X60%= 1  108724400 actions distribuables aux actionnaires de vivendi
    Vivendi capital composé de 1.149135586 actions
    QUID de l'écart de 40 411 186 actions
    merci de vos éclairages


  • 05 juillet 202118:11

    Dans le descriptif de l'opération en ligne sur le site de Vivendi , il est stipulé (page 2) : "en fonction des informations disponibles à la date du présent rapport (Mai) , la distribution en nature porterait sur un maximum de 1 087 916 887 actions UMG détenues par Vivendi, qui représenteront , à la date de la la distribution en nature, un maximum de 60% du total des actions composant le capital de UMG et autant de DDV"
    Le capital d'UMG étant à priori composé de 1 847 874 000 actions (source bilan UMG au 31/03/21, joint à la dite note), on constate effectivement une différence, chiffrée là à 20 807 513 actions (soit  1 108 724 400 - 1087 916 887)....
    En l'absence d'explication particulière... je pencherai pour ma part pour une attribution d'actions gratuites aux dirigeants d'UMG (genre "cadeau de bienvenue") lors de la création du holding aux Pays Bas, mais ce n'est qu'une hypothèse ....


  • 05 juillet 202118:46

    merci de votre réponse.SI effectivement  du coté de UMG il y a un écart de 20 807 512 actions non distribuéesL'écart côté Vivendi serait encore plus grand: à savoir 1 149 135 586 - 1 087 916 887 soit 61 218 699  actions qui manqueraient à Vivendi pour respecter la parité de 1 pour 1 action
    est-ce justemerci de votre avis


  • 05 juillet 202120:19

    En fait, la parité de 1 pour 1 n'est pas du tout gravée dans le marbre (cf note précitée). Elle dépendra mécaniquement d'un "plafond", égal au cumul d'un prélèvement (RAN) de 5314 millions d'euros et du résultat social de Vivendi au 30/06/21 (estimé à +/- 23 voir 24 Milliards d'euros puisque l'on sait déjà que la Plus-value nette d'impôts, liée à la déconsolidation d'UMG, atteindra comptablement 22 010,9 Millions d'euros à cette date) !
    Dans cette hypothèse, le "plafond" en question serait de 28,8 milliards (5314 +23500) avec une parité 1 pour 1 maintenue.... si UMG est valorisé lors de la 1 ére cotation "moins" de 48 milliards. En cas de RNC identique mais une valorisation d'UMG plus élevée (50 par ex), la parité deviendra inférieure à 1....!


  • 06 juillet 202111:11

    Pas exiitante cette affaire entre la fiscalité sur le dividende exceptionnel et une société de droit hollandais avec siège à Amsterdam et éventuelles AG à Amsterdam.  Ma décision est prise. Pour ce qui reste de Vivendi,  on verra en fonction de l'évolution. 


  • 07 juillet 202110:55

    Tout a fait de l'avis de paul 1081. La fiscalité est complètement dissuasive sur cette opération sauf pour Bolloré . De plus on va tout droit vers une OPA de Bollo sur Vivendi aux conditions qu'il aura décidé.


  • 07 juillet 202116:18

    Pour les "Non-Pea", l'incidence fiscale de cette distribution en nature par Vivendi (de 60% d'UMG) ne sera, ni plus ni moins, que la norme en matière de fiscalité de dividende (soit Flat Tax de 30% ou  IRPP) ! 

    Là où elle est particulière... c'est en effet dans son montant élevé - et inhabituel puisque égal à quasiment les 3/4 de l'action... - et dans le fait qu'il faudra "provisionner", d'une façon ou d'une autre, la fiscalité afférente !
    Ceci dit, le "pari" sur la perception (ou la non-perception) de ce dividende exceptionnel reposera sur le potentiel anticipé d'UMG ....le mieux étant qu'il ne se révèle qu'un peu plus tard , le paradoxe - et donc le risque.....- étant que le titre s'envole dès la 1ère cotation, entrainant un dividende et donc une fiscalité plus élevée... avant, ensuite, de stagner voir baisser  ! 


  • 07 juillet 202116:55

    Désolé mais je ne fais pas de pari sur une  àction hollandaise qui va coûter la peau des fasses et qui ne m'offre aucun intérêt.  Par contre, entant qu'ancien  actionnaire d Euro Disney,  une OPA de  Bolloré sur  Vivendi peut être une bonne opportunité de PV.


  • 07 juillet 202119:06

    File très intéressante. Je voudrais soumettre quelques points à votre sagacité. Quid des UMG attribuables aux actions auto détenues par VIVENDI ? (de l'ordre de 5 à 6%) Quelle hypothèse de valo post opération pour Canal et pour Havas ? Quelle trésorerie prévisionnelle sachant, notamment, que UMG a remboursé, semble-t-il, 1,9 milliard de tréso à sa société mère VIVENDI ?. Pour le niveau de l'OPRA probable post opération, faudra-t-il une attestation d'équité ? ce qui pose une seconde fois la question de la valorisation de Canal et de HAVAS, et aussi d'EDITIS et de GAMELOFT, les trois dernières payées cher (4 milliards, 1 milliard et 800 millions), et valant probablement moins malgré que le CAC 40, donc la bourse, soit à un niveau sans précédent depuis les hauts de l'an 2000. Les actifs italiens ou la part dans LAGARDERE me semble devoir être valorisés selon leur cotation. Ces questions me semblent des aléas important pour valoriser VIVENDI post opération.


  • 08 juillet 202109:02

    Bjr... que des questions en une (lol) !
    1) Les actions auto-détenues n'ouvriront logiquement pas droit à distribution (c'est la règle comptable en matière de dividende),2) Les Pru historiques de Canal + et Havas sont respectivement de 4158 et 3944 Millions E. Selon plusieurs estimations Canal vaudrait aujourd'hui entre 6 et 8 Milliards, quand à Havas, effectivement à revoir à la baisse, je retiendrai personnellement - ça n'engage que moi...-  3 Milliards.
    3) Vivendi est très légèrement en situation de trésorerie nette négative au 31/03/21 (source directeur financier à l'A.G) et ce avant le futur encaissement de 3,5 Mde de la vente de 10% d'UMG à Pershing et 262 millions à recevoir en Juillet de Mediaset (dividende + cession 5%)...4) Bien sur qui dit OPRA dit attestation d'equité par organisme indépendant (même si l'on peut toujours en contester les termes),5) Editis est inscrit pour 591 Millions , compte tenu des (bonnes) perspectives, je garderai ce chiffre ; Gameloft (627) est sans doute aucun à revoir en baisse (disons 500 par prudence), pour Mediaset, je laisserai 712,8 M (VNC nette après provisions/1250 brut)au vu du calendrier de sortie progressive du K, qui devrait générer 1081 Millions E de trésorerie dans un délai maximum de 5 ans,6) Lagardère : L'investissement global laisse de la marge (VNC 593), par prudence je valoriserai sur cours de bourse moins 10-15% (perspectives ?),7) Télécom Italia :  participation très significative (18% du total brut des participations, 17% en net). une Plus value exceptionnelle conséquente (supérieure à 1 milliard !) devrait être enregistrée au 30/6 (source: dernier document de référence de Vivendi). J'évaluerai donc T.I à la VNC brute de 3130 (cette P.V sera peut être déduite comptablement du prix d'acquisition ),8) Ne pas oublier divers autres actifs dont notamment, Multichoice (Canal + africain très prometteur), Prisma, etc, etc..
     


  • 09 juillet 202123:33

    Re-bonjour. Après avoir lu attentivement tous ces post, il m'est venu à l'idée de vendre, dés maintenant, mes Vivendi que j'ai sur mon compte ordinaire et d'acheter des Bolloré, qu'en pensez vous ? ... (ou de racheter des Vivendi sur mon PEA)


  • 10 juillet 202100:39

    Des échanges précédents, je comprends la même chose, il faut avoir ses VIV en PEA.


  • 13 juillet 202116:24

    Merci jury12 pour tous les excellents fondements de vos post. Je ne suis pas sur de votre raisonnement sur les actions auto détenues. Une actions auto détenue ne reçoit pas de dividende. En effet, le dividende enrichit l'actionnaire en appauvrissant l'entreprise. Pour l'auto détention l'actionnaire et l'entreprise sont la même entité donc le dividende est versé à celui qui l'encaisse, ce pourquoi il ne peut exister de versement. Donc logiquement, Vivendi conserverait 10% d'UMG au titre de ce qu'il ne distribue pas d'une part, et conserverait une action UMG pour une action VIVENDI qu'elle possède dans le cadre de l'auto détention. Sinon, pour la valeur de CANAL et celle de HAVAS, je n'ai dans mon modèle que 2 milliards, ce qui est peut-être un peu faible. Pour canal, je me souviens du milliard payé à LAGARDERE pour ses 20%. Mais il y a les développement à l'étranger, par acquisition, et aussi la forte croissance de CANAL en Afrique. Au total, je ne sais pas. J'ai conservé 5. mais une valeur de 6 à 8 ne me parait pas impossible. EDITIS, je pensais que ça valait plutôt autour de 900 millions;


  • 14 juillet 202108:13

    Je confirme le traitement qui sera réservé aux actions auto-détenues car il est bien spécifié dans les modalités de la distribution en nature (page 3, paragraphe 1.1.2) "que les actions auto-détenues par Vivendi au soir de la date d'arrêté des positions n'auront pas droit à la distribution en nature"...


Retour au sujet VIVENDI

34 réponses

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.