Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Forum

PEUGEOT
20.640 EUR
+0.34% 
Ouverture théorique 20.640
indice de référenceCAC 40

FR0000121501 UG

Euronext Paris données temps réel
Politique d'exécution
  • ouverture

    20.610

  • clôture veille

    20.570

  • + haut

    20.920

  • + bas

    20.380

  • volume

    3 013 344

  • valorisation

    18 676 MEUR

  • capital échangé

    0.33%

  • dernier échange

    13.11.18 / 17:35:09

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    20.030

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    21.250

  • Éligibilité

    SRD

    Qu'est-ce que le SRD ?

    Fermer
    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

    Créer une alerte sur le cours de la valeur PEUGEOT

    Fermer
  • + Portefeuille

    Ajouter PEUGEOT à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter PEUGEOT à mes listes

    Fermer
Retour au sujet PEUGEOT

PEUGEOT : Le grand flop du Pick-up Renault

ehenriot
11 sept. 201817:22

Un an après son lancement en Europe, le pick-up Renault Alaskan y enregistre 1435 ventes au premier semestre, et seulement un peu plus de 2000 dans le monde. Trop cher par rapport au Nissan dont il dérive, l'Alaskan est fort loin de l'objectif initial des 80 à 100.000 unités par an.

Le reste est consultable
ici:
https://www.challenges.fr/automobile/actu-auto/le-grand-flop-du-pick-up-re nault-alaskan_611949
Sources: challenge magazine - article du 11/09/18

On ne pourra pas dire que Challenge n'est pas objectif (Renault est actionnaire de ce magazine)

Signaler un abus

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

32 réponses

  • BONI67
    11 septembre 201817:28

    le soucis c'est que renault a une image de low cost...alors vendre des produits qui depassent les 30000€ ça coince chez renault....et encore dans les 2000 combien pour la presse pour la presentation et les VD en concessions...!!!!
    encore un bide chez renault, apres couacjar, megane, espace, koleos; talisman, lodgy; dokker....le bide complet de infiniti, chez nissan, almera, micra; note que des bides...et de plus tout ça avec une marge auto d'a peine 4.7%....on parle meme pas de la zoé qui n' a pas encore atteint son objectif de depart ....

    Signaler un abus

  • maxos1
    11 septembre 201817:35

    Albert?

    Signaler un abus

  • cab91
    11 septembre 201817:38

    ce n'est pas très réjouissant tout ça....!

    j'aimerais moi aussi, avoir l'avis d'albert, notre grand spécialiste ...de la Régie ! ! !

    Signaler un abus

  • albert__
    11 septembre 201818:02

    Quand à partir d'un constat sur un produit on en tire un tel délire..... il n'y a rien à commenter. Au moins Challenges prouve-t-il son indépendance, contrairement aux procès d'intentions fait par un certain..... BONI !

    Signaler un abus

  • maxos1
    11 septembre 201818:05

    Albert?

    Signaler un abus

  • maxos1
    11 septembre 201818:08

    Je crois que c'est un file sur le pickup Renault, pas une file sur Challenge, alors?

    Signaler un abus

  • albert__
    11 septembre 201818:49

    On souhaite meilleur sort au pick up développé en Chine par PSA et Changan et dérivé d'un Nissan de la fin des années 80....

    Signaler un abus

  • albert__
    11 septembre 201819:03

    Parce que pour l'instant, dans la publication du premier semestre 2018, on retrouve 184 ventes dudit pick up.....

    Mais bon, c'est un début. Et puis avec Changan, ça marchera surement mieux que DS. Ça ne devrait pas être très difficile..... ! :-))

    Signaler un abus

  • ollyw
    11 septembre 201819:05

    aie ouille ca pique.

    y al meme sur le forum rno

    Signaler un abus

  • BONI67
    11 septembre 201820:55

    merci de retrouver mes procès d'intention sur le journal interne de renault /nissan ...challenge...hormis l'argent depenser pour rien....
    'il est construit en Chine, viendra en Tunisie par bateau et achèvera d'être monté sur place, dans une petite usine à faible production : 1 500 à 4 000 unités par an. Loin dans le temps aussi, puisqu'il procède du Nissan NP300 né en 1997. Dongfeng assemblait ce pick-up en Chine en partenariat avec Nissan.

    sinon comme d'habitude tu desinformes et tu es toujours ridicule

    Signaler un abus

  • BONI67
    11 septembre 201821:02

    et le titre est le bide de l'alaskan....pas du pick up peugeot qui n'est vendu que au Magrehb lui

    Signaler un abus

  • albert__
    11 septembre 201822:10

    Oui....oui.... 184 ventes c'est bien ! C'est pas un "bide".....

    Signaler un abus

  • maxos1
    12 septembre 201807:38

    L'Alaskan à bénéficié d'un lancement mondial, avec les coûts associés.
    Chercher à le comparer à un véhicule PSA au lacement très local et sous-traité est évidemment inconvenant et déplacé, et c'est voiloir détourner l'attention de la file une nouvelle fois pour fuir devant les chiffres implacables.
    Même pas 2000 véhicules sur une chaine de 100 000 ça va peser lourd dans la compta de RNO. Les amortissements, on ne peut pas les zapper dans la compta.
    Ça commence à être sérieux je pense avec les usines qui sonnent creux Talisman, Koleos, Alaskan, Espace, ..... et à moité vides avec Kadjar et Scénic.
    Ce qui m'impressionne ce sont les objectif de Renault, comment ils ont pu calculer leur coup, il évident que le Pickup en Europe n'est pas un marché de masse.

    Signaler un abus

  • albert__
    12 septembre 201808:09

    D"où l'intérêt de l'alliance avec Nissan qui a du permettre de réduire considérablement les coûts de développement.
    Quant aux usines qui sonnent creux, il faut être sourd pour ne pad entendre le bruit de certaines usines chinoises du groupe, voire certaines usines espagnoles. Donc pas de leçons à donner. ...

    Signaler un abus

  • ollyw
    12 septembre 201808:18

    donc la ca a foire!

    Signaler un abus

  • albert__
    12 septembre 201808:21

    Sans parler des usines russes, iraniennes voire sud américaines.....

    Signaler un abus

  • maxos1
    12 septembre 201808:36

    Une usine, c'est un bâtiment, c'est une chaine d'assemblage, des robots, des moules, des machines d"'emboutissage de ferrage, ....... de la R et D et une énorme sortie de cash qu'il faut compenser par les modèles en cours.
    Bon je me tire, devant un tel niveau d'incompétence, j'ai l'impression de faire un cour à un élève de maternelle.

    De toutes les manières pas de miracle, les notes en bourse c'est le cours de l'action, on peut faire ce que l'on veut discuter à l'infini tortiller son clavier pendant des années, la sanction est là.

    Bonne journée,

    Signaler un abus

  • albert__
    12 septembre 201808:52

    Belle description - un peu idyllique - d'une usine où il manque cependant le principal : les hommes.

    Sinon vous avez raison, allez donc donner vos leçons ailleurs. Si toutefois vous trouvez un public pour vous écouter étaler votre suffisance.

    Signaler un abus

  • ollyw
    12 septembre 201809:28

    encore des insultes de la part de calimero qui lui sait tout , sauf comment fonctionne une usine automobile!

    Signaler un abus

  • najahaje
    12 septembre 201810:47

    Je me rappelle de bbert annonçant ce pickup MONDIAL...c'est fait....6 par pays en moyenne...de la famille de CG?

    Signaler un abus

  • albert__
    12 septembre 201812:19

    @najahaje

    Comme toujours merci de remonter le post....

    Sinon Nissan à tout ce qu'il faut au point de vue pick up et RNO n'a pas forcément besoin de marcher sur ses plates bandes. Tout le monde ne peut pas en dire autant....

    Signaler un abus

  • BONI67
    12 septembre 201812:31

    Le pick up Peugeot n'est peut-être pas un succès mais il est acheté sur étagères, un peu comme le czero.... Mais 284 pour 1500 en année pleine comme objectif par rapport au 2000 pour un objectif de 100000 !!!!!!
    L'un ne fait pas beaucoup de volume mais doit être certainement rentable et un autre un gouffre.... L'expert albert doit certainement savoir lequel est rentable !!!???

    Signaler un abus

  • M2363011
    12 septembre 201814:13

    Je ne sais pas ce qui est plus choquant dans les propos rébarbatifs de Albert.... est ce son ignorance (le Pick Up actuellement vendu, KP0 est développé par Dongfeng et non Changan.... avec lesquels le développement du 2Nd Pick Up est en cours), son aveuglement économique (le KP0 est produit.... dans une usine Dongfeng Nissan et est acheté à l'unité sans engagement de volume par PSA, donc a marge pur sans investissement de leur part), son niveau d'erreur de prediction ('le cours va baisser", lorsqu'il était à 4 €...), ou ses arguments falacieux ou de comparaison déplacées (ex : comparer un crothleos avec un DS7...), enfin ce qui est sur, c'est que chaque lecture d'un de ses commentaires me permet de savoir ce qu'il faut faire : l'inverse ! Ca m'a permis de gagner beaucoup d'argent en 10 ans... Mais quand meme vivement la prochaine publication de résultats, qu'il soit encore hors ligne pendant 1 mois

    Signaler un abus

  • albert__
    12 septembre 201814:13

    Pour mémoire, par rapport au Nissan Navara, seuls "le capot, les ailes, la face avant et arrière, les roues, le système de navigation" diffèrent du frère japonais, reconnaît Laurens van den Acker, le patron du style chez Renault. Mais, si les moteurs à essence seront japonais, les diesels 2,3 dCi de 160 et 190 chevaux sont, eux, fabriqués à Cléon en France. Le Navara est d'ailleurs également équipé de ces derniers....

    Signaler un abus

  • maxos1
    12 septembre 201814:18

    comparer un crothleos avec un DS7...) !!!!!!!

    M2363011, merci pour ce bon moment, j'adore ce genre d'humour, reco!

    Signaler un abus

  • ollyw
    12 septembre 201814:18

    LE GRAND FLOP DU PICK-UP RENAULT

    detournons le post ! ! ! ! ! ! ! ! !

    Signaler un abus

  • albert__
    12 septembre 201814:19

    @M236

    Le futur pick up PSA sera bien produit avec
    Changan

    https://www.largus.fr/actualite-automobile/psa-va-developper-un-pick- up-avec-le-chinois-changan-pour-2020-8760392.html

    Pour le reste, bien évidemment, pas de commentaires.....

    Signaler un abus

  • ollyw
    12 septembre 201814:23

    titre du post

    LE GRAND FLOP DU PICK-UP RENAULT

    detournons le post ! ! ! ! ! ! ! ! ! par qui vous savez

    Signaler un abus

  • podolo
    12 septembre 201814:59

    Pour mémoire aussi pour Albert, Renault tout seul a prévu d'investir 600 millions de dollars en Amérique LAtine pour produire l'Alaskan à Cordoba. Histoire d'arrêter les sous entendu sur ce sujet qui pourraient laisser entendre que Renault n'a rien investi sur ce pick up.

    Signaler un abus

  • albert__
    12 septembre 201815:09

    Pour mémoire et pour arrêter -aussi - les sous
    entendus....

    https://www.challenges.fr/automobile/actu-auto/renault-fabrique- en-argentine-des-nissan-et-des-mercedes_604543

    Signaler un abus

  • ollyw
    12 septembre 201815:11

    tiens il parle du post!

    Signaler un abus

  • najahaje
    12 septembre 201816:19

    mon bbert je n'ai pas le temps comme toi de fouiller les posts 2 ans en arrière...tu en as tellement dit......remarque, pendant une longue soirée d'hiver, pourquoi pas ....je sens qu'on rigolerait trés fort

    Signaler un abus

Retour au sujet PEUGEOT

32 réponses

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer

Mes listes

valeur

dernier

var.

5101.85 +0.85%
1.1 -8.33%
65.03 -5.71%
80.21 +0.78%
78.2 +0.23%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.