Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Forum

TF1
4.6800 (c) EUR
-2.26% 
indice de référenceSBF 120

FR0000054900 TFI

Euronext Paris données temps réel
  • ouverture

    4.7000

  • clôture veille

    4.7880

  • + haut

    4.7620

  • + bas

    4.4800

  • volume

    533 673

  • valorisation

    985 MEUR

  • capital échangé

    0.25%

  • dernier échange

    28.10.20 / 17:35:08

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    4.2120

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    5.1450

  • rendement estimé 2020

    3.68%

  • PER estimé 2020

    Qu'est-ce que le PER ?

    Fermer

    12.94

  • dernier dividende

    0.4 EUR

  • date dernier dividende

    29.04.19

  • Éligibilité

    SRD

    Qu'est-ce que le SRD ?

    Fermer
    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

  • + Liste

Retour au sujet

TF1 : La Grande Revue de Presse

egros
21 janv. 200819:49

Le 21/01/2008 GrandeRevue de presse 19:35 21/01/08

Le 21/01/2008 GrandeRevue de presse du week du 20/01 X
Bonjour à tous malgré la conjoncture boursière actuelle.

ACCOR
VF: Les bonnes nouvelles n’ont pas suffi à relancer le titre, qui pâtit de la méfiance des investisseurs envers les valeurs liées à la consommation. Nous restons cependant confiants.
LE REVENU: Toujours dynamique. Le groupe a relevé son objectif de résultat avant impôt pour 2007. Colony pourrait remonter au capital. Renforcer sous 50 euros. Le dynamismes des ventes en Europe ne se dément pas. Le groupe est peu exposé aux Etats-Unis. Acheter. Le fonds Colony, actionnaire vigilant, pousse à l’allègement du bilan: les cessions de murs d’hôtels continuent.
JDF: Renforcer. Le groupe a fait état d’un chiffre d’affaires annuel conforme aux attentes. Il en a profité pour relever sa prévision de résultats avant impôt. Le cycle hôtelier est favorable en Europe, et Accor mène une stratégie convaincante. Objectif à 18 mois: 70 euros.
INVESTIR: La direction reste confiante pour 2008. L’action se négocie environ 16,5 fois le bénéfice 2008, ce qui est intéressant. Accor est plus défensif que les autres groupes hôteliers internationaux. Achat avec un objectif de 60 euros, soit 20 fois le bénéfice attendu pour 2008.

ADOMOS
JDF: Nous passons à alléger.

ADP
JDF: Les revenus tirés de l’immobilier vont croître. Viser 100 euros à 18 mois. Le patrimoine immobilier d’ADP recèle beaucoup de valeur.

AIR FRANCE-KLM
LE REVENU: Acheter. L’objectif de la société d’un retour sur capitaux de 7,5% pour 2007-2008 sera atteint. Mais celui de 8,5% pour 2009-2010?
JDF: Renforcer à titre spéculatif. L’action se paie à peine 6 fois les bénéfices 2007, et notre objectif à 18 mois, de 30 euros, capitalise moins de 10 fois les profits 2008.

AIR LIQUIDE
LE REVENU: Conserver. Le titre paraît à son juste prix. La régularité des cash-flows permet de bien absorber l’endettement lié aux acquisitions et aux rachats d’actions.

AKZO NOBEL
LE REVENU: Avis négatif. Fortement exposé à la conjoncture.

ALCATEL-LUCENT
VF: La prudence reste de mise, la société pâtissant d’un manque chronique de visibilité. Rester à l’écart. Heureusement que la cession des sites de production avait été accélérée dès 2000. Mais cela ne suffit pas.

ALLIANZ
LE REVENU: Vendre. Le groupe allemand va connaître une croissance bénéficiaire ralentie.

ALSTOM
LE REVENU: Conserver. Restructuration financière, recentrage sur l’énergie et le ferroviaire, bilan très allégé: une réussite totale.
JDF: Acheter. Le titre du groupe a subi des prises de bénéfices en début d’année. Mais la publication du chiffre d’affaires trimestriel a confirmé l’excellente orientation de l’activité. Objectif à 18 mois: 175 euros.
INVESTIR: L’activité reste solide et nous incite à continuer de recommander l’achat, avec un objectif de 160 euros.

AMD
LE REVENU: Rester à l’écart. Le fabricant de microprocesseurs devrait rester déficitaire cette année.

APRIL
LE REVENU: Conserver. L’assureur capitalise sur son savoir-faire en matière d’innovation. Très cher, mais justifié.
INVESTIR: Nous passons de conserver à acheter.

APS
JDF: Rester à l’écart.

ARCELORMITTAL
LE REVENU: Conserver. En dépit d’un coût élevé du capital, la création de valeur est bien là: Arcelor n’a pas été acheté très cher.
JDF: Le titre capitalise moins de 6 fois notre estimation de bénéfice net en 2008. Nous maintenons notre objectif de cours à 60 euros.

AREVA
JDF: Areva réaffirme son indépendance. La baisse du cours nous incite à repasser à l’achat, en visant 800 euros. L’activité bénéficie d’un regain d’intérêt mondial pour le nucléaire.
INVESTIR: Nous restons acheteurs pour viser 800 euros.

ARKEMA
LE REVENU: Conserver. Le redressement se poursuit.

ATOS ORIGIN
LE REVENU: Vendre. L’activité de la SSII manque de visibilité.
INVESTIR: Un groupe à la croisée des chemins. Atos présente un profil défensif. Acheter à titre spéculatif.

AUPLATA
VF: Le titre tire profit de la hausse du métal jaune. Cependant, la forte dépendance aux prix de l’énergie et les coûts de production toujours élevés nous incitent à rester à l’écart.
LE REVENU: Auplata fait grise mine. La mine d’or guyanaise a produit moins d’or que prévu au quatrième trimestre 2007. La sanction a été immédiate. Conserver. Comme toute mine d’or de faible capitalisation, ce titre reste très spéculatif. Compléter avec des mines « senior » (Barrick, Goldcorp).

AUTO ESCAPE
JDF: Baisse de régime en 2007. Rester à l’écart, même si le titre n’est pas cher, dans l’attente des premiers chiffres sur 2008.
INVESTIR: Une marge nette divisée par six pour son premier exercice sur Alternext. La société n’a pas tenu ses objectifs annoncés à l’introduction et un possible appel au marché pourrait être lourdement sanctionné. Vendre.

AVANQUEST
INVESTIR: Il serait dommage de vendre le titre après sa chute, mieux vaut donc jouer le rebond à moyen terme.

AVENIR FINANCE
JDF: Baisse attendu du chiffre d’affaires en 2007. Nous passons à la vente.

AXA
LE REVENU: Conserver. Avec son plan Ambition 2012, le français met en avant sa croissance rentable et récurrente.

BASF
LE REVENU: Conserver. Le titre reste bien orienté.

BAYER
LE REVENU: Conserver. Une valeur qui résiste aux turbulences.

BENETEAU
VF: A la recherche d’un second souffle. Le carnet de commandes pourrait inciter la direction à relever son objectif de chiffre d’affaires. Le titre pourrait se payer, comme l’an dernier, jusqu’à 19 fois son bénéfice net estimé pour l’exercice en cours. Acheter avec un objectif de 23 euros.

BIC
VF: Même en baisse, le rentabilité reste élevée, sans oublier que les fondamentaux sont excellents, avec une trésorerie nette positive de 145 millions d’euros à fin septembre 2007. De quoi mieux traverser la crise. Conserver.
JDF: Rester à l’écart sur le titre, qui est bien valorisé. Notre objectif de cours est abaissé 42 euros en raison du manque de visibilité sur les perspectives en 2008.

BONDUELLE
JDF: Acheter le titre avec un objectif de cours de 105 euros à 18 mois.

BOURBON
LE REVENU: L’action Bourbon surnage. Les perspectives prometteuses du spécialiste des services maritimes sont plébiscités par les investisseurs. Conserver. La valeur n’est pas très chère (PER 2008 inférieur à 15) pour un positionnement unique en son genre à la Bourse de Paris.

BOUYGUES
VF: Des atouts à faire valoir. Profiter du recul du titre pour se renforcer.
LE REVENU: Conserver. Cocktail gagnant: les cash-flows de la téléphonie mobile, le BTP économe de fonds propres et 30% d’Alstom.

BRITISH AIRWAYS
LE REVENU: Percée sur le continent. Conserver.

BUSINESS OBJECTS
VF: OPA sur Business Objects, deuxième. Nous recommandons d’apporter les titres compte tenu du succès remporté par l’opération et du climat boursier actuel.
INVESTIR: Ceux qui n’auront pas apporté leurs titres peuvent encore le faire.

CAFOM
VF: Le groupe vise un chiffre d’affaires annuel de 220 millions d’euros, en hausse de 53%, et une amélioration de son résultat opérationnel. Les relais de croissance se mettent en place. Conserver.

CAPGEMINI
LE REVENU: Acheter. La création de valeur n’a pas disparu. Il est vrai qu’une société de services utilise peu de capitaux.
JDF: Capgemini reste faiblement valorisé. Le groupe est toujours en mesure d’améliorer sa marge d’exploitation. Acheter avec un objectif ramené à 45 euros, pour tenir compte de la révision à la baisse de nos estimations.

CARBONE LORRAINE
LE REVENU: Survendu dans la baisse des marchés. Conserver. Le titre est protégé par sa faible valorisation (moins de 7 fois les cash-flows attendus en 2008).

CARREFOUR
LE REVENU: Conserver. Le titre n’est pas cher. Comme chez Accor, Colony, associé à Groupe Arnault, pousse à la cession des actifs immobiliers d’exploitation.
JDF: Nous restons à l’achat spéculatif avec un objectif de 68 euros.

CASINO
VF: Crédit suisse sanctionne. L’analyste revoit à la baisse ses estimations et son objectif de cours, de 66 à 60 euros.
LE REVENU: Conserver. Le profil est défensif.

CESAR
LE REVENU: César n’est pas à la fête. L’action a de nouveau décroché après des résultats semestriels décevants. Le groupe ne tiendra pas ses objectifs. Vendre. Aucun catalyseur de hausse n’a été clairement identifié par les investisseurs. Le groupe n’en finit plus de décevoir.

CHRISTIAN DIOR
VF: Un repli à exploiter. La maison mère de LVMH n’échappe pas au mouvement de désaffection qui touche le luxe depuis bientôt deux mois. Acheter, la décote se creuse.

CIC
INVESTIR: Et si une opération intervenait… L’action n’est pas très chère. On peut tenter des achats spéculatifs mais en prenant bien garde à l’étroitesse du flottant. Viser 270 euros.

CLARINS
LE REVENU: Alléger.
JDF: Nous demeurons à l’achat à titre spéculatif en abaissant notre objectif de cours à 60 euros.
INVESTIR: Nous passons de conserver à achat spéculatif.

CLASQUIN
LE REVENU: Un rachat salué. Conserver. Le titre a gagné 6% en une semaine après cette annonce.
INVESTIR: Nous sommes restés à l’écart du titre depuis son introduction. Nous profitons toutefois de la chute pour recommander l’achat, avec un objectif de 18 euros.

CLUB MEDITERRANEE
JDF: Uniquement à titre spéculatif, avec un objectif de cours ramené à 45 euros sous 18 mois.

CNP ASSURANCES
LE REVENU: Renforcer. Un beau profil défensif doublé d’une dimension spéculative.
JDF: Achat spéculatif. Le conseil d’administration a validé son plan stratégique 2008-2012, qui prévoit notamment un doublement de la valeur des affaires nouvelles. Même si la recomposition du tour de table n’est pas à l’ordre du jour, les spéculations se multiplient. Objectif à 18 mois: 105 euros.

CREDIT AGRICOLE
LE REVENU: Vente d’actions Suez. Conserver.
JDF: Rester à l’écart.
INVESTIR: Une cession qui améliore les ratios de fonds propres. Nous restons à l’écart de Crédit Agricole comme des autres grandes banques françaises à l’exception de Dexia.

CRM COMPANY
VF: La petite agence qui voit grand. La récente acquisition opportune sur le plan stratégique confirme les ambitions de CRM sur le Net. Acheter vers 14 euros.

DANE-ELEC MEMORY
VF: Rester à l’écart. La visibilité est limitée et le marché devrait rester difficile au cours des premiers mois de l’exercice. Les résultats devraient s’en ressentir.

DANONE
LE REVENU: Conserver. Même en tenat compte du rachat de Numico, cher payé, la rentabilité économique saluera le succès du recentrage.

DEMOS
LE REVENU: Acquisition de Mindonsite. Renforcer sous 21 euros.

DEXIA
VF: Petit retour en grâce. A 8,8 fois les bénéfices 2007 estimés, l’action n’a jamais été aussi bon marché. Acheter autour de 17 euros.

DIAGNOSTIC MEDICAL SYSTEMS
VF: Fin du purgatoire en vue. Croissance et rentabilité, tels pourraient être les deux nouveaux mots d’ordre du spécialiste de la radiologie numérique. Le taux de croissance attendu cette année est de 12%. L’horizon se dégage. L’achat du titre est devenu moins risqué, malgré le contexte boursier agité.

DOW CHEMICAL
LE REVENU: Avis négatif. La purge n’est pas terminée.

DREAMNEX
VF: Le marché broie du noir sur la valeur rose! Le chiffre d’affaires est attendu à 90 M€ en 2008. La modeste valorisation du titre ne reflète pas le potentiel de croissance. Acheter.

DSM
LE REVENU: Avis négatif. Configuration graphique défavorable.

DU PONT DE NEMOURS
LE REVENU: Avis négatif. Action chère et volatile.

EADS
VF: Conserver avec un objectif de cours de 23 euros. Le titre a souffert des craintes exagérées de repli du dollar.
LE REVENU: Conserver. Malgré un lourd endettement, la société crée encore de la valeur. Les avances-clients n’y sont pas étrangères.
JDF: Achat uniquement à titre spéculatif en visant 23 euros.
INVESTIR: Année record. Nous restons acheteurs pour viser 25 euros.

ECA
JDF: Achat spéculatif. Le leader mondial des robots sous-marins gagne en visibilité à la suite de l’obtention d’une commande majeure en Asie. L’année 2008 pourrait voir la signature d’autres contrats prometteurs. Objectif à 18 mois: 14 euros.

EDF
LE REVENU: Conserver. Réduction des coûts, gains de productivité, cession des actifs non stratégiques: la rentabilité monte sagement.

EGIDE
VF: Malgré la faiblesse du dollar et du yen, le groupe table sur une croissance du chiffre d’affaires de 10% dès le premier trimestre 2008 et sur un retour à l’équilibre en 2008. Conserver.
LE REVENU: L’horizon s’assombrit. Alors que le chiffre d’affaires a baissé au quatrième trimestre 2007, la nouvelle année s’ouvre sans réelle visibilité. Vendre. La prudence impose de se retirer d’un dossier qui devient trop risqué, compte tenu de la dégradation des perspectives économiques.

EIFFAGE
LE REVENU: Rebond depuis les plus bas. Rester à l’écart. Les litiges juridiques en cours obèrent la visibilité.
JDF: Nous restons à l’achat spéculatif, avec un objectif de cours de 120 euros. L’OPA à 127,30 euros n’est pas acquise. Mais le dossier connaîtra inévitablement des évolutions dans les prochaines semaines.
INVESTIR: Nous maintenons notre conseil d’achat.

ENCRES DUBUIT
JDF: Rester à l’écart.

ESSILOR
LE REVENU: Conserver. La valeur présente un solide profil défensif. Avec davantage de produits à valeur ajoutée et des petites acquisitions, la marge continue de monter.
JDF: Une valeur refuge et de croissance. Acheter le titre (véritable valeur de fond de portefeuille) pour jouer les solides fondamentaux de la société, dont un positionnement privilégié sur une activité acyclique en pleine phase de croissance. En appliquant une prime théorique de leader d’au moins 15%, le récent repli de la valeur nous conduit à légèrement abaisser notre premier objectif de cours de 53 à 48 euros.

EULER HERMES
LE REVENU: Conserver. L’assureur crédit doit démontrer qu’il peut maintenir sa rentabilité après le haut de cycle.

EUROFINS SCIENTIFIC
INVESTIR: Les ratios élevés sont justifiés par les fortes perspectives de croissance. On profitera de la baisse, liée au contexte boursier, de 14% sur les trois premières séances de la semaine, por acheter avec un objectif de 83 euros.

EXPLOSIFS ET PRODUITS CHIMIQUES
JDF: Une hausse de 80% en trois ans. En dépit d valorisation modérée (8 fois les profits attendus en 2008), on pourra vendre ses titres au cours actuel, en prenant garde à la faible liquidité.

FIMALAC
LE REVENU: Vendre. Le métier de la notation devient plus exposé.

FONCIERE DES REGIONS
JDF: Nous sommes positifs.

FRANCE TELECOM
LE REVENU: Acheter. Après les coûteuses acquisitions, la valeur au bilan avait été corrigée par de lourdes dépréciations d’actifs.

GAMELOFT
VF: Oddo Securities prudent. L’analyste abaisse ses prévisions de bénéfice par action de 60% en 2007 et de 50% en 2008, et détermine un objectif de cours de 4 euros.
JDF: Achat. Les difficultés sur le marché américain des jeux pour téléphones portables font chuter le titre. Le leadership du groupe devrait lui permettre de respecter ses engagements de croissance et de rentabilité. Objectif à 18 mois: 7 euros.
INVESTIR: Compte tenu de la valorisation de 48 fois le bénéfice estimé pour 2008, nous préférons vendre.

GDF
LE REVENU: Conserver. Le faible coût du capital fait la différence avec le « fiancé » Suez, qui affiche une rentabilité équivalente.

GECINA
JDF: Vers une OPA du groupe français sur l’espagnol Colonial? Nous restons séduits par le rendement de Gecina, et militons pour une OPA des actionnaires majoritaires à 129 euros par titre.

GEMALTO
LE REVENU: Renforcer à 17,50 euros. Les perspectives sont bonnes.

GENERALI
LE REVENU: Prendre vos bénéfices. Le champion italien a profité de la spéculation, mais semble désormais cher.

GENESYS
JDF: Nous conseillons désormais de rester à l’écart de cette valeur fortement spéculative.

GL TRADE
VF: Rendement appréciable. Au cours actuel, les risques sont limités dans une optique de moyen terme.

GROUPE EUROTUNNEL
VF: Le bout du tunnel… Le redressement des comptes se confirme. Acheter à titre spéculatif.
JDF: Uniquement à titre spéculatif. Seules subsistent les actions GET regroupant les actifs de la société restructurée et en grand partie désendettée. Objectif à 18 mois: 13 euros.

HAULOTTE GROUP
LE REVENU: Vente du pôle de location. Conserver.

HAVAS
LE REVENU: Avis négatif. Trop tôt pour revenir à l’achat.

HERMES
VF: Nous avions profité d’un rebond du titre sur fond de spéculations relatives à une évolution du tout de table du groupe pour conseiller de prendre ses bénéfices. Les analystes revoient à la baisse leurs objectifs de cours. Il est trop tôt pour revenir sur la valeur.
JDF: Nous maintenons notre conseil d’achat avec un objectif ramené de 100 à 90 euros.

HEURTEY PETROCHEM
VF: Récemment secouée par la sortie d’un fonds (3% du capital), l’action a repris de belles couleurs (+10,7% en deux séances). Conserver.
JDF: Achat. La société a procédé à une acquisition pertinente qui va accroître son offre et étendre sa couverture géographique. Objectif à 18 mois: 30 euros.

H&M
LE REVENU: Rester à l’écart. Le titre est encore cher.

IMERYS
VF: Croissance régulière. Compte tenu des qualités du groupe et de ses capacités d’adaptation, l’action paraît peu chère, à 9,6 fois le bénéfice net 2007 estimé.

IMS
VF: Très faible valorisation. Compte tenu de la croissance attendue, l’action paraît peu chère, à 6,7 fois le bénéfice net estimé pour 2007.

INDITEX
LE REVENU: Vendre. L’activité espagnole devrait souffrir.

INFINEON
LE REVENU: Achat spéculatif vers 6,50 euros. Le redéploiement vers les puces de mobiles va porter ses fruits.

INTEL
LE REVENU: Conserver. La valorisation du leader mondial des microprocesseurs reste raisonnable.

INTERPUBLIC
LE REVENU: Avis négatif. Manque de visibilité.

JACQUET METALS
VF: La stratégie du groupe est pertinente et la valorisation demeure très raisonnable. Les conditions de marché devraient cependant rester tendues ces prochains mois. Conserver.

JCDECAUX
LE REVENU: Vendre. Les perspectives sont intégrées dans le prix.

KAUFMAN ET BROAD
JDF: Nous confirmons notre conseil d’achat et visons un objectif de cours de 35 euros, qui correspond à un multiple de 11 fois le résultat attendu en 2009.

KESA
LE REVENU: Acheter. Un rendement de près de 8%.

KINGFISHER
LE REVENU: Achat spéculatif. Le cours est très bas.

KLEPIERRE
LE REVENU: Le titre n’a plus la cote. Conserver.
JDF: Nous sommes positifs.
INVESTIR: Les objectifs d’investissement pour 2007 sont atteints. La valeur reste l’une des plus solides du secteur avec une belle visibilité sur son développement. Nous restons acheteurs pour jouer une décote de 10% par rapport à la valeur d’ANR au 30 juin 2007, alors que Klepierre est habituellement mieux valorisé que ses pairs.

LAFARGE
LE REVENU: Acheter. Le cimentier égyptien Orascom, à l’excellente marge opérationnelle, a été acheté à un prix très raisonnable.
JDF: Achat avec un objectif de cours de 160 euros. Le PER estimé pour 2008 est inférieur à 9 fois.

LAGARDERE
LE REVENU: Avis négatif. Moindre contribution bénéficiaire d’EADS et recentrage sur les médias bouleversent le modèle économique.
JDF: Nous restons à l’écart.

LDC
VF: Bonne capacité de résistance. Dans un environnement difficile, le roi de la volaille certifiée se porte bien. Son profil défensif et la qualité de ses fondamentaux font de LDC un investissement sans grand risque pour le long terme. Renforcer.

LINDE
LE REVENU: Renforcer. Moins cher qu’Air Liquide.

LISI
INVESTIR: La croissance organique atteint 13% en 2007. Lisi aborde 2008 avec confiance.

LUNEAU TECHNOLOGY (Introduction)
VF: Souscrire pour jouer les bonnes perspectives du marché du diagnostic ophtalmologique.
JDF: Malgré les qualités de la société, nous préférons ne pas participer à l’opération.
INVESTIR: Belle visibilité. Le pari est risqué mais le marché offre une belle visibilité. On pourra souscrire dans une optique spéculative.

LVMH
LE REVENU: Acheter. Une profitabilité « haut de gamme » pour Louis Vuitton. Celle des parfums et cosmétiques pourrait être améliorée.
INVESTIR: LVMH garde le cap grâce à la force de ses marques. Le ratio cours/bénéfice est à 15 fois le résultat estimé pour 2008, un niveau bas pour la valeur. Les analystes sont optimistes. Sur les 15 opinions d’analystes recueillies par le consensus FactSet, 13 sont à l’achat et 2 neutres.

M6
VF: Une évolution réglementaire favorable. Les changements réglementaires attendus dans le secteur audiovisuel devraient profiter au titre. Et il ne se paie que 11 fois les bénéfices 2008. Le groupe continue de gagner des parts de marché. Son chiffre d’affaires publicitaire brut a progressé de 4,6%.
JDF: Nous recommandons M6, dont le titre offre un rendement de plus de 6%. Notre objectif de cours est de 20 euros.

MANITOU
VF: Sanction excessive. La qualité de l’affaire est telle que son prix actuel constitue une opportunité.

MANUTAN
VF: Le spécialiste de la vente de matériel de bureau a vu son chiffre d’affaires bondir de 10,4% au premier trimestre de l’exercice 2007-2008 (débuté en octobre). Nous revenons à l’achat au-dessous de 45 euros.

MARKS ET SPENCER
LE REVENU: Eviter. Les ventes pourraient encore décevoir.

MAUREL ET PROM
LE REVENU: Vendre. L’exploration pétrolière est incertaine.

MEETIC
VF: Le potentiel de croissance est intact et n’est pas intégré dans la valorisation. La récente chute du cours incite à repasser à l’achat avec un objectif de cours de 30 euros.

MICHELIN
LE REVENU: Les investisseurs paniquent. Vendre. La prudence impose de se désengager d’un titre qui ne semble plus avoir de support. Les marges devraient être mises sous pression.
Alléger. L ‘outil, industriel a été allégé de sites de production peu rentables. Les charges de personnel ont été bien réduites.
(Deux articles différents).
JDF: Le titre reste un bon placement pour le long terme. Objectif de cours revu à 100 euros. Le potentiel de création de valeur est significatif.

MINDSCAPE
VF: 55%, c’est la part que pourraient représenter les jeux dans le chiffre d’affaires 2008. La valorisation est raisonnable par rapport aux perspectives de croissance. Acheter.

MR BRICOLAGE
VF: On brade. La baisse du titre apparaît comme une opportunité pour se repositionner sur la valeur, qui capitalise seulement 7 fois le bénéfice net, hors plus-value exceptionnelle, attendu pour 2008. La chaîne de bricolage compte reprendre les ouvertures de magasins cette année et n’exclut pas une acquisition.

NEOPOST
VF: Confiance à restaurer. Le cours actuel constitue une belle porte d’entrée sachant que, en outre, Neopost est généreux avec ses actionnaires. Le rendement 2007 est en effet estimé à plus de 5%. Il faudra en revanche être patient, car le retour de la confiance risque de prendre du temps.
LE REVENU: Vendre. Peu de croissance attendue en 2008.

NEXANS
VF: Des marchés encore porteurs. La valeur se paie désormais 8,3 fois son résultat net et moins de 6 fois son résultat d’exploitation attendus en 2008. Des niveaux qui nous semblent très intéressants.
LE REVENU: La chute se poursuit. Conserver. La valorisation est attrayante et le support des 70 euros semble solide.
JDF: Acheter avec un objectif de 115 euros. A ce prix-là, la valorisation reste raisonnable: le titre se paierait moins de 12 fois les bénéfices estimés en 2008.

NEXTRADIO TV
JDF: Nous sommes passés à l’achat avec un objectif de 24 euros.

NICOX
LE REVENU: Vendre. Le placement s’apparente à du capital-risque.

NOVARTIS
JDF: Achat. En dépit d environnement plus difficile, le groupe conserve un profil solide. Nous abaissons toutefois notre objectif à 70 FS.

NRJ GROUP
JDF: Nous restons à l’écart.

O2I
JDF: O2I négocie l’acquisition d’Avolys. O2I a multiplié les acquisitions depuis son introduction en Bourse. La situation financière se dégrade. Nous vendons.
INVESTIR: Avec ce rachat, la SSII double de taille. La direction assure que les bénéfices seront de retour au second semestre. Nous étions à conserver. On peut tenter un achat spéculatif en visant 7 euros.

OBERTHUR TECHNOLOGIES
LE REVENU: Vendre. Les doutes sur la stratégie devraient continuer de peser sur le titre.

OMNICOM
LE REVENU: Renforcer. Compromis croissance-rentabilité.

ORAPI
JDF: Forte croissance et récurrence des revenus. Achat spéculatif avec un objectif de 20 euros. Le titre se paie moins de 10 fois les estimations de bénéfices 2008, un niveau qui n’intègre pas le potentiel de hausse des profits ni le profil défensif du dossier.

ORCHESTRA
VF: Les restructurations portent leurs fruits et le marché reste dynamique. La valorisation (7,5 fois le bénéfice net estimé pour 2008) est attrayante. Acheter en visant 12 euros.

L’OREAL
VF: CM-CIC estime que la correction constitue une opportunité pour prendre position avec un objectif de 95,50 euros.
LE REVENU: Alléger.
Conserver. Grande prudence sur les acquisitions et priorité à la croissance interne. Les marché émergents payent.
(Deux conseils différents dans deux articles).

PCAS
JDF: La fusion avec Dynaction va réveiller le cours. Achat à titre spéculatif pour miser sur le retour en grâce du groupe ainsi que sur les perspectives de croissance bénéficiaire, avec un premier objectif de 5,20 euros.

PERNOD RICARD
VF: Vodka: russe ou suédoise? L’annonce d’une acquisition chèrement payée devrait peser dans un premier temps sur le titre. Mais le groupe a toujours fait la preuve de sa capacité à intégrer de nouveaux actifs. Renforcer pour le moyen terme.
LE REVENU: Conserver. Les fondamentaux sont excellents.
La stratégie d’acquisitions pèse sur la création de valeur. Mais le marché n’en tient pas rigueur au groupe.

PEUGEOT
JDF: Acheter avec un objectif abaissé à 65 euros sous 18 mois. L’action est bradée et décote de 25% par rapport aux fonds propres.

PHILIPS
VF: Forces: amélioration de la rentabilité; positionnement sur des métiers défensifs; générosité envers les actionnaires. Faiblesses: ralentissement temporaire dans le médical. A moins de 10 fois son résultat d’exploitation ou 0,7 fois le chiffre d’affaires attendu l’an prochain, le titre recèle du potentiel. Objectif: 33 euros.

PIERRE ET VACANCES
VF: Difficile de dire quand s’arrêtera la glissade du titre. La saison d’hiver semble bien démarrer. L’exercice verra l’intégration des dernières acquisitions annoncées rentables. La valorisation du titre est faible. Nous restons acheteurs.

PPR
VF: La sanction semble excessive. La valeur d’entreprise équivaut à moins de 10 fois le résultat d’exploitation, lequel est attendu en hausse de 20% pour 2007 et 2008. Nous confirmons donc notre conseil d’achat.
PPR reste le titre préféré de CM-CIC dans le secteur du luxe. Il vise un objectif de cours de 136 euros.
LE REVENU: Renforcer. La récente sanction est exagérée.
Acheter. L’acquisition de 62% de Puma affecte, sans surprise, la rentabilité économique.
(Deux articles).
JDF: Nous restons à l’achat avec un objectif ramené de 150 à 130 euros. Les comptes 2007 ne devraient pas décevoir. Mais la croissance des résultats pourrait ralentir cette année, tout en restant à un niveau élevé. La valorisation est attrayante, avec un PER 2008 estimé à 11,3 fois.

PRODWARE
JDF: Pas de précision sur 2008. La société pourrait connaître une année 2008 plus difficile car les achats de logiciels par les entreprises se raréfient. Par prudence, soldons la position, quitte à revenir sur le dossier si notre scénario pessimiste ne se vérifie pas.

PROMEO
LE REVENU: Le prometteur lance une émission obligataire pour financer son développement dans l’hôtellerie de plein air. Rester à l’écart. Le titre est cher.

PSB INDUSTRIES
VF: Le début d’année reste délicat, mais PSB vise une croissance de 5% des ventes en 2008, portée notamment par la chimie. Un acompte sur dividende de 0,65 euro sera versé le 25 janvier. Conserver.
LE REVENU: Une fin d’exercice en berne. Conserver.

PUBLICIS
LE REVENU: Renforcer. La valeur la plus attrayante du secteur.
JDF: Achat. La valeur offre un rendement attrayant de 3,6% alors que la valorisation est faible. Le titre s’échange à 8,8 fois les bénéfices 2008. Objectif de cours ramené à 25 euros.

RADIALL
VF: Même si la valorisation redevient attrayante, la faiblesse du dollar devrait continuer à pénaliser tant les performances financières de la société que son titre en Bourse. Conserver.
LE REVENU: Un effet dollar pénalisant. Conserver.

REIMS AVIATION
JDF: Rester à l’écart. Le titre manque de catalyseurs pour rebondir d’autant que la société n’offre aucune visibilité sur ses perspectives de croissance.

REMY COINTREAU
JDF: Malgré la baisse, Rémy Cointreau se paie plus cher que les leaders mondiaux. Nous restons à l’écart.
INVESTIR: La chute du titre, excessive selon nous, et un ratio cours/bénéfice revenu à 18 fois en 2008-2009 nous incitent à un achat de moyen terme, mais avec un objectif abaissé à 50 euros.

RENAULT
LE REVENU: Vendre. La compétition va s’accentuer.
Prendre des bénéfices. Les constructeurs automobiles ont des marges faibles. Le renouvellement de la gamme alourdit les charges.
(Deux articles).

REXEL
VF: Une panne de courant qui dure. Le distributeur de matériel électrique ne parvient plus à enrayer sa chute de tension boursière. Le titre du distributeur pâtit surtout de son exposition au marché américain. Renforcer. L’intégration de Hagemeyer devrait avoir un impact positif.
LE REVENU: En panne d’énergie. Le titre est passé sous la barre des 10 euros. Le marché s’inquiète de l’exposition du groupe aux Etats-Unis. Conserver. A moins de 8 fois les bénéfices attendus cette année, la valorisation intègre déjà l’hypothèse d’une récession outre-Atlantique.

RHODIA
LE REVENU: Conserver. La valorisation est très faible.
JDF: Achat spéculatif avec un objectif abaissé à 30 euros, qui fait ressortir une valorisation très raisonnable de 12 fois les profits 2008.

SAFRAN
VF: Conserver. A un peu plus de 11 euros, le titre est à un niveau particulièrement décevant. Il souffre toujours du maintien du statu quo concernant les activités de téléphonie mobile.
LE REVENU: Le titre proche de ses plus bas. Rester à l’écart. La valorisation est élevée, compte tenu des incertitudes sur la cession de l’activité mobiles.
JDF: Achat spéculatif pour jouer un recentrage dans l’aéronautique, en visant 19 euros.
INVESTIR: Bonne surprise de fin d’année. Le titre continue de souffrir en Bourse. Nous sommes acheteurs pour viser 15 euros.

SAFT
JDF: Acheter. La société a signé deux contrats dans le domaine porteur des batteries pour véhicules hybrides. Son activité offre une excellente visibilité. Objectif à 18 mois: 35 euros.

SAINT-GOBAIN
VF: Une décote historique. L’action bénéficie d’un attrait spéculatif qui mériterait une meilleur valorisation.
LE REVENU: Une sanction excessive. Conserver. Le repositionnement sur les métiers de l’habitat est pertinent.

SANOFI-AVENTIS
LE REVENU: Conserver. La rentabilité économique de cet ex-champion de la création de valeur reste tout de même respectable.

SAP
INVESTIR: SAP fait partie des éditeurs les mieux armés pour résister. Avec une valorisation inférieure à 20 fois les bénéfices attendus en 2008, nous conservons pour viser 38 euros.

SCHLUMBERGER
JDF: Des résultats records et des perspectives prudentes à court terme. Le repli du cours constitue une opportunité pour se replacer sur la valeur en visant 70 euros.
INVESTIR: Nous passons de conserver à vente partielle.

SCHNEIDER ELECTRIC
LE REVENU: Conserver. Le modèle a fait ses preuves. De nombreuses acquisitions, certaines payées cher. Mais la fabrication est de plus en plus sous-traitée.
JDF: Nous restons positifs en visant 115 euros.
INVESTIR: Bien que l’équipementier électrique ait tenté de rassurer les investisseurs en relevant ses objectifs pour 2008, nous préférons rester à l’écart, du fait d’une visibilité limitée.

SCOR
LE REVENU: Renforcer. Le réassureur est relancé. Le dossier, à dimension spéculative, est réservé aux audacieux.

SEB
JDF: Très bonne activité en 2007. Acheter pour la valorisation modérée du titre à 135 euros.
INVESTIR: Une belle année en perspective. On profitera du repli du cours pour se positionner et viser 135 euros.

SIEMENS
VF: Forces: stratégie de recentrage judicieuse sur les métiers les plus porteurs; performances financières en nette amélioration. Faiblesses: ralentissement temporaire dans le médical; valorisation moins attrayante que Philips. Objectif: 105 euros.

SIGNAUX GIROD
JDF: Un rendement de 7%. Acheter sous 70 euros en visant 80 euros.

SILIC
JDF: Nous sommes positifs.

SMTPC
INVESTIR: Une belle valeur refuge. Nous réitérons notre conseil d’achat pour viser à un horizon de 18 mois un objectif de 36 euros.

SPERIAN PROTECTION
VF: Renforcer. Les bons chiffres pour 2007 n’ont pas enrayé la baisse du titre. L’objectif d’une marge opérationnelle d’environ 14,3% en 2007 a été maintenu est les perspectives pour 2008 sont encourageantes.
LE REVENU: Vendre. La concurrence asiatique pèse sur la rentabilité.
INVESTIR: La sanction paraît exagérée au vu de la valorisation. Elle est de 9,6 fois le résultat attendu pour 2007 et de 7,7 fois celui pour 2008., contre une moyenne historique supérieure à 12 fois sur les cinq dernières années. Achat avec une cible ramenée à 85 euros.

SPIR COMMUNICATION
JDF: Nous restons à l’écart.

STALLERGENES
VF: Certes les dépenses de recherche-développement sont en forte augmentation, mais la société investit pour sa croissance future. Conserver.
LE REVENU: Vendre. La valorisation boursière paraît très exigeante.
INVESTIR: La baisse excessive du titre, qui a cédé plus de 40% en l’espace de deux mois, offre une opportunité d’achat.

STMICROELECTRONICS
LE REVENU: Rester à l’écart. Une restructuration importante du groupe franco-italien semble inévitable. La concurrence effrénée continue d’éroder la marge brute. Le groupe n’est pas sorti de son impasse stratégique.

STORE ELECTRONIC SYSTEMS
LE REVENU: Les contrats s’accumulent. Conserver. Le groupe poursuit ses efforts pour capter la croissance de son marché.

SUEZ
LE REVENU: Suez s’affirme dans le nucléaire. En signant un accord de partenariat avec Areva et Total pour un projet nucléaire aux Emirats arabes unis, Suez vient de faire d’une pierre deux coups. Conserver. Le titre figure en bonne place parmi les valeurs défensives du CAC 40. La stratégie du groupe et la fusion avec GDF soutiennent le cours de l’action.
Le mariage avec GDF, avec cession partielle du pôle environnement, devrait favoriser la profitabilité.
INVESTIR: Nous estimons que la décision de justice, si elle est intermédiaire comme nous le pensons, ne devrait pas peser outre mesure sur le titre. Nous restons à l’achat pour viser 55 euros.

TELEFONICA
JDF: Le contexte de pessimisme des marchés favorise le secteur défensif des télécommunications. Mais Telefonica présente aussi les attraits d’une valeur de croissance. Profiter d’un repli sous 21 euros pour acheter.

TEXAS INSTRUMENTS
LE REVENU: Conserver. Les perspectives du numéro un mondial des puces pour mobiles sont favorables.

TF1
JDF: Nous sommes à l’achat spéculatif avec un objectif de 20 euros.

THERMOCOMPACT
VF: De belles perspectives. La direction vise un chiffre d’affaires de 75 millions d’euros (en hausse de 47% par rapport à 2006). A la suite de la baisse du titre, la valorisation actuelle, à 7,2 fois le bénéfice net 2008 estimé, offre une réelle opportunité de se renforcer.

THOMSON
VF: La prudence reste de mise, la société pâtissant d’un manque chronique de visibilité

TOTAL
VF: Société Générale favorable. La major française offre d’excellentes perspectives de croissance de sa production, explique l’analyste, qui passe de conserver à acheter et fixe un objectif de cours de 66 euros.
LE REVENU: Conserver. Le meilleur créateur de valeur du secteur. Le rachat d’Elf n’a pas fait apparaître la survaleur au bilan.
INVESTIR: Nous profitons de la baisse du cours pour revenir à l’achat avec un objectif de 65 euros.

TOUPARGEL
VF: Les comptes 2007, publiés le 19 février, devraient confirmer les prévisions d’un résultat opérationnel compris entre 25 et 30 millions d’euros. Renforcer, la reprise de l’activité devrait se poursuivre.

TRANSGENE
INVESTIR: Conserver avec un objectif de retour à 12 euros.

TRIGANO
LE REVENU: Vendre. L’évolution heurtée pousse à la prudence.

UBISOFT
LE REVENU: Vendre. Les bonnes nouvelles sont intégrées dans le prix.

UFF
JDF: Nous passons à alléger.

UNIBAIL-RODAMCO
LE REVENU: Des cessions bientôt annoncées. Renforcer.
Acheter. L’impact comptable de la fusion avec Rodamco sera atténué par les prochaines cessions d’actifs.
(Deux articles).
JDF: Nous sommes positifs.

VALEO
JDF: Achat spéculatif. Le fonds d’investissement Pardus a renforcé sa participation et pourrait monter jusqu’à 30% du capital. De quoi relancer l’attrait spéculatif du titre. Objectif à 18 mois: 37 euros.

VALLOUREC
LE REVENU: Conserver. A quelques rachats de taille modeste près, la société privilégie la croissance interne rentable.
JDF: Notre objectif de cours, légèrement abaissé dans un premier temps à 230 euros, fait ressortir un PER 2008 d’à peine 12 fois.
INVESTIR: Bolloré ne détient plus que 1,92% du capital. Nous restons à l’achat mais abaissons notre objectif à 190 euros.

VEOLIA
LE REVENU: Acheter. La société visait un retour sur capitaux supérieur à 10% pour 2007. Les analystes semblent plus prudents.

VERGNET
VF: Si tout se passe comme prévu, en 2010, Vergnet réalisera 20 millions d’euros de bénéfices, pour une capitalisation de 81 millions à ce jour. Le pari est donc tentant si on table sur le succès de la nouvelle GEV HP. D’autant que Marc Vergnet affirme disposer de suffisamment de capital pour tenir cet objectif. L’action cote au-dessous de son cours d’introduction, une occasion d’achat à cours limite et en prenant garde à l’étroitesse du flottant.

VET’AFFAIRES
VF: Le redressement devrait se confirmer en 2008. Cependant, la conjoncture économique plus difficile pourrait peser sur l’activité durant les prochains mois. Conserver.

VILMORIN
LE REVENU: Réforme fiscale avantageuse. Conserver. Le titre a bien réagi à cette nouvelle donne et semble bien valorisé.

VINCI
LE REVENU: Acheter. Endettement élevé, mais la bonne visibilité des cash-flows des concessions légitime le modèle économique.

VIRBAC
VF: En dépit de la sensibilité au dollar, les marges opérationnelle et nette devraient progresser en 2007, notamment grâce à une bonne maîtrise des frais. Conserver avec un objectif de 72 euros.
INVESTIR: Ralentissement au quatrième trimestre. L’action s’est bien tenue depuis le début de l’année dans un contexte boursier difficile. Elle cédait toutefois 7% au cours des deux séances suivant la publication décevante du quatrième trimestre. Par prudence, on pourra concrétiser une partie de sa plus-value.

VIVENDI
LE REVENU: Bras de fer sur le football. Renforcer. Nous restons positifs.
Acheter. Récurrence des revenus et gros cash-flows ont permis la reprise de la croissance externe, en confortant les profits.
(Deux articles).

WENDEL
LE REVENU: Wendel gagnerait à plus de transparence. Rester à l’écart. L’ANR est tombé, selon nos calculs, de 125,70 à 104,30 euros par action depuis la fin du mois de décembre. Le titre décote de 23,8%. Trop risqué.
INVESTIR: Nous passons d’acheter à vendre.

WPP
LE REVENU: Acheter. Bien géré, bien placé.

XIRING
VF: La direction vise une hausse de 20% de son chiffre d’affaires en 2008. A 7 fois le résultat d’exploitation attendu cette année, le titre n’intègre pas le potentiel de croissance de la société. Acheter.
LE REVENU: Les ventes dépassent les attentes. Acheter. La valorisation est faible compte tenu des perspectives de croissance favorables du groupe.
INVESTIR: Une activité meilleure que prévu en 2007. Nous réitérons notre conseil d’achat de septembre dernier. Les perspectives sont intéressantes et le groupe se dit confiant en ce qui concerne ses objectifs de marge pour l’année. L’action ayant été chahutée dans les turbulences boursières de ce début d’année, nous abaissons notre objectif à 11 euros.

ZODIAC
JDF: Achat spéculatif. Notre objectif de cours est de 42 euros à moyen terme.

ZÜBLIN
VF: Acheter pour le rendement. La décote de 22% par rapport à l’ANR est injustifiée, compte tenu de la poursuite d’une croissance créatrice de valeur.

YAMANA GOLD
VF: Nous avions conseillé dans notre dossier « L’or, c’est l’heure! » d’acheter le titre de cette société minière canadienne afin de jouer la hausse de l’or. Conserver en misant sur la progression du métal précieux et sur l’augmentation de la production.



VF: Le
conseil de la semaine: Christian Dior.

INVESTIR
Le conseil de la semaine: Seb

Signaler un abus

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

3 réponses

  • egros
    21 janvier 200819:49

    Signaler un abus

  • Profil supprimé
    21 janvier 200819:58

    mais bon, pour un tel effort de synthèse, reco !!

    Mais bon, faut afire grosso modo le contraire de ce qu'ils écrivent !

    Signaler un abus

  • Profil supprimé
    21 janvier 200822:30

    Signaler un abus

Retour au sujet

Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer