Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Forum

TF1
5.0400 (c) EUR
-0.79% 
indice de référenceSBF 120

FR0000054900 TFI

Euronext Paris données temps réel
  • ouverture

    5.0500

  • clôture veille

    5.0800

  • + haut

    5.1000

  • + bas

    4.8800

  • volume

    501 884

  • valorisation

    1 060 MEUR

  • capital échangé

    0.24%

  • dernier échange

    30.10.20 / 17:35:20

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    4.7880

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    5.2900

  • rendement estimé 2020

    3.68%

  • PER estimé 2020

    Qu'est-ce que le PER ?

    Fermer

    12.94

  • dernier dividende

    0.4 EUR

  • date dernier dividende

    29.04.19

  • Éligibilité

    SRD

    Qu'est-ce que le SRD ?

    Fermer
    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

  • + Liste

Retour au sujet

TF1 : Quels paris pour 2008 ?

M656196
27 déc. 200722:01

Jeudi 27 décembre 2007
Idées & Débats > Chats > Bourse
BOURSE -


Bourse : quels paris pour 2008 ?
[ 21/12/07 - 12H29 ]







L'économie américaine risque-t-elle d'entrer en récession ? Les marchés financiers sont-ils durablement déprimés ? La crise du "subprime" rend l'avenir plus incertain. Dans ce contexte, Jean-Charles Mériaux et Igor de Maack, gérants chez DNCA Finance, ont répondu à vos questions sur les meilleurs placements et thèmes à jouer, le 21 décembre 2007.

jerome navoni: Quelles bonnes nouvelles pourraient lever le pessimisme ambiant ?

Jean Charles Meriaux et Igor de Maack : Aujourd'hui, on assiste à une crise financière grave, structurelle et sans précédent depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. En revanche, nous avons des banques centrales occidentales extrêmement réactives parce qu'elles ont en mémoire l'exemple de la crise japonaise des années 1990 où la Banque du Japon a mis plusieurs années à prendre conscience des difficultés économiques. Sur le plan des marchés, nous partons de niveaux de valorisation qui sont raisonnables et, de ce fait, les marchés d'actions ne nous semblent pas particulièrement dangereux, sans offrir non plus de fortes possibilités d'appréciation. On pourrait donc assister à une réallocation des liquidités toujours très abondantes vers les marchés d'actions, notamment européens.

louim: Ne croyez-vous pas que les analystes se focalisent trop sur l'économie américaine dans leurs scénarios et pas assez sur la dynamique des émergents, la bonne santé des sociétés européennes, etc. ? Est-ce qu'une meilleure prise en compte de ces facteurs pourrait entraîner une revalorisation des places européennes ?

Jean Charles Meriaux et Igor de Maack : Non. Il est difficile de faire l'impasse sur l'économie américaine dès lors qu'elle représente 35% du PIB mondial, avec de plus une consommation américaine qui, elle-même, représente 72% du PIB américain. L'économie américaine reste l'économie directrice pour la croissance mondiale. Loin d'adhérer à la théorie du "découplage" des économies occidentales et émergentes, nous pensons au contraire que l'année 2008 montrera que toutes les zones économiques restent corrélées du fait de la globalisation.

tobago: Est-ce qu'une réévaluation du yuan vous paraît possible et nécessaire en 2008 ? Quelles seraient les conséquences sur l'économie mondiale et les places boursières ?

Jean Charles Meriaux et Igor de Maack : Une réévaluation du yuan est nécessaire et inévitable à long terme compte tenu du dérapage de l'inflation en Chine, mais les autorités politiques chinoises s'y opposent pour maintenir la compétitivité de leur économie. Si des réévaluations du yuan intervenaient, on aurait bien sûr un rééquilibrage de la croissance économique en faveur des pays développés. Par contre, pour les places boursières, se pose le problème de la disparition du financement de l'endettement de certains pays par les capitaux chinois.

Jean-Claude: Selon vous, les taux d'intérêt de la Fed vont-ils baisser en 2008, à quel rythme, de combien ?

Jean Charles Meriaux et Igor de Maack : La Fed est aujourd'hui devant un dilemme entre le soutien à la croissance et la lutte contre l'inflation. Nous pensons que la Fed va plutôt soutenir son premier objectif. Nous tablons donc sur une baisse des taux qui pourrait amener le principal taux directeur autour de 3,5% en 2008.

liliane: La BCE évoque des pressions inflationnistes. Quel scénario de politique monétaire envisagez-vous en 2008 ?

Jean Charles Meriaux et Igor de Maack : Les pressions inflationnistes sont réelles. Mais le renchérissement du coût du crédit constaté depuis cet été aboutit de fait à un nouveau durcissement monétaire. Pour compenser cet impact, la BCE devrait, à partir du printemps, lorsque les chiffres d'inflation se seront assagis, avoir un discours plus accommodant et peut-être baisser les taux d'intérêt vers la mi-2008 de 50 points de base.

drazic: Pensez-vous que la prochaine crise viendra des marchés émergents ? Quand voyez-vous un haut de cycle pour ces marchés ?

Jean Charles Meriaux et Igor de Maack : Incontestablement, les niveaux de valorisation dans certains pays émergents, la Chine en premier lieu, sont déconnectés des fondamentaux et, de ce fait, créent une situation de bulle qui amènera inévitablement une correction à moyen ou long terme. Son timing est bien sûr imprévisible.

Christine G.: Tous les indices européens ont retrouvé, dans le courant de cette année, leur niveau d'avant la bulle Internet sauf le CAC 40. Avez-vous une explication à ce retard ?

Jean Charles Meriaux et Igor de Maack : L'explication du retard du CAC 40 tient dans la constitution de l'indice qui, au plus fort de la bulle TMT, contenait 45% de valeurs technologiques. La disparition ou la sortie d'indice de certaines de ces valeurs fait que la comparaison avec l'indice actuel a aujourd'hui moins de sens. Hors TMT, le CAC 40 a dépassé ses plus hauts de septembre 2000.

latina: Quand pouvons-nous espérer un rebond significatif de la Bourse en 2008 ?

Jean Charles Meriaux et Igor de Maack : Dans l'environnement actuel de faible visibilité économique, nous tablons sur une performance de 5 à 10% pour le CAC 40 en 2008 compte tenu du niveau raisonnable des marchés. Quand ? Plutôt au second semestre.

Philippe: Faut-il se retirer de la Bourse en 2008 et privilégier d'autres actifs ?

Jean Charles Meriaux et Igor de Maack : Non. Il faut rester investi tout en aménageant son portefeuille en faveur des grandes valeurs et particulièrement celles qui disposent des bilans les plus solides. Le marché actions demeure le marché le plus liquide, le plus régulé et le mieux informé. La crise de cet été nous a montré le danger de marchés dérégulés et à faible liquidité.

moody: En 2008, selon vous, quels sont les marchés à privilégier : Europe, Etats-Unis, Japon, Brésil, Russie, Inde, Chine... ?

Jean Charles Meriaux et Igor de Maack : Nous pensons que 2008 verra le retour en grâce des marchés occidentaux comparés aux marchés émergents. D'ailleurs, nous assistons aujourd'hui à des investissements massifs des fonds souverains des pays émergents vers les places occidentales. Il faut donc privilégier l'Europe pour éviter le risque dollar.

marie: On entend beaucoup parler de stratégies "défensives". Compte tenu de l'environnement actuel, quels sont exactement les thèmes défensifs, à votre avis ?

Jean Charles Meriaux et Igor de Maack : Les thèmes défensifs sont, par nature, ceux qui exposent peu à l'aspect cyclique de la croissance et qui protègent contre une éventuelle reprise de l'inflation. Dans cette définition, on peut loger aujourd'hui les télécoms, les infrastructures, les services collectifs, le pétrole aujourd'hui, les industries de défense qui bénéficient de cycle long, la distribution alimentaire.

Yo: Quels secteurs sont susceptibles de réaliser de belles performances en 2008 ?

Jean Charles Meriaux et Igor de Maack : Certains secteurs ont déjà beaucoup baissé en anticipation d'un fort retournement de cycle. Il ne faut pas oublier que les acteurs les plus forts profitent toujours des bas de cycle pour se renforcer. On peut citer Air France, Total, TF1, qui chacun dans leur secteur pourrait réaliser une belle performance en 2008.

edouard: Pensez-vous que l'on puisse déjà se repositionner sur les valeurs financières ? Ou quel sera le bon moment ? Merci.

Jean Charles Meriaux et Igor de Maack : A notre avis, il est encore trop tôt. Le coût de la crise financière est sans cesse revu en hausse. Il faudra certainement encore six mois pour mesurer le plein impact sur les bilans bancaires. Cette crise amène une recapitalisation des banques qui risque de diluer fortement la rentabilité des fonds propres. Vers la mi-2008, on pourra se renforcer sur les banques qui auront le mieux géré leurs risques.

Francis: Que conseillez-vous sur Société Générale, BNP, Crédit Agricole et Natixis ?

Jean Charles Meriaux et Igor de Maack : Apparemment, les moins affectées sont, dans l'ordre, BNP Paribas, Société Générale, Crédit Agricole et Natixis. Si on souhaite avoir des banques en portefeuille, il faut donc privilégier les deux premières.

Christine G.: Le secteur foncier est malmené. Pensez-vous qu'il faille éviter ces valeurs en 2008 (notamment Unibail Rodamco) ?

Jean Charles Meriaux et Igor de Maack : Oui. Il faut toujours éviter les valeurs foncières. La hausse des taux de capitalisation des loyers pourrait affecter les valeurs d'actifs de ces sociétés, dans un environnement où les loyers pourraient plafonner, voire baisser. Il faudrait constater des décotes de l'ordre de 20% sur les valeurs patrimoniales avant d'envisager de revenir sur le secteur.

grinspan: Pensez-vous que les programmes de rachats d'actions et de versements de dividendes vont ralentir en 2008 (sur le marché français, notamment) ?

Jean Charles Meriaux et Igor de Maack : Concernant les dividendes, la croissance des bénéfices devrait permettre aux sociétés de maintenir leur politique de distribution. Concernant les rachats d'actions, il est probable que les entreprises cherchent plutôt à conserver leur trésorerie et leurs fonds propres dans un environnement de durcissement du crédit.

grinspan: Quelles valeurs françaises sont encore susceptibles d'offrir du rendement aux actionnaires en 2008 ?

Jean Charles Meriaux et Igor de Maack : France Télécom, Vivendi, TF1, Total.

lcarre: Pensez-vous que TF1 puisse se distinguer en Bourse en 2008 ? Peut-on espérer une belle performance du secteur média, ou faut-il se concentrer sur cette valeur ?

Jean Charles Meriaux et Igor de Maack : Nous avons décidé de nous concentrer sur cette valeur pour deux raisons : évolution à venir de la réglementation audiovisuelle en France et potentiel de réduction des coûts chez TF1.

Chelmi: Est-ce que les valeurs liées à l'or sont un bon placement pour 2008 ?

Jean Charles Meriaux et Igor de Maack : Oui, l'or constitue un bon refuge compte tenu d'un risque de défiance généralisée vis-à-vis des devises dans une période où des germes inflationnistes réapparaissent.

lancelot: Quelle est votre analyse sur l'évolution de la parité euro/dollar ? Est-il encore temps d'acheter des dollars ?

Jean Charles Meriaux et Igor de Maack : Après sa forte et récente baisse, on pourrait assister à une accalmie temporaire sur le dollar. Sur le long terme, la tendance reste baissière sur le dollar.

leonard: Etes-vous toujours aussi confiant sur le secteur para-pétrolier ? Même si leur positionnement est différent dans la chaîne de valeur, vous préférez CGG-Veritas ou Technip ?

Jean Charles Meriaux et Igor de Maack : Oui, nous restons confiants. Nous préférons CGG Veritas, qui offre une belle visibilité sur les deux prochaines années.

stockmaster: Revenons au titre de ce chat, un ou deux paris sur des valeurs méconnues qui pourraient doper un portefeuille ?

Jean Charles Meriaux et Igor de Maack : Nous préférons éviter les valeurs moyennes car elles souffrent dans l'ensemble d'une surcote comparée aux grandes valeurs, qui devrait progressivement se réduire. Néanmoins, SEB et Euler Hermes nous paraissent intéressantes.

fanny: Que pensez-vous de la valeur Altergaz, un des nouveaux acteurs du marché du gaz ?

Jean Charles Meriaux et Igor de Maack : Nous n'avons pas étudié la valeur, mais nous sommes sceptiques sur les réelles possibilités de pénétrer le marché.

cyrille: La sévère correction de Kaufman et Broad est-elle justifiée ?

Jean Charles Meriaux et Igor de Maack : Comme aux Etats-Unis, les cours des valeurs de promotion immobilière anticipent généralement bien les évolutions du marché physique, mais en les amplifiant.

Chat préparé et modéré par Isabelle Couet et Muryel Jacque


http://www.lesechos.fr/info/chats/300227708.htm

Signaler un abus

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

3 réponses

  • Profil supprimé
    27 décembre 200722:15

    ils vont revenir prendre l ar'gent des petits actionnaires pereux......bollore...arnaux.. lagardere....

    Signaler un abus

  • Profil supprimé
    28 décembre 200709:57

    Signaler un abus

  • M656196
    08 janvier 200816:06

    Merci à toi Petrus....La politesse c'est une chose très rare sur les forums....Alors merci encore

    Signaler un abus

Retour au sujet

Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer