1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Forum

STENTYS
0.460 (c) EUR
0.00% 
Ouverture théorique 0.010

FR0010949404 STNT

Euronext Paris données temps réel
  • ouverture

    0.000

  • clôture veille

    0.460

  • + haut

    0.000

  • + bas

    0.000

  • volume

    0

  • valorisation

    12 MEUR

  • capital échangé

    0.00%

  • dernier échange

    22.07.19 / 17:25:38

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.437

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.483

  • rendement estimé 2019

    -

  • PER estimé 2019

    Qu'est-ce que le PER ?

    Fermer

    -

  • dernier dividende

    -

  • date dernier dividende

    08.04.19

  • Éligibilité

    SRD

    Qu'est-ce que le SRD ?

    Fermer
    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer
    PEA-PME

    Qu'est-ce que le PEA-PME ?

    Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

  • + Liste

Retour au sujet STENTYS-PROMESSES

STENTYS : Stentys : "clap de fin" article zonebourse :

Cambio17
31 juil. 201910:21

Créé en 2006 et introduit en Bourse avec succès à l'automne 2010, Stentys ne fêtera pas son neuvième printemps sur Euronext. Introduit à 12 euros, le titre arrête définitivement son parcours à 0,46 euro après avoir atteint un plus haut de près de 24 euros en mai 2011. Tant pis pour ses salariés et ses actionnaires, dont Bpi France (6,65% du capital). La medtech n'a pas donc survécu au départ de son co-fondateur, Gonzague Issenmann en 2016 et au décès de son directeur général, Christophe Lottin, en mai dernier, d'une grave maladie.

La technologie de Stentys semblait pourtant apporter une vraie rupture. La medtech fabriquait des stents " auto-apposants " pour le traitement de l'infarctus du myocarde.

Un stent est un petit tube métallique grillagé apposé dans une artère coronaire afin de traiter un blocage ou un rétrécissement de celle-ci. Les stents de Stentys sont les seuls à s'adapter aux changements de diamètre des artères, réduisant ainsi les complications médicales sévères à l'inverse des stents conventionnels. Et pourtant...

Dans un communiqué publié hier soir, le groupe a annoncé l'échec d'un processus de recherche de partenaire stratégique et la décision du conseil de proposer aux actionnaires la dissolution anticipée de la société.

Cette dernière a évoqué un contexte de baisse du prix des stents, ballons et accessoires coronaires qui a conduit à une érosion continue de son chiffre d'affaire. Stentys explique faire à des augmentations tarifaires significatives, imposées par ses sous-traitants de production, et affectant l'ensemble de la gamme de ses produits.

Après plusieurs mois de négociation avec ses sous-traitants, elle n'est pas parvenue à obtenir de nouveaux accords lui permettant de maintenir un prix compétitif.

Par ailleurs complète-t-elle, l'environnement réglementaire de plus en plus restrictif ne permet pas le développement et l'introduction de nouveaux dispositifs moins coûteux dans des délais compétitifs.

Dans ce contexte, le conseil d'administration souhaite donc proposer aux actionnaires de se prononcer sur la dissolution anticipée de la société pour permettre une liquidation de celle-ci dans les meilleures conditions possibles.

La position de trésorerie au 30 juin 2019 s'élève à 8,1 millions d'euros. Cette trésorerie sera intégralement utilisée pour faire face aux passifs du groupe qui n'anticipe pas de boni de liquidation à distribuer aux actionnaires. Au premier semestre 2019, son chiffre d'affaires était ressorti à 5,1 millions d'euros, en repli de 8%. En 2018, Stentys accusait une perte nette de 5,4 millions.

Une assemblée générale extraordinaire sera prochainement convoquée à l'effet de statuer en septembre ou octobre prochain sur cette proposition.

Signaler un abus

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

10 réponses

  • solo92
    31 juillet 201910:33

    Perso je n'y crois pas encore, j'espere comme vous tous un revirement type rachat ou nouvel actionnaire .... à suivre

    Signaler un abus

  • ahbon7
    01 août 201910:09

    salut,
    je suis bien engagée sur ce titre,aucune ocas,cependant,croyez vous vraiment que tous les actionnaires vont se laisser flouer???
    ca m'étonnerait bien,donc,un mouvement de contestation sera de toute façon créé,on ne lâchera pas prise aussi facilement
    de nombreuses sociétés font pire qu'ici et sont toujours là!!!
    le produit est là et reconnu,c'est notre chance
    vivement septembre ou octobre,mais tout n'est pas perdu,et de loin......
    a+

    Signaler un abus

  • joel_rdt
    01 août 201914:17

    il ne faut pas s'attendre a recevoir grand chose !!
    stentys n'était qu'un revendeur de stents et de ballonnets, ils dépendaient à 100% des producteurs de ces produits.
    Le produit était peut être reconnu en Allemagne et en Italie mais pas en france.
    il y a déjà eu 95 M€ de pertes par les précédents actionnaires et ce n'est pas les 10 M€ restants qui vont perturber le PDG et Me sophie BARATTE. Le mouvement de contestation va être limité car c'est le risque de tout actionnaire de tout perdre.

    Signaler un abus

  • joel_rdt
    01 août 201914:36

    votre chance viendra peut être de l'ancien pdg de minvasys qui avait vendu minvasys à stentys et qui détenait encore 2 % du capital de stentys . Lui pourrait se sentir légitimement floué et vouloir racheté son ancienne entreprise au rabais. Mais comme il est parti à la retraite, il ne va peut être pas le faire . Peut être que les actionnaires floués auraient intérêt de faire leur enquête et de se mettre en rapport avec lui pour savoir comment il compte se défendre.
    Il y a aussi la BPI qui est floué et qui doit être habitué à ce genre de scénario et qui peut être aussi un plan d'attaque avec ses avocats. Sinon, je pense que le mieux pour les actionnaires floués, c'est de faire une association et de payer un avocat pour défendre leur intérêts , un peu comme pour la société marie brizard. Vous auriez plus de poids à la prochaine AG; Comme dirait l'autre, l'union fait la force!!

    Signaler un abus

  • ahbon7
    01 août 201918:52

    merci joel,
    je vais me renseigner auprès des instances juridiques pour voir ce que nous pouvons faire!
    ahbon7

    Signaler un abus

  • Gypse
    02 août 201911:42

    Les dirigeants vous ont averti régulièrement des difficultés , en langage boursier , çà veut dire fuyez ... Par contre chez Cellnovo , c'était plus tordu et je pense qu'attaquer directement Baratte ( et non la société) avait un sens

    Signaler un abus

  • juillia3
    02 août 201913:45

    les stents seront toujours fabrique mais vendu par une autres entreprises
    c est bien connu dans le monde de la bourse
    l amf ferme les yeux , elle est de chemise

    Signaler un abus

  • joel_rdt
    02 août 201914:10

    les actionnaires floués peuvent créer une association des actionnaires minoritaires pour défendre leur intérêt.
    Au moins, ils ont un représentant qui parle aux noms de tous et à plus de pouvoir pour accéder aux dossiers.

    Voir sur GOOGLE ASAMIS et se renseigner auprès du président Mr PICHOT pour savoir comment créer une association et savoir si cela vaut le coup et les délais et les tarifs . Déjà il vous faudrait trouver un groupe de personnes qui veut bien adhérer à l'idée d'une association et qui acceptent de s'en occuper.
    ASAMIS avait été créé à un moment ou certains pensaient que la société maris brizard allait faire faillite .

    Signaler un abus

  • phili827
    06 août 201912:11

    Pourquoi il n'y aurait pas américains sous roche, ils nous ont bien piqué toute la branche énergie d'Alstom, alors une entreprise innovante pour une bouchée de pain pourquoi pas, ils sont assez doués pour çà et nous trop c.. pour laisser faire !

    Signaler un abus

  • M4116648
    06 août 201913:55

    stentys est elle toujours au boulot?
    il faudrait que MACRON intervienne
    coup de théatre probable?

    Signaler un abus

Retour au sujet STENTYS-PROMESSES

10 réponses

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer