1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Forum

SMOBY
28.000 EUR
0.00% 
Ouverture théorique 0.000

FR0000060154 SMO

Euronext Paris données temps réel
  • ouverture

    0.000

  • clôture veille

    28.000

  • + haut

    0.000

  • + bas

    0.000

  • volume

    0

  • valorisation

    0 MEUR

  • capital échangé

    0.00%

  • dernier échange

    26.06.08 / 08:14:17

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.000

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.000

  • rendement estimé 2019

    -

  • PER estimé 2019

    Qu'est-ce que le PER ?

    Fermer

    -

  • dernier dividende

    -

  • date dernier dividende

    -

  • Éligibilité

    -

  • + Alerte

  • + Portefeuille

  • + Liste

Retour au sujet SMOBY

SMOBY : breuil en prison:

ciclone
28 mars 200808:03

L'ancien PDG et petit-fils du fondateur du fabricant de jouets Smoby-Majorette, Jean-Christophe Breuil, a été mis en examen pour abus de bien sociaux et blanchiment en bande organisée d'abus de biens sociaux, a annoncé jeudi le procureur-adjoint de Nancy. "Des éléments suffisants ont été recueillis pour qu'il lui soit reproché" ces faits ainsi que des "infractions commises au préjudice de plusieurs sociétés du groupe Smoby", plus particulièrement SA Smoby et Smoby-Majorette groupe, a précisé le magistrat. Le juge d'instruction a également mis M. Breuil en examen pour les infractions de "publication ou présentation de bilan inexact" et de "corruption de personnes n'exerçant pas de fonction publique", "faux et usage de faux".

Au mois d'octobre dernier, une information judiciaire avait été ouverte à son encontre par le procureur de la République de Lons-le-Saunier (Jura). La justice le soupçonne d'avoir mis en place un système de détournements des fonds de l'entreprise via des sociétés écrans à l'étranger. Jean-Christophe Breuil avait formellement démenti, lors d'une conférence de presse, ces accusations. Et avait dénoncé une "campagne de manipulation" de la part de personnes voulant "la mort" du numéro un français du jouet. Asphyxié par une dette de 277 millions d'euros, Smoby-Majorette avait été placé en redressement judiciaire en octobre. L'essentiel du groupe, à l'exception de sa filiale Majorette, avait été repris le 3 mars par l'Allemand Simba.

Signaler un abus

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

3 réponses

  • ciclone
    28 mars 200808:04

    ses magouilles financieres?

    Signaler un abus

  • ciclone
    28 mars 200808:36

    L'ex-PDG de Smoby mis en examen pour abus de biens sociaux et blanchiment
    Il y a 1 jour

    NANCY (AFP) — L'ancien PDG et petit-fils du fondateur du fabricant de jouets Smoby-Majorette, Jean-Christophe Breuil, mis en examen pour abus de bien sociaux et blanchiment en bande organisée, a été placé en détention, a-t-on appris jeudi soir auprès de ses avocats.

    Le juge des libertés Olivier Clerc a demandé sa mise en détention provisoire, a-t-on appris à 22h30 auprès de la juridiction inter-régionale spécialisée (JIRS) de Nancy, où il était entendu, et de ses avocats.

    "La mise en détention a été prononcée. Cette détention n'est pas justifiée. Elle sert les besoins de l'instruction. Mais celle-ci peut se dérouler sans que M. Breuil soit en mis en détention", ont déclaré à l'AFP Mes Annie David et Alain Ribeyre.

    "Dès demain, il fera appel de l'ordonnance qui l'a mis en détention", ont-ils précisé.

    Jean-Christophe Breuil, 38 ans, a été mis en examen jeudi pour "abus de biens sociaux et complicité d'abus de biens sociaux, recel d'abus de biens sociaux, blanchiment en bande organisée d'abus de biens sociaux, infractions commises au préjudice de plusieurs sociétés du groupe Smoby", plus particulièrement SA Smoby et Smoby-Majorette groupe, avait annoncé le procureur-adjoint de Nancy Yvon Calvet dans un communiqué.

    Le juge d'instruction Hervé Korsec a également mis M. Breuil en examen pour les infractions de "publication ou présentation de bilan inexact" et de "corruption de personnes n'exerçant pas de fonction publique", "faux et usage de faux", d'après ce texte.

    "Certains faits de malversation sont reconnus, même s'il y a des contestations sur leur montant", dont le total est évalué à "plusieurs millions d'euros", a expliqué M. Calvet devant la presse, ce que les avocats de l'ex-PDG ont contesté.

    Jean-Christophe Breuil est passible d'une peine de 10 ans de prison et 750.000 euros d'amende, selon le vice-procureur.

    Signaler un abus

Retour au sujet SMOBY

Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer