1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Forum

SFR GROUP
34.500 (c) EUR
0.00% 
Ouverture théorique 34.500

FR0011594233 SFR

Euronext Paris données temps réel
  • ouverture

    0.000

  • clôture veille

    34.500

  • + haut

    0.000

  • + bas

    0.000

  • volume

    0

  • valorisation

    15 204 MEUR

  • capital échangé

    0.00%

  • dernier échange

    04.10.17 / 17:35:25

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    34.500

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    34.500

  • rendement estimé 2019

    1.01%

  • PER estimé 2019

    Qu'est-ce que le PER ?

    Fermer

    20.40

  • dernier dividende

    -

  • date dernier dividende

    02.05.17

  • Éligibilité

    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

  • + Liste

Retour au sujet NUMERICABLE

SFR GROUP : OPR

ctian
21 sept. 201717:32

Fin de l'histoire et d'un très beau parcours boursier.
Souhaitons le meilleur pour SFR intégrée à Altice et merci aux dirigeants des belles PV pour les pp qui ont suivi l'aventure.

Signaler un abus

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

6 réponses

  • MartoJJ
    22 septembre 201716:54

    "Un beau parcours boursier" ! mais.. Pour qui ???
    Cette junk bond a fait perdre beaucoup à ceux qui ont cru - avec l'aide d'une forte promotion médiatique - qu'ils allaient profiter d'un succès comparable à celui de Iliad-Free.
    Mais la désillusion est amère pour eux. Encore une fois monsieur Drahi a financé ses entreprises douteuses avec l'argent des autres, des petits boursicoteurs, avec de la dette remboursée par de nouvelles dettes, par des augmentations de tarif plus ou moins déguisées et par le détournement abusif de la TVA en forçant la fourniture de presse à des abonnés qui n'en demandent ou n'en veulent pas et enfin, en dégradant le contenu et la qualité des services qu'il vend. Mais en 2018, il va devoir commencer à rembourser les 50 à 60 milliards qu'il a empruntés.

    Signaler un abus

  • ctian
    25 septembre 201715:51

    Que vous en vouliez M. Drahi au point qu'on se demande s'il ne vous a pas piqué vos billes à l'école est une chose, que vous déformiez les faits en est une autre.
    Pour ma part, je suis là depuis l'intro et souscrit à l'augmentation de capital, j'ai bénéficié du dividende exceptionnel, de belles pv au moment des projets de concentration du secteur et je vais solder une ligne très très largement positive.
    Vous avez peut être fait des mauvais choix spéculatifs,n'en accusez pas les autres, les "petits boursicoteurs" qui ont fait confiance à M. Drahi dès le début peuvent être satisfaits.

    Signaler un abus

  • MartoJJ
    29 septembre 201716:22

    @ctian
    Utiliser l'invective ou l'humiliation contre une personne qui a un avis contraire au vôtre, ne démontre rien. Vous affirmez que pour votre unique cas, l'opération a été potentiellement rentable sans rien démontrer en dehors d'une opération subjectivement "très très largement positive" sans préciser aucun chiffre.
    La stratégie spéculative ne provient pas des petits actionnaires mais bien des responsable de cette entreprise et des médias qui l'ont ainsi aidée à subtiliser autant d'argent : levée de fonds via des sociétés offshore ou à l'implication politique marquée (Cinven), pratiques douteuses de détournement de fonds publics (TVA à taux réduit couplé à un abonnement soi-disant optionnel mais forcé), non respect des engagements concernant le fibrage FTTH de plusieurs départements (lourd échec + amende dans les Hauts de Seine), financement de la dette par de la dette, etc...
    On a bien compris que même alors que l'échec est démontré par rapport aux promesses faites lors de l'introduction du titre qui visait les mêmes sommets que son concurrent Iliad-Free, la valeur Altice-SFR-Numericable est très loin du succès annoncé et se prépare un proche avenir plus qu'incertain.

    Signaler un abus

  • M2443649
    12 octobre 201718:47

    j'ai oublié de participer à l'OPR, que va t-il se passer sur mes titres en portefeuille.

    merci pour vos réponses

    Signaler un abus

  • vol-714
    13 octobre 201709:29

    Bonjour,

    Retrait obligatoire et indemnisation d'office à 34.5€ par action net de frais à compter du 19/10.

    Signaler un abus

  • M2443649
    16 octobre 201712:23

    OK, merci

    Signaler un abus

Retour au sujet NUMERICABLE

6 réponses

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer