1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Forum

ROBERTET
860.000 (c) EUR
+0.70% 

FR0000039091 RBT

Euronext Paris données temps réel
  • ouverture

    852.000

  • clôture veille

    854.000

  • + haut

    872.000

  • + bas

    845.000

  • volume

    1 652

  • valorisation

    1 861 MEUR

  • capital échangé

    0.08%

  • dernier échange

    06.12.19 / 17:35:27

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    817.000

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    903.000

  • rendement estimé 2019

    0.60%

  • PER estimé 2019

    Qu'est-ce que le PER ?

    Fermer

    41.94

  • dernier dividende

    5.6 EUR

  • date dernier dividende

    27.06.19

  • Éligibilité

    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer
    PEA-PME

    Qu'est-ce que le PEA-PME ?

    Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

  • + Liste

Retour au sujet ROBERTET

ROBERTET : Robertet, quelle sortie ?

marcbel3
07 nov. 201917:03

Robertet 500/600 ME de chiffre d'affaires est
beaucoup plus petit de FIRMENICH, 3600ME de chiffre d'affaires
plus petit que MANE, n°1, français, avec 1100 de chiffre d'affaires
que va faire la famille Maubert ?
accepter une offre de Firmenich ? alors à quel prix ? ...ou se rapprocher de MANE, entreprise 100% familiale, pour une solution industrielle française ?
trouver un chevalier blanc capable de racheter le 20/25% détenus par Firmenich ? oui mais qui et à quel prix?
...un cours de 100 euros reste possible car il va y avoir beaucoup de passion autours de la prise de contrôle de Robertet

Signaler un abus

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

10 réponses

  • lebelou
    07 novembre 201917:17

    Non, un cours de 100€ est strictement impossible ! Enfin, je n'espère pas ;-)

    Oui, j'ai bien compris, 1000€. Et on y va tout droit.

    Signaler un abus

  • ceriz
    07 novembre 201917:24

    Mane : non côtée..... donc problème .
    LVMH ?
    l oréal ?
    si firmenich : plus de 1000
    mais que veut la famille Maubert?
    unie ? pas unie ?
    voir les précédents avec la famille Puech ( Hermes ) qui a résisté à BA.

    Signaler un abus

  • ceriz
    07 novembre 201917:27

    MANE : c 2 milliards de CA 2018 et 5000 personnes : donc bcp plus gros .....

    1000 : c évident et sans doute plus!

    Signaler un abus

  • M934064
    07 novembre 201917:41

    Très convoitée, relative petite boite pour le secteur

    Je pense que pas mal de choses sont possible

    FIRMENICH a déjà un pied dedans

    la suite, et bien dans les jours et mois à venir

    A garder sous la couette ;))

    Pendant ce temps, le titre est ramassé, par qui ? Et dans quel but ?

    Signaler un abus

  • NeoTrader
    08 novembre 201912:51

    Personne d'autre que la famille M n'en prendra le contrôle.

    Signaler un abus

  • M934064
    09 novembre 201907:38

    tic tac ...en coulisses

    Signaler un abus

  • M934064
    09 novembre 201909:32

    L'action du groupe d'arômes et parfums naturels Robertet(numéro 9 au monde) a poursuivi sa progression (+10,3%) avec le ramassage assez soutenu (plus de 70 millions d'euros en un mois) qu'opère son concurrent, le numéro 3 du secteur, la société suisse Firmenich au sein du capital de
    Robertet.

    https://www.hmgfinance.com/ressources/Reporting%20D%C3%A9couvertes% 20PME%20I%2010-2019.pdf

    Signaler un abus

  • M934064
    09 novembre 201909:34

    l'article, le lien marche pas terrible

    HMG DÉCOUVERTES PME part ICommentaire du mois d'octobreEn octobre, le marché boursier français a légèrement progressé (CAC40NR: +0,9% ; CAC SmallNR+1,0% ; CAC PMENR: -0,8%) à la faveur del'apaisement des craintes macro-économiques (risque de récession) et géopolitiques (taxes douanières,Brexit). Pour sa part, la valeurliquidative du FCP HMG Découvertes PME se replie légèrementce mois-ci (-0,7%).On peut noter la persistance d'une forte sur-performance des plus grandes valeurs au détriment des plus petites, en raison notamment de lapoursuite du mouvement de décollecte des fonds spécialiséssur les «small» et «midcaps». Selon nous, cette situation inédite représenteprobablement une belle opportunité de revenir sur cette magnifique classe d'actifs qui sous-performe désormais depuis plus de dix-huitmois.Du côté des bonnes performances du mois, on peut remarquer laprogression (+12,5%) de l'actionGaumont, qui est désormais devenue unevéritable valeur d'actifs depuis la publication du rapportsemestriel, qui fixe la valeur de son patrimoine immobilierde rapport à 197 millionsd'euros (essentiellement le 50, avenue des Champs-Elysées, à Paris), auquel il faut ajouter la valeur des activités opérationnelles (premierclient :Netflix) et celle d'un des plus importants catalogues d'œuvres cinématographiques (1200 films). Dans ce contexte, l'annonce débutoctobre d'une transaction à prix record (plus de 80.000 euros le m2) pour l'immeuble du 79, avenue des Champs-Elysées (qui sera occupéparNike) est logiquement de nature à favoriser la poursuite de la revalorisation boursière deGaumont.L'action du groupe d'arômes et parfums naturelsRobertet(numéro 9 au monde) a poursuivi sa progression (+10,3%) avecle ramassage assezsoutenu (plus de 70 millions d'euros en un mois) qu'opère sonconcurrent, le numéro 3 du secteur, la société suisseFirmenichau sein ducapital deRobertet.Dans un tout autre domaine, le cours de l'action du leader européen des camping-carsTriganoa rebondi (+9,5%), sans doute dopé par laréussite des salons d'automne (le Bourget, Düsseldorf). L'action du groupe casinotierPartouchea pour sa part salué (+9,4%) l'annonce de lasortie de procédure de sauvegarde dans laquelle le groupe était entré en 2013. Cet accord (trois ans avant l'échéance naturelle du plan)confirme le retour à une bonne dynamique d'activité, et peutlaisser espérer la reprise rapide du versement d'un dividende que le groupen'était plus autorisé à distribuer. Le cours de bourse actuel demeure pour autant encore très éloigné des niveaux que l'on cotait en 2016(presque de moitié !), preuve s'il en faut à nouveau du désamour des plus petites valeurs de la cote, notamment pour cellesqui ne font plusl'objet d'un suivi régulier d'analyse financière.Enfin, dans le même domaine, sans qu'il y ait de lien, l'action du concessionnaire du tunnel trans-MancheGetlinka profité (+8,9%) del'éloignement du risque de sortie sans accord du Royaume-Uni de l'Union Européenne, tandis que l'action du spécialisted'équipementsGEAa bénéficié (+6,7%) du renforcement d'un actionnaire financier, et des espoirs de mise en œuvre sur les autoroutes françaises de systèmesdits de «free-flow» sans barrières de péage.Du côté des déceptions, il faut citer la poursuite de la baisse de deux valeurs ayant pourtant déjà été fortement sanctionnées : la société deconception de serveurs informatiques de puissance, économes en énergie,2CRSI(-26%) et la société de conseil en technologie et cyber-sécuritéCS Group(ex Communication & Systèmes)(-19%) dont les cours font l'objet de ventes appuyées d'investisseurs sans doute soucieuxde faire disparaitre ces lignes de leurs inventaires de fin d'année... Pour notre part, nous avons profité de cette fortebaisse pour compléternotre ligne enCS Group, confiants dans la qualité des actifs de la société, malgré une déconvenue fort limitée sur sa filiale produitsDiginext(systèmes de liaison de données tactiques). La faiblesse dela valorisation (moins de 0,5x le C.A. en V.E.), sans même prendre en comptel'existence d'importants reports fiscaux (311 millions d'euros !) et la structure actionnariale vouée à évoluer à moyen terme, nous rendentconfiants dans ce renforcement.En ce qui concerne les mouvements du portefeuille, on peut notamment citer des renforcements dans le leader français de voyages sur-mesureVoyageurs du Mondeavec l'indication de bonnes perspectives commerciales dévoilées lors de sa réunion d'analystes. De même,nous avons complété notre ligne dans le groupePierre & Vacances, situation qui allie une valorisation fort modérée et un prochainévènement (présentation du nouveau dirigeant) susceptible de réveiller l'intérêt boursier.Une nouvelle ligne a été initiée dans le groupeLatécoère.Cette société fait actuellement l'objet d'une offre publique d'achat de la part d'unfonds américain, à un prix qui ne nous semble pas refléter correctement les nouvelles perspectives bénéficiaires de ce spécialiste deséquipements aéronautiques (aéro-structures et systèmes d'interconnexion). Il est en effet pour le moins intéressantde relever que cetteOPA survient alors même que le groupe est sur le point de récolter les fruits de deux longs plans de transformation de son modèleéconomique et de son empreinte industrielle. Nous partageons donc ainsi la vision de l'initiateur de l'offre et ne devrions donc pas apporternos actions à l'offre en cours.Du côté des cessions, nous avons notamment pris quelques profits dans le groupeDelta Plus, enDevoteam, et apporté à l'OPA l'essentiel denotre investissement dans le spécialiste des imprimantes pour cartesEvolis.En ce qui concerne les perspectives, nous demeurons pour unefois plutôt confiants, car nous jugeons que deux moteurs de performancepeuvent favoriser le FCP HMG Découvertes PME à court et moyenterme : l'apparition de certains arbitrages en provenance des grandesvaleurs (de raisonnables prises de profits seraient logiques après une si belle année 2019) pouvant commencer à se replacer sur les valeursmoyennes ; et l'annonce d'opérations financières, comme cela commence à se produire depuis deux mois, à la faveur d'un environneme

    Signaler un abus

  • M934064
    09 novembre 201909:36

    Les valeurs qui montent avec des volumes
    👍
    :
    AB SCIENCE : 4,23
    ROBERTET : 866
    INGENICO : 97,8
    SES IMAGOTAG : 30,65
    STMICROELECTRONICS : 21,64
    ID LOGISTICS : 184
    ATOS : 72,6
    LISI : 31,5
    POXEL : 8,03
    SARTORIUS STED : 136,7

    Signaler un abus

  • M934064
    13 novembre 201919:45

    Peu ou pas d'indication, sauf des volumes orientés fortement à la hausse,

    A suivre précieusement

    Signaler un abus

Retour au sujet ROBERTET

10 réponses

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer