1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Forum

IMERYS
41.220 (c) EUR
+2.23% 
indice de référenceSBF 120

FR0000120859 NK

Euronext Paris données temps réel
  • ouverture

    40.540

  • clôture veille

    40.320

  • + haut

    41.580

  • + bas

    40.420

  • volume

    323 233

  • valorisation

    3 276 MEUR

  • capital échangé

    0.41%

  • dernier échange

    17.01.20 / 17:39:30

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    39.160

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    43.280

  • rendement estimé 2020

    5.91%

  • PER estimé 2020

    Qu'est-ce que le PER ?

    Fermer

    9.86

  • dernier dividende

    2.15 EUR

  • date dernier dividende

    20.05.19

  • Éligibilité

    SRD

    Qu'est-ce que le SRD ?

    Fermer
    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

  • + Liste

Retour au sujet IMERYS

IMERYS : la plus grande carrière de talc

mdr21
05 oct. 201315:58

w ww.lemonde.fr/economie/article/2013/10/05/dans-l-ariege-la-nouv
elle-jeunesse-de-la-plus-grande-carriere-de-talc-au-monde_3490522_3234.html#xtor =AL-32280539
Dans l'Ariège, la nouvelle jeunesse de la plus grande carrière de talc au monde
LE MONDE | 05.10.2013 à 11h08 |


On peut encore faire de l'indu
strie lourde en France !" Malgré toutes les difficultés, Eric Porta-Benete y croit. La preuve : à Luzenac, un village perdu de l'Ariège, la carrière et la grande usine de talc que dirige cet ingénieur tiennent brillamment le choc. Elles connaissent même une nouvelle jeunesse depuis leur reprise par le groupe français Imerys, en 2011. "Le processus de vente de Luzenac, qui a duré des années, avait gelé plusieurs projets de développement", raconte M. Porta-Benete.

Depuis, les investissements sont repartis. Quant à la marge opérationnelle de la branche dont Luzenac constitue le coeur, elle est passée de moins de 10 % avant l'acquisition à 14 % en 2012. Dans ce métier, "l'activité est en croissance, la rentabilité est en amélioration et les perspectives sont bonnes", s'est réjoui, mercredi 2 octobre, Gilles Michel, le PDG d'Imerys.

Deux ans après avoir ajouté le talc à sa gamme, en s'offrant les mines de Rio Tinto pour 250 millions d'euros, le groupe est prêt à miser de nouv
eau sur ce produit. "Nous sommes ouverts à des opérations", qu'il s'agisse de mettre la main sur des gisements ou sur des industriels du secteur, indique M. Michel. Cible privilégiée : l'Asie, zone où Imerys reste un acteur marginal.

AU MOINS QUARANTE ANNÉES DE PRODUCTION

Luzenac a pourtant de quoi effrayer tout financier normalement constitué. Perchée à 1 700...

Signaler un abus

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

0 réponse

Retour au sujet IMERYS

Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer