Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Retour au sujet AEROWATT

AEROWATT : Article du jour : Le monde.fr

30 sept. 200813:48

Le secteur de l'éolien vient d'enchaîner une troisième année consécutive de croissance record, avec 20 000 méga-watts (MW) supplémentaires installés en 2007, pour atteindre une capacité totale de 94 000 MW. Avec plus de 25 milliards d'euros investis dans la construction de nouveaux équipements, les éoliennes sont même devenues la deuxième source d'énergie renouvelable mondiale, derrière l'hydroélectricité.


Consultez les dépêches vidéo des agences AFP et Reuters, en français et en anglais.
Abonnez-vous au Monde.fr : 6€ par mois + 30 jours offerts
SUR LE MÊME SUJET
Décryptage Eole, dieu ou démon
Entretien Nathalie Kosciusko-Morizet : "Notre objectif 2020 est réalisable"
Eclairage Pour les maires ruraux, une manne tombée du ciel
Analyse Après le règne du nucléaire, place à la "cohabitation énergétique"
Cadrage Le marché des éoliennes privées pourrait exploser, si...
Décryptage Une rentabilité qui fait débat
Eclairage La mer, nouvel horizon du vent
Cet engouement profite avant tout aux constructeurs de parcs qui investissent massivement. Vestas, leader mondial de la fabrication de turbines, prévoit ainsi d'augmenter son potentiel de 50 %. Le producteur danois, dont la part de marché est passée de 28 % à 23 % en 2007, malgré une hausse de ses ventes de 2,5 %, espère ainsi produire 1 300 turbines par an. De quoi accroître son avance sur ses concurrents, à commencer par General Electric Wind, filiale du groupe américain General Electric (16,6 %). Gamesa, numéro 3 mondial (15,4 %), a lui fait progresser ses capacités de 20 %, ce qui permet au groupe espagnol de légèrement devancer, dans le classement des constructeurs de parcs éoliens, l'allemand Enercon (14 %). L'Allemagne est fort bien représentée avec deux autres constructeurs de taille mondiale : Siemens (7,1 %) et Nordex (3,4 %).

Parallèlement, de nouveaux acteurs émergent, comme le chinois Goldwind (8 %), ou l'indien Suzlon (10,5 %), numéro 5 mondial. Grâce à un accord avec Areva, ce dernier a mis la main sur le géant allemand RePower (et sur sa technique de turbine à forte puissance), se plaçant ainsi sur le marché en forte croissance des éoliennes offshore.

Côté français, aucun constructeur n'intègre le top 10 mondial. Le contexte tarifaire intéressant et le fort potentiel de l'Hexagone en font au contraire un véritable eldorado pour les constructeurs étrangers, qui viennent vendre des parcs clés en main à des développeurs-exploitants français tels que Poweo, Direct Energy, Aerowatt ou EDF EN (Energies nouvelles). Des entreprises extrêmement rentables, de l'ordre de 20 % par an... EDF EN se permet même de trôner à la place de leader mondial de l'énergie éolienne.

Julien Pompey

1 réponse

  • 30 septembre 200813:48

    http://www.lemonde.fr/planete/article/2008/09/30/un-engouement-qui-profite-aux-industriels-etrangers_1101132_3244.html


Retour au sujet AEROWATT

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.