1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Forum

LECTEURS MONDE
0.000 EUR
-100.00% 
Ouverture théorique 0.000

FR0000034779 MLLEM

Euronext Paris données temps réel
  • ouverture

    0.000

  • clôture veille

    0.910

  • + haut

    0.000

  • + bas

    0.000

  • volume

    0

  • valorisation

    0 MEUR

  • capital échangé

    0.00%

  • dernier échange

    -

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.000

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.000

  • rendement estimé 2020

    -

  • PER estimé 2020

    Qu'est-ce que le PER ?

    Fermer

    -

  • dernier dividende

    -

  • date dernier dividende

    30.11.-1

  • Éligibilité

    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

  • + Liste

Retour au sujet LECTEURS MONDE

LECTEURS MONDE : Jean Martin demissionne !!

M8276500
27 juin 200807:51

Jean-Marie Grunelius le remplace suite au conseil d'administration du 23 juin.

source www.lalettrea.fr

La situation ne s arrange pas. A la veille d une ak, ce n'est pas du meilleur effet.

2 tres bon articles sur la sdl parus dans liberation :

Les lecteurs du «Monde» à l’aide
Presse. Réunis samedi dernier en assemblée, les 12 000 actionnaires du quotidien ont voté une augmentation de capital pour sortir le titre de la crise.
Frédérique Roussel
QUOTIDIEN : mardi 17 juin 2008
3 réactions
Le hors-d’oeuvre était copieux. Une table ronde de trois heures samedi matin sur «Les défis de la presse», avec des patrons européens (du quotidien italien Corriere della sera, de l’espagnol El País, de l’allemand Reutlinger General-Anzeiger, du Britannique Financial Times). Un préambule assez exceptionnel à l’assemblée générale (AG) de la Société des lecteurs du Monde (SDL) qui se tenait ensuite l’après-midi dans le même amphithéâtre du Conservatoire national des arts et métiers. Pour le président de la SDL depuis septembre 2007, Jean Martin, cette table ronde est un événement «indispensable dans ces moments de tourmente que traverse la presse». Ce qui a, ajoute-t-il, suscité l’initiative par Nicolas Sarkozy, d’états généraux de la presse prévus pour septembre.


Sur le même sujet
SDL, une société cotée en Bourse


Epargne. Le menu de l’après-midi n’était pas moins exceptionnel. Les quelque 12 000 actionnaires que compte la SDL du Monde étaient appelés à se mobiliser pour apporter leur pierre à la «reconstruction du modèle économique et institutionnel du journal», selon les termes de leur président. En clair, que les lecteurs apportent une augmentation de capital.

La SDL est née en 1985 au moment où le quotidien de la rue des Italiens frôle la faillite (lire ci-contre), l’année où André Fontaine, alors directeur du Monde, poursuit la mise en place d’un plan drastique d’économies ébauché par son prédécesseur André Laurens. Inquiets de voir leur journal empêtré dans des difficultés financières, les lecteurs se mobilisent pour rassembler de l’argent. La société, dont la première assemblée générale se tient en mars 1987 à la Villette avec plusieurs milliers d’actionnaires, sera présidée pendant plus de dix-huit ans par Alain Minc. Dans son histoire, la SDL a procédé à deux reprises à un appel public à l’épargne pour apporter son soutien financier au groupe. En vingt-trois ans, le nombre d’actionnaires s’est étoffé. «En seulement deux ans et demi, explique Sandra Hamalia, secrétaire générale de la SDL à l’origine de la rénovation du site internet avec appréciable diffusion en live de l’AG de samedi, le nombre est passé de 10 500 à plus de 12 000.» Au total, 388 853 actions ont été émises qui représentent un capital de 5,9 millions d’euros. La SDL a également souscrit, en 2002, pour 1 million d’euros d’obligations remboursables en actions (ORA) émises par le Monde, avec échéance au 1er janvier 2012. La SDL représente 7,71 % de la holding de tête aujourd’hui.

L’âge moyen s’est également étoffé. «Les journaux perdent entre 1 et 2 % de lecteurs par an depuis trente ans, a souligné lors de la conférence du matin Bertrand Pecquerie, directeur du World Editors Forum, et le lectorat veillit, il suffit de voir la moyenne d’âge de cette salle, à plus de 50 ans.»

Levée. Dans la période compliquée que traverse le groupe, la SDL s’est donc sentie solidaire, mais a aussi voulu anticiper une augmentation de capital extérieure qui pourrait diluer sa part. Un nouvel apport financier s’impose comme le «moyen de réaffirmer notre volonté de préserver l’identité du Monde et l’existence du dernier quotidien national français indépendant des groupes financiers et industriels». Samedi, l’AG a voté pour donner pouvoir au conseil d’administration de décider d’une augmentation de capital de la société, par la création d’actions nouvelles, en procédant à un appel public à l’épargne d’un montant maximum de 7 millions d’euros. Une jolie levée de fonds, mais qui laisse certains dubitatifs. Car la somme équivaut au montant capitalisé par la SDL depuis 1985. «On n’arrivera jamais à une telle somme», estime un lecteur. «Qui va souscrire ?», s’interroge un actionnaire.

SDL, une société cotée en Bourse
QUOTIDIEN : mardi 17 juin 2008

L’article 2 des statuts de la Société des lecteurs du Monde, créée en 1985, stipule que la «société est destinée à grouper des personnes physiques ou morales attachées à l’existence du quotidien le Monde, soucieuses d’en assurer l’indépendance et souhaitant contribuer à son développement». En novembre 1985, une journée portes ouvertes rue des Italiens attire 12 000 personnes. L’appel public à l’épargne réunit alors près de 15 millions de francs (2,3 millions d’euros). La deuxième augmentation de capital de la SDL, en 2001, porte le capital à 5,9 millions d’euros. Aujourd’hui, la SDL représente plus de 12 000 lecteurs et détient 7,71 % du capital de LMPA (Le Monde et Partenaires Associés), à hauteur de près de 7 millions d’euros. Aucun actionnaire ne peut détenir plus de dix voix, quel que soit le nombre d’actions qu’il possède. La SDL, société anonyme, est cotée sur le marché libre d’Euronext Paris.


lien :

http://www.liberation.fr/actualite/ecrans/332610.FR.php

http://www.liberation.fr/actualite/ecrans/332612.FR.php



Signaler un abus

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

2 réponses

  • msanchez
    04 juillet 200809:49

    Signaler un abus

  • ladfab
    07 juillet 200800:46

    Que de perspectives les gens ne lisent plus l'actu !!!

    Signaler un abus

Retour au sujet LECTEURS MONDE

Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

4442.75 +0.10%
33.88 -1.12%
33.68 +0.12%
59.81 +4.86%
2.99 +21.54%

Les Risques en Bourse

Fermer