1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Forum

JACQUES BOGART
0.000 EUR
0.00% 
Ouverture théorique 0.000

FR0000032633 JBOGT

Euronext Paris données temps réel
  • ouverture

    0.000

  • clôture veille

    0.000

  • + haut

    0.000

  • + bas

    0.000

  • volume

    0

  • valorisation

    0 MEUR

  • capital échangé

    0.00%

  • dernier échange

    -

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.000

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.000

  • rendement estimé 2019

    -

  • PER estimé 2019

    Qu'est-ce que le PER ?

    Fermer

    -

  • dernier dividende

    -

  • date dernier dividende

    -

  • Éligibilité

    -

  • + Alerte

  • + Portefeuille

  • + Liste

Retour au sujet JACQUES BOGART

JACQUES BOGART : clara volage

M8624802
06 sept. 201717:04

Claranova : « La croissance peut encore accélérer ! »

Une valeur totalement inconnue des boursiers en première approche, mais il s'agit en fait de la nouvelle dénomination d'Avanquest, ou encore ex-BVRP Software. Il faut dire que deux tiers des activités du groupe actuel n'existaient pas il y a trois ans. La principale est constituée de PlanetArt, spécialisée dans l'impression de photos sur mobile et qui constitue les deux tiers de l'ensemble.

Chez Portzamparc, on estime que, malgré la hausse du titre, il y a encore des catalyseurs dans ce dossier. Le groupe est maintenant restructuré, assaini, renommé, la croissance a dépassé les 30% sur les neuf premiers mois de 2016-2017, enfin le succès est au rendez-vous pour les offres Mobile To Print et Photobook. Si la rentabilité a été prouvée au premier semestre, il existe encore des leviers grâce à l'effet taille, une poursuite du développement d'ArtPlanet dans d'autres pays, non encore couverts par la société. Une levée de fonds pourrait cependant être envisageable pour accompagner l'accélération de l'activité

Signaler un abus

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

8 réponses

  • M8624802
    07 septembre 201718:19

    CLARANOVA (ex-Avanquest) lève 11,4 millions d'euros pour sa filiale PlanetArt
    AOF07/09/2017 à 17:58
    (AOF) - Claranova (anciennement Avanquest), annonce l'entrée d'investisseurs industriels, dont Cap Investissement, family office du groupe Riccobono, industriel dans le domaine de l'impression, au capital de sa filiale PlanetArt, leader mondial de la photo sur mobile, à hauteur de 11,4 millions d'euros. Cette levée de fonds est réalisée sur la base d'une valorisation pre-money de PlanetArt de 185 millions d'euros, soit 196,4 millions post-augmentation de capital , laquelle pourra être étendue à 15 millions.

    Cette opération traduit l'intérêt porté par des investisseurs industriels à la forte croissance de cette activité et à son potentiel de développement. La seule valorisation de PlanetArt lors de cette opération dépasse ainsi la capitalisation boursière du groupe Claranova (163 millions d'euros au 6 septembre 2017).

    Cette levée de fonds en numéraire de 11,4 millions d'euros correspond à une prise de participation de 5,8% au capital de PlanetArt et s'inscrit parfaitement dans la stratégie de création de valeur pour Claranova. Elle permet de donner à sa filiale les moyens d'accélérer son développement et de renforcer sa position de leader mondial de l'impression photo sur mobile. Les investisseurs détiendront des actions de préférence de serie C qui bénéficient notamment d'un droit de liquidation préférentielle sur les autres actionnaires et du droit de percevoir une quote-part des sommes qui pourraient résulter de la cession de PlanetArt, ainsi que de droits de gestion et d'information pendant la durée de leur investissement. Ils bénéficient également d'un siège au conseil d'administration de PlanetArt, composé de cinq membres au total.

    Rappelons que le groupe Claranova a investi 18,8 millions d'euros ces dernières années pour développer PlanetArt, sa filiale jusque là détenue à 100%, qui est aujourd'hui valorisée 185 millions d'euros

    Signaler un abus

  • PASSONS
    08 septembre 201714:56

    PORTZAMPARC | LE 08/09/17 À 08:35
    Claranova annonce l'entrée d'investisseurs au capital de PlanetArt, à hauteur de 11,4M€.

    Cette opération est réalisée sur la base d'une valorisation de PlanetArt de 185M€, supérieure à notre estimation de 135M€ dans notre somme des parties et à la capitalisation de Claranova (167M€). Cette levée de fonds de 11,4M€ (soit 5,8% du capital de PlanetArt) pourrait être portée à 15M€ et sera utilisée pour accélérer le développement de PlanetArt, notamment dans de nouveaux pays, pour consolider sa place de leader mondial.

    Signaler un abus

  • PASSONS
    08 septembre 201721:04

    vdl91 20:04 - 08.09.2017 7
    Je pense que comme beaucoup, peu avaient une idée réelle de la valorisation de Planetart. Quand on voyait le cours de bourse afficher une capitalisation au-dessus de 150me on pouvait légitimement se demander si Claranova n'était pas survalorisée et dès lors si tout ceci n'avait pas n'avait pas été tout simplement une belle spéculation.

    Lever autant d'argent sans décote est une vrai prouesse! C'est d'ailleurs de cette façon qu'on été construites des sociétés comme Uber, Facebook etc. Cette technique de financement permet de lever de l'argent avec une dilution minimale pour l'actionnaire et avec une revalorisation de la société au fil des financements et surtout de lever le capital nécessaire pour financer une croissance rapide. A ce rythme PlanetArt seul pourrait valoir 10x plus dans les mois et années à venir (il suffit de voir les capis qu'affichent les sociétés qui évoluent dans le web-to-print). A mon avis PlanetArt va faire comme Uber au niveau de sa valorisation, avec l'ouverture de nouveaux marchés partout dans le monde (et on n'a même pas encore démarré en Chine, c'est dire...). Je pense que cette croissance va attirer de plus en plus d'investisseurs au capital de PlanetArt et donnera lieu, inévitablement, si la valorisation ne monte pas assez rapidement à une OPA d'un gros acteur. PlanetArt valait quelques millions il y a quelques mois, maintenant elle en vaut déjà 196me (alors qu'elle n'est présente que sur 2 marchés que sont les US et le UK). Que vaudra-t-elle dans 6 mois?

    C'est fou de constater qu'un bon management fait toute la différence. Si on fait la comparaison avec Visiomed qui elle aussi évolue sur un marché porteur on voit que chez Claranova ils ont fait tout le contraire de chez Visiomed et ce à tous points de vue (il suffit bêtement de comparer la note des produits Visiomed par rapport à celle des produits Claranova). Investir dans Claranova c'est investir avec Mr Cesarini, un visionnaire et un excellent chef d'entreprise.

    Actuellement Claranova évolue sur des courants extrêmement porteurs que sont le mobile-to-print et l'IOT. Deux domaines où elle propose des produits aboutis et d'excellence qui sont appréciés par ses clients. Ces deux domaines n'en sont qu'à leurs débuts...

    A l'heure d'aujourd'hui on peut dire que le cours de bourse est une aberration car il ne valorise même pas PlanetArt et pour ce prix celui qui achète reçoit un ticket gratuit pour la partie IOT et les softwares.
    "Le membre a déclaré être actionnaire de la société concernée"

    Signaler un abus

  • PASSONS
    12 septembre 201714:12

    Paris, le 12 septembre 2017 - Baker McKenzie a accompagné Claranova (anciennement Avanquest) dans le reclassement de son pôle "logiciels" dans sept juridictions. Historiquement constitué de nombreuses acquisitions successives dans plusieurs juridictions, le Groupe a reclassé tous les actifs et activités "logiciels" en France, Royaume-Uni, Etats-Unis, Canada, Allemagne, Espagne et en Chine dans une nouvelle entité.



    Simultanément, Claranova a finalisé l'entrée d'investisseurs industriels au capital de sa filiale américaine PlanetArt, leader mondial de la photo sur mobile. Le montant de la levée de fonds s'élève à 13,2 millions de dollars et pourra être étendu à 17,4 millions de dollars, ce qui représente, pour PlanetArt, une valorisation post-money de plus de 225 millions de dollars.

    Cette levée de fonds permet de donner à PlanetArt les moyens d'accélérer son développement et de renforcer sa position de leader mondial de l'impression photo sur mobile.

    Acteur global de l'Internet et du mobile, Claranova fait partie des quelques groupes français de ce secteur à réaliser plus de 100 millions d'euros de chiffre d'affaires, dont plus de la moitié aux États-Unis. Sous l'impulsion de son Président, Pierre Cesarini, Claranova a opéré une réorientation stratégique centrée sur trois domaines d'activités - l'impression digitale à travers sa nouvelle division PlanetArt, la gestion de l'internet des objets via sa filiale myDevices et enfin son activité d'e-commerce via sa division Avanquest Software.

    PlanetArt LLC est le leader mondial de l'impression sur mobile notamment à travers son offre FreePrints - la solution la moins chère et la plus simple au monde pour imprimer les photos de son smartphone. FreePrints a déjà conquis plus de 5 millions de clients, chiffre en croissance continue depuis son lancement.

    Le groupe Claranova était conseillé par Baker McKenzie avec une équipe menée en France par Matthieu Grollemund, associé, assisté d'Hélène Parent et de Raphaël Sendowski, collaborateurs, en Corporate M&A, et Guillaume le Camus, associé, assisté de Charles Baudouin, en Tax. Aux Etats-Unis, est intervenue sur les deux opérations une équipe composée de Michael Fieweger, Regine Corrado, associés, assistés de Ying Deng, Omar Iqbal et Jimmie Covington, collaborateurs, en Corporate & Securities, et Steven Schneider, associé, assisté de Samuel Grilli, collaborateur, en Tax.

    Dans le cadre de la levée de fonds PlanetArt, les investisseurs industriels étaient assistés, à Paris, par le cabinet Reinhart Marville Torre avec Laurent Cavallier, associé, et par le cabinet Bryan Cave à Los Angeles.

    A propos de Baker McKenzie

    Fondé en 1949, Baker McKenzie est un cabinet d'avocats d'affaires international regroupant plus de 6 000 avocats de premier plan et bénéficiant d'une expérience internationale implantés dans 77 villes de 47 pays. Paul Rawlinson est Président du Comité exécutif du Cabinet (www.bakermckenzie.com). A Paris, Baker & McKenzie SCP compte 26 associés et 170 avocats et juristes spécialisés dans toutes les disciplines majeures du droit des affaires.

    Signaler un abus

  • PASSONS
    07 octobre 201719:32

    PASSONS 19:18 - 07.10.2017 0
    sismo_th 23:00 - 17.06.2017 0
    Depuis l'officialisation des relations entre MyDevices et Orange, d'une part, par le communiqué de MyDevices (ht tps://my devices.com/news post/mydevices-selected- orange- showcase-iot-viva-technology/) sur son site le 12 juin dernier, et d'autre part, l'apparition officielle de MyDevices parmi les startup « phare » d'orange (ht tps://star tup.orange.com/ startups/ mydevices/), on voit fleurir des questionnements légitimes, sur le positionnement de l'offre « datashare » déjà proposé par Orange depuis le mois de mars 2016 (ht tps://startup. orange.com/ startups/ mydevices/) par rapport à MyDevices.
    L'offre Datashare est proposée depuis mars 2016.
    Pensez-vous que si elle était « efficace », Orange aurait été cherché MyDevices ?
    Pensez-vous que si elle était « efficace », P CESARINI, lui-même lors de l'AGE (après l'AGE) , nous aurait dit que Cayenne était sans réel concurrence ?
    Non, si Orange a fait un partenariat avec MyDevices, je le vois plutôt comme un aveu d'impuissance de la part d'Orange, une sorte de reconnaissance de l'inefficacité de « Datashare », et une sorte de reconnaissance de « Cayenne »...
    "Le membre a déclaré être actionnaire de la société concernée"
    recommanderreporter un abus

    Réponses au sujet
    Participer

    titi092 23:19 - 17.06.2017 4
    Pour moi le datashare n'a rien à voir avec Cayenne.

    Cayenne permet de connecter des objets et de faire remonter des informations vers une plateforme utilisateur.

    Datashare permet d'envoyer les données remontées par les objets et la plateforme vers un autre utilisateur.

    Datashare vient donc après Cayenne. Si on veut qu'un utilisateur précis (autre que soi) voit les données d'un objet précis alors on autorise cet'utilisateur à lire ses données.

    Datashare est complémentaire à'Cayenne . Je comprends maintenant pourquoi Orange a besoin de Cayenne.

    Et le mot'datashare veut bien dire ce qu'il veut dire : partage de données. Il ne fait'pas la connexion des objets, ni la remonté d'information de ces objets ( le plus compliqué ....).

    Donc pour moi, c'est excellent. Orange n'est pas encore un partenaire mais ils ont choisi myDevices quand meme.
    "Le membre a déclaré être actionnaire de la société concernée"

    je partage plus ces deux posts que je me permets de remonter.
    pour moi aussi c est plus orange et microsolt qui ont besoin de cayenne que l inverse.
    sauf peut etre pour le stockage des données , je ne pense pas que pour le moment la sécurité soit tres importante pour mettre en marche un ventilateur .
    mais ca viendra et il faudra s y pencher
    "Le membre a déclaré être actionnaire de la société concernée"

    Signaler un abus

  • PASSONS
    23 octobre 201716:18

    « D'après nos tests, l'équipe ayant eu recours à Cayenne a développé son projet six fois plus vite et a éliminé au moins 27 étapes manuelles, par rapport à l'équipe ayant appliqué la méthode traditionnelle, a précisé Mike Hexter, fondateur de HexCorp, société de conseil en conception de produits. Cayenne a rationalisé le processus d'intégration et a également éliminé un grand nombre d'erreurs humaines fréquentes liées à la programmation ».

    Signaler un abus

  • PASSONS
    23 octobre 201716:20

    myDevices Cayenne présenté par 14 partenaires au Mobile World Congress
    Le programme IoT Ready de myDevices s'étend à 73 entreprises dans les 60 premiers jours

    MyDevices , l'entreprise de solutions d'Internet des Objets (IoT) qui simplifie le monde connecté, a annoncé aujourd'hui une multitude d'entreprises qui démontrent leur matériel IoT en utilisant le constructeur primé de projets Cayenne IoT de myDevices. au Mobile World Congress , le plus grand rassemblement mondial pour l'industrie du mobile, à Barcelone, en Espagne, du 27 février au 2 mars.

    myDevices 'Cayenne permet aux développeurs de concevoir, de prototyper et de commercialiser rapidement des solutions IoT telles que les bâtiments intelligents, l'agriculture intelligente, le comptage intelligent et les applications de suivi des actifs.

    myDevices IoT Ready Program (TM) permet aux fabricants de capteurs, de passerelles, de microcontrôleurs et d'autres appareils de faire glisser leurs appareils sur la communauté de Cayenne, qui compte plus de 165 000 utilisateurs. Cela signifie qu'un développeur IoT peut intégrer un périphérique IoT Ready dans son projet sans avoir à écrire de code pour provisionner ce périphérique. Il y a 73 entreprises qui se sont inscrites au programme depuis ses débuts au CES 2017 en conjonction avec la sortie de l'API MQTT de myDevices et le support complet de LoRaWAN (TM).

    "Rendre notre solution plus simple et plus rapide pour construire une solution IoT est notre objectif et nous pensons que myDevices offre exactement cela", a déclaré Kevin Bromber, PDG de myDevices. «Maintenant que notre programme IoT Ready est en place, les développeurs peuvent mélanger et associer des capteurs, des passerelles et d'autres périphériques au sein d'un même projet simplement en faisant glisser et en déposant notre vaste bibliothèque d'appareils pris en charge par nos précieux partenaires. En outre, ces dispositifs disparates de différents fabricants peuvent maintenant se parler. Les cas d'utilisation sont infinis et nous sommes fiers que Cayenne devienne la norme de l'industrie pour la construction et la livraison de solutions IoT finies. "

    myDevices Cayenne sera exposé aux endroits suivants:

    myDevices / Hall 8.0 Salle de réunion 8.0A3 - myDevices montrera comment construire des solutions IoT à l'aide de Cayenne et présentera une gamme d'appareils et de produits finis de ses partenaires du programme IoT Ready. Pour demander un rendez-vous dans la salle de réunion de myDevices , envoyez un courriel à mwc@mydevices.com .

    MyRevices démontrera les capacités d'interopérabilité de Cayenne parmi les réseaux IoT, les passerelles, les capteurs et les dispositifs de ses partenaires au sein de l'écosystème LoRaWAN (TM), en collaboration avec les entreprises de l' Alliance LoRa (TM) , notamment: LoRa Alliance IoT Pavilion / Hall 8.0 Stand 8.0D3

    Semtech Corporation - un fournisseur de premier plan de semi-conducteurs analogiques et mixtes pour l'équipement haut de gamme grand public, informatique d'entreprise, communications et équipements industriels. La société fait la démonstration de divers capteurs compatibles LoRa utilisant la plate-forme Cayenne pour visualiser les données.

    Microchip Technology Inc. - un fournisseur de premier plan de microcontrôleurs, signaux mixtes, analogiques, sans fil et solutions Flash-IP. Ils fournissent des démonstrations de sa carte ExpLoRer basée sur LoRa, par SODAQ, un nœud de développement Arduino. Les capteurs intégrés sont déployés autour du stand de LoRa Alliance et les relevés de température en temps réel sont affichés à l'aide du tableau de bord Cayenne.

    Everynet - le principal innovateur de la technologie LPWA qui, avec des partenaires mondiaux, construit, gère et fournit des réseaux et des solutions LoRaWAN. Avec pour mission de simplifier le tout, l'entreprise présente son nouvel appareil PostTracker avec température, orientation, géolocalisation, détection de chute libre, détection de mouvement start / stop et données affichées avec les fonctions de visualisation de Cayenne.

    MultiTech - conçoit, développe et fabrique des équipements de communication pour l'internet industriel des objets. Des démonstrations de produits en direct sont présentées sur les nouvelles technologies IoT industrielles sans fil de MultiTech, y compris la passerelle IoT intelligente et programmable, associée aux solutions de myDevices, de PNI Sensor Corporation, de BluBoard, de Device Authority, de SKS Automaatio Oy, de STMicroelectronics, d'Asavie et d'Actility.

    OrbiWise, un fournisseur international de premier plan pour les réseaux IoT LPWA basés sur les dispositifs LoRa® de Semtech et la technologie RF sans fil.

    Senet - Senet, le premier fournisseur de réseaux étendus à faible puissance (LPWAN) en Amérique du Nord à connaître la croissance la plus rapide présente ses solutions de fournisseurs de services LoRaWAN leaders sur le marché et son écosystème croissant d 'équipements et d' applications partenaires.

    Les autres partenaires du programme MyDevices IoT Ready présents au MWC sont:

    Sagemcom / Hall 8.1 Stand 8.1E49 - opère sur le haut débit (maison numérique, décodeurs, passerelles Internet, terminaux de téléphonie et multimédia), smart city (compteur intelligent, smart grid, smart site, smart infra, smart services) et Internet des marchés de choses. Sagemcom présente les cas d'utilisation de Smart City & Energy avec son dispositif multicapteur SICONIA (TM) associé à la capacité de myDevices de recueillir, de surveiller et de visualiser les données des capteurs.

    Stream Technologies / Hall 7 Stand 7C30 - les créateurs d'IoT-X, entièrement intégrés au serveur de réseau LoRaWAN (TM) de Stream, sont compatibles avec tout appareil compatible LoRaWAN. La société montre comment les entreprises peuvent rapidement créer des applications via Cayenne pour les périphériques déployés sur les réseaux LoRaWAN alimentés par IoT-X.

    STMicroelectronics / Hall 7 Stand 7A61 - un leader mondial sur le marché des semi-conducteurs au service des clients dans l'ensemble des produits sensibles et de puissance et des produits automobiles et des solutions de traitement embarqué. Leur démo utilise la nouvelle charge utile basse puissance (LPP) de myDevices pour collecter des données et envoyer une commande à leur périphérique équipé de LoRa, la carte Nucleo.

    Actility / Hall 8.0 Stand 8.0C3 - un leader de l'industrie dans les applications IoT LPWAN (Low Power Wide Area Network) et les logiciels de gestion d'entreprise. Ils présentent les services de localisation LoRaWAN, l'itinérance LoRaWAN, l'intégration 3GPP et LoRaWAN.

    Kerlink / 8.0 Stand 8.0C11 - se spécialise dans les solutions réseau pour l'Internet des Objets. Sa mission est de fournir aux clients des solutions réseau (équipements, logiciels et services) dédiés à l'IoT.

    Tektelic Communications / Hall 7 Stand 7H41 - développe et fabrique des produits sans fil de haute performance, y compris des passerelles IoT LoRaWAN de haute qualité, des stations de base de petite taille, des systèmes de liaison sans fil et des radios haute puissance et haute efficacité.

    Signaler un abus

  • PASSONS
    10 décembre 201814:47

    LARANOVA : ILS LA VEULENT SOUS 0.50 LES CHALOPS

    Fricson
    07 déc. 2018o12:20
    le pire ils risquent d y arriver...
    dsl pour vous pas de rallye de JOEL ici

    Signaler un abus
    J'aime0
    15 RÉPONSES

    Réagissez au sujet...
    Êtes-vous actionnaire ?

    Poster

    M5551006
    07 décembre 2018o13:26
    Merci GG de nous soutenir !! S'ils la veulent à 0.5€ ou moins, ça ne sera vraiment pas compliqué quand on regarde le côté Achat....

    Signaler un abus
    J'aime0

    Fricson
    07 décembre 2018o13:33
    de rien mon ami suis deg pour vous !

    Signaler un abus
    J'aime0

    M5551006
    07 décembre 2018o13:40
    Et tes Quantum ça donne quoi ? Tu penses à une OPA à combien là-bas ?

    Signaler un abus
    J'aime0

    smetere
    07 décembre 2018o13:48
    Déprimant de se dire que l'on va revenir au niveau d'avril 2017...Je laisserai les uppers invétérés me sortir leur baratin...

    Signaler un abus
    J'aime0

    Fricson
    07 décembre 2018o15:06
    opa ou partenariat...si partenariat 250 millions pour quantum
    si opa objectif indéfinissable...1 ou 2 ou 3 milliards
    leurs phase2b est une pleine réussite contrairement a la phase2b de genfit dans nash
    qui peut preter a confusion
    les marchés sont identiques en terme de valeur pratiquement 30 milliards...au maxi
    genfit valorise 700 millions quantum 70 millions...

    Signaler un abus
    J'aime0

    Gaspi63
    07 décembre 2018o15:53
    Tiens, gege veut en acheter bientôt. ..

    Signaler un abus
    J'aime0

    PASSONS
    07 décembre 2018o16:12
    alors gégé tu as levé le gilet jaune ? ou tu suis ton syndicat lol

    Signaler un abus
    J'aime0

    Fricson
    07 décembre 2018o16:53
    oui tout enlevé !
    tu reviens sur clara mon ami passons ? tu attends combien pour revenir 0.6 ?

    Signaler un abus
    J'aime0

    PASSONS
    07 décembre 2018o17:09
    je suis acheteur a ce cours mais nous ne sommes plus maitre des horloges actuellement , c est ws qui décide et ce n est pas joli .
    donc achat sur gros replis pour jouer des rebonds tres courts

    Signaler un abus
    J'aime0

    Fricson
    07 décembre 2018o17:29
    passons je suis sur quantum une bombe !
    elle me rappelle dryade des bois...

    Signaler un abus
    J'aime0

    PASSONS
    07 décembre 2018o17:36
    bravo , vu la cote de depart , elle a du te rapporter autant que dryade des bois
    il fallait juste du courage et c est ce qui me manque actuellement .....

    Signaler un abus
    J'aime0

    PASSONS
    07 décembre 2018o17:40
    si ce soir le nasdaq cloture au plus bas , mets toi aux abris

    Signaler un abus
    J'aime0

    Fricson
    12:56
    courage

    Signaler un abus
    J'aime0

    PASSONS
    13:58
    gégé la bourse fait comme bold eagle .......
    tout est une question de parcours
    vu la journée de vendredi et vu la cloture du nasdaq , j ai mis mon casque et mes lunettes
    je suis leger , un achat ce matin

    Signaler un abus
    J'aime0

    Fricson
    14:17
    salut l ami vient me voir sur fofo quantum de la balle ce titre

    Signaler un abus

Retour au sujet JACQUES BOGART

8 réponses

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer