1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Forum

JACQUES BOGART
0.000 EUR
0.00% 
Ouverture théorique 0.000

FR0000032633 JBOGT

Euronext Paris données temps réel
  • ouverture

    0.000

  • clôture veille

    0.000

  • + haut

    0.000

  • + bas

    0.000

  • volume

    0

  • valorisation

    0 MEUR

  • capital échangé

    0.00%

  • dernier échange

    -

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.000

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.000

  • rendement estimé 2019

    -

  • PER estimé 2019

    Qu'est-ce que le PER ?

    Fermer

    -

  • dernier dividende

    -

  • date dernier dividende

    -

  • Éligibilité

    -

  • + Alerte

  • + Portefeuille

  • + Liste

Retour au sujet JACQUES BOGART

JACQUES BOGART : reflexion d un du forum

PASSONS
05 sept. 201710:00

Jac je n'ai pas de reponse particuliere a cela, mais disons que si tu enfonces tres vite c'est le principe du ressort donc tu comprimes le cours et il rebondit tres fort derriere. La le but semble etre plutot d'endormir le cours en contrant toutes les hausses et en pressant le cours ensuite pour revenir la ou on en etait avant ou legerement plus bas pour faire vendre. Le robot rachete surement pas mal des titres qu'il vend mais pour moi un de ceux ci fonctionne d'une maniere tres simple

Il place des ordres a la vente, ce qui fait vendre au dessus, a ce moment la il est acheteur, des qu'il a achete par exemple 3000 titres, il en place un nombre presque equivalent dans la seconde dans le carnet de vente qui prouve aux gens qu'il y a des vendeurs donc quelqu'un vend en dessous et il vend a nouveau a l'ordinateur qui recharge le carnet de vente etc... Si quelqu'un se met a acheter le carnet de vente il aura fait 2 a 3 centimes de benef, si personne n'achete il se remplit les poches de titres et si par contre quelques gros ordres d'achat arrive il se retire du carnet de vente et rachete eventuellement ce qu'il en a vente. Au final s'il le fait a la vente c'est parce que ca rapporte depuis des mois. Si un jour il y pas mal d'acheteurs il fera la meme chose dans l'autre sens a mon avis. Ce n'est pas le seul robot sur metex mais celui la explique le rechargement du carnet de vente dans la miliseconde apres une vente.

Tout ceci n'empechant pas bien sur d'avoir une volonte de maintenir le cours assez bas pour une raison obscure que j'explique a ma maniere, mais ca n'est pas forcement la bonne raison. Mais pour moi quand il y a une strategie, il y a une raison. Il suffit de trouver la bonne. Il ne faut pas croire qu'il y a une enorme vade sur la valeur, mais pas mal de gens le sont, mais le robot lui maintient simplement sa position par l'intox et le fait de lancer les ventes des autres pour faire ses allers retours. Il ne vend pas trop bas parce qu'il sait qu'il peut perdre, mais si le marche veut qu'il gagne en enfoncant il le fera pour voir

Pour résumer c'est comme un joueur de casino, tant que tu joues le noir et que tu gagnes tu continues a jouer le noir. Le robot fait pareil il a cette strategie depuis des mois et il est gagnant chaque fois. Il ne changera de strategie que s'il se met a perdre avec sa strategie. C'est pour ce'la que dans l'ideal il faudrait quelques gros achats. Du style 2 ou 3 de suite de 25k au mieux, le robot perdrait pas mal d'argent en peu de temps et il arreterait sa strategie, alors qu'en acheter 1000 par ci 1000 par la lui permet de gagner de l'argent sans souci meme si au final il y a autant d'achats

Signaler un abus

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

2 réponses

  • PASSONS
    05 septembre 201715:02

    3) Raffinage du sucre
    Cette étape du processus est démontrée lors de l'UPM. En tant que point de départ de ce paquet de travail, la spécification cible du sucre a été définie pour satisfaire aux exigences du processus sucré-chimique en aval. Les technologies de purification et de concentration ont été testées afin de concevoir le processus de raffinage et son équipement. En 2016, l'équipement de raffinage a été installé dans l'installation de démonstration d'UPM en Finlande et le premier lot de solution de sucre raffiné a été expédié à METEX.

    4) Production de monopropylène glycol (MPG) à partir de sucres lignocellulosiques raffinés
    METEX démontrera la maturité technique et la faisabilité économique de la production de MPG à partir de sucres lignocellulosiques améliorés. Le procédé consiste en une étape de fermentation et un traitement subséquent en aval, consistant en la séparation de la biomasse bactérienne et la purification de MPG. METEX a augmenté l'échelle de fermentation du laboratoire à l'échelle pilote et a produit des bouillons pour le développement du procédé de purification MPG. En décembre 2016, deux options de traitement de purification ont été étudiées à l'échelle de laboratoire et les premiers échantillons de MPG purs ont été produits à partir de sucres à base de bois.

    Signaler un abus

  • PASSONS
    05 septembre 201715:07

    M8956709 16:27 - 09.10.2016 34
    de la technologie L-Méthionine.

    En préambule il me semble important de rappeler que les réflexions qui suivent sont personnelles et ne constituent en rien ni un conseil d'achat, ni de vente sur la valeur.

    Pour remettre en perspective les choses, et répondre peut-être également un peu à ceux dont la patience a été mise à rude épreuve, voire aux impatients par nature, il semble important de rappeler la chronologie de développement de la L-Méthionine, seule Méthionine 100 % biosourcée existante, de METabolic EXplorer.
    En partant d'une feuille blanche, depuis des décennies d'incessantes recherches avaient été tentées sur le plan mondial sans qu'aucune ne soit couronnée de succès, le président fondateur de METabolic EXplorer, Benjamin GONZALEZ, a su mobiliser toutes les ressources humaines, toute la matière grise, tous les partenaires externes à l'entreprise (Roquette entre autre, recherche publique ...), ainsi que les capitaux nécessaires (outre les premiers tours de table, l'introduction en bourse le 10 avril 2007 a entre autre permis de lever 59,7 millions d'euros), pour élaborer, tester, réécrire tester à nouveau, tester encore ... jusqu'à obtenir en janvier 2015 le statut GRAS (Generally Recognized As Safe), pour la 1ère L-Méthionine 100 % biosourcée de l'histoire.
    En avril 2015, METEX et Technip signent ensemble un accord pour la commercialisation de la première solution industrielle de L-Méthionine en «optimisant l'investissement associé à des tailles d'unités de production variables de 10 à 80 KTA» et en apportant «l'appui du réseau Technip pour la vente de licences L-Méthionine au niveau mondial».
    Depuis, indépendamment de l'avancée des autres projets, sans inquiétude rédhibitoire eu égard aux résultats comptables de la société, ou sa situation d etrésorerie, la BPI (BPIFrance) concède une avance remboursable de 1,5 M€ à titre d'aide à la commercialisation de la L-Méthionine. METabolic Explorer qui continue à produire concrètement des échantillons dans son unité pilote. METabolic EXplorer qui poursuit ses avancées sur le plan règlementaire dépose également des demandes d'autorisation concernant à la fois l'Europe (dossier auprès de l'EFSA) et le Mexique.
    METabolic EXplorer conforté par les premiers tests nutritionnels de sa L-Méthionine, lance alors Inola tm (additif alimentaire composé majoritairement de sa L-Méthionine, mais également d'acides aminés secondaires et organiques) qui répond, dans un timing très favorable, à la volonté entre autre de forte limitation (voire disparition) de l'utilisation massive et non curative d'antibiotiques dans l'alimentation animale. Outre la bien meilleure assimilation et transformation de la L-Méthionine (versus la DL-Méthionine), les poulets élevés dans les mêmes conditions (poulets en gage) produisant beaucoup moins de graisse au niveau des filets lorsqu'ils ont consommés de la L-Méthionine (versus la DL), la L-Méthionine 100 % biosourcée de METabolic EXplorer s'avère d'une efficacité nutritionnelle 35 % supérieure à le DL-Méthionine.
    Quel pourrait donc être l'impact pour METabolic EXplorer, en terme de résultat immédiat et de capacité à accélérer les développements futurs de la société, d'utiliser l'autorisation (même si il ne s'agit juridiquement que d'un avis consultatif) récemment obtenue lors de l'AGOE du 29 septembre dernier, de céder la technologie L-Méthionine.
    Chacun peut dans ce cadre effectuer ses propres calculs, et l'échange sur le sujet ne peut être que structurant.

    Pour une 1ère ébauche et sur une base, une hypothèse qui me semble très conservatrice, en prenant un résultat (là aussi il s'agit d'une simple hypothèse) annuel négatif de 7,288 M€ (3,644 sur le 1er semestre 2016 * 2) avant cession, une vente pour 35,5 M€ génèrerait un résultat net positif de 0,65 € / action. Dans une telle hypothèse, le cours actuel ferait ressortir un PER (Price Earning Ratio) de moins de 3,6.
    Dans une telle hypothèse (d'autres peuvent évidemment être débattues), il me semble que METabolic EXplorer qui connaîtrait de fait un vrai regain de notoriété, serait très faiblement endettée, aurait vraisemblablement capacité à communiquer assez rapidement sur un timing assez précis de l'organisation (en propre, ou en association) de l'exploitation d'une, voire plusieurs unités de production de PDO. De cette capacité dépendrait me semble-t-il le fait que la marché considère le résultat (la cession est anticipée sur 2016 encore par METEX) de l'exercice en cours comme lié à la vente d'un «des bijoux de famille» (exercice qui n'a pas en soit vocation à se reproduire sans limite), ou d'un sain et intelligent acte de gestion ayant pour vocation à inscrire METabolic EXplorer sur une évolution autorisant l'anticipation de résultats positifs et récurrents sur les années à venir. Les potentialités ouvertes par l'industrialisation du PDO, et plus tard du MPG ... validerait alors la grande pertinence de la recherche et savoir faire de METabolic EXplorer, dont les équipes sont évidemment entièrement partie-prenante (penser dors et déjà à associer les équipes à ces résultats futurs, raisonnement spontanément difficilement audible par les actionnaires, ayant entre autres, participés à l'augmentation de capital lors de l'introduction sur les marchés en 2007, reste une décision managériale engagée, ambitieuse, cohérente et porteuse d'avenir). Suivant les hypothèses et timing des développements futurs («débloqués», ou accélérés par la cession de la technologie L-Méthionine), coter sur la base d'un PER de 12 à 18 n'apparait pas irréaliste.
    Ces hypothèses qui, même si elles ont quelques fondements, n'en demeurent pas moins strictement personnelles, n'ont d'autre vocation que d'alimenter la réflexion et l'échange constructif, mais contradictoire, entre sujets intéressés par l'entreprise METabolic EXplorer.


    Pour finir, et même si METabolic EXplorer se serait stratégiquement bien vu poursuivre sa route sur ses trois jambes, nul doute que ses capacités de recherche qui lui ont permis d'avancer sur la L-Methionine, le PDO et le MPG, lui permettront demain d'aller chercher d'autres molécules innovantes dans le domaine du biosourcé. L'adjonction de ressources financières longues, de la forte implication du savoir faire des équipes, de l'intelligence et vision du management, vont finir par permettre à METabolic EXplorer de participer (voire d'en assumer le leadership) à la découverte de pans entiers de croissance économique durable et biosourcée. Dans un autre domaine, les fleurons mondiaux français actuels du luxe sont presque tous partis d'activités dits «d'artisanat d'art». La cartographie du globe étant globalement établie, l'entreprise, l'entreprise innovante en particulier, est vraisemblablement le dernier terrain d'action des aventuriers d'aujourd'hui. Il apparait important que salariés et actionnaires aient pleinement conscience de ces enjeux; le rivage proche semble en vue où les uns et les autres se féliciteront de la traversée, des efforts sensés consentis, et des moyens acquis pour conquérir, découvrir et occuper de nouveaux territoires.

    Signaler un abus

Retour au sujet JACQUES BOGART

Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer