Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Forum

SIIC DE PARIS N.
23.880 EUR
0.00% 
Ouverture théorique 0.000

FR0000057937 IMMP

Euronext Paris données temps réel
  • ouverture

    0.000

  • clôture veille

    23.880

  • + haut

    0.000

  • + bas

    0.000

  • volume

    0

  • valorisation

    1 029 MEUR

  • capital échangé

    0.00%

  • dernier échange

    02.10.14 / 17:29:38

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.000

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.000

  • rendement estimé 2020

    -

  • PER estimé 2020

    Qu'est-ce que le PER ?

    Fermer

    -

  • dernier dividende

    0.34 EUR

  • date dernier dividende

    08.07.14

  • Éligibilité

    -

  • + Alerte

  • + Portefeuille

  • + Liste

Retour au sujet

SIIC DE PARIS N. : AK de 286m€

moinesol
27 nov. 201012:04

l accord est finalisé
2 immeubles sont apportés par sfl sans dette pour 286me avec des actions émises à 18,48€ par actions.
Realia rachète 50m€ d'actions à sfl (colonial).
Cette accord est sans aucun doute gagnant gagnant pour colonial et realia.
Colonial vend 50m€ d'actif et refinance à très bon compte 2 actifs à travers la dette de SIIC de Paris. SFL récupère donc du cash qui lui permet de faire face à ses refinancements à court terme. Tout en allongeant la durée de sa dette moyenne.
Elle diversifie aussi ainsi ses actifs.
Realia améliore son cashflow en récupérant des actifs sans dette ce qui devrait lui permettre d'améliorer sa capacité de désendettement en Espagne en faisant remonter du cash (fin de l'avance actionnaire 20m€ et distribution de capital). L augmentation de capital va permettre à siic de paris de s'endetter à court terme et à très faible coût pour distribuer le cash sous forme de dividende. Je ne serai pas étonné que refinance son passif courant autour de 80me sur une durée courte.
Elle récupère le statut siic pour un prix très raisonnable.

Cet accord risque cependant de se faire au détriment de la société puisque les intérêts de realia et de colonial y sont prépondérants que celui de siic de Paris.
A voir si les minoritaires vont y gagner quelque chose?

Signaler un abus

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

6 réponses

  • pvsimus
    30 novembre 201018:49

    il y a au moins des incertitudes majeurs levées dont le statut siic ...

    Signaler un abus

  • moinesol
    30 novembre 201019:30

    justement il reste quand même à voir si le fisc accepte cette prise de participation qui peut être considéré comme un abus fiscal.
    J'ai lu quelques articles où des spécialistes mettez en doute la validité de l'opération.
    SIIC de Paris se sont mis d'accord dans un but quasi exclusivement fiscal et là est le problème.
    et si le fisc ne l'accepte pas cela risque de faire mal financièrement.

    Signaler un abus

  • M6162927
    06 décembre 201011:04

    pseudo specialistes, toujtous plus ou moins anonymes, c'est plus facile pour ecrire des co. et qui mettent tout en doute, pour faire vendre du papier ou devenir celebres.

    Yen a ùarre de lire tout et n'importe quoi, tout le monde maintenant se pretends ecrivaillon ou espert et ceci ou cela.

    Il n'y a plus d'information fiable

    Signaler un abus

  • M4715497
    07 décembre 201019:30

    Je me suis demandé si cette société n'était pas devenue tout simplement un montage fiscal pour le compte du principal actionnaire.
    Alors que l'immobilier bat tous les records à Paris, et que les locataires de la SIIC sont de grandes sociétés stables et pratiquement ''captives'', la valeur de l'action (sensée représenter la valeur des immeubles) a presque été divisée par deux en moins de 3 ans. Le dividende (sensé représenter la valeur des loyers) a également diminué considérablement.

    Chaque année les comptes sont plombés par des provisions pour dépréciations de la valeur des terrains des immeubles. Ces provisions, qui constituent donc l'élément financier majeur de l'année, font l'objet d'à peine quelques lignes sur des centaines de pages de rapports financiers.Merci donc pour les petits actionnaires !

    Cette année, on devrait pouvoir espérer que ces provisions seront réintégrées dans les comptes, vu la valeur de l'immobilier en région parisienne !

    Signaler un abus

  • remimar3
    11 mars 201120:49

    Il y a 30 ans, les news parues des les journaux financièrs - même le Balo - étaient éventées et l'investisseur arrivait trop tard.

    Maintenant il faut se faire son opinion soi même sur la base de toutes ces infos +/- vraies qui sont disponibles facilement pour celui qui sait chercher.

    La situation actuelle défavorise les suiveurs et favorise ceux qui sont capables d'analyser les données produites pour se faire une opinion.

    Je préfère largement le monde actuel de ce point de vue là.

    Signaler un abus

  • remimar3
    11 mars 201121:22

    Je suis d'accord, vue la décote sur l'ANR la société distribue un dividende ridicule. J'ai l'impression que les actionnaires majoritaire sont des champions des bricolages financiers. Ils sont sans doute bien conseillés. En comparaison SIIC Paris 8eme offre un rendement de plus de 6% alors qu'elle cote à son ANR.

    Ci-dessous, précisions sur les conséquence de la parenthèse dans le statut de SIIC. Vous verrez qu'à mi-2010 une somme n'a pas été provisionnée dans le cas du retour au statut, ce qui devrait ponctionner le dividende.


    "En accord avec les dispositions de l’article 208 C Alinéa 2 du Code général des impôts, REALIA PATRIMONIO SLU, actionnaire de SIIC de Paris à hauteur de 84,83% au 30 juin 2010, a informé la Société de sa décision de reporter au plus tard au 31 décembre 2010 la réduction de sa participation au dessous du seuil de 60% dans l’attente d’une amélioration des conditions de marché.

    Cette décision entraine pour SIIC de Paris, et par voie de conséquence pour SIIC de Paris 8ème, une suspension du régime SIIC pour l’exercice 2010.

    La sortie temporaire du régime d’exonération SIIC n’entraîne pas la perte du statut SIIC pendant l’exercice 2010. SIIC de Paris peut donc continuer à acquérir des immeubles sous le régime de l’article 210E. Il s’agit du régime fiscal qui permet au vendeur de bénéficier d’un taux réduit d’imposition sur les ventes d’immeubles et certains autres actifs immobiliers à des SIIC ou assimilées.

    Les sociétés SIIC de Paris et SIIC de Paris 8ème sont imposées à l’impôt sur les sociétés dans les conditions de droit commun au taux de 33,33% au cours de l’exercice 2010 sur l’ensemble de leur activité, sous réserve des plus-values de cession d’immeubles.
    En ce qui concerne les ventes d’immeubles au cours de l’exercice 2010, les sociétés sont imposées à l’impôt sur les sociétés sur les plus-values immobilières selon des règles particulières : la plus-value imposable est diminuée des amortissements déduits
    antérieurement des résultats SIIC exonérés, c›est-à-dire depuis l’exercice d’entrée de la société dans le régime SIIC jusqu’au 31 décembre 2009.

    Le prix de revient brut de l’immeuble à prendre en compte pour le calcul de la plus-value imposable est la valeur SIIC de l’immeuble retenue pour le calcul de l’exit tax. La plus-value est taxée au taux de 19% (Article 219 IV du CGI).

    Cette suspension du régime SIIC est temporaire à condition que le seuil de détention de 60% du capital de SIIC de Paris soit respecté avant la clôture de l’exercice 2010.

    Dans cette hypothèse SIIC de Paris et ses filiales pourraient à nouveau bénéficier du
    régime d’exonération au titre de l’exercice 2011 en contrepartie de l’imposition à 19% au titre de l’exercice 2011 des plus values latentes sur les actifs du secteur exonéré de SIIC de Paris et de ses filiales acquises durant l’exercice 2010.

    Au 30 juin 2010, le montant de ces plus-values est inconnu. Sur la base des expertises immobilières au 30 juin 2010 cette imposition représenterait une somme de 2,4 M€ pour SIIC de Paris et ses filiales.
    En revanche si le plafond de détention est toujours supérieur à 60% au 31 décembre 2010, SIIC de Paris et ses filiales sortiraient définitivement du régime SIIC et encourraient les pénalités financières suivantes :

    _ Complément au taux de droit commun de l’imposition des plus values latentes acquittée par SIIC de Paris et ses filiales lors de l’entrée dans le régime SIIC. Ce complément peut être estimé à 24 M€.

    _ Imposition à l’impôt sur les sociétés dans les conditions de droit commun des résultats antérieurement exonérés pendant le régime SIIC et qui n’ont pas fait l’objet d’une distribution effective.

    _ Imposition à 19% des plus-values latentes acquises pendant l’année 2010 sur les actifs du secteur exonéré. Le montant des plus-values acquises en 2010 est inconnu. Sur la base des expertises au 30 juin 2010, le montant serait estimé à 2,4 M€.

    _ Imposition à 25% des plus-values latentes acquises pendant la période d’exonération sur les actifs du secteur exonéré, diminuées d’un 1/10ème par année civile passée dans le régime d’exonération. Ce montant peut être estimé à 7,5 M€.

    A ce jour, REALIA PATRIMONIO SLU a informé la société de sa volonté d’abaisser sa participation afin de permettre à SIIC de Paris de bénéficier de nouveau du régime d’exonération SIIC à compter du 1er janvier 2011.

    En contrepartie de ce retour au régime d’exonération SIIC en 2011, SIIC de Paris serait donc redevable de l’imposition à 19%, exigible au 1er janvier 2011, sur les plus-values latentes cumulées au cours de l’exercice 2010 sur les actifs du secteur exonéré.

    Dans ce contexte, le montant estimé de cette imposition n’a pas été provisionné en date du 30 juin 2010."

    Signaler un abus

Retour au sujet

6 réponses

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

4892.46 +0.34%
33.24 +2.59%
4.222 -36.99%
13.61 +5.50%
36.325 +2.44%

Les Risques en Bourse

Fermer