1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Retour au sujet GENERIX NON RGP

GENERIX NON RGP : 10000 T de dollars lire SVP

Profil supprimé
07 avr. 200911:12

A la grande joie des petits et des grands (investisseurs...), les pays du G20 viennent de signer un nouveau chèque en blanc de 1 000 milliards de dollars pour tenter de dégripper une bonne fois les rouages de l’économie mondiale.

1 000 milliards, cela commence à devenir quelque peu délicat à appréhender voire visualiser... Pour s’en donner une idée, on notera qu’en billets de 100 dollars, une telle somme constituerait une pile d’une hauteur de 1 000 kilomètres ; ou encore, si l’on mettait bout à bout les billets de 1 dollar constitutifs d’un tel magot, on obtiendrait un ruban vert du plus bel effet, d’une longueur supérieure à la distance séparant la terre du soleil...
Et, en billet de 10 dollars, cela représente effectivement 10 000 tonnes de papier ; papier, tel est bien le cœur du problème... Alors, certes, on est encore bien loin des dérives, abondamment documentées, de la république de Weimar, époque à laquelle les ménagères allemandes brûlaient consciencieusement des billets de banque dans les cheminées car ils coûtaient moins cher que le bois de chauffage, mais bon...
Face à une telle euphorie des rotatives, on ne s’étonnera guère que les matières premières, actifs rustiques certes mais bien réels, eux, aient connu une fort belle journée hier, le pétrole, en particulier, s’envolant à nouveau de 9 %.
Dans un tel climat, la baisse de l’or, hier, peut apparaître à première vue éminemment paradoxale mais elle est en réalité assez logique puisqu’il faut bien trouver des fonds quelque part et que les créatifs du G20 se sont dit qu’après tout, on pouvait très bien réaliser une partie des stocks de métal jaune du FMI. Très bon ça !...
Mais au fond, vendre de l’or au moment précis où l’on crée de l’inflation, n’est-ce pas finalement une politique très cohérente ?... Les investisseurs sachant distinguer les gains nominaux des gains réels apprécieront.

Signaler un abus

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

1 réponse

  • g.gekko1
    07 avril 200911:48

    Signaler un abus

Retour au sujet GENERIX NON RGP

Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer