1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Forum

GENFIT
13.670 (c) EUR
-0.80% 
indice de référenceSBF 120

FR0004163111 GNFT

Euronext Paris données temps réel
  • ouverture

    13.800

  • clôture veille

    13.780

  • + haut

    13.800

  • + bas

    13.470

  • volume

    128 577

  • valorisation

    531 MEUR

  • capital échangé

    0.33%

  • dernier échange

    15.11.19 / 17:35:13

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    12.990

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    14.350

  • rendement estimé 2019

    -

  • PER estimé 2019

    Qu'est-ce que le PER ?

    Fermer

    -

  • dernier dividende

    -

  • date dernier dividende

    08.05.19

  • Éligibilité

    SRD

    Qu'est-ce que le SRD ?

    Fermer
    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer
    PEA-PME

    Qu'est-ce que le PEA-PME ?

    Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

  • + Liste

Retour au sujet GENFIT

GENFIT : NEW Interview de PP

mike090283
11 oct. 201909:12

« La Nash est un enjeu de santé publique »
10/10 | 19:31 | INVESTIR
Vous avez pris la direction de Genfit en septembre. Pourquoi cette passation des pouvoirs juste avant des résultats cliniques cruciaux ?


C'est une décision personnelle du fondateur, Jean-François Mouney, qui souhaitait prendre du recul sur l'opérationnel. Il reste toutefois président du conseil d'administration. Ce moment a paru opportun, car si les résultats d'efficacité d'Elafibranor, qui seront dévoilés au premier trimestre 2020, sont positifs, il est probable que nous soyons approchés par de grands acteurs de la pharmacie et il n'est pas conseillé de modifier la gouvernance en pleine négociation. S'ils étaient plus mitigés, nous entrerions alors dans une phase de transition avec la nécessité de nous redéployer, et ce ne serait pas le moment de changer de capitaine. Enfin, l'anniversaire des 20 ans de Genfit et son introduction réussie au Nasdaq cette année étaient des moments embléma­tiques. Quant à moi, je suis entré dans la société il y a un an et demi, après quinze ans d'expérience dans des fonctions commerciales, marketing et de direction de filiales à l'international chez Eli Lilly et chez GSK.

Etes-vous confiant sur les résultats d'efficacité d'Elafibranor dans le traitement de la Nash ?

Ces résultats portant sur la première phase de l'étude clinique sont fondés sur l'analyse de biopsies du foie d'environ mille patients atteints de stéatohépatite non alcoolique (Nash) en stade avancé, après soixante-douze semaines de traitement : le principal critère est la « résolution de la Nash sans aggravation de la fibrose ». La deuxième étape consistera en une analyse de morbidité (nombre de décès évités...) sur environ deux mille patients. L'étude est conduite en double aveugle et les résultats sont rendus de façon anonyme. Nous n'avons accès à aucune donnée, à l'exception des conclusions du Data Safety Monitoring Board (DSMB) sur la sécurité du médicament, ressortant positives. Nous sommes confiants, car en phase II, Elafibranor a répondu aux critères exigés par la FDA pour les phases III. Nous ne l'aurions pas lancée sans avoir de solides espoirs.

Elafibranor a-t-il un avenir en monothérapie ?

Le seul produit qui serait au même moment sur le marché, l'OCA d'Intercept, vient de livrer des résultats positifs sur le critère de réduction de la fibrose. Mais il n'a pas répondu à celui qu'ambitionne Elafibranor? : la résolution de la Nash. Le bon profil de «?tolérabilité?» d'Elafibranor est un atout dans cette maladie qui est asymptomatique. OCA a montré des effets secondaires (prurit) et délétères sur le profil lipidique et le taux de LDL cholestérol, alors qu'Elafibranor a démontré une amélioration de ces paramètres. Les patients atteints de Nash sont très souvent diabétiques et/ou présentent des troubles cardio-vasculaires. Ce qui importe aux médecins qui débutent un traitement est de disposer d'un produit qui agit sur les causes de la maladie et les éléments cardio-métaboliques. Ils voient donc un avenir pour Elafibranor en monothérapie. Pour les cas proches de la cirrhose, un antifibrotique comme OCA pourra être nécessaire, mais en complément.

Vers quel prix s'oriente-t-on ?

Ce qui ressort de nos discussions avec les payeurs américains, c'est qu'ils sont bien conscients que la Nash, qui n'a pas encore de traitement, est un enjeu de santé publique considérable, sachant qu'elle deviendra la première cause de greffe de foie aux Etats-Unis en 2020. On a affaire à un marché de masse. Il ne peut être envisageable d'obtenir un prix comparable à celui existant dans une maladie rare comme la cholangite biliaire primitive (CBP), soit 60.000 $ annuels pour OCA. L'ordre de grandeur serait autour de 10.000 $ et le retour des payeurs est plutôt positif pour ces tranches de prix. Une greffe de foie coûte près de 1 million de dollars.

Si les résultats sont positifs, quelle sera votre stratégie ? Et qu'en sera-t-il s'ils sont insuffisants ?

Dans le cas positif, nous sommes ouverts à tous les scénarios? : accords de licence, partenariat, rachat par un grand acteur de la pharmacie. S'ils sont mitigés, nous avons plusieurs options. Dans tous les cas, les décisions seront prises dans l'intérêt des actionnaires. Nous possédons un programme avancé de test diagnostic sanguin de la Nash qui a fait l'objet d'un accord de licence avec LabCorp. Son potentiel est élevé car la biopsie du foie, chère et invasive, n'est pas une solution viable à grande échelle. Les tests concerneraient évidemment beaucoup plus de personnes que les 20 millions de patients Nash estimés aux Etats-Unis. Ensuite, il y a les résultats de phase II d'Elafibranor dans la PBC très largement positifs en matière d'efficacité et de sécurité, là où OCA comporte un avertissement black box limitant ses prescriptions. Enfin, avec une trésorerie de 280 millions d'euros, nous avons une visibilité qui nous laisse une bonne marge de manœuvre, quel que soit le scénario.

ANNE BARLOUTAUD
> Retour sur Investir
LES PLUS LUS SUR INVESTIR

Assurance-vie : la suppression de l'abattement rejetée
AIRBUSAIRBUS
Airbus décroche subitement, des doutes sur la trésorerie dans la défense et l'espace
PARIS CLÔTUREParis Clôture
Revigoré par l'espoir d'un accord commercial, le Cac 40 s'est hissé tout près des 5.500 points

Tous droits réservés - Les Echos

facebook
twitter
linkedin
Investir

Signaler un abus

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

28 réponses

  • M4148844
    11 octobre 201911:17

    Merci Mike 090283
    Simple et clair avec la précision, si c'était nécessaire, que le Management de Genfit ne reçoit aune donnée en ce qui concerne les résultats d'efficacité obtenus avec le médicament à l'exception de l'aspect sécurité qui est toujours positif.
    Reste que pour les demandeurs de com à tout prix, JFM et ensuite PP auraient peut-être pu informer sur l'état de santé morale des personnels qui travaillent depuis des années avec l'espoir de la réussite finale de leur Elafibranor pour ne pas prêter attention aux quolibets et insultes de certains PP envers leur Direction et leur Entreprise traités régulièrement de nuls, de daube, etc.
    Des sujets tels que la qualité des repas du restaurant d'entreprise, l'accès aux parkings, l'état des bâtiments et bien d'autres auraient pu faire l'objet de com, mais pas certain que ce soit ce qui intéresse les PP investisseurs sérieux. 😉
    Allez, très sincèrement que Genfit gagne et bonnes PV à tous en 2020!

    Signaler un abus

  • osaffer
    11 octobre 201911:41

    Bonne interview, bien répondu

    Signaler un abus

  • sgarcia8
    11 octobre 201911:49

    Merci les échos ;)

    Signaler un abus

  • sgarcia8
    11 octobre 201911:50

    ....et investir ;)

    Signaler un abus

  • dratiser
    11 octobre 201912:02

    50K
    on ne peut pas dire qu'il a mobilisé la planete fonds ..........

    Signaler un abus

  • dratiser
    11 octobre 201912:08

    mais son ITW est assez correcte
    sans les finasseries sémantiques habituelles

    Signaler un abus

  • tchoung
    11 octobre 201912:16

    Dratiser bonjour, oui très intéressant !

    Signaler un abus

  • dratiser
    11 octobre 201912:18

    on notera la " mise au point " claire sur PH2
    pour essayer de clore le chapitre

    Signaler un abus

  • M8831965
    11 octobre 201912:22

    Cela a beau étre un week end Peace and love , et on a beau ne pas étre trop exigeant envers le nouveau Boss de GENFIT pour l une de ses premières sorties dans la presse financiére .
    Désolé mais a mon gout il y a une phrase de trop .

    "Enfin, avec une trésorerie de 280 millions d'euros, nous avons une visibilité qui nous laisse une bonne marge de manœuvre, quel que soit le scénario."

    Signaler un abus

  • tchoung
    11 octobre 201912:26

    bonjour mon "bichon" oui comment ne peut il pas en être ainsi !!

    Au moins c'est transparent !

    je ne suis pas personnellement choqué par cette phrase cela doit provenir de mon optimisme récurent ..

    Bon week end a toi mon "Bichon" et n'oublie pas que je t'avais dit de sortir les chaluts puisque tu étais en bretagne et que l'air y était bien iodée....

    Signaler un abus

  • philouva
    11 octobre 201912:52

    Bonjour à tous,

    Merci pour ce retour d'interview !

    Je note un changement d'approche quant à la diffusion d'information : Plus claire et limpide.

    Si P3 OK : Partenariat, voire rachat (la porte est toujours ouverte, depuis 5 ans...)
    Si P3 moyen : On verra !
    Pas d'échec potentiel évoqué.

    Signaler un abus

  • M8831965
    11 octobre 201913:05

    là il tend la perche aux tatillons qui connaissent le dossier, à ceux qui savent combien brûle de cash cette société annuellement et le timing...
    Le boss dit : quel que soit le scénario la trésorerie nous laisse une bonne marge de manœuvre !
    Prenons donc le scénario de l'échec des résultats de phase 3 dans la Nash
    -cours de bourse mis à mal voir très mal
    -plus aucune confiance du marché
    - potentiel des revenus sur chiffre d'affaires ! repoussé a perpette et basé uniquement sur la Pbc un marché grand max à 700 millions déjà très concurrentiels et déjà occupés par Intercept
    -un credit de 180 millions à rembourser en cash ou en action des 2022
    280 millions - 180 millions !
    Monsieur comment pouvez-vous dire que votre tréso vous octroie une grande marge de manœuvre quel que soit le scénario !
    encore une nouvelle fois il ne faut pas prendre le marché pour une buse
    hors petit porteur, sans aucun soutien de partenariat pharma ni financier depuis des années,
    si vous le l avez pas remarqué la situation de votre cours de bourse démontre déjà que le marché anticipe le pire des scénarios
    si vous échouez en phase 3 dans la Nash je vous signe tout de suite que votre cours de bourse atterrit entre 6 et 5 euros
    en 2020 ou 2021 ou allez-vous chercher l'argent pour payer votre credit ?
    Avec une big ak au rabais a 4 euros pour attirer encore des hedges fund chèque contre action à bas prix .
    Qu'ils revendront aussi sec comme d habitude .
    ou allez vous piochez
    direct dans votre tréso qui d ici là ne dépassera pas les 200 millions ?
    Monsieur sans vous manquer de respect vous n'avez aucune marge de manoeuvre
    soit vous obtenez quelque chose sur vos résultats de phase 3 dans la Nash soit le marché ne va vous faire aucun cadeau une fois de plus .

    Signaler un abus

  • M8831965
    11 octobre 201913:21

    Parler de marge de manœuvre pour la pérennité de la société Genfit ca je l entend trés bien et le marché l a entendu aussi que quel que soit le sénarion des résultats de phase 3 que la société Genfit et sa maison mére a depuis trés longtemps assuré l avenir de son Directoire de sa structure et de ses salariés et que son cours de bourse est le probléme des actionnaires
    Mais malheureusement parler au marché boursier et financier ce n est pas du tout la méme chose , lui c est le cours de bourse uniquement qui l intéresse
    et permettez moi encore une fois votre phrase quel que soit le scénario des résus de phase 3 l avenir de genfit est assuré !
    le marché boursier lui sans fiche complètement .

    Signaler un abus

  • M8831965
    11 octobre 201913:30

    Mais comme c est un week end peace and love
    le marché est ravi de savoir que Genfit a déja envisagé le scénario d un échec en phase 3 et que son nouveau Pdg n est pas préoccupé plus que ca de l échec de sa molécule phare qui doit représenter aux yeux du marché 90 % de sa capi .
    puisqu il a une trés bonne trésorerie.... .
    Bon week end

    Signaler un abus

  • L.D.G
    11 octobre 201913:34

    m88, un peu d'honnêteté s'il vous plait.
    Je serais ok si c'était une phrase mise en avant sans question liée : elle serait de trop.
    La c'est une réponse à une question : en étant un minimum sérieux ( journaliste + pff) il faut y répondre.
    Et sur la base d un scénario mitigé il doit mettre en avant les différents programmes et la trésorerie

    Signaler un abus

  • L.D.G
    11 octobre 201913:34

    Pfff=pdg en correction auto

    Signaler un abus

  • M8831965
    11 octobre 201913:38

    mais put...depuis des années la communication de cette boite est catastrophique ... payez un peu moins le directoire et payez vous une équipe de communication digne de ce nom .
    pardon j avais dit peace and love ;-)

    Signaler un abus

  • ericthai
    11 octobre 201913:38

    C'est dingue vous ne comprenez même pas ce que vous lisez, vous ne vous rendez même pas compte que Prigent a noyé le poisson en répondant à coté de la question posée, car lorsque le journaliste lui pose la question sur les résultats "Etes-vous confiant sur les résultats d'efficacité d'Elafibranor dans le traitement de la Nash ?"il parlait évidemment des résultats sur les 1000 premier patients que nous attendons tous et pas des résultats de la deuxième étape qui sont prévus dans deux ou trois ans, se dont tous le monde se fout pour le moment. Le journaliste lui demande s'il est confiant pour les résultats et Prigent lui répond totalement à coté, en indiquant sur quel critère principal sont fondé les résultats,

    "Ces résultats portant sur la première phase de l'étude clinique sont fondés sur l'analyse de biopsies du foie d'environ mille patients atteints de stéatohépatite non alcoolique (Nash) en stade avancé, après soixante-douze semaines de traitement : le principal critère est la « résolution de la Nash sans aggravation de la fibrose »."

    . La deuxième étape consistera en une analyse de morbidité (nombre de décès évités...) sur environ deux mille patients. L'étude est conduite en double aveugle et les résultats sont rendus de façon anonyme. Nous n'avons accès à aucune donnée, à l'exception des conclusions du Data Safety Monitoring Board (DSMB) sur la sécurité du médicament, ressortant positives. Nous sommes confiants, car en phase II, Elafibranor a répondu aux critères exigés par la FDA pour les phases III. Nous ne l'aurions pas lancée sans avoir de solides espoirs.

    Si les résultats sont positifs, quelle sera votre stratégie ? Et qu'en sera-t-il s'ils sont insuffisants ?
    dans le cas positif, nous sommes ouverts à tous les scénarios? : accords de licence, partenariat, rachat par un grand acteur de la pharmacie. S'ils sont mitigés, nous avons plusieurs options.

    La seule chose que j'aurai appris avec cette interview, c'est que Prigent à beaucoup d'humour,
    " Dans tous les cas, les décisions seront prises dans l'intérêt des actionnaires."

    Signaler un abus

  • maxicoin
    11 octobre 201913:45

    Je trouve que l'itw donne le sentiment qu'il y aura des résultats mitigés plus qu'une croyance dans la réussite .... !
    On pourrait traduire par :
    On a fait une phase 3 parce qu'on espérait réussir mais il semble qu'on ait pas vraiment réussi (en tout cas ça va être juste)... mais on n'a pas que elfibranor on a aussi les tests et un peu pour plus tard si jamais la pbc...
    Pas des plus optimistes le PP

    Signaler un abus

  • M8831965
    11 octobre 201913:45

    ldg tu as déja entendu le pdg d intercept parler d un éventuel échec !! et que de toute facon sa trésorerie .assuré l avenir de sa boite !!
    depuis les résultats de phase 2b je dis que la communication de cette boite est nullissime et ca continu avec le nouveau pdg !!
    c est de la com pour pp mais en aucun cas pour un marché a risque basé uniquement sur spéculation .
    allez peace and love et bon week end

    Signaler un abus

  • elmtrade
    11 octobre 201913:47

    La réponse à la question est bien donnée :
    "Nous sommes confiants, car en phase II, Elafibranor a répondu aux critères exigés par la FDA pour les phases III. Nous ne l'aurions pas lancée sans avoir de solides espoirs."

    Signaler un abus

  • elmtrade
    11 octobre 201913:47

    La réponse à la question est bien donnée :
    "Nous sommes confiants, car en phase II, Elafibranor a répondu aux critères exigés par la FDA pour les phases III. Nous ne l'aurions pas lancée sans avoir de solides espoirs."

    Signaler un abus

  • elmtrade
    11 octobre 201913:47

    La réponse à la question est bien donnée :
    "Nous sommes confiants, car en phase II, Elafibranor a répondu aux critères exigés par la FDA pour les phases III. Nous ne l'aurions pas lancée sans avoir de solides espoirs."

    Signaler un abus

  • dratiser
    11 octobre 201913:58

    pour moi ,c'est le principal element de l' ITW
    il veut clore le chapitre PH2B , en mettant
    les points sur les i , PH2B reussie donne à esperer une bonne PH3
    c'est comme ça que JE lis ..........

    Signaler un abus

  • f.nouet
    11 octobre 201914:04

    Je trouve itw plutôt positive mais je rejoins M88.
    Les 280M€ de Tréso que nous auront plus ou moins en fin d'année (plutôt vers 260M€ avec le paiement de l'ipfront de Trends) n'offre que peu de marge de manœuvre avec une PH3 à financer dans le PVC et un remboursement obligataire de 180M€.
    Là il semble ne pas connaître son endettement et le cash burn de sa société.

    Signaler un abus

  • f.nouet
    11 octobre 201914:05

    Lire la PBC...

    Signaler un abus

  • laur2907
    11 octobre 201914:20

    je trouve qu'il parle bcp de résultats mitigés...

    Signaler un abus

  • OcaFirst
    11 octobre 201917:26

    Dans tous les cas ,les décisions seront prises dans l'intérêt des actionnaires lol de lol

    Signaler un abus

Retour au sujet GENFIT

28 réponses

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer