Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Forum

GENFIT

23.380 EUR
+0.78% 
Ouverture théorique 23.380
indice de référenceSBF 120

FR0004163111 GNFT

Euronext Paris données temps réel
Politique d'exécution
  • ouverture

    23.220

  • clôture veille

    23.200

  • + haut

    23.580

  • + bas

    23.180

  • volume

    87 121

  • valorisation

    729 MEUR

  • capital échangé

    0.28%

  • dernier échange

    17.08.18 / 17:37:10

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    22.220

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    24.540

  • Éligibilité

    SRD

    Qu'est-ce que le SRD ?

    Fermer
    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer
    PEA-PME

    Qu'est-ce que le PEA-PME ?

    Fermer

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

    Créer une alerte sur le cours de la valeur GENFIT

    Fermer
  • + Portefeuille

    Ajouter GENFIT à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter GENFIT à mes listes

    Fermer
Retour au sujet GENFIT

LE SEXE DES ANGES

gdivry
07 déc. 201712:40

https://goo.gl/NBG3ir

Signaler un abus

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

50 réponses

  • cutchu
    07 décembre 201712:50

    Bravo,comme d'habitude, super bien expliqué!

    Signaler un abus

  • mherb
    07 décembre 201712:53

    ...OK...RECO pour la trouvaille....
    ...Moralité : La finance finit toujours par gagner ( malheureusement...peut-être.).

    Signaler un abus

  • tale1751
    07 décembre 201712:58

    Ah !! Enfin un sujet intéressant lol

    Signaler un abus

  • LASTEPHA
    07 décembre 201712:59

    très juste

    Signaler un abus

  • phili675
    07 décembre 201713:02

    Merci beaucoup

    Signaler un abus

  • leo11
    07 décembre 201713:03

    Merci Géry
    Très intéressant !

    Signaler un abus

  • PasoDB
    07 décembre 201713:06

    Et quelle humilité du professeur V. Ratziu l'ayant félicité sur son article. Je comprends qu'il soit consulté par tant d'acteurs dans la Nash et demandé par la FDA pour son expertise.

    Signaler un abus

  • thedune1
    07 décembre 201713:06

    gdivry bonjour :)) excellent article, merci et reco.

    @+ gdivry et les sympas :))

    Signaler un abus

  • leo11
    07 décembre 201713:15

    Thedune1 tu es toujours sur AB ?

    Signaler un abus

  • osaffer
    07 décembre 201713:25

    merci

    Signaler un abus

  • r.mille3
    07 décembre 201713:54

    Oui Paso DB
    A noter , une fois de plus , après le Professeur Franck, il a 2 ans , le Professeur Radziu la semaine derniere, une des plus grandes sommité mondiale de la NASH est venu faire un exposé et répondre a nos questions a une JPO chez Genfit.
    C'était certes une façon pour Genfit de montrer son respect envers les pp , mais surtout de nous montrer , au travers des commentaires du Professeur Radziu du bien fondé de la prise en charge globale de la NASH par Genfit.
    Le diagnostic , avec les biomarqueurs de Genfit permettent de déterminer les patients a traiter et ceux , qui pouvaient ne pas l'être .
    Il nous a commenté les résus 2B en mettant bien en évidence les qualités de celle ci au vu de la durée , mais aussi en rapport au contours de la phase 3 et des objectifs a atteindre.
    Et bien entendu a insisté sur la nécessité de prendre en charge les causes de la maladie tel que décrit par Géry dans son exposé.

    Signaler un abus

  • EcoCarbo
    07 décembre 201714:00

    Merci Gdivry,

    à part Genfit et Madrigal, qui d'autre a une approche long terme?

    Signaler un abus

  • uboxr
    07 décembre 201714:02

    Comme quoi...
    Pas oublié le sèche cheveux sous la pluie !
    Cela vous arrive de faire amende honorable en fait???

    Signaler un abus

  • Jibaro
    07 décembre 201714:05

    CQFD.... Belle parabole !
    Ce que l'on a compris nous Porteurs Individuels depuis belle lurette soit si difficile
    d'accès a la majorité du milieu labos RD et analystes.....
    Bref patience et tenir....

    Signaler un abus

  • M9638295
    07 décembre 201714:13

    Excellent article pour comprendre les problèmes de valorisation boursière de Genfit.

    Signaler un abus

  • belhelen
    07 décembre 201714:14

    Merci Géry, bien écrit et facilement compréhensible. Les financiers devraient finir par venir...

    De quoi patienter sereinement.

    Signaler un abus

  • ste.squi
    07 décembre 201714:23

    voila se que je reteindrai svp
    Mais voilà, le monde de la science et celui de la finance se télescopent. La logique économique court terme est souvent incohérente en terme de santé ! Le monde de la finance et des investisseurs n'est pas réputé pour sa profondeur d'analyse et peu de fonds recrutent des compétences capables de se pencher sérieusement sur les tenants et aboutissants des stratégies de traitement. Par ailleurs, les fonds cherchent généralement à financer les sociétés dont la profitabilité sera la plus rapide possible.

    Signaler un abus

  • jy1857
    07 décembre 201714:24

    Excellent.

    Signaler un abus

  • belhelen
    07 décembre 201714:30

    Warren Buffet l'a toujours dit...
    Investissez dans ce que vous comprenez !!
    Elle est peut-être là la clé ?...

    Signaler un abus

  • phlmo
    07 décembre 201714:57

    Merci Gery. Reco. Up

    Signaler un abus

  • dratiser
    07 décembre 201715:01

    à la marge on peut aussi se demander pourquoi
    les anges ont un sexe .........
    il s'en passe de belles là haut .....

    Signaler un abus

  • Zen001
    07 décembre 201715:45

    Il y a quand même une différence avec l'hépatite C virale : dans le cas de l'hépatite C la cause sous-jacente est clairement externe, à savoir le virus, alors que dans les patients souffrant de NASH et de fibrose, LA NASH précède certes la fibrose mais LA NAFLD précède la NASH et la malbouffe précède la NAFLD, et donc la cause sous-jacente externe est ici la malbouffe. Avec la NASH, nous sommes dans un continuum d'évolution du syndrome métabolique et cela rend donc la définition du standard de soins plus difficile à définir et négocier : à partir de quand commence-t-on à donner tel ou tel médicament et combien les agences de santé sont-elles prêtes à payer pour prendre en charge cette maladie selon son stade d'avancement... c'est toute la question. Dans ce travail de définition et de positionnement, Genfit se pose de plus en plus en leader et semble bien parti pour prendre une grosse part du marché.

    Signaler un abus

  • M9808722
    07 décembre 201715:56

    Extraordinaire.

    Signaler un abus

  • hayabuse
    07 décembre 201716:08

    Et en même temps le titre perd 1 € en 1 semaine. Pour un PP Il faut avoir un capital confiance énorme pour tenir bon et pas de besoin de liquidités
    ?

    Signaler un abus

  • bjammes2
    07 décembre 201716:47

    cette adresse me redirige vers ça http://www.raidinc.tv/?p=19
    je ne pas acceder a la page de gdivry
    Merci

    Signaler un abus

  • PasoDB
    07 décembre 201716:53

    Voici le lien long,mais retirez les espaces rajoutés par Bourso (s'ils laissent ce
    post):
    http://www.nashbiotechs.com/analyse-des-biotechs-dans/points-de-vue/les- querelles-byzantines-ou.html

    Signaler un abus

  • cambl62
    07 décembre 201716:53

    Merci gdivry. Beau travail de pédagogie, comme souvent.

    Signaler un abus

  • uboxr
    07 décembre 201718:25

    Le monsieur oublie de vous dire que le plus simple est avant tout de lever la casserole du feu...
    90 % de guérisons avec de simple règles hygieno diététiques,100 % de guérison avec chirurgie bariatrique.
    il oublie aussi de vous dire qu'un article récent paru dans hépato gastro enterology fait état d'une absence de lien entre la nash et l'évolution vers la cirrhose ,l'hepato carcinome.
    Bref sous couvert d'une apparence bonhomme dans le texte ,encore un grand parti pris et une incitation réelle a croire en un avenir radieux.
    J'ai tout lu pour une fois!!!

    Signaler un abus

  • gdivry
    07 décembre 201718:30

    quel drole de type ... il critique sans avoir lu .. Mr Ubox si vous aviez un tant soi peu de lucidité vous verriez que l'article dont vous parlez est cité en troisième ligne de mon article et je mets même le DOI
    mon article ne parle meme que ca .. c'est dire votre niveau de compréhension ! que dire de plus

    Signaler un abus

  • r.mille3
    07 décembre 201718:31

    En effet uboxr , 1% des personnes concernées y arrive : régime et activité physique.
    D'ailleurs le marché des diabétiques oraux va s'effondrer aussi suite a cette révélation .
    Et ceux qui n'y arrivent pas , au lieu de prendre un médicament , salle d'op : chirurgie bariatrique.
    Appel a toutes le s pharmas et biotechs : on arrête tout , uboxr a la solution pour résoudre ce problème mondial .
    Faut publier uboxr.

    Signaler un abus

  • uboxr
    07 décembre 201718:34

    vous dites tenter de prouver!!

    Signaler un abus

  • PasoDB
    07 décembre 201718:36

    D'ailleurs GENFIT encourage la résolution par régime et exercice, ils ne sont pas là pour soigner les personnes qui y arrivent.
    Sans oublier pour autant ceux dont la NASH n'est pas liée à la mal bouffe où au manque d'exercice physique.

    Signaler un abus

  • gdivry
    07 décembre 201718:37

    plus sa tendance a y aller a l'intox en sortant avec aplomb des chiffres faux !! par exemple avec la chirurgie bariatrique on est loin de ses 100% la dernière étude publiée (PMCID: PMC4971823) donne un taux de 69% seulement pour la resolution de la NASH après chirurgie bariatrique et tous ceux qui sont passés sur le billard vous diront qu'ils auraient de loin préféré prendre un cachet par jour ..
    proposer la chirurgie bariatrique comme solution à la NASH pour discréditer un potentiel traitement oral c'est franchement du grand n'importe quoi, c'est dire le niveau de notre triste sire !

    Signaler un abus

  • PasoDB
    07 décembre 201718:41

    D'ailleurs Gery,si c'était si simple, y'aurait presque plus de diabète de type 2, un passage sur la table d'opération et hop. Mais bon comme le monde est mal fait,effectivement un cachet par jour est bien mieux.

    Signaler un abus

  • uboxr
    07 décembre 201718:44

    ouai ben le triste sir en tout cas depuis quasi 3 ans.....a plutôt une vison des choses juste .
    Bon d'accord pour la chirurgie,vos chiffres sont juste,100%si amaigrissement ce qui n'est pas toujours le cas
    Par contre pourquoi "notre"?vous etes plusieurs?
    Autre chose....je n'arrive plus a me rappeler comment vous arriviez a une projection de cours a 760 euros avec un dividende d'enfer.
    Pouvez vous me rappeler brièvement vos chiffres d'alors?prevalance a 38,marchè a 544 milliards?je sais plus...

    Signaler un abus

  • gdivry
    07 décembre 201718:46

    aucune etude ne donne 100% de reversion de la NASH après une chirurgie bariatrique .. sur les 5 derniers années les taux de reversion des étude vont de 65% a 90% et une etude montre que cela n'est intéressant que pour les patients F3 en terme de ratio cout/ benefice

    Signaler un abus

  • uboxr
    07 décembre 201718:48

    Autre chose....je n'arrive plus a me rappeler comment vous arriviez a une projection de cours a 760 euros avec un dividende d'enfer.
    Pouvez vous me rappeler brièvement vos chiffres d'alors?prevalance a 38,marchè a 544 milliards?je sais plus...

    Une reponse ?pour ceux qui vous connaissent que depuis peu?

    Signaler un abus

  • logik68
    07 décembre 201720:12

    Faut aller voir sur Nashbiotech. Et pour le reste les fidèles ne sont pas dupes de vos fourberies monsieur uborx.

    Signaler un abus

  • cdelagen
    07 décembre 201720:24

    Merci Géry,,)

    Signaler un abus

  • gdivry
    07 décembre 201722:37

    merci

    Signaler un abus

Retour au sujet GENFIT

50 réponses

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer

Mes listes

valeur

dernier

var.

CGG
2.306 -1.20%
94.3 +0.53%
1.1445 +0.60%
453.1 +0.02%
9.805 0.00%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.