1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Forum

EXPL & PROD CHIM
650.000 EUR
+3.17% 

FR0000039026 EXPL

Euronext Paris données temps réel
  • ouverture

    650.000

  • clôture veille

    630.000

  • + haut

    650.000

  • + bas

    650.000

  • volume

    5

  • valorisation

    109 MEUR

  • capital échangé

    0.00%

  • dernier échange

    08.04.20 / 11:30:22

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    585.000

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    715.000

  • rendement estimé 2020

    -

  • PER estimé 2020

    Qu'est-ce que le PER ?

    Fermer

    -

  • dernier dividende

    9.5 EUR

  • date dernier dividende

    08.07.19

  • Éligibilité

    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer
    PEA-PME

    Qu'est-ce que le PEA-PME ?

    Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

  • + Liste

Retour au sujet EXPLOSIFS & PRODUITS CHIMIQUES

EXPL & PROD CHIM : RESULTATS 2016

gbirothe
31 mars 201707:02

Paris, le 30 mars 2017,
L'activité (incluant les co-entreprises) est repartie à la hausse en 2016 avec une croissance
de +5,3% (à taux de change et périmètre constant) et 2,5% en termes réels. L'activité
progresse fortement sur la zone Afrique Moyen Orient (+22% (réels)). Elle se contracte
légèrement en Europe (-2%(réels)), du fait de la baisse de Livre Sterling et d'une activité
Additifs Diesels en retrait; l'activité Explosifs a en revanche fortement progressé.
La rentabilité du groupe EPC s'inscrit de nouveau nettement à la hausse en 2016 avec un
résultat net qui passe de 5,7 M€ en 2015 à 10,4 M€ en 2016.
Ces bons résultats s'expliquent par les nombreux succès commerciaux remportés par le
groupe dans ses différentes zones d'implantation. Plusieurs opérations structurantes
(l'acquisition de NORDEX, le contrat technologique au Vietnam, la réalisation d'un placement
privé de 15 M€) prépare solidement l'avenir, tant sur le plan opérationnel que sur le plan
financier.
La structure financière du groupe a continué à s'améliorer avec un ratio Dette Nette sur
Ebitda retraité de 1,52 en 2016 contre 1,86 en 2015. Avec la mise en place, en mars 2017,
d'un nouveau financement senior, le groupe EPC dispose des moyens nécessaires à son
développement.
Page 2.
1. Activité du groupe EPC
L'activité 2016
2016, est une année où ont été remportés et concrétisés de très nombreux succès
commerciaux. Ces succès commerciaux ont permis de développer à la fois le volume
des ventes dans les explosifs et le forage Minage, et la rentabilité du groupe.
Dans le secteur des carrières, de très nombreux clients nous ont renouvelé leur
confiance, dans un contexte d'appel d'offre ouvert. Cela a été le cas chez LafargeHolcim,
chez Tarmac, chez CRH notamment. Ceci s'est traduit par un nombre plus
important de site à fournir, donc par des volumes supplémentaires. A noter
également dans ce secteur le partenariat de long terme signé avec le groupe CB,
nouveau client et acteur majeur du secteur des carrières en France.
Dans le secteur des travaux publics, les prises de commande ont aussi été très
nombreuses avec le chantier LTF (Lyon-Turin) en France, plusieurs marchés en
Italie, en Suède et au Royaume-Uni, et une excellente performance au Maroc
notamment dans les barrages et sur la ligne TGV.
Dans le secteur minier, le Contrat Vale en Nouvelle Calédonie (Nickel) se déroule à
la satisfaction du client, le contrat avec SMB en Guinée (Bauxite) a apporté des
volumes conséquents tant à EPC Guinée qu'à EPC France, le renouvellement pour 7
ans du contrat avec la CBG (Bauxite en Guinée également) donne une excellente
visibilité aux filiales concernées, les contrats Newcrest (Or) et Endeavour (Or) en
Côte d'Ivoire permettent de charger l'unité de fabrication récemment installée dans le
pays, enfin le contrat Maaden (Phosphate) en Arabie, malgré un démarrage retardé
assure des perspectives solides à MCS.
Les performances
Le chiffre d'affaires est en hausse de 1,8% malgré un fort impact négatif du change
sur la Livre sterling et une baisse marquée dans les additifs diesels.
Le résultat opérationnel courant progresse de 60% à 19,7 M€. Les cours de nos
matières premières ont été orientés à la baisse en 2016. Les restructurations ont
portées pleinement leurs fruits cette année.
Le résultat net dépasse cette année les 10 M€, concrétisant une quatrième année
consécutive de progression des résultats.
La souscription d'un emprunt obligataire (Euro PP) à hauteur de 15 M€ a permis de
nettement allonger la maturité moyenne de l'endettement du groupe. Tout en tenant
compte de l'acquisition de la société NORDEX au Canada, le ratio d'endettement
(Dette nette sur EbitdA retraité) est à nouveau en baisse à 1,52.
Page 3.
Les nouveaux développements
Afin de préparer l'avenir, l'année 2016 a été également mise à profit pour accélérer
le développement international du groupe. Trois étapes importantes ont été
franchies :
La vente d'une usine de fabrication d'explosif au Vietnam. Cette vente de technologie
permet au groupe d'assurer un meilleur financement de ses activités R&D tout en
créant un partenariat technologique de long terme avec un acteur d'un marché
asiatique à fort potentiel.
L'acquisition de la société NORDEX au Canada. Après la création réussie de
KEMEK US il y a quatre ans, cela confirme l'implantation du groupe EPC sur le
marché Nord Américain. La présence sur ce marché principalement minier dans un
pays de l'OCDE permet de diversifier le risque sur une nouvelle zone géographique.
La création d'EPC Servicios Peru. C'est la voie de l'association qui a été une
nouvelle fois privilégiée pour aborder cette première implantation en Amérique
Latine. Le savoir faire reconnu du groupe dans les chantiers de tunnel lui a permis de
prendre pied grâce à sa technologie dans un marché à très fort potentiel.
Le développement du chiffre d'affaires et le développement international vont
nécessiter de disposer de capitaux pour financer la croissance. La mise en place en
mars 2017 du crédit RCF avec les banquiers du groupe (BNP Paribas, Société
Générale, et LCL), constitue à cet égard, une étape importante.
2. Chiffre d'affaires et résultats
Pour mémoire, et conformément aux normes comptables IFRS 10 et 11 appliquées
pour la première fois chez EPC en 2014, les entreprises associées Kemek, Kemek
US, Modern Chemical Services, Nitrokemine Guinée et Société de Minage en
Guinée sont consolidées par mise en équivalence.
Le chiffre d'affaires du Groupe, à fin 2016, s'élève à 310 M€ en hausse de 1.8% par
rapport aux 304.5 M€ de l'exercice 2015. A taux de change et périmètre constant, on
constate une hausse de 4.8%.
Page 4.
La variation à périmètre et taux de change constant est calculée en convertissant les chiffres 2014
aux taux de change moyen mensuel 2016 et en ajoutant (ou retranchant) aux chiffres 2015 les
entrées (ou sortie) de périmètre.
En milliers d'euros Exercice Exercice
2 016 2 015
Produits des activités ordinaires 310 012 304 534
Résultat opérationnel courant incluant la part
des mises en équivalence 19 749 12 380
Résultat Opérationnel 18 955 12 307
Résultat Net 10 358 5 756
dont part du groupe 10 245 5 755
Le résultat opérationnel courant avant mises en équivalence s'établit à 14.5 M€, soit
4.7% du chiffre d'affaires en nette progression par rapport à 2015 (8,2 M€ et 2,7% du
Chiffres d'affaires).
La quote-part du résultat des entreprises mise en équivalence qui concerne nos
activités en co-entreprises progresse également nettement. La contribution qui était
de 4,1 M€ en 2015 s'établit à 5,2 M€ en 2016.
Le résultat opérationnel courant incluant la part des mises en équivalence s'établit à
19.7 M€ contre 12,4 M€ en 2015 soit une progression de + 60%
Après prise en compte des éléments non récurrents 2016 (frais d'acquisition (0,5 M€)
et frais de restructuration (0.4 M€)), le résultat opérationnel s'élève à 19 M€ contre
12,3 M€ en 2015 soit une progression de +54%.
Le coût de l'endettement financier s'établit à -2,7 M€ contre -2,8 M€.
En milliers d'euros
à fin
décembre
2016
à fin
décembre
2015 Réelle
à taux de
change et
périmètre
constants
Europe Amérique 265 302 270 675 -2,0% 0,9%
Afrique Moyen-Orient 75 018 61 424 22,1% 24,5%
Activité Consolidée (yc JV) 340 320 332 099 2,5% 5,3%
Europe Amérique 254 100 260 549 -2,5% 0,6%
Afrique Moyen-Orient 55 912 43 984 27,1% 29,7%
Chiffre d'Affaires (Hors JV) 310 012 304 533 1,8% 4,8%
Variation
Page 5.
Les autres produits et charges financiers se creusent, passant de -0,9 M€ en 2015 à
-2,6 M€ en 2016 sous l'effet principalement de la baisse des taux d'actualisations sur
les provisions environnementales et des pertes de change sur la Livre Sterling.
Enfin, l'impôt (y compris la CVAE) progresse du fait de l'amélioration du résultat et
s'établit à 3,3 M€ contre 2,8M€.
Le résultat net consolidé 2016 continue donc sa nette progression à +10,4M€, à
comparer à un résultat de +5.8 M€ en 2015 et de +2.3 M€ en 2014.
3. Situation Financière
3-1 Flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles
en milliers d'euros Exercice Exercice
2016 2015
Résultat net consolidé 10 358 5 756
Elim. du résultat des mises en équivalence - 5 236 - 4 140
Elim. des amortissements et provisions 10 240 7 422
Elim. des autres produits et charge sans influence
sur la trésorerie 1 070 -16
Dividendes reçus des co-entreprises 4 372 3 028
Marge brute d'autofinancement 20 804 12 049
Variation de BFR -9 175 1 254
Elim. du coût de l'endettement financier 2 741 2 803
Elim. De la charge d'impôts 3 270 2 822
Impôts Payés - 2 772 - 1 968
Flux de trésorerie liés aux activités
opérationnelles 14 868 16 960
Le flux de trésorerie lié aux activités opérationnelles baisse légèrement en 2016 à
14,9 M€ contre 17,0 M€ en 2015.
La Marge Brute d'Autofinancement progresse fortement essentiellement sous l'effet
d'une amélioration du résultat mais aussi du fait de la hausse des éléments du
compte de résultat sans impact sur la trésorerie (Amortissement, dotation aux
provisions, effet d'actualisation). Elle dépasse les 20 M€.
Le BFR progresse fortement sur l'exercice sous l'effet :
- d'une activité extrêmement élevée sur le mois de décembre en hausse de
16% par rapport à 2015.
- D'une hausse des stocks liés aux contrats miniers signés notamment en
Guinée et en Côte d'Ivoire
Page 6.
- Par les difficultés de mise en place des procédures de paiement sur le
chantier du Grand Paris qui génère un retard de paiement important dans
certaines filiales de la démolition.
3-2 Flux de trésorerie liés aux activités d'investissement
en milliers d'euros Exercice Exercice
2016 2015
Incidences des variations de périmètre -8 155 119
Acquisition d'immobilisations - 8 839 - 9 266
Variation des prêts et avances consenties 922 -646
Cessions d'immobilisations et actifs financiers 2 066 1 126
Autres 12 12
Flux de trésorerie liés aux activités
d'investissement -14 034 -8 655
Les variations de périmètre comprennent essentiellement l'acquisition de NORDEX
et d'AMOVEO. Les investissements de renouvellement sont stables cette année en
l'absence de grand projet. Si l'on rajoute les investissements réalisés en crédit-bail,
les investissements 2016 se sont élevés à 10,8 M€ contre 11,9 M€ en 2015.
Les variations des prêts et avances consenties correspondent essentiellement aux
transferts vers ou depuis les co-entreprises, ces montants ont été positifs cette
année (remboursement partiel du prêt accordé à MCS).
3-3 Flux de trésorerie liés aux activités de financement
en milliers d'euros Exercice Exercice
2016 2015
Emission d'emprunts 22 407 9 703
Remboursement d'emprunts - 15 677 - 15 588
Intérêts financiers versés - 2 501 - 3 020
Transactions entre actionnaires - 681 - 725
Dividendes payés - 1 610 - 983
Flux de trésorerie liés aux activités de
financement - 2 038 - 10 613
Le groupe a procédé a un important placement privé en 2016 (15 M€). Cette
opération a permis de financer l'acquisition de Nordex. Le remboursement du crédit
senior souscrit au niveau du groupe s'est poursuivi sur l'exercice.
Page 7.
3-4 Variation de trésorerie
en milliers d'euros Exercice Exercice
2016 2015
Flux de trésorerie liés aux activités
opérationnelles 14 868 16 960
Flux de trésorerie liés aux activités
d'investissement - 14 034 - 8 655
Flux de trésorerie liés aux activités de
financement 2 038 - 10 613
Incidence des écarts de change -394 452
Variation de la Trésorerie 2 478 - 1 856
Trésorerie d'ouverture 10 399 12 255
Trésorerie de clôture 12 875 10 399
La trésorerie active progresse sur l'exercice essentiellement en Suède et au
Royaume-Uni.
3--5 Financement
En milliers d'euros Exercice
2016
Exercice
2015
Exercice
2014
Dettes financières non courantes
Dettes financières courantes (hors découverts
bancaires)
Découvert
38 516
21 773
1 192
31 154
19 349
1 158
35 755
17 641
1 981
Total dettes financières 61 481 51 661 55 377
La souscription de l'obligation en Placement privé de 15 M€ a permis d'allonger
significativement la maturité de l'endettement du groupe. L'endettement progresse
d'environ 10 M€ essentiellement pour financer les opérations de croissance externe.
L'amélioration rapide de la rentabilité permet une nouvelle baisse significative du
ratio bancaire.
4. Perspectives 2017
Le groupe EPC entend consolider en 2017 sa rentabilité retrouvée tout en
poursuivant son développement.
L'orientation à la hausse du prix des matières premières, va conduire la zone
Europe-Amérique à être particulièrement vigilante sur la consolidation de ses
marges dans un contexte concurrentiel agressif. Des investissements significatifs
permettant de se démarquer par rapport à la concurrence seront réalisés notamment
au Royaume-Uni et au Canada.
Page 8.
Les efforts de maitrise des risques sur les contrats ont porté leur fruit dans la
démolition et le désamiantage. Néanmoins la baisse des marges constatée en
2016 dans ce secteur, et qui semble aujourd'hui toucher tous les acteurs, nous
oblige à travailler sur les frais de structure. Ce chantier sera conduit activement en
2017.
La croissance rentable de l'activité sur la zone Afrique Moyen Orient a été au
rendez-vous en 2016. Les différentes entités du groupe concernées doivent
aujourd'hui se structurer pour bien gérer la croissance. Un important chantier a été
lancé en 2017 avec la création d'une nouvelle usine au Maroc. Ce projet sera le
principal projet d'investissement du groupe cette année.
Deux points vont nécessiter une attention particulière en 2017 :
Le groupe restera attentif aux éventuelles conséquences résultant des élections
passées ou à venir dans ses pays d'implantation. Le Brexit a eu un impact sur les
comptes du groupe en 2016 via la dépréciation de la livre Sterling et la baisse des
taux obligataires. Les modalités de sortie du Royaume Uni de l'union Européenne
seront suivies avec attention afin d'adapter la stratégie du groupe à cette nouvelle
donne.
On assiste à un début de remontée du cours de certaines matières premières. Cette
évolution devrait relancer certains projets miniers. Le groupe EPC veillera à se
positionner sur les dossiers les plus prometteurs dans ses zones d'implantation.
Les comptes ont été arrêtés par le conseil d'administration du 30 mars 2017.
Les procédures d'audit sont terminées

Signaler un abus

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

2 réponses

  • gbirothe
    31 mars 201707:07

    EXCEPTIONNEL doublement du RN vis a vis de 2015 quadriplement sur celui de 2014, encore une bonne base pour une forte hausse, et qui sait peut etre un doublement des dividendes.

    Signaler un abus

  • gcarrai
    03 mai 201714:32

    On devrait connaitre ces jours ci la date de l assemblée générale avec ses résolutions et le montant du dividende de l action et de la part fondateur....

    Signaler un abus

Retour au sujet EXPLOSIFS & PRODUITS CHIMIQUES

Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

4392.98 -1.02%
2.92 +18.70%
0.638 +55.61%
33.485 -2.28%
2.178 -1.45%

Les Risques en Bourse

Fermer