1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Forum

ELECTR STRASBOURG
121.500 (c) EUR
+2.10% 

FR0000031023 ELEC

Euronext Paris données temps réel
  • ouverture

    120.000

  • clôture veille

    119.000

  • + haut

    121.500

  • + bas

    118.500

  • volume

    688

  • valorisation

    871 MEUR

  • capital échangé

    0.01%

  • dernier échange

    24.01.20 / 17:35:29

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    115.500

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    127.500

  • rendement estimé 2020

    -

  • PER estimé 2020

    Qu'est-ce que le PER ?

    Fermer

    -

  • dernier dividende

    5 EUR

  • date dernier dividende

    31.05.19

  • Éligibilité

    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

  • + Liste

Retour au sujet ELECTRICITE DE STRASBOURG

ELECTR STRASBOURG : COMMUNIQUE RESULTATS 2012

M9244933
13 févr. 201309:35

CA +25.8% avec Enerest; ROC -9%; RN -3%; dividende 5.60 € (6.10 en 2012). Un peu morose tout ça. Enerest dur à digérer?

Communiqué source site ES:

Le Groupe ÉS s’affirme comme premier énergéticien régional multi-énergies dans
un contexte économique difficile
Le conseil d’administration d’Électricité de Strasbourg, réuni le 11 février 2013, sous la présidence de Jean-Louis
MATHIAS, a arrêté les comptes sociaux et consolidés de l’exercice 2012.
En 2012, le Groupe ÉS a poursuivi sa politique de développement multi-énergies ce qui lui a permis d’accroître
significativement son chiffre d’affaires.
L’année 2012 du Groupe ÉS a en effet été marquée par l’acquisition, au 1
er
avril 2012, de 100% des actions et
droits de vote de la société Énerest, après approbation du conseil d’administration de RGDS (Réseau Gaz
Distribution Services) et autorisation de l’ADLC (Autorité de la Concurrence). Au travers de cette acquisition du
fournisseur historique de gaz naturel sur 87 communes du Bas-Rhin et en développant les atouts industriels,
commerciaux et humains de l’ensemble de ses sociétés, le Groupe ÉS est devenu le premier énergéticien
régional multi-énergies. Le Groupe ÉS a engagé un ambitieux programme afin de réaliser l’intégration d’Énerest,
d’élargir ses perspectives de croissance au-delà de son périmètre historique et de dégager rapidement les
synergies opérationnelles attendues.
Dans le même temps, ESR, en charge de l’activité de distribution d’électricité pour le Groupe a confirmé
l’excellence de sa qualité de fourniture d’électricité, en poursuivant sa politique soutenue d’investissements dans
les réseaux et ses efforts constants de productivité. Les chantiers de l’année 2012 ont notamment porté sur le
renouvellement du poste source de Gambsheim et sur la mise en service d’un nouveau transformateur 225/63 kV
au poste source de Reichstett. Le temps moyen annuel de coupure des clients raccordés au réseau basse
tension ESR (critère B) se chiffre à 11mn6s, et conforte les bons résultats réalisés depuis de nombreuses
années.
Le Groupe ÉS a lancé en 2012 le renouvellement de son système d’information gérant les clients « Entreprises ».
Ce nouvel outil permettra à terme, tant pour le distributeur ESR, que pour le commercialisateur, ÉS Énergies
Strasbourg, de faire face aux échéances de la loi NOME prévoyant la fin programmée, à l’horizon fin 2015, des
tarifs réglementés de ventes pour les clients supérieurs à 36 kVA.
ÉS Énergies Strasbourg a conduit avec la société SERHY (Société d'Études et de Réalisations
Hydroélectriques), au capital de laquelle elle est entrée en 2011, un premier projet d’aménagement d’une
centrale hydraulique à Laval en Belledonne (Isère). ÉS Énergies Strasbourg a développé une offre de
valorisation de la production d’énergie hydraulique de sites en fin d’obligation d’achat. À fin 2012, cette offre a été
souscrite par 60 producteurs en France.
Le Groupe ÉS a achevé la réhabilitation en très haute performance énergétique d'un immeuble locatif lui
appartenant dénommé "Modern'Art", construit au début du 20
ème
siècle et situé au cœur de Strasbourg sur le site
de l'implantation historique d'Électricité de Strasbourg. Ce bâtiment a été transformé en une résidence de
tourisme et un pôle d’activités tertiaires.
La réhabilitation aux normes des bâtiments basse consommation (BBC) d’un immeuble de bureaux adjacent au
Modern’Art et également propriété d’Électricité de Strasbourg, dénommé Espace Vauban, a été confiée à la filiale
Écotral et a débuté en septembre 2012 pour une livraison à l’automne 2013.
Enfin, la société Écogi (Exploitation de la Chaleur d’Origine Géothermale pour l’Industrie), créée en 2011 en
partenariat avec la société Roquette Frères et la Caisse des Dépôts et Consignations pour construire et exploiter
une centrale de géothermie, a mené à bien les travaux de forage du premier puits.
Les consommations d’électricité sur le réseau ESR affichent, en données brutes, une hausse de 1,6%. Les
ventes d’électricité de la filiale de commercialisation ÉS Énergies Strasbourg progressent de même à 6,0 TWh
(environ 450 000 clients). Cette évolution reflète un impact climatique plus favorable en 2012 qu’en 2011, année
la plus douce de la dernière décennie. Cependant, malgré la vague de froid de février 2012, les températures
sont en moyenne annuelle restées supérieures aux normales saisonnières. Par ailleurs, le contexte de crise
économique et financière a généré un ralentissement de l’activité industrielle en France et en particulier en
Alsace, sur l’ensemble de l’année 2012.
L’activité gaz s’est fortement développée avec l’entrée d’Énerest dans le périmètre du Groupe, qui propose une
gamme complète de services et d'offres à ses clients particuliers et entreprises (plus de 100 000 clients). Énerest
a consolidé ses positions sur son territoire historique et a renforcé son développement au-delà. Sur l’année
civile 2012, Énerest aura commercialisé 5,2 TWh de gaz, bénéficiant d’une augmentation significative des ventes
lors de la vague de froid de février.
La société Écotral, spécialisée dans les services énergétiques, a connu une nouvelle année difficile, due à un
climat économique morose, peu propice aux investissements et dépenses des clients entreprises et collectivités
locales. Ce climat a par ailleurs contribué à renforcer la concurrence sur les prix.
Pour autant, Écotral a finalisé en 2012 la réalisation d’une chaufferie biomasse pour la Fondation Sonnenhof à
Bischwiller, et a lancé la réalisation d’une chaufferie en vue de son exploitation associée à un réseau de chaleur
pour l’éco-quartier Brasserie à Strasbourg.
Les comptes consolidés annuels du Groupe ÉS s’établissent au 31/12/2012 comme suit, en normes IFRS :
(en millions d’euros)
Réel
2011
Réel
2011
retraité (*)
Réel
2012
(**)
Variations
Réel 2012 /
Réel 2011
Variations
Réel 2012 /
Réel 2011
retraité
Chiffre d'affaires 562,1 562,1 707,3 25,8 % 25,8 %
Résultat opérationnel courant (1) 90,4 90,8 82,6 -8,6 % -9,0 %
Résultat opérationnel 91,5 91,9 88,8 -2,9 % -3,3 %
Résultat net part du Groupe 60,1 60,4 58,2 -3,3 % -3,6 %
Résultat net courant (2) 59,4 59,7 54,2 -8,8 % -9,1 %
(1) Le résultat opérationnel courant est présenté conformément à la recommandation 2009-R-03 du Conseil National de Comptabilité
(CNC). Il n’inclut pas les autres produits et charges opérationnels « non courants », ni les variations nettes de juste valeur sur instruments
dérivés «own use » déqualifiés.
(2) Le résultat net courant correspond au résultat net part du Groupe, corrigé des éléments visés au renvoi (1), nets d’impôts.
(*) Les données sont retraitées de l'impact lié au changement de méthode de comptabilisation des écarts actuariels relatifs aux régimes à
prestations définies postérieures à l'emploi
(**) Les données prennent en compte la contribution de la société Énerest du 01/04/2012 au 31/12/2012
Le chiffre d’affaires consolidé atteint 707,3 M€ en progression de 25,8 % par rapport à 2011. Cette progression
s’explique principalement par un effet périmètre lié à l’activité d’Énerest entre le 1
er
avril et le 31 décembre 2012,
et par des consommations et ventes d’électricité supérieures à l’année 2011, qui avait été particulièrement
douce.
Le résultat opérationnel courant s’affiche en recul à 82,6 M€, soit -9 % par rapport à l’exercice précédent.
L’impact positif de l’effet prix/volume sur les consommations facturées aux tarifs réglementés de vente en
électricité a été contrebalancé par le coût des dépassements de puissances souscrites dans le principal contrat
d’achat d’électricité d’ÉS Énergies Strasbourg liés à la vague de froid de février, ainsi que par l’effet contributif
d’Énerest sur la période climatiquement défavorable du 1
er
avril au 31 décembre 2012.
Le résultat financier est en recul de 1,3 M€ suite à la baisse continue des taux d’intérêts sur les marchés
financiers sur l’ensemble de l’année 2012 et à la baisse de l’encours de trésorerie suite à l’acquisition d’Enerest.
Au final, le résultat net consolidé part du Groupe s’élève au 31/12/2012 à 58,2 M€.
TENUE D’UNE ASSEMBLÉE GÉNÉRALE
Le conseil d’administration, compte-tenu du résultat net social 2012 d’Électricité de Strasbourg qui s’établit
à 57,9 M€, propose à l’assemblée générale qui aura lieu le 19 avril 2013 et dont la tenue fera l’objet d’un avis de
réunion spécifique, la distribution d’un dividende de 5,60 €/action au titre de l’exercice écoulé, payable à compter
du 20 mai 2013.

Signaler un abus

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

2 réponses

  • paulus
    13 février 201312:53

    Bonjour,
    En effet, pour l'instant, ce n'est pas Enerest qui gonfle le résultat net.
    Il est nécessaire que cette société retrouve de la rentabilité rapidement.
    Je compte donc sur le Management d’EDS pour que cela change. Ce ne sera pas facile car EDS n’est pas très habitué à la chasse aux coûts
    NB : j’attends la publication des comptes 2012 pour en savoir un peu plus.
    A+
    CPaulus

    Signaler un abus

  • libourne
    14 février 201312:35

    Même si j'étais trop pessimiste :je voyais un BPA de 7, il est de 8€ et un dividende de 5, il sera de 5.60€...Mais, même si c'est meilleur qu'attendu, ce n'est pas folichon .Il tarde vraiment qu'on ait des précisions sur Enerest, son intégration, son développement et ses objectifs sans cela on ne verra pas le cours grimper franchement.

    Signaler un abus

Retour au sujet ELECTRICITE DE STRASBOURG

Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer