1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Forum

TOTAL GABON
136.500 EUR
-1.80% 

GA0000121459 EC

Euronext Paris données temps réel
  • ouverture

    136.500

  • clôture veille

    139.000

  • + haut

    137.000

  • + bas

    136.500

  • volume

    101

  • valorisation

    614 MEUR

  • capital échangé

    0.00%

  • dernier échange

    17.06.19 / 09:17:00

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    123.000

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    150.000

  • rendement estimé 2019

    -

  • PER estimé 2019

    Qu'est-ce que le PER ?

    Fermer

    -

  • dernier dividende

    9.86 EUR

  • date dernier dividende

    04.06.19

  • Éligibilité

    -

  • + Alerte

  • + Portefeuille

  • + Liste

Retour au sujet TOTAL GABON

TOTAL GABON : Ne pas s'en faire, les cours vont se

M3432498
06 oct. 200823:40

stabiliser à 100 dollars suivant l'OPEP.

Voir article ci-dessous.

C'est donc très bon pour TG

"La contagion est en marche. La Chine ne va pas importer d'essence en octobre, pour le deuxième mois consécutif", a renchéri M. Kilduff.

La Chine est considérée, avec les grands pays émergents, comme le moteur de la demande actuelle d'or noir.

En plus des craintes sur la demande, le pétrole est victime de son succès auprès des investisseurs. Dans un contexte de panique financière, les fonds spéculatifs, qui avaient acheté du pétrole en début d'année pour se protéger contre la dépréciation du dollar et diversifier leur placements, désertent le marché.

Et le regain du dollar - qui a touché un nouveau plus haut depuis plus quatorze mois face à l'euro, tombé sous 1,35 dollar - ne fait qu'accélérer les choses: il enlève au pétrole son attrait de valeur anti-inflation.

La chute des prix pourrait inciter l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) à réduire sa production lors de sa prochaine réunion en Algérie, le 17 décembre.

Faisant déjà pression en ce sens, le ministre iranien du Pétrole, Gholam Hossein Nozari, a estimé samedi que le prix du baril de pétrole ne devrait pas être inférieur à 100 dollars.

Signaler un abus

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

0 réponse

Retour au sujet TOTAL GABON

Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer