1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Forum

TOTAL GABON
139.500 (c) EUR
+0.36% 

GA0000121459 EC

Euronext Paris données temps réel
  • ouverture

    139.500

  • clôture veille

    139.000

  • + haut

    140.000

  • + bas

    138.000

  • volume

    233

  • valorisation

    628 MEUR

  • capital échangé

    0.01%

  • dernier échange

    24.06.19 / 16:23:28

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    126.000

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    153.000

  • rendement estimé 2019

    -

  • PER estimé 2019

    Qu'est-ce que le PER ?

    Fermer

    -

  • dernier dividende

    9.86 EUR

  • date dernier dividende

    04.06.19

  • Éligibilité

    -

  • + Alerte

  • + Portefeuille

  • + Liste

Retour au sujet TOTAL GABON

TOTAL GABON : Gabon : revenus pétrole à +30 %

cimeoni
25 sept. 200810:41

Gabon : les revenus issus du pétrole en hausse de 30 %

Le Gabon peut être satisfait ! les recettes pétrolières publiques gabonaises pour 2008 viennent d'être revues à la hausse de manière spectaculaire.
Selon des informations communiquées vendredi par le Conseil des ministre, elles ont en effet progressé de 32,6 % par rapport à la loi de finances initiale.
Total Gabon a quant à lui rendu public le 29 août dernier son rapport financier du premier semestre 2008, lequel présente une hausse du résultat net de 36%, et ce, malgré une baisse de la production de 6%.

"Evaluées à 1.358 milliards de francs CFA (2,07 milliards d'euros), les recettes pétrolières seraient en hausse de 334,1 milliards (510 millions d'euros)" par rapport aux premières prévisions.

Ces dernières qui n'avaient pas pris en compte la hausse du prix du baril, lequel a grimpé jusqu'à près de 150 dollars en juillet.

Le Gabon avait établi initialement sa loi de finances sur un baril à 71 dollars. Aujourd'hui, cette loi se fonde sur un baril à 108,95 dollars. La “nuance” est d'importance ....

Selon ces bases de calcul, le pétrole représente environ 65% des recettes budgétaires gabonaises.

Toutefois, "en 2008, la production de pétrole baisserait de 6,3% pour s'établir à 12,057 millions de tonnes retenus dans la loi initiale. Ce repli résulterait de la grève des employés de Shell (12 jours en mars) et du vieillissement de la majorité des champs", précise le communiqué.

Si Total Gabon affiche quant à lui une baisse de la production de 6%, cette dernière est “largement” compensée par une hausse du prix de vente de 75% en ligne avec l’évolution des prix du baril de pétrole sur le marché international sur la même période.

Au terme du premier semestre 2008, la première compagnie pétrolière du pays, Total Gabon, annonce un résultat net en hausse de 36%.

Le prix de vente moyen des deux qualités de pétrole brut commercialisées par Total Gabon (Mandji et Rabi Light), s’est élevé pour le premier semestre 2008 à 102,4 dollars US par baril, soit une hausse de 75% par rapport aux résultats de 2007, expliquée par l’évolution des prix du brent sur cette période.

La légère baisse des volumes produits serait due notamment au déclin naturel de certains champs que les nouveaux puits forés ne compensent que partiellement, aux arrêts programmés pour maintenance des installations des secteurs de Torpille Marine, Grondin Marine et Ile Mandji en janvier 2008.

Elle est également due aux manques à produire non programmés, relatifs aux productions non opérées (Shell Gabon opérateur) représentant 25% en part Total Gabon de la variation totale des productions entre le premier semestre 2007 et le premier semestre 2008.

Ces manques à produire auraient été occasionnés principalement par des problèmes techniques rencontrés dans l’exploitation du champ de Rabi-Kounga et seraient les conséquences de la grève du personnel de Shell Gabon qui a paralysé les installations entre le 20 mars et le 1er avril 2008.

Total Gabon a par ailleurs signé le 9 avril 2008 un accord de financement d’un montant total de 600 millions de dollars US avec un syndicat de banques internationales. Cet accord d’une durée de 8 ans permettra à Total Gabon de financer son plan d’investissements pluriannuel et notamment le projet de re-développement du champ d’Anguille.

Sources : AFP, Gaboneco.com

Signaler un abus

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

2 réponses

  • oracleo
    25 septembre 200810:57

    Signaler un abus

  • ny.again
    25 septembre 200812:11

    Signaler un abus

Retour au sujet TOTAL GABON

Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer