1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Forum

DELTA PLUS GRP
41.900 (c) EUR
+3.97% 

FR0013283108 DLTA

Euronext Paris données temps réel
  • ouverture

    42.000

  • clôture veille

    40.300

  • + haut

    43.200

  • + bas

    40.500

  • volume

    6 833

  • valorisation

    308 MEUR

  • capital échangé

    0.09%

  • dernier échange

    06.04.20 / 17:29:52

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    39.900

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    43.900

  • rendement estimé 2020

    1.96%

  • PER estimé 2020

    Qu'est-ce que le PER ?

    Fermer

    12.65

  • dernier dividende

    0.6 EUR

  • date dernier dividende

    20.06.18

  • Éligibilité

    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer
    PEA-PME

    Qu'est-ce que le PEA-PME ?

    Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

  • + Liste

Retour au sujet DELTA PLUS GROUP

DELTA PLUS GRP : JDF achat 56€

barthos
29 juil. 200723:31

Delta Plus veut doubler de taille en quatre ans
Le spécialiste des équipements de protection travaille sur des projets d'acquisitions
Christelle Donger


- Fier du chemin parcouru et revigoré par de nombreux projets de croissance, Delta Plus fête cette année son trentième anniversaire. Fondée en 1977 par l'actuel président, Jacques Benoît, à partir d'une activité d'importation d'Asie de gants de sécurité et de vêtements de pluie, la société nichée au pied du Luberon est devenue aujourd'hui un challenger de poids sur le marché des équipements de protection individuelle (EPI), avec un chiffre d'affaires de quelque 140 millions d'euros.

Si l'exercice 2007 s'annonce sous de bons auspices, avec une progression de l'activité attendue autour de 12 %, les dirigeants se sont fixé pour objectif de doubler les ventes en quatre ans, pour les hisser à plus de 220 millions d'euros en 2010. Mais il ne s'agit que d'une étape. L'ambition est de générer d'ici dix ans entre 350 et 400 millions de revenus annuels et de faire de Delta Plus le leader du secteur en Europe.

A la conquête du marché asiatique

Profitant d'un marché de la sécurité en plein essor, l'équipementier fourmille de projets. Parmi ses vecteurs de croissance, l'élargissement de son offre vers des produits techniquement plus sophistiqués à plus fortes marges. « L'an passé, entre 10 % et 15 % du chiffre d'affaires ont été réalisés à partir des nouveautés lancées en 2005 », explique Jacques Benoît. Delta Plus investit particulièrement dans les équipements de protection de la tête, ainsi que dans les vêtements de travail, dont il améliore l'ergonomie et le design.

L'équipementier cherche également à diversifier sa clientèle. Alors qu'il travaille presque exclusivement pour des professionnels, il commence à développer son chiffre d'affaires avec les grandes surfaces de bricolage et les jardineries. A terme, les ventes auprès des particuliers pourraient représenter jusqu'à 20 % de l'activité globale, contre 8 % aujourd'hui.

Reste que le plus grand défi de Delta Plus à moyen terme est son développement à l'international sur le plan tant industriel que commercial. Pour jouer dans la cour des grands, le groupe doit élargir son rayon d'action, pas moins de 93 % de ses revenus étant réalisés en Europe, dont près de 40 % en France.

Delta Plus étudie une éventuelle installation en Amérique du Sud ou encore en Afrique du Nord. Des projets de croissance externe sont à l'étude à l'instar des récentes acquisitions de l'espagnol Sibol et du britannique LH Safety. Delta Plus dispose à cet effet d'une marge de manoeuvre financière appréciable. Son endettement net représentait à fin décembre 2006 24 millions d'euros (78 % des fonds propres).

Actuellement, son plus gros chantier arrive à son terme en Chine. Après le rachat en début d'année de son sous-traitant local de chaussures, Delta Plus doit y démarrer une nouvelle usine à l'automne. Cette implantation fait d'une pierre deux coups : elle va lui permettre de conquérir l'énorme marché chinois, tout en réduisant ses coûts de production.


Delta Plus dispose d'une position très forte dans les gants, qui est son métier historique. A l'inverse, l'équipementier souhaite développer ses autres activités, en particulier les produits de protection de la tête et le vêtement de travail. Dans ce domaine, le groupe s'est récemment lancé dans une ligne d'habits féminins dont le catalogue paraîtra d'ici à la fin de l'année.



Des perspectives faiblement valorisées

-Delta Plus a fait longtemps figure de belle endormie en Bourse ! Depuis 2004, le marché semble avoir pris conscience de son potentiel de développement et le titre vole de record en record.

En un an, son cours a encore progressé de 23 %, dont 14 % depuis le 1er janvier. Et la hausse n'est pas terminée. Sur la base d'un chiffre d'affaires estimé de 155 millions d'euros et d'une légère amélioration de la marge d'exploitation attendue autour de 10 %, nous prévoyons un résultat net 2007 de 7,75 millions d'euros, capitalisé en Bourse seulement 11 fois. Par ailleurs, la valeur d'entreprise de Delta Plus représente seulement 0,7 fois le niveau d'activité et 7,25 fois le résultat d'exploi- tation.

La relève se prépare au sein de la direction

A titre de comparaison, le leader mondial du secteur Bacou-Dalloz capitalise plus de 15 fois ses perspectives de résultats pour 2007 et sa valeur d'entreprise représente 1,4 fois les ventes et 10 fois le résultat opérationnel. Même en appliquant une décote minimale de 20 %, liée à la différence de taille entre les deux sociétés, la valorisation théorique de Delta Plus ressort à au moins 60 euros par action. Notre premier objectif de cours est fixé à 56 euros.

Seul petit regret, l'intérêt spéculatif du titre, lié à une possible évolution du capital, s'est sensiblement atténué depuis la récente entrée dans la société de Jérôme Benoît, le fils du président. Ses nouvelles prises de fonction en vue d'une relève à terme au sein de la direction ne laissent pas augurer une cession du bloc de contrôle majoritaire, composé de la famille Benoît et de l'associé historique Ivo Boscardin (53 % du capital). C.D.



POINTS FORTS

Une offre diversifiée. Des perspectives de croissance sous-valorisées en Bourse.

POINTS FAIBLES

Une présence encore très européenne. Un capital verrouillé.




NOTRE CONSEIL
Acheter pour jouer le potentiel de développement du groupe en visant un objectif de cours de 56 euros (code : DLTA ; Comp. C).

Signaler un abus

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

2 réponses

  • sbourze
    08 juillet 200902:00

    Signaler un abus

  • sbourze
    08 juillet 200902:03

    on était à 47... on a bien touché dépassé dépassé l'objectif. Par contre fallait pas être gourmand. sinon grand plongeon.

    Signaler un abus

Retour au sujet DELTA PLUS GROUP

Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer