Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Forum

DBV TECHNOLOGIES
2.8700 EUR
-3.43% 

FR0010417345 DBV

Euronext Paris données temps réel
Chargement...
  • ouverture

    2.9500

  • clôture veille

    2.9720

  • + haut

    2.9670

  • + bas

    2.8550

  • volume

    411 375

  • capital échangé

    0.75%

  • valorisation

    158 MEUR

  • dernier échange

    19.01.22 / 15:44:00

  • limite à la baisse

    2.7270

  • limite à la hausse

    3.0130

  • rendement estimé 2022

    -

  • PER estimé 2022

    -

  • dernier dividende

    -

  • date dernier dividende

    19.05.21

  • Éligibilité

  • + Alerte

  • + Portefeuille

  • + Liste

Retour au sujet DBV TECHNOLOGIES

DBV TECHNOLOGIES : A tous les DBVistes, DBV est sur la bonne voie.

05 déc. 202114:36

Je donne ici une synthèse sur DBV pour répondre à ceux qui ne comprennent pas ou plus ce qui se passe maintenant et où nous allons. La forte baisse depuis la présentation du Q3 2021 occulte totalement le projet DBV, son potentiel incalculable à ce jour et le chemin déjà parcouru.
Mon post n'est pas pour vous inciter à investir dans DBV, chacun doit gérer ses investissements, savoir s'il est court ou long terme. Le cours de DBV a varié fortement depuis 2012, passant de 8 à 90 € puis redescendant au niveau que vous connaissez. Mais que de chemin parcouru pour une société imaginée par des pédiatres français, collaborant avec les plus grands instituts du monde spécialisés dans les allergies alimentaires aux USA et en Europe, présente au Nasdaq et l'Euronext, ouvrant la voie pour des traitements sans risques car passant uniquement dans le réseau lymphatique du corps humain.
Une très belle vidéo est disponible sur le site DBV.

Une entreprise, c'est d'abord un projet où des hommes unissent leurs forces et leurs intelligences pour réussir. La vie d'une entreprise est semée d'embuches, de choix bons ou mauvais, d'échecs mais aussi de belles réussites. Une règle d'or, on peut apprendre de nos erreurs, s'adapter et s'améliorer.
DBV arrive au but après un très long voyage dans lequel elle passe une étape chaque 10 ans avec ici 2002 la création, 2012 le financement des études et certainement l'année prochaine 2022 l'aboutissement, elle aura alors 20 ans.
La société DBV a donc été créée en 2002 pour soigner les enfants atteints d'allergies alimentaires sur la base d'une idée révolutionnaire de passer par la peau et le système lymphatique pour éduquer le système immunitaire à moins réagir à l'absorption accidentelle d'allergènes. Aucun traitement n'existait alors.
10 années ont été nécessaires pour que DBV puissent concevoir des études, des projets, des produits potentiels. On en compte une dizaine mais il y en a d'autres dans les cartons.
Ce n'est qu'en 2012 que DBV, entrant en bourse, s'assura d'avoir alors les moyens financiers et humains pour développer la société, et concevoir un ou des produits finis, faire enregistrer les brevets, concevoir des machines de productions, lancer les tests cliniques, entamer les procédures de validation auprès de l'AEM et de la FDA.
DBV travaille avec plus de 25 centres médicaux spécialisés dans les allergies dans le monde USA/UK/Europe/France/Australie dont j'avais donné la liste dans un de mes précédents posts, vous les retrouvez facilement dans les publications de DBV, la liste est donnée chaque fois.
Après presque 20 ans d'efforts, DBV arrive au bout de ses peines, pour faire valider le patch VIASKIN Peanuts aux USA qui sera son marché le plus important, et en Europe, son second marché, mais DBV vise aussi par ses brevets d'autres continents. Ce qui reste à accomplir n'est rien devant ce que DBV a déjà réalisé. Le plus difficile est derrière elle.
La plateforme VIASKIN est si nouvelle et innovante comme l'a reconnu la FDA elle-même, que son évaluation par la FDA et l'AEM demande certainement plus de précaution qu'un simple patch ou pansement.
DBV n'a pas conçu qu'un seul produit, mais toute une famille pour les arachides, le lait, les œufs, les noix, le rappel de vaccin etc. et même un patch de diagnostique pour Nestlé avec à la clef 100 millions d'Euros et la sous-traitance de la fabrication.
DBV va entrer dans son 3ieme cycle de vie l'année prochaine, elle aura tout juste 20 ans. Elle aura suivi : 0-10 : Création/conception produit, 10-20 : Développement/validation, et 20-30 : Commercialisation/Expansion

Des fonds spécialisés ont lourdement investi dans DBV, ils ont dans l'Assemblée Générale de 2021 apporté toute leur confiance dans la direction actuelle de DBV. Selon le CEO de DBV, la société qui a réduit fortement ses dépenses, a du cash jusqu'au 1 octobre 2022 (encore 10 mois). Selon différents documents émis par DBV, la société cherchera des financements non dilutifs (en priorité je suppose), le fait d'avoir un avis AMM positif au Q1 2022 et le BLA en vue avec 2 derniers tests demandés par la FDA aidera grandement DBV dans ce projet de recherche de financement. Aussi incroyable que cela puisse paraitre, DBV n'a aucune dette financière à ce jour.
Le patch VIASKIN Peanuts : Sécurité et Efficacité.
Les résultats du dernier essai clinique du VIASKIN Peanuts appelé REALISE sont clairs, le patch DBV est efficace, mais plus encore, il est le traitement le plus sure, et le plus commode d'utilisation qui existe à ce jour.
DBV avait lancé il y a 3 ans un essai de son patch appelé REALISE sur une période longue, de 5 ans avec 400 enfants. Sur les 3 ans déjà écoulés, les données cliniques se confirment, se renforcent, démontrant une augmentation de la protection des enfants, la baisse des accidents et l'amélioration de la vie des enfants et de leur famille. Nul autre traitement contre les allergies n'a fait l'objet d'autant de tests que le patch VIASKIN Peanut. Le test REALISE à lui seul aura déjà consommé un demi-million de patchs. Plus de 99% des enfants participant à REALISE sont encore présents dans ce test après 3 ans et souhaitent continuer, REALISE est un franc succès clinique et humain pour DBV.
Le marché
85 millions d'Américains sont touchés par des allergies et des intolérances alimentaires, dont 32 millions qui ont une maladie potentiellement mortelle. Chaque 3 minutes, une personne allergique entre aux urgences.
Le marché des traitements contre l'allergie alimentaire lié aux Arachides a été estimé à 6 milliards pour 2026. En 2019 DBV était annoncé que comme le second traitement après qu'un OIT soit sur le point d'être validé par la FDA. DBV c'est alors vu attribuer par les spécialistes du secteur, un chiffre d'affaires de 1 milliard par an. Ce milliard de chiffre d'affaires équivaut à la fourniture de traitement pour 100.000 enfants en ce basant sur les tarifs de l'OIT déjà validé par la FDA.
Mais l'OIT validée par la FDA et l'AEM est majoritairement rejetée par les familles et leurs enfants. Bien qu'efficace, la prise du traitement fait peur, elle est vécue comme un FoodChallenge (absorbation d'allergène en vue de connaitre le seuil de déclenchement d'une réaction anaphylactique). Selon les dernières données, 86% des familles rejettent l'OIT, et selon une étude canadienne, les familles préfèrent de loin le patch DBV. The Lancet confirme d'ailleurs sur un article l'appréhension de l'OIT Certains chiffrent circulent pour attribuer à DBV un potentiel de 500.000 patients aux USA et 250.000 en Europe. Le besoin est énorme, non couvert. Plusieurs millions d'enfants sur chaque continent sont à protéger. Il semble que tous les traitements contre les allergies alimentaires pendant la fenêtre des opportunités (4-14 ans) ont des effets qui perdurent dans le temps (bénéfiques à l'âge adulte ?).
La procédure FDA : Un doute sur l'adhésion en 2020 et DBV obtient un refus de la FDA. DBV entreprend alors de suivre à la lettre les recommandations de la FDA au lieu de contester le refus. DBV refait alors la partie adhésive, conçoit 2 protocoles qu'elle soumet à la FDA. La FDA ayant le dernier mot, souhaite une organisation spéciale des tests. Une fois les instructions reçues, DBV pourra alors réduire le risque à celui de l'exécution.
DBV a les résultats de REALISE, elle a l'expérience de ces tests.
DBV s'attend dans un très proche avenir à recevoir le courrier avec les détails de la FDA.
Le CEO indique dans sa dernière conférence que tous les tests auront été fait en 2022.

La procédure AEM. Elle a été initiée en novembre 2020. L'agence Européenne a accepté le dossier car complet, et présentant des données de sécurité et d'efficacité suffisantes. Ces données sont cruciales pour l'AEM. DBV a passé le premier arrêt d'horloge ou clockstop du D120, et est arrivée à la dernière étape où elle doit apporter certaines réponses à l'AEM. Une question principale semble bloquer le passage au D181. Le deuxième et dernier arrêt d'horloge de la procédure est donc toujours en cours. Le CEO de DBV ne communique pas de détails, il indique seulement que DBV sait y répondre, et qu'elle y travaille. Le CEO prévoit d'ailleurs avoir un avis AEM dans les 3 prochaines mois. DBV entrera alors dans la phase IV POST AMM pour la commercialisation de son patch.
Les points à retenir
1)DBV a le patch plateforme VIASKIN le plus testé qui soit pour les allergies alimentaires, selon le document DBV Corporate présentation page 11, DBV a utilisé 1.7 millions de patchs à ce jour !! (Somme des tests, patients x le nb de jours)
2)DBV a la meilleure sécurité possible dans le traitement des allergies
3)Les patients, leurs familles préfèrent et attendent le patch DBV.
4)Le patch DBV est plus commode à utiliser (Se pose à la maison sans perturbation des activités de l'enfant et des familles)
5)La FDA a reconnu le patch DBV comme produit innovant et en rupture avec les technologies existantes, les spécialistes ont dit la FDA enthousiaste sur VIASKIN en janvier 2021.
6)La FDA s'implique dans la méthodologie des 2 derniers tests pour valider le patch VIASKIN.
7)DBV doit répondre à l'AEM pour une question principale dont elle affirme pourvoir répondre sous peu.
8)DBV estime qu'elle peut avoir l'avis de l'AEM dans les 3 prochains mois.
9)Les allergies alimentaires augmentent partout dans le monde, sont très complexes à traiter et affectent des centaines de millions de personnes.
10)DBV peut devenir un des leaders mondiaux du traitement des allergies alimentaires, non alimentaires.
11)DBV est détenteur de 302 brevets issus d'un milliard d'investissement sur 20 ans.


Petit clin d'œil : La valorisation de DBV ne prend pas encore compte le potentiel de la fourchette basse d'un milliard de dollars de chiffre d'affaires pour DBV aux USA. Une autre société avec un CA de moins de 100M€ par an, un potentiel de 100M€ supplémentaires grâce à son vaccin pour le COVID a une valorisation de 2.5 milliards actuellement, fois 10 fois celle actuelle de DBV qui si elle obtient la validation de son patch fera au minimum 10 fois le CA de cette société dans les vaccins (hors covid).
Cela laisse rêveur.

37 réponses

  • 05 décembre 202115:36

    On arrive en dernière ligne droite avec beaucoup d'incertitudes, malgré tout 

    Le marché ne valorise pas beaucoup , voir pas du tout, les chances de DBV d'arriver au bout de son voyage . 

    La manque de visibilité financière ainsi qu'un manque de partenaires Solides pour l'Europe peut expliquer en partie cette faible valorisation , ama


  • 05 décembre 202115:46

    Le marché ne voit pas à 6 mois DBV, c'est pour cela que le cours n'est certainement pas une indication fiable de l'avancement de DBV. Les intradays n'ont que faire de l'analyse fondamentale, du patch, et de RÉALISE.
    Seul compte l'influence qu'ils peuvent avoir sur le cours de DBV avec de très faibles volumes.
    Avec parfois un coefficient de 50, ils arrivent avec 0,1% de volume à faire baisser l'action de 5%.
    Pour déclencher les stops, faire peur, vider les SRD avec les appels de couvertures.


  • 05 décembre 202115:57

    Le marché jette le bébé avec l'eau du bain dans un contexte sanitaire et inflationniste qui n'incite guerre à avoir des visions MT-LT ama
    Dbv subit comme d'autres les fortes variations liés au SRD et des appels de marges mais ceci n'explique pas tout , ama 

    L'EMA seule pourrait aider la visibilité pour DBV a CT , ama


  • 05 décembre 202116:05

    Entièrement d'accord.
    L'AMM ou des explications de la FDA pour la conduite combinée ou séparée des tests STAMP et EQUAL.
    Le test REALISE satisfait les familles et les soignants, il donne une projection des résultats que peuvent espérer les familles quand Viaskin peanuts ancien ou nouveau sera sur le marché.


  • 05 décembre 202116:14

    Reco a Tekeric pour ce mail complet...c le minimum...
    Pour le reste j'ai gardé DBV 2 ans puis sorti a 9,20 il y a quelques semaines car je n'aime pas les histoires écrites d'avance et le consensus collégial était à mon sens trop optimiste.
    Je reste fortement intéressé par le titre car le méthodo est un vrai game changer dans le domaine de la santé. Mais je sens aussi de fortes pressions politiques et des refus ou entraves qui n'ont que peu de sens...Franchement cette histoire de patch qui ne colle pas assez me parait ubuesque et je crains que la Fda soit partiale sur ce dossier.
    Par ailleurs je n'aimais pas beaucoup la com de la société, souvent trop vague et dans le mauvais timing.
    Bref c'est un des seuls titres que je n'ai pas en portefeuille et que je suis pourtant avec avidité...guettant un retour prochain pour un nouveau positionnement...


  • 05 décembre 202116:15

    Salut Messieurs,
    Pour l'instant, tout le monde s'en fou.
    On peut argumenter à gogo, cela ne sert à rien.
    Il n'y a plus qu'à attendre patiemment que les choses avancent et dans le bon sens j'espère. 
    Je redoute la réponse de l'AEM.


  • 05 décembre 202116:26

    Au jour d'aujourd'hui, 1500000 d'€uros investis et 500000€ de moins value latente. 
    De quelle profondeur est la cave?
    Personne le sait.
    Restons quand même optimistes !


  • 05 décembre 202116:36

    Je ne crois pas la FDA contre DBV, il a simplement une expertise réglementaire que DBV n'avait pas.
    Il ne faut pas oublier que c'est la première expérience pour DBV, l'arrivée d'experts FDA chez DBV était nécessaire.
    Le COVID n'aide évidement pas les sociétés hors COVID a faire examiner leurs demandes BLA et AMM.
    C'est donc plus lent mais pas arrêter. 
    M9733961 , vous avez fait un bel investissement, MV latente aujourd'hui oui, mais vos PV reviendront.


  • 05 décembre 202116:43

    TEKERIC,
    La patience sera peut-être payante ...
    Espérons Le!


  • 05 décembre 202116:44

    En attendant, la dilution risque d'être sévère. 


  • 05 décembre 202116:51

    C'est le soucis de DBV actuellement... Personne ne s'attend à une bonne surprise qui pourrait relancé la hausse ( avant l'EMA ) ...

    En revanche certains s'attendent à une mauvaise surprise et donc vendent et attendent pour y revenir plus tard ...

    DT , une annonce d'un Partenariat Europe serait nécessaire :-) 


  • 05 décembre 202117:15

    Une annonce peut intervenir n'importe quand. l'effet surprise sera forte si personne ne s'y attend effectivement.
    Je vise personnellement le long terme,  Donc même en MV latente, je reste, je ne voudrais pas rester sur le quai de la gare si DBV devait repartir.


  • 05 décembre 202119:12

    ?Une annonce peut intervenir n'importe quand. l'effet surprise sera forte si personne ne s'y attend effectivement.'

    Que pourrait ?il nous annoncer ?


  • 05 décembre 202120:43

    le courrier attendu de la FDA, l'acceptation de la réponse à l'AEM, un partenariat commercial....
    Juste des idées.


  • 05 décembre 202120:44

    Ca s appelle du reve
    Pour le moment c est l incertitude et  c est long
    D ou le cours de bourse
    Maintenant faut 100% pour aller a 10.... chaud 


  • 05 décembre 202120:49

    Mais sera-t-il si difficile de signer un partenariat type avec Nestlé, qui les connaît déjà pour l'étude sur le lait, et d'effacer les doutes sur la liquidité ?

    Et comment faire 2+2 allez c'est pas difficile à faire, c'est la seule chose intelligente à faire d'ici la fin de l'année, je ne comprends pas à quoi il s'attend


  • 06 décembre 202108:34

    Ils ont 10 mois de liquidité devant eux sans dettes, beaucoup plus donc que d'autres sociétés.
    Ils ont avant la fin du cash reçu leur AMM et fait les tests TAMP et EQUAL , de quoi attirer les banques 


  • 06 décembre 202109:10

    Je me demande, mais si on est vraiment si proche du ok de la FDA et de l'EMA pourquoi pas une biotech américaine l'achète, termine ses études puis vend le Viaskin

    On cite 290 ml rien... Qu'est-ce qui les bloque ? N'est-ce pas aussi sûr qu'on le pense ? Boh...


  • 06 décembre 202109:34

    Les fonds investis dans DBV et ayant plus de 50%de DBV ne le permettront pas. Si DBV obtient un AMM ou un BLA, la société vaudra 10x le prix actuel.
    Si AMM et BLA,? 
    1 milliard de chiffre d'affaires si seulement 100.000 patients. Les projections prudentes parlent de 750.000 patients !pour DBV USA + Europe !! 


  • 06 décembre 202109:44

    Merci Tekeric, des nouvelles intéressantes

    Dites-vous qu'il est possible de résumer la composition de l'actionnariat à ce jour ?


  • 06 décembre 202109:53

    Allez voir sur le site DBV ou sur CNN 


  • 06 décembre 202110:39

    Sur CNN, 13.30% de PP Sur d'autres sites 39%
    Bizarre, en tout cas ce sont surtout des fonds qui possèdent majoritairement DBV.
    Ces entreprises ne bougent pas leur position rapidement. 


  • 06 décembre 202111:09

    Sur Boursorama, le flottant indiqué est de 49.8%


  • 06 décembre 202111:41

    Le flottant ne veut pas dire action des Particuliers ou petits porteurs
    Pour CNN, seuls 13.3% de DBV sont chez des PP.


  • 06 décembre 202113:05

    Tekeric : "Une question principale semble bloquer le passage au D181". Voila le point clé actuellement Autant je suis conscient du potentiel de DBV, et ce potentiel me rend confiant pour l'avenir, autant ce point précis me turlupine. Et l'opacité de la com ne va pas pour rassurer les actionnaires. Comment le CEO peut-il prévoir un avis AEM dans les 3 prochaines mois s'il ne sait pas actuellement quand la réponse à cette question sera donnée ? 


  • 06 décembre 202113:12

    Il dit que DBV a déjà la réponse, maintenant il faut l'écrire , documenter, cela prend du temps. Tous ceux qui ont déjà fait des rapports techniques savent que c'est long, alors j'imagine que pour du médical, c'est encore plus long.
    A voir, le CEO a très confiance dans le futur pour DBV, donc la position de l'action au jour le jour n'est pas son problème je pense.
    Le CEO a 250.000 actions, + des stocks options s'il réussit.
    En étant long terme, je regrette bien entendu la baisse actuelle mais je préfère que le CEO  utilise son temps à travailler et  à faire réussir DBV.


  • 06 décembre 202113:14

    Si DBV arrive à avoir un avis AMM favorable ou peut planifier les tests STAMP?et EQUAL, alors DBV s'envolera.
    Voir mon texte pour la situation de DBV.


  • 06 décembre 202114:09

    en meme temps tekeric dans son post n'a pas dit qu'elle voie 

    c'est peut etre la bonne de voie .... de garage 

    😂


  • 06 décembre 202115:04

    m525535, désolé pour cet oubli.
    Le CEO a parlé d'alignement des étoiles, , je peux donc dire voie lactée (en référence au patch pour Nestlé ou patch pour les allergies au lait)
    Ou voie des étoiles
    Ou voie royale


  • 06 décembre 202122:35

    L'allusion en fin de texte à Vla, au regard du parcours de la dernière semaine (-23%), est à envier avec mesure.

    L'abondance d'information noie certaines approximations : non, le CEO ne dit pas que les tests seront faits en 2022. Il l'espère.

    Ce n'est qu'un exemple, mais prendre ses désirs pour des réalités amène à des déconvenues douloureuses.

    Il y a un biais d'optimisme constant chez vous, Tekeric, et il est très dangereux financièrement. Car, au niveau où vous l'exprimez, il semble vous aveugler sur le risque. Jamais, par exemple, vous n'évoquez les risques de ne pas obtenir le BLA/AMM, qui sont pourtant réels. J'ai la faiblesse de croire que cet excès d'optimisme vous préserve de la peur de l'échec sur ce dossier que vous avez fortement investi, au-delà de la seule question financière.

    Vous n'êtes cependant pas le sujet, et je vous remercie de vos contributions.

    Je reste confiant sur l'issue de ce dossier, mais il n'y aura probablement pas grand'chose à raconter dans les semaines à venir.


  • 06 décembre 202123:43

    Vous avez raison sur plusieurs points. 
    Le zéro risque n'existe pas. Le CEO espère un avis AMM au Q1 2022, espère une réponse rapide de la FDA pour commencer Stamp et Equal. Mais rien n'est garanti, même traverser une rue comporte des risques.
    Je suis investi dans DBV, le projet me tient aussi particulièrement à cœur.
    Les bases scientifiques et médicales de DBV sont solides.


  • 07 décembre 202105:29

    Ce qu'il y a de frappant chez les contradicteurs, c'est leur incapacité à trouver des arguments autres que ceux de la moquerie face au savoir de nos têtes couronnées ..... cela démontre la limite de l'intelligence .!! 


  • 07 décembre 202107:59

    Dans la traduction il me semble que le CEO dit bien Q1 2022 pour l'avis et les tests réalisés pour la FDA en 2022 .
    Je ne suis pas anglophone, je ne peux affirmer à 100% ma compréhension.
    Sur le document corporate, DBV annonce l'avis en Q4 2021 - Q1 2022.


  • 07 décembre 202108:14

    Merci de Palmer de remettre les choses en perspectives. c'est rassurant de lire des avis objectifs.
     l'excès d'enthousiasme peut rendre aveugle.


  • 07 décembre 202108:59

    Remarque encore à côté de la plaque.
    Je n'ai pas besoin d'évoquer le risque, c'est une biotec et vous baissiers ne faisaient que rabâcher les mêmes litanies.


  • 07 décembre 202109:04

    le propos peut être retourné.


  • 21 décembre 202120:18

    et attention à la méga augmentation de capital dilutive fortement pour les actionnaires !!!


Retour au sujet DBV TECHNOLOGIES

37 réponses

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.