Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Forum

DBV TECHNOLOGIES
5.2520 (c) EUR
-0.91% 
indice de référenceSBF 120

FR0010417345 DBV

Euronext Paris données temps réel
  • ouverture

    5.2500

  • clôture veille

    5.3000

  • + haut

    5.2920

  • + bas

    5.0640

  • volume

    434 695

  • capital échangé

    0.79%

  • valorisation

    289 MEUR

  • dernier échange

    26.11.21 / 17:35:06

  • limite à la baisse

    4.9900

  • limite à la hausse

    5.5140

  • rendement estimé 2021

    -

  • PER estimé 2021

    -

  • dernier dividende

    -

  • date dernier dividende

    19.05.21

  • Éligibilité

  • + Alerte

  • + Portefeuille

  • + Liste

Retour au sujet DBV TECHNOLOGIES

DBV TECHNOLOGIES : Objectif 16 euros à CT ! Article de ce matin

15 oct. 202110:35

DBV Technologies peut-elle redevenir la société de biotechnologie phare de la Bourse de Paris ? La biotech spécialisée dans les allergies alimentaires a pour particularité d'afficher la deuxième plus forte hausse du SBF 120 avec une progression de quasiment 100% depuis le début de l'année, tout en affichant la plus faible capitalisation boursière de l'indice, à moins de 500 millions d'euros.
Mais rien n'est figé. La perspective de commercialiser un jour le patch "Viaskin Peanut" qu'elle a conçu pour désensibiliser les personnes allergiques à l'arachide peut toujours faire changer l'entreprise de dimension.
Le retentissant échec subi à l'été 2020 par DBV pour faire homologuer son produit aux Etats-Unis est réversible. Le groupe doit pour cela résoudre les problèmes d'adhérence de son patch soulevés par la Food and drug administration (FDA). Il y travaille d'arrache-pied depuis dix mois.
En parallèle, DBV a soumis l'an dernier le dossier d'homologation de son produit vedette auprès des autorités de santé européennes. Les deux parcours réglementaires avancent ainsi à leur rythme des deux côtés de l'Atlantique.
Progrès cliniques
Lors d'une présentation aux analystes en septembre, la société a communiqué "de bonnes nouvelles sur les progrès cliniques en réponse aux demandes des régulateurs européens et américains", rapporte Société Générale.
Côté américain, DBV a sélectionné deux patchs modifiés à l'adhérence améliorée, les plus performants sur cinq prototypes étudiés. Le groupe doit maintenant démontrer dans une étude que l'absorption d'allergène par la peau est similaire entre les nouveaux patchs et les anciens.
Ce point est capital afin qu'un patch modifié ne soit pas considéré par la FDA comme un nouveau produit lorsque DBV fera une nouvelle demande d'homologation. Le but est de garder le bénéfice des données d'efficacité obtenues sur l'ancien patch, sans devoir relancer tout un programme clinique depuis le début.
En parallèle, DBV attend depuis mai le retour de la FDA sur le protocole d'un essai clinique de contrôle de six mois sur la sécurité et l'adhésion des patchs modifiés.
La patience est requise. Le passé a montré qu'il valait mieux prendre son temps pour comprendre les attentes de l'autorité de santé américaine plutôt que se précipiter et déchanter ensuite.
"On peut espérer que la FDA rende son avis sur ce protocole d'ici la fin de cette année pour pouvoir lancer l'étude en tout début d'année prochaine" et viser des résultats cliniques au second semestre 2022, estime un analyste.
Une fois menées à bien les études sur ses patchs modifiés, le laboratoire pourra en théorie déposer une nouvelle demande de licence biologique pour Viaskin Peanut auprès de la FDA.
L'horizon d'une possible future homologation aux Etats-Unis est toutefois difficile à estimer précisément. "Le temps moyen d'instruction par la FDA d'un programme qui bénéficie d'un label de percée thérapeutique est d'environ 10 mois. Tenant compte du fait que la FDA connait déjà le dossier, on pourrait espérer que ce temps soit raccourci pour ce nouvel examen", remarque Jamila El Bougrini, analyste chez Invest Securities.
Vers une homologation prochaine en Europe ?
Face aux incertitudes de calendrier sur l'évolution du processus réglementaire aux Etats-Unis, "la voie européenne semble plus claire à nos yeux", observe Société Générale, qui intègre dans son modèle de valorisation de premières ventes du patch à fin 2022 en Europe, contre 2024 seulement aux Etats-Unis.
L'évaluation d'un nouveau médicament dure globalement environ un an en Europe. Le dossier d'homologation européen de Viaskin Peanut avait été déposé début novembre 2020.
A la suite d'une liste de questions et d'une objection majeure que lui avait adressé l'Agence européenne des médicaments (EMA), le groupe a assuré début août qu'il "léver[ait] toutes les questions en suspens", ce qui ne devrait plus tarder si ce n'est déjà fait. Le délai maximum accordé pour répondre aux questions est habituellement de trois mois à ce stade avancé de la procédure.
Les délais des étapes restantes du processus d'homologation se rapprochent. Une fois en possession des réponses à ses questions, l'EMA dispose d'un mois pour émettre son avis sur la demande d'homologation, tandis que la Commission européenne dispose ensuite de 67 jours pour publier sa décision. La société estime que la décision de l'EMA sur l'autorisation potentielle de mise sur le marché de Viaskin Peanut devrait intervenir au quatrième trimestre 2021 ou au premier trimestre 2022. Les événements pourraient donc s'enchaîner rapidement au cours des prochaines semaines.
Les analystes interrogés par FactSet semblent en tout cas optimistes sur les annonces à venir. Ils visent un objectif de cours moyen de 16,6 euros, près de deux fois supérieur au cours actuel de 8,6 euros.

35 réponses

  • 15 octobre 202110:43

    Communiqué clair sur DBV, et objectif, me semble t-il.
    Qui devrait pousser le titre vers les 10 €, dans un premier temps.


  • 15 octobre 202110:57

    La patience est requise. Le passé a montré qu'il valait mieux prendre son temps pour comprendre les attentes de l'autorité de santé américaine plutôt que se précipiter et déchanter ensuite.


  • 15 octobre 202111:33

    C'est amusant, cet article (pour une fois qu'un journaleux est clair, il faut le signaler) est limpide, (je viens moi aussi, de le lire dans les actualités Boursorama) comparé aux 10 millions de commentaires manipulateurs envoyés par ..... (par qui déjà?)  Je vous laisse répondre à la question....


  • 15 octobre 202111:35

    Je vois d'ailleurs qu'il ne peut pas s'empêcher de parler, alors qu'après toutes les bêtises qu'il a écrites, il devrait plutôt la boucler...


  • 15 octobre 202111:42

    Dommage que CDupont ne puisse changer son disque.
    Il aurait pu mettre un reco à BarrakO et là même pas.


  • 15 octobre 202111:48

    Bientôt l'on affirmera que Tekeric a fait du lobbying au près des journalistes et analystes pour qu'ils publient cet article. Qui sait ? Peut être ? Si seulement il pouvait faire du lobbying au près de la FDA et de l'AEM ça serait plus utile ;p !


  • 15 octobre 202112:02

    Ce résumé est vraiment très bien ! 


  • 15 octobre 202112:04

    Merci  Barrako !


  • 15 octobre 202112:11

    Il est vraiment lourd ce PDuc.. pardon CDupont
    Bel article BarrakO.
    merci


  • 15 octobre 202112:29

    Bel article


  • 15 octobre 202112:32

    Cdupont cache simplement sa joie de voir DBV monter ;-)


  • 15 octobre 202112:35

    les vadeurs font grises mines auj.😙


  • 15 octobre 202112:37

    Ce que j'ai écrit il y a un petit moment rejoint le propos d'une experte

    "Tenant compte du fait que la FDA connait déjà le dossier, on pourrait espérer que ce temps soit raccourci pour ce nouvel examen", remarque Jamila El Bougrini, analyste chez Invest Securities"

    J'ai écrit que l'on pouvait espérer que la FDA raccourcisse les délais, et pourquoi pas STAMP., passer de 6 mois à 3 mois serait suffisant, le test devrait  se faire avec 500 enfants.
     


  • 15 octobre 202113:07

    Tekeric, ce n'est pas ce qu'elle dit, elle ne dit pas que la durée du test serait plus court ! Elle parle qu' à la suite de la fin de tous les tests, l'examen pourrait se faire plus rapidement, mais cela ce n'est que du conditionnel et donc il ne faut pas trop compter dessus. 


  • 15 octobre 202113:24

    Je le sais bien, et je ne parle que d'espoir que la FDA soit plus conciliante. 91500 patchs pour dire il colle ou pas, c'est beaucoup non ?
     


  • 15 octobre 202113:41

    Source ???? Quel journal  /support à publié cet article ?


  • 15 octobre 202113:48

    boursorama


  • 15 octobre 202114:17

    non, pas Boursorama ... Ou alors, merci de donner le lien


  • 15 octobre 202114:28

    quelle est la source ? C'est important de le savoir...


  • 15 octobre 202114:29

    Ok BarrackO bien noté
    Merci pour ton partage instructif (toujours;-)


  • 15 octobre 202114:33

    SG intègre dans sa valorisation des ventes du patch à fin 2022 en Europe.

    Combien pensez-vous de FCFlibre est compté en 2022 ?
    (sachant que la VE calculée est de 16,6€ par action)


  • 15 octobre 202114:39

    Agefi Dow Jones, vous pouvez regarder au niveau des nouvelles sur Boursorama. La news n'apparaît pas sur leur site.


  • 15 octobre 202114:52

    Un grand merci à vous 
    M8829816.


  • 15 octobre 202114:53

    Jamila El Bougrini est à l'achat depuis longtemps sur le titre.
    https://www.bfmtv.com/economie/replay-emissions/bfm-patrimoine/pepites-pipeaux-d bv-technologies-02-01_VN-202001020174.html


  • 15 octobre 202114:53

    Oui,si les deux dossiers avancent de concert,en Europe et aux USA,16,6 Euros est une estimation conservatrice.Patience.Ce n'est pas un conseil d'achat.


  • 15 octobre 202114:55


    https://www.etats-majors.com/article/dbv-devra-tenir-ses-promesses-pour-que-lemb ellie-boursiere-perdure-1503793.html


  • 15 octobre 202115:01

    heureusement que je n'ai pas suivi ses conseils sur pharnext.


  • 15 octobre 202115:03

    mais bon pour une fois, elle va peut être mettre dans le mille.


  • 15 octobre 202115:06

    p.devign, votre article date de juillet 2019 l'avez-vous vu ?


  • 15 octobre 202115:08

    Certains investisseurs auront peut-être compris que DBV est presque assuré d'avoir son AMM en Europe et  au plus tard le 1er trimestre 2022 ! C'est presque demain !


  • 15 octobre 202115:10

    J'ai plusieurs fois expliqué cela, comme l'a fait un allergologue lors de l'Adcom pour l'OIT de  Aimmune.


  • 15 octobre 202115:25

    A voir si conso idem RECO SG du 15/09/21. Idéalement il faudrait dans les séances à venir une zone de support entre 8,72 et 8,88 pour une prochaine attaque des 10.


  • 15 octobre 202116:16

    t.bon papier....merci !


  • 15 octobre 202116:41

    Barrako : Merci quelle est la source de cet article stp. 


  • 15 octobre 202121:42

    excellent


Retour au sujet DBV TECHNOLOGIES

35 réponses

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.