Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Forum

CROSSWOOD
5.850 (c) EUR
0.00% 
Ouverture théorique 5.850

FR0000050395 CROS

Euronext Paris données temps réel
  • ouverture

    0.000

  • clôture veille

    5.850

  • + haut

    0.000

  • + bas

    0.000

  • volume

    0

  • valorisation

    62 MEUR

  • capital échangé

    0.00%

  • dernier échange

    06.04.21 / 16:30:03

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    5.300

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    6.400

  • rendement estimé 2021

    -

  • PER estimé 2021

    Qu'est-ce que le PER ?

    Fermer

    -

  • dernier dividende

    -

  • date dernier dividende

    20.05.20

  • Éligibilité

    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer
    PEA-PME

    Qu'est-ce que le PEA-PME ?

    Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

  • + Liste

Retour au sujet

CROSSWOOD : Bouilloire

tonioff
16 juil. 200813:19


L’AMF sanctionne une bouilloire
En termes boursiers, une bouilloire consiste à faire monter artificiellement le cours d’un titre pour réaliser une plus-value. L’AMF en a décelé une sur le titre Fromageries Paul Renard. Elle a sanctionné Antoine Nodet qui a interjeté appel.

Bouilloire, nom féminin : a) Récipient en métal doté d’un bec et destiné à faire bouillir de l’eau ; b) pratique boursière frauduleuse consistant à faire monter artificiellement le cours d’un titre.

L’AMF a récemment publié une sanction à l’encontre d’Antoine Nodet, l’accusant d’avoir utilisé le mécanisme de la bouilloire sur le cours de Fromagerie Paul Renard (FPR). Cette filiale à 99,4% du groupe Bongrain SAS a un flottant extrêmement réduit. "Au début de l’année 2006, le flottant se composait ainsi de 407 actions, précise l’AMF. A cette date, la société SARL CETERIS PARIBUS , détenue à 95 % et dirigée par M. Antoine Nodet, détenait à elle seule 84 actions de ce flottant, le reste étant réparti entre 65 actionnaires individuels. Durant l’année 2005, le cours de l’action qui était début janvier, à 149 €, a progressé pour atteindre 205 € le 1er novembre 2005 et 441 € le 30 décembre 2005. Au début de l’année 2006, le cours de l’action s’est fortement apprécié allant jusqu’à atteindre 4 255 € le 31 mars 2006, soit une hausse de plus de 864% en trois mois". Et de remarquer que la hausse du titre s’est accompagné d’une augmentation de 1 128 % du nombre de transactions réalisées. D’où une enquête de l’AMF et une notification de grief à Antoine Nodet. Il lui est reproché d’avoir "réalisé une manipulation à la hausse du cours de l’action de la société FROMAGERIES PAUL RENARD pendant le premier trimestre 2006 en effectuant de façon récurrente des opérations en face à face, avec des quantités différentes à l’achat et à la vente, à partir de quatre comptes titres sur lesquels [il avait] procuration ; en accentuant la volatilité et la hausse du cours ainsi créées par des annulations d’ordres récurrentes ; et en provoquant des réservations de cotations à la hausse sur la valeur considérée".

L’AMF estime qu’Antoine Nodet a réalisé une plus-value de plus de 80.000 euros. Après avoir délibéré, la commission des sanctions, composée de Daniel Labetoulle, Marielle Cohenbranche, Jean-Pierre Hellebuyck, Joseph Thouvenel et le secrétaire de séance Marc-Pierre Janicot, a décidé de prononcer une sanction pécuniaire de 250 000 euros à l’encontre d’Antoine Nodet et à publier la décision au "Bulletin des annonces légales obligatoires", ainsi que sur le site internet et dans la revue de l’Autorité des marchés financiers. Cette décision a été prise le 20 décembre 2007. Cependant, Antoine Nodet ayant interjeté appel, la publication n’est pas intervenue tout de suite. De fait, "Un recours sur le fond et une requête aux fins de sursis à exécution de la décision de la Commission des sanctions du 20 décembre 2007 ont été déposés auprès de la 1ère chambre de la Cour d'Appel de Paris le 14 février 2008 par Antoine Nodet", précise l’AMF. Toutefois, le 31 mars 2008, le magistrat délégué par le Premier Président de la Cour d'appel de Paris a rejeté la demande de sursis à exécution et à publication de la décision de la Commission des sanctions, déposée par Antoine Nodet. D’où la publication sur le site web de l’AMF que l’on peut trouver ici : http://www.amf-france.org/documents/general/8282_1.pdf



Analyste financier indépendant, Antoine Nodet est membre du conseil d’administration de la SFAF, la Société française des analystes financiers. Il était également président de l’AACIF, l’Association des analystes conseils en investissements financiers mais il a préféré présenté sa démission le temps de son appel. "Mes interventions sur le titre étaient purement fiscales et effectuées à titre personnel, précise-t-il à La Tribune. La décision ne remet en cause ni mes compétences, ni mon intégrité professionnelle ou mon rôle dans les associations. Nous ne sommes qu’au début de cette affaire". Un appel, on le sait peut prendre du temps.

PASCAL BOULARD

Signaler un abus

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

1 réponse

  • M5637613
    17 juillet 200808:53

    Signaler un abus

Retour au sujet

Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Vous avez accepté la pose de traceurs

Fermer

Vous avez refusé la pose de traceurs

Fermer