1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Forum

CASINO GUIC PER
32.560 EUR
+0.80% 
indice de référenceSBF 120

FR0000125585 CO

Euronext Paris données temps réel
  • ouverture

    31.900

  • clôture veille

    32.300

  • + haut

    32.720

  • + bas

    31.740

  • volume

    150 260

  • valorisation

    3 530 MEUR

  • capital échangé

    0.14%

  • dernier échange

    18.07.19 / 16:56:36

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    30.940

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    34.180

  • rendement estimé 2019

    9.60%

  • PER estimé 2019

    Qu'est-ce que le PER ?

    Fermer

    10.94

  • dernier dividende

    1.56 EUR

  • date dernier dividende

    09.05.19

  • Éligibilité

    SRD

    Qu'est-ce que le SRD ?

    Fermer
    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

  • + Liste

Retour au sujet CASINO GUICHARD

CASINO GUIC PER : 525 millions au final

bouscar1
15 juin 201907:40

Brésil-GPA (Casino) a cédé ses parts dans Via Varejo
Reuterso15/06/2019 à 00:23

SAO PAULO, 15 juin (Reuters) - Grupo Pão de Açúcar (GPA)
PCAR4.SA , le distributeur alimentaire brésilien contrôlé par
le français Casino CASP.PA , a cédé le contrôle du distributeur
d'électroménager Via Varejo VVAR3.SA à l'homme d'affaires
local Michael Klein et sa famille pour un montant inférieur aux
estimations initiales, a-t-on appris de trois sources informées
des modalités de l'opération vendredi.
GPA a cédé ses 36% du capital à la Bourse de Sao Paulo à un
groupe de fonds et à des véhicules d'investissement détenus par
la famille Klein.
Deux sources proches du dossier ont dit que Michael Klein
avait acquis une partie de ces titres pour un montant inférieur
à celui de 500 millions de reais prévu initialement. Sa famille
détenant déjà 25,4% de Via Varejo, Michael Klein devient le
premier actionnaire de Via Varejo avec près de 30%, ont ajouté
les sources, qui ont requis l'anonymat.
Le reste de la participation vendue par GPA a été acheté par
un groupe de fonds mutuels conseillés par XP Investments. GPA a
précisé dans un document boursier que la totalité de sa
participation avait été cédée pour 2,3 milliards de reais (525
millions d'euros environ), à 4,90 reais par action.
L'action Via Varejo a fini la séance à 4,97 reais, en baisse
de 1,39%.
GPA, numéro deux de la distribution au Brésil et qui cherche
à se recentrer sur les supermarchés, avait mis en vente Via
Varejo, déficitaire, en 2016.

Signaler un abus

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

27 réponses

  • Facteur9
    15 juin 201907:43

    C'est 2,3 milliards de reais qui vont servir à désendeter GPA et à financer les transformations et ouvertures de formats porteurs --> magasins de Gros

    Signaler un abus

  • Poyet64
    15 juin 201908:16

    Casino ce sera dès la fin de cette années de belles pépites Monoprix Green Yellow Naturalia Cdiscount etc... Que des enseignes profitables.... et zéro dette ou presque.
    Il paraît que la bourse anticipe..... le cours de Casino devrait à minima doubler d'ici mi-Juillet.
    Quand les gérants des HF rentreront de vacances ils auront une sale surprise

    Signaler un abus

  • lepinson
    15 juin 201908:22

    Il me semble que GPA n'a pas de dettes.....et que les 530 M euros pourraient désendetter CO!

    Signaler un abus

  • koufra
    15 juin 201908:32

    Qu'est ce qui est le plus intéressant pour Rallye ?

    Faire monter le cour de Casino pour faire baisser mordre poussière à la VAD ou rembourser les dettes de Casino ?

    Rembourser les dettes ça implique de verser un dividende à Casino et donc de payer des taxes... Casino peut espérer ... 300M€ Max. L effet sera assez minime sur la dette au final.

    Par contre si GPA rachète 10% de Casino, l effet sur la VAD peut être catastrophique.

    Et gpa pourrait faire une grosse PV en revendant par la suite... ce qui pourrait permettre de restructurer le LATAM et de verser par la suite un dividende à Casino pour se désendetter

    Signaler un abus

  • Facteur9
    15 juin 201908:32

    GPA+EXITO dette 2 Mds €

    Signaler un abus

  • lepinson
    15 juin 201908:48

    Il me semble que le maître des horloges soit JCN, qui a pas mal de cartes dans son jeu....et du temps par la procédure de sauvegarde de ses Holdings, il peut mettre à genoux la VAD, il peut tranquillement réaliser son plan sur CO, en vendant des actifs non stratégiques qui perdent de l'argent, et avoir comme promis un CO produisant 0.5 G euros de treflux et sans dettes en 2021, on verra....mais pour le pp , je l'espere CO est un bon cheval...

    Signaler un abus

  • M2864902
    15 juin 201909:06

    Pour faire un point sur la dette financière nette de CO au 31/12/2018 (cf présentation FY p.20):

    "France Retail = (2 709 M€)
    C discount= (199 M€)
    Latam Retail= (1056 M€) dont Exito (426 M€), Segesor (400 M€), GPA (224 M€), ok l'addition des 3 ne fait pas 1056, je reprends juste les chiffres indiqués par CO
    Latam Electronics= 543 M€
    *Les activités Latam Electronics (regroupées autour de la filiale Via Varejo) sont classées depuis fin 2016 en activités abandonnées.
    Elles sont valorisées au bilan à leur valeur nette comptable, exposant la dette financière nette du Groupe aux variations
    de changes sur le périmètre concerné."

    Total (dette nette) = 3 421 M€

    Pour ceux intéressés par la question, envoyer un email aux RI de CO me semble intéressant pour savoir si la part de GPA (525 M€) tirée de la vente de Via Varejo correspond à ces 543 M€ car le paragraphe avec l'astérisque n'est pas clair. Pas actionnaire mais intéressé par la réponse au cas où.

    Signaler un abus

  • M9417572
    15 juin 201909:18

    Plutôt pas mal pour quelque chose qui ne valait pas un kopeck!

    Signaler un abus

  • lbastie
    15 juin 201909:31

    En effet, pas plus de 1 MDR de dettes pour latam ce qui est peu vu la croissance et profitabilite de la région

    Signaler un abus

  • lbastie
    15 juin 201909:31

    Depuis le début je vous le dis. Cet argent ne remontra pas vers Casino mais servira à des rachat de titres de GPA

    Signaler un abus

  • lbastie
    15 juin 201909:32

    En plus latam électronique, VV portaitait 500Md de dettes. Out

    Signaler un abus

  • Rtyuio
    15 juin 201910:50

    @M2864 merci pour votre post tres pertinent.

    J'ai regardé de plus pres le doct de référence, et il en ressort en effet que les actifs destinés à la vente sont déjà déduit de la dette nette de 3.4 Md€.
    Cad que la dette entte inclut déjà en diminution

    543 M pour Latam elect soit en effet VV part du Groupe (cohérent avec le montant encaissé par la vente de juin et celle de décembre 2018 qui n'avait pas été comptabilisée en sortie d'actif sur 2018.

    1 100 Mde en environ au titre des actifs français destinés à la vente (magasins).

    Donc les différentes cessions réalisées sur 2019 VV et magasins n'ont pas d'impact sur la dette fi nette de 3.4 Md€.

    Ceci dit cela confirme que le plan de cessions se passe comme prévu et inscrit au bilan fin 2018. mais la réduction de la dette avait déjà été anticipée et inscrite en compta.

    Signaler un abus

  • lbastie
    15 juin 201912:02

    La dette nette (trésorerie - dette) aux pages bilan n'inclut Pas les cessions à réaliser. Évidemment

    Signaler un abus

  • lbastie
    15 juin 201912:03

    Donc les 2.7 Md de dettes nettes sont hors VV et autres cessions à venir. Évidemment

    Signaler un abus

  • Facteur9
    15 juin 201912:45

    L'actif net part du groupe est déduit de la dette
    Total 1689me
    Dont 543me pour vvar
    La dette nette ne tient pas compte tssdi et obligations hybride perpétuelle
    pour un total 1.35mds e
    Les agences de notation retiennent un pourcentage de ces montants dans le calcul des dfn

    Signaler un abus

  • FCAMUS90
    15 juin 201913:01

    Oui POYET, et les très beaux actifs dont tu parles ne vont cesser de prendre de la valeur. Ne nous voilons pas la face, certains en rêvent et feront pression pour pouvoir se les offrir au détail. Mais JCN a senti le coup l'an dernier quand il a été approché par Carrefour et mène donc sa propre stratégie afin de préserver l'essentiel de Casino. Elle est excellente, je n'ai rien à redire. La seule question que je me pose est de savoir s'il va remporter le mano à mano qui vient de s'engager avec les créanciers de Rallye : la pression va être très très forte et s'il en ressort gagnant, c'est qu'il est diablement fort. Il y autre chose qui m'inquiète, ce sont les achats actuels sur Rallye : qui est véritablement derrière tout cela, n'est ce pas une nouvelle manoeuvre pour obtenir un siège au C.A et peser sur la stratégie future en cherchant à faire triompher l'idée d'une vente par appartements, car c'est évidemment l'objectif avoué des vadeurs.
    JCN est seul face à la meute : à 70 ans, il va connaitre une épreuve bien difficile. Game is open diraient ceux qui rêvent de s'approprier les pépites de Casino, sauf que ça n'est pas un jeu à loin près. On a d'un côté un capitaine d'industrie, qui a bâti un petit empire dans la distribution et qui se bat pour le préserver avec en tête le souci de rassurer les 77000 salariés en France et environ 200000 au global, et de l'autre, des prédateurs revanchards pour certains, opportunistes pour d'autres, qui veulent se payer la bête, soit pour récupérer un actif perdu dans le passé (DINIZ), soit parce qu'ils sont en retard par rapport aux avancées de Casino et parce qu'il y a un distributeur de trop en France à l'instar des télécoms (Carrefour), soit enfin pour offrir avec Monoprix un magnifique complément d'activité à Séphora (Bernard ARNAULT). Je n'invente rien, cette idée a été développée depuis le départ par N.M et son complice Jean RADAR, j'ai seulement fini par admettre au fil du temps qu'ils ne sont probablement pas loin de la vérité. Le monde des affaires est impitoyable, la musique du feuilleton "Dallas" me revient comme par hasard soudainement en mémoire...
    M. NAOURI a bâti son empire en recourant à la dette et en faisant preuve d'ingéniosité financière faute de moyens en capitaux, que pouvait il faire de plus ? En cela, il est difficile à blâmer. L'ironie du sort vient du fait qu'en tant que directeur de cabinet de BEREGOVOY, c'est lui qui a converti l'économie française à une économie de marché, à la finance anglo-saxonne, celle là même qui le défie aujourd'hui...C'est aussi une des raisons selon moi pour lesquelles il ne fera pas la guerre à la VAD, car il ne peut que reconnaître les lois du marché, il lui signifie seulement au travers de son récent rachat de titres et de son annulation pour 1.3 % du capital de Casino, qu'il convient de ne pas pousser le bouchon trop loin : ainsi que je l'ai déjà écrit, JCN veut faire comprendre aux vendeurs qu'il n'a pas l'intention de lâcher prise : "vous m'attaquez, je me défends et attention à vous, car je vous démontre que je peux vous faire mal par le biais de l'annulation de titres précédemment rachetés". Il n'ira pas plus loin si la VAD se calme, mais dans le cas contraire, il n'hésitera pas à renouveler l'opération. Il a besoin de sérénité pour affronter les créanciers de Rallye, car encore une fois et pour finir, ce ne sera pas une partie de plaisir.

    Signaler un abus

  • lbastie
    15 juin 201913:32

    De rien.

    Signaler un abus

  • M2864902
    15 juin 201914:25

    @ Rtyuio

    Effectivement, votre lecture est la bonne.
    Si certains sont intéressés par les détails, c'est en p. 70 et 110 du DR que cela se passe:
    "Décomposition de la dette financière nette par segments opérationnels" p.110 pour bien expliquer l'atterrissage de la dette nette à 3 421 M€. Dette nette hors TSSDI et oblig. perp. comme le précise Facteur 9 pour 1,35 Md€ classés en capitaux propres.

    Signaler un abus

  • Rtyuio
    15 juin 201914:31

    Il est donc faux de déduire de la dette nette les montants cédés depuis 12 20108 qui figuraient en actifs destinés à la vente.

    @ Ibastie, sur la France , la dette nette affichée au 31 12 2018 est de 2 709 M€. Cette dette nette est déjà diminuée de 1 140 M€ qui correspondent selon la note de l'annexe que je reproduis à

    (1) Au 31 décembre 2018, cette ligne est composée principalement de magasins et d'actifs immobiliers à hauteur de 874 millions d'euros (part du Groupe) en relation avec les plans de cession d'actifs et de rationalisation du parc magasins et des titres Mercialys faisant l'objet du contrat de TRS pour 114 millions d'euros (note 3.1.4). Au 31 décembre 2017, cette ligne était composée essentiellement d'actifs immobiliers et de magasin


    En résumé, il ne faut pas déduire deux fois les produits des cessions. Il reste au 31 12 2018 une dette nette de 3421 M€. cette dette nette pourra etre réduite si il y a cession de GPA ou de Leader Price . Par contre les cessions de VV , des murs de magasins ou des magasins déficitaires sont sans effet.

    Signaler un abus

  • FCAMUS90
    15 juin 201916:06

    Entendu pour 2018 : il reste à savoir ce que l'on va pouvoir comptabiliser cette année. Un nouveau point va s'imposer au 30 juin prochain pour recenser toutes les cessions 2019 et il va falloir suivre la poursuite de la stratégie, car de gros morceaux se précisent ou plutôt pourraient se préciser avec Leader Price au premier chef.

    Signaler un abus

  • lbastie
    15 juin 201918:01

    Donc toutes les ventes 2019 faites et à venir ne servent à rien. Inquiète

    Signaler un abus

  • Brusc
    15 juin 201919:12

    Le groupe Casino détient en direct 4,1% de GPA et 50% de Segisor qui détient 37,3%. Apporter les 50% à Exito (qui a déjà 50%) permettra à l'affaire colombienne de monter à 37,3%. Il suffira de vendre à Segisor les 4,1% détenus en direct. Résultat : déendettement de Casino et simplification en LatAm, Exito détenant 41,4% du pôle brésilien, en forme grâce surtout à Assai (vente en gros). GPA peut utiliser 350 à 400 millions € des 525 millions € encaissés vendredi pour prendre 10% de Groupe Casino (auto-contrôle légal) ce qui va contribuer à étrangler la VAD. JCN est un stratège fin. Saint Bernard (et son fils, l'héritier Alexandre, entré vendredi au Conseil de Carrefour) peut se casser quelques dents sur son ambition dévoilée par NM en septembre 2018 dans sa lettre La Bourse.

    Signaler un abus

  • Facteur9
    15 juin 201919:23

    Reporter la dette de France au bresi n'est pas vraiment une solution
    D'autant que casino serait dilué dans GPA car il y'a 45 % de mino sur Exito
    Les cours de GPA ne sont pas au sommet

    Signaler un abus

  • Rtyuio
    15 juin 201919:58

    @ iBASTIE

    Les cessions effectuées sont sans effet sur la dette nette mais sont quand meme des tres bonnes nouvelles
    1.cela démontre que les cessions se passent bien comme anticipé et inscrit en compta
    2. il vaut mieux avoir en caisse du cash que des "actifs destinés à la vente" qui ne rapportent rien (ou des pertes)

    Signaler un abus

  • zac40B
    16 juin 201903:00

    bon week end ...
    continuez à parler dans le vide de trucs invendables qui se vendent très bien à crédit ( c'est de la dette ? )
    et de copier coller des articles vieux de vingt ans

    le chiffre d'affaire repose essentiellement sur un client endetté dans beaucoup d'endroits

    c'est celà qui devrait vous inquiéter

    pas de savoir si c'est la fête des pères aujourjourd'hui

    Signaler un abus

  • zac40B
    16 juin 201903:23

    ah oui au fait le prix de cession est de 4,90 réals au lieu de 4,75
    et évitez de convertir en euros çà ne sert strictement à rien

    notez juste que ce qui est prévu et annoncé par la direction se réalise parfois
    contrairement aux prédictions de certains

    :)

    bonne fête des pères ...

    Signaler un abus

  • MarcPo14
    16 juin 201903:41

    :-)

    Signaler un abus

Retour au sujet CASINO GUICHARD

27 réponses

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer