1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Forum

CASINO GUIC PER
42.310 (c) EUR
+0.43% 
indice de référenceSBF 120

FR0000125585 CO

Euronext Paris données temps réel
  • ouverture

    42.130

  • clôture veille

    42.130

  • + haut

    42.790

  • + bas

    42.130

  • volume

    225 415

  • valorisation

    4 588 MEUR

  • capital échangé

    0.21%

  • dernier échange

    11.10.19 / 17:39:09

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    40.200

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    44.420

  • rendement estimé 2019

    -

  • PER estimé 2019

    Qu'est-ce que le PER ?

    Fermer

    15.85

  • dernier dividende

    1.56 EUR

  • date dernier dividende

    09.05.19

  • Éligibilité

    SRD

    Qu'est-ce que le SRD ?

    Fermer
    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

  • + Liste

Retour au sujet CASINO GUICHARD

CASINO GUIC PER : REFLEXION AU TERME DE CETTE JOURNEE

PEUGEOTOP
14 mars 201918:42

Honnêtement, je pense que si les vendeurs ont eu quelques raisons de s'inquiéter dans le passé, leurs soucis ne sont plus de mise à l'heure actuelle et l'interprétation que BERNSTEIN et consorts font des résultats du jour ne pèseront pas lourd à l'avenir.
Si la dette de CASINO était véritablement trop élevée en 2014, ce n'est plus le cas aujourd'hui : le désendettement qu'a connu le groupe depuis cette date représente ni plus ni moins que la capitalisation boursière actuelle, et même davantage si l'on tient compte de la clôture du jour et des cessions déjà enregistrées cette année (cessions à Fortress, Lidl et Leclerc et vente des cafétérias à Compass pour un montant global de 460 ME environ, ce qui ramène d'ores et déjà la dette nette France à près de 2.2 MDS.
Les vendeurs s'appuient sur les considérations suivantes : ""Casino a livré un tableau très positif de free cash flow, mais si vous appliquez des méthodes de reporting plus standard et que vous excluez le cash tiré des cessions d'actifs (comme les ventes de murs de Monoprix, ndlr), vous obtenez un free cash flow négatif en France", note Bruno Monteyne, analyste de Bernstein.
Un autre analyste souligne que "le marché attend une amélioration des fondamentaux du groupe qui lui permettrait de supporter ses frais financiers et ses dividendes sans avoir recours à des ventes d'actifs".

Or, selon lui, "les objectifs de marge sont atteints grâce à des cessions d'actifs non rentables, ce qui ne constitue pas une stratégie de croissance durable".



Je réponds que la stratégie actuelle consiste à se désendetter prioritairement et pour cause : l'objectif est de ramener la dette nette en France autour d'un milliard et demi d'euros afin d'obtenir un ratio dette sur ebitda plus que convenable pour un groupe de cette taille.

Elle consiste aussi à se séparer des foyers de perte afin d'augmenter la rentabilité de l'affaire et à poursuivre le développement des activités connexes, qui seront le gage du développement futur de l'entreprise.

Enfin, il y a le format, nettement meilleur chez Casino que chez Carrefour puisque les hypers ne représentent plus que 21% de l'ensemble chez le premier tandis qu'il est de près de 50 % chez le second. Casino a pour objectif de ramener ce pourcentage à 15 %.

Il faut semer pour récolter : qu'on ne me dise pas que toutes ces mesures ne produiront pas d'effet à l'avenir, que passer de 7.6 Mds à 1.5 Mds de dette n'est pas source d'économies, que vendre les actifs non rentables n'est pas une bonne solution alors que les foyers de pertes se transforment en résultat net, que développer les activités connexes ne garantit pas l'avenir et que travailler le format afin de le rendre le plus porteur possible ne constitue pas une bonne initiative...

La force de Casino est d'avoir un grand pilote et des actifs de très grande qualité faisant l'objet de convoitises. On ne va tout de même pas reprocher à la direction de vouloir se recentrer précisément sur cette qualité, la seule à pouvoir faire la différence et à rechercher une certaine agilité en éradiquant la dette et en vendant des murs de magasins parce qu'elle a compris qu'il en allait mieux ainsi.

Sincèrement et pour conclure, les vendeurs qui semblent vouloir malgré tout s'accrocher au rideau me font penser aux députés anglais : l'équivalent du Medef outre Manche plaidait hier pour que le parlement arrête son cirque une bonne fois pour toutes. Il en va de même pour les vendeurs qui se réfugient derrière des arguments fallacieux tandis qu'ils savent pertinemment que le groupe Casino n'est pas à son prix et que l'avenir a plus de chance de donner raison à la direction de l'entreprise plutôt qu'à de vagues fonds spéculatifs qui disposent de moyens bien trop considérables pour mettre à mal une affaire de qualité, mais c'est une autre histoire...

Signaler un abus

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

56 réponses

  • sky45
    14 mars 201918:46

    ok

    Signaler un abus

  • ceriz
    14 mars 201918:55

    trés bien formulé ! rien à dire : actifs de super qualité ! et amazon est dans la cour ...... ne pas oublier ce détail .
    Bezos c pas Bernstein..........

    Signaler un abus

  • orionbc
    14 mars 201921:36

    Merci F CAMUS très bien résumé.
    Excellente présentation des résultats sur le site de Casino. Je vous recommande de prendre le temps de la lire
    :
    https://www.groupe-casino.fr/wp-content/uploads/2019/03/20190314-Resultats-FY -2018.pdf
    Bonne soirée à Tous.
    Equity tu peux aller te coucher.... On compte sur toi demain pour continuer à nous amuser.

    Signaler un abus

  • lepinson
    14 mars 201922:12

    Superbe analyse, proche de celle de NM, qui reprend des arguments vrais et indiscutables, Casino est une machine à distribuer du cash sous forme de dividende....

    Signaler un abus

  • zakabal
    14 mars 201922:39

    Se termine à l'instant un débat sur BFM Business avec 2 spécialistes du retail pour commenter les résultats et perspectives de Casino. Les avis sont très positifs sur l'avenir du groupe. Pour résumer :

    - CAS bénéficie aujourd'hui de ce qui fait son malheur hier : des Hypers moins performants, ce qui l'a contraint à réduire avant les autres (notamment CARREFOUR et AUCHAN) la part de ces points de vente en difficulté.

    - Réussite de la stratégie de diversification: Naturalia, Franprix, monoprix/amazon, et surtout Cdiscount.

    Signaler un abus

  • Equity10
    14 mars 201923:25

    "passer de 7.6 Mds à 1.5 Mds de dette n'est pas source d'économies," non, quand ce désendettement est l'œuvre de ventes d'actifs a fort cash flows comme en Asie ou la vente d'actifs immobiliers qui créent des charges de loyer à rendement plus élevé que le coût de la dette.

    Mais, là, n'est pas l'essentiel. L'essentiel est le RN en perte. À terme, le cash flow disponible s'alignera sur le RN si les pertes persistes.

    Signaler un abus

  • Equity10
    14 mars 201923:33

    343 M de dividendes pour une perte 2018 de 54 M, intenable. 2019, doit réaliser minimum 400 M de RN pour payer le dividende, sinon, Casino n'aura jamais assez d'actifs à vendre. C'est pas gagné.

    Signaler un abus

  • mediscie
    14 mars 201923:35

    Fcamus et lepinson me paraissent logiques...et ne faire aucun comparatif sur un secteur en difficulté pose un problème d'objectivité évident.

    Signaler un abus

  • Equity10
    14 mars 201923:37

    Avec ma carte de fidélité Monoprix le marketing est aux abois. On sent qu'ils sont partagés entre faire des remises inconsidérées et me couper les vivres. Incohérent. Du coup, je vais chez Carrefour n'approvisionner, c'est moins cher.

    Signaler un abus

  • mediscie
    14 mars 201923:41

    Ne pas oublier non plus le malaise des consommateurs dans les pays occidentaux finalement mal gérés, en deficit chronique, et pour certains fortement fiscalises, avec les alliances qui se defont et les gens dans la rue.

    Signaler un abus

  • Equity10
    14 mars 201923:43

    Les excuses des pertes sont minables. Les crédits d'impôts non déductibles en IFRS, les remboursements d'impôts trop perçus suite à des recours européens de l'année précédente non reconduisibles et les effets de change.

    Signaler un abus

  • pleistoa
    14 mars 201923:45

    Etes vous actionnaire de casino equity10 ?

    Signaler un abus

  • M6649783
    14 mars 201923:54

    equity , au lieu de basher a 35, tu aurais acheté, aujourd'hui tu pourrais toujours faire tes courses chez monop.....

    Signaler un abus

  • blackroc
    15 mars 201900:23

    "Casino n'aura jamais assez d'actifs à vendre" dixit Equity10

    Or Casino sans arrêt met en place et développe de nouveaux actifs comme Naturalia, monoprix/amazon, Cdiscount, greenyellow, Amsud ... qui sont peu valorisés aujourd'hui dans le cadre de la maison mère, mais ne cessent de prendre de la valeur de manière individuelle et peuvent constituer des actifs à vendre cher un jour.

    Signaler un abus

  • zac40B
    15 mars 201906:25

    Mr Equity n'est pas un contrariant juste un arrogant méprisant et suffisant, adorant jeter urbi et orbi ses considérants désobligeants et sans fondement.
    Il n'y a guère plus inconvenant et je le dis avec le maximum de courtoisie.

    Quoiqu'il en soit vous pouvez critiquer à loisir, de temps en temps il faut agir.

    Le risque est juste de se tromper parfois.

    Nous en reparlerons en mars 2020

    Signaler un abus

  • orionbc
    15 mars 201907:24

    Equity, je pourrais te conseiller Casinomax pour les fins de mois difficile. Ce conseil vaut bien entendu aussi pour tes copains vadeurs...

    Signaler un abus

  • Equity10
    15 mars 201908:05

    Ce matin sur bfm buissness, j'entends le directeur de Monoprix repondre à la journaliste Aurelie Planex que 2018 a été une excellente Année pour Casino. Moi qui connaît la vérité : - 54M€ de perte, je considère la parole des dirigeants toute relative. La journaliste laisse dire.

    Signaler un abus

  • sky45
    15 mars 201908:14

    eh ben moi j ai ete convaincu par le dg monopole !!!
    vas déféquer ailleurs

    Signaler un abus

  • sky45
    15 mars 201908:15

    monoprix

    Signaler un abus

  • Equity10
    15 mars 201908:25

    Vendre les murs de Monoprix pour 742 M et payer 35 M de loyer en 2019, c'est remplacer des emprunts à moins d'1% par un coût du capital à 4.7%. D'un côté Casino se désendette et de l'autre il augmente ses charges de 35 M. Appliquer à 2018, la perte calculé sur un coin de table aurait été de 54+35 = 89 M. Ça ne va pas dans le bon sens.

    Signaler un abus

  • bouscar1
    15 mars 201908:32

    emprunts à 1 %.. t'as vu ça ou ?

    Signaler un abus

  • lesiris
    15 mars 201908:38

    On sent là toute l'aigreur de Equity10 !
    Il crache son venin ou alors, il est rémunéré pour çà ???
    Allez savoir . Quel est votre avis ?

    Signaler un abus

  • Equity10
    15 mars 201908:41

    Coût moyen du crédit d'entreprises bien notées. Casino n'en fait pas partie ? Ah bon, je croyais que Casino était une pépite. Donc selon toi, Casino emprunte à plus de 4.7% ? Dans la réalité, il vend car il ne peut plus emprunter faute de prêteurs.

    Signaler un abus

  • Equity10
    15 mars 201908:43

    L'aigreur n'est pas un argument financier. As tu des arguments pour t'opposer aux miens ? Non, alors va voir ailleurs.

    Signaler un abus

  • bouscar1
    15 mars 201908:45

    Tu ne réponds pas à ma question Equity, donc de mauvaise foi, donc tu fais circuler de fausses infos attention c'est un abus

    Signaler un abus

  • nonalace
    15 mars 201909:14

    J'ai déjà écrit que remplacer un emprunt par un loyer n'est intéressant qu'à court terme, à long terme on est perdant.

    Vendre les murs pour rembourser par anticipation un emprunt ce n'est pas de la bonne gestion, pourquoi croyez vous que les gens veulent être propriétaire ?

    Casino n'a fait cela que pour faire remonter son titre afin de soulager Rallye (attaqué par des vadeurs et ne me demandez pas de me jeter à l'eau pour sauver ce genre de nuisibles...) , c'est de mon point de vue une très mauvaise opération financière à LT.

    Signaler un abus

  • zakabal
    15 mars 201909:51

    Le désendettement en cours chez CASINO n'obéit pas à une logique d'arbitrage loyer/endettement. Si le groupe se désendette c'est en vendant des activités des activités en pertes ou en voie de l'être (notamment les hypers). Dès lors CAS est doublement gagnant : baisse de la dette et diminution mécanique des pertes.

    Il faut rappeller que CAS a connu des niveaux de dette de 7M il y a quelques années, donc le niveau actuel de 2.7M est parfaitement supportable. Si JCN programme le désendettement complet, c'est pour éliminer complètement les branches mortes ; c'est une réorganisation stratégique de portefeuille. Cette décision est parfaitement rationnelle, et n'est en rien commandée par des impératifs financiers de court terme. La propagande des HF et analystes affidés se heurte au faits objectifs.

    Signaler un abus

  • bouscar1
    15 mars 201909:58

    Accor a vendu ses murs, être propriétaire des murs, ça, c'était avant.

    C'est beaucoup plus souple de ne plus l'être, quand il faut changer de formats ou de lieux, on fait un recommandé et c'est tout. ensuite l'immobilier est cher aujourd'hui rien ne dit qu'on ne pourra pas les racheter à moitié prix plus tard si ça devient plus interessant

    Signaler un abus

  • zakabal
    15 mars 201910:05

    Concernant la vente des murs de MONOPRIX, l'argument d'equity est évidemment malhônete puisqu'il oublie sciemment le remboursement du capital qui s'ajoute au taux d'intérêt. Sur 20 ans, c'est 5% par an, sans compter évidemment les coûts propriétaire (taxes foncières, entretien). Dès lors, on ne gagne à être propriétaire qu'au bout de 25/30 ans.

    Signaler un abus

  • nonalace
    15 mars 201910:08

    On est bien d'accord,à court terme il vaut mieux être locataire sans compter que c'est plus souple et que de nos jours avec les licenciements on est bloqué sur place pour trouver du travail.

    Signaler un abus

  • zakabal
    15 mars 201910:10

    Exactement. L'immobilier est une activité qui peut être intéressante, mais avec des perspectives de long terme et dirigée par des experts de secteur. Sinon aucun intérêt, c'est une perte d'énergie, de temps et de trésorerie. CASINO n'est pas une foncière, chacun son métier.

    Signaler un abus

  • hourtin
    15 mars 201910:25

    dans le résultat 2018 il y a le dividende payé en 2018 donc l'argument eqi10 n'est pas juste donc manque juste 54 me et la vente des hypers en perte comblera deja cette valeur

    Signaler un abus

  • hourtin
    15 mars 201910:30

    les arguments sur la propriété des mur sont faits par des gens qui n'ont jamais gérés une entreprise conséquente et pour qui les termes de rotation et d'immobilisation du capital sont inconnus.

    d'ailleurs quand un fond spéculatif rentre dans la capital d'une entreprise c'est la première chose qu'il demande

    Signaler un abus

  • zakabal
    15 mars 201910:35

    Bien entendu. En tant qu'actionnaire nous préférons que notre argent soit utilisé pour développer les activités rentables et/ou en devenir plutôt que d'être bloqué pendant des décennies dans une activité chronophage et fortement capitalistique : les murs.

    Signaler un abus

  • Equity10
    15 mars 201913:05

    Bon voilà que les pros confirment ce que j'ai écrit sur cette file et désapprouvent les arguments de camus90 : Le marché se lasse de voir Casino peiner à se désendetter de manière organique, c'est-à-dire sans recourir à des cessions. L'an passé en France, le flux de trésorerie opérationnel ne couvrait pas le coût des frais financiers et du paiement des dividendes. "Lorsque les cessions seront bouclées, que se passera-t-il ?", se demande, perplexe, un analyste parisien.
    Aussi, les investisseurs s'interrogent toujours sur la capacité du groupe à tenir la distance dans un secteur français de la grande distribution, saturé par un trop grand nombre d'acteurs possédant chacun plus de 10% du marché et se développant sur tous les fronts stratégiques (proximité, Internet, bio, etc.). "La situation actuelle n'est pas pérenne", a confié Clément Genelot, analyste chez Bryan Garnier, pour qui une consolidation du secteur en France est nécessaire. Ne serait-ce que pour envisager une diminution de la pression tarifaire.

    Signaler un abus

  • Cabesa8
    15 mars 201913:42

    +1

    Signaler un abus

  • AJDP0001
    15 mars 201913:45

    L'ensemble est bien analysé et les vautours se déchainent avant la chute

    Signaler un abus

  • zakabal
    15 mars 201913:59

    @equity

    Le simple bon sens indique que le désendettement opéré est en lui même porteur d'économie "organiques" puisque , en plus des produits de la vente, il y aura :
    1- les économies de coûts sur les foyers de pertes vendus (hypers)

    2- les économies générée par la vente des murs (remboursement du capital, intérêts, taxes foncières, entretien)


    la propagande veut laisser que CAS vend les bijoux de famille dans la précipitation. C'est simplement faux.

    Signaler un abus

  • sametsev
    15 mars 201914:08

    C'est maintenant que les vadeurs font leur beurre, cette situation leur est profitable. Des allers retours journaliers qui diminuent leurs prix de revient.
    Je reste sur cette phrase répétée par JCN " A leurs risques et périls" ... Il a bien une idée derrière la tête, et le temps pour lui. Patience

    Signaler un abus

  • delgado.
    15 mars 201914:47

    file intéressante durant laquelle deux avis divergent mais sont bien argumentés.

    je penche pour la prudence d'Equity10 qui malgré son verbe tranchant a raison d'être prudent sur la stratégie de Casino.

    pourquoi croyez-vous que Leclerc est très profitable tout en étant à prix bas: il possède tous ses murs, l'agilité n'est pas que dans le sens du locataire, ça l'est aussi lorsque l'on est propriétaire.

    Signaler un abus

Retour au sujet CASINO GUICHARD

56 réponses

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer