1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Forum

CAC 40
5 909.05 Pts
-0.35% 

FR0003500008 PX1

Euronext Paris données temps réel
Politique d'exécution
  • ouverture

    5 936.99

  • clôture veille

    5 929.78

  • + haut

    5 966.79

  • + bas

    5 895.91

  • +haut 1er janvier

    5 966.79

  • +bas 1er janvier

    4 606.20

  • volume

    3 080 M€

  • dernier échange

    19.11.19 / 18:05:02

  • + Alerte

  • + Liste

Retour au sujet CAC 40

CAC 40 : infos eco du 22 Octobre

maryka
22 oct. 201907:27

Je ne parlerai pas du Brexit j'ai nettoyé
les marches de mes escaliers
l'actualité s'occupe de Monsieur Trump.

Bonne journée et bons trades à tous

Signaler un abus

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

23 réponses

  • maryka
    22 octobre 201907:30

    Le Trade Deal, c'est meilleur quand c'est réchauffé
    22.10.2019
    Je vous avertis tout de suite, il ne s'est rien passé de fondamentalement nouveau. On se contente de relire encore et encore les nouvelles des trois derniers jours avec un secret espoir d'y trouver quelque chose que l'on ne savait pas encore ou que l'on avait oublié.

    Coach Trump
    Bien qu'hier matin le sentiment était plutôt à l'immobilisme, nous avons tout de même trouvé la force d'aller gratter dans les tweets de Trump et d'y trouver quelques encouragements. Sur son fil Twitter, le Président Américain a laissé entendre (encore une fois) que le Trade Deal 1.0 serait signé au sommet Asia-Pacific du 16-17 novembre - chose qu'il avait déjà laissé entendre il y a 10 jours.

    Sauf que des fois, il faut répéter les choses plusieurs fois pour que nous, les investisseurs professionnels, puissions les interpréter et les réinterpréter plusieurs fois. Sinon les types comme moi qui se lèvent à 4 heures du mat' pour écrire des chroniques ne sauraient pas quoi dire et n'auraient qu'une seule envie ; se suici der en se goinfrant de tartines au Nutella à d'huile de palme et de morceaux d'Orang-outan.

    Signaler un abus

  • maryka
    22 octobre 201907:33

    Heureusement il y a double T (Trump et Twitter)
    Mais heureusement, quand on ne sait plus quoi faire, plus quoi dire et que l'on a perdu tout espoir, il reste toujours Trump et Twitter pour donner une bonne raison de faire quelque chose. Hier c'était donc le fait que Trump réitère son intention de signer le deal en novembre, qu'il rassure ses troupes en disant que la que la suite du deal 1.0, soit le 2.0, se passe bien et que ça sera beaucoup plus facile (donc plus rapide) que le premier.

    Si en plus de cet enthousiasme réchauffé vous y ajoutez le Vice Premier Chinois qui se montre encourageant de son côté, des chiffres trimestriels qui ne vont pas trop mal et des chiffres trimestriels à venir qui sont rassurants et encourageants, ou plutôt devrais-je dire « encouragés et rassurés » par leurs prédécesseurs ; le marché ne pouvait que faire preuve d'une joie de vivre et d'une envie d'aller plus haut qui frustrait la plupart des gourous qui annoncent la fin du monde toutes les 5 minutes et ce, dans tous les médias possibles et imaginables.

    C'est meilleur réchauffé
    En gros, on n'est pas monté sur grand-chose, mais surtout sur le fait que l'on entamait la semaine avec l'envie de voir le verre à moitié plein, plutôt que l'inverse, fondamentalement il n'y a strictement rien de nouveau, ce que l'on a utilisé pour monter hier, nous le connaissions depuis la semaine dernière, mais en fin de semaine nous étions bien trop occupés à nous lamenter au sujet du ralentissement mondial pour se trouver et se fabriquer des bonnes nouvelles nous-mêmes avec des morceaux de nouvelles que l'on avait déjà.

    Mais hier, après avoir récupéré du week-end, l'optimisme semblait être de mise et les marchés ont donc terminé de fort belle manière : au plus haut. Les Européens n'ont même pas fait fi du brexit - ou plutôt du non-brexit - l'Allemagne, la France, l'Italie, l'Espagne, la Finlande, la Suisse, le Danemark, tout le monde terminait en hausse, il y a peut-être seulement Karachi qui terminait en baisse, mais je crois que ce point de détail n'intéressait personne. Bon, moi j'aurais réussi à placer Karachi dans l'une de mes chroniques.

    À noter que l'Allemagne n'avait plus terminé si haut depuis juillet 2018 - ce qui est mérite d'être signalé de la part d'un pays qui a la croissance économique d'une limace écrasée et qui vient de se prendre des taxes douanières de la part des usa - la bonne nouvelle, c'est que ce n'est pas sur leurs exportations de vin que ça leur coûtera le plus cher, sur les voitures, ça pourrait en revanche être plus compliqué.

    Signaler un abus

  • maryka
    22 octobre 201907:49

    Nouvelles du jour
    Dans les news du moment, il y a Justin Trudeau qui devrait rempiler pour un second mandat, mais sans avoir la majorité cette fois. Il y a Boris Johnson qui va tenter un nouveau putsch côté BREXIT - mais il n'y a que lui que ça intéresse tant que ce n'est pas signé. Il y a WeWork qui est sur le point de passer en mains de SoftBank, comme prévu - à noter que WeWork était valorisée à 47 milliards en mains privées et que l'offre de SoftBank la ramène sur terre à 8 milliards - il y en a qui ont dû l'avoir mauvaise ces derniers mois. On parle de l'Argentine et de l'espoir de plus en plus ténu de revoir l'argent des créanciers obligataires, comme prévu.

    Et puis le FT revient sur le fait qu'avec l'avènement des taux négatifs, cela va être de plus en plus compliqué pour les banques et qu'elles vont devoir se réinventer pour s'en sortir. Dans la foulée, le patron de JP Morgan, Jamie Dimon estime que les taux négatifs pourraient ou ont des conséquences que les banques ne comprennent pas elles-mêmes. Ce qui est assez rassurant sur le sujet de se « réinventer » - surtout si l'on ne comprend pas ce qui se passe.

    Signaler un abus

  • maryka
    22 octobre 201907:50

    Les chiffres du jour
    Côté chiffres économiques, il n'y a franchement rien à se mettre sous la dent, par contre en ce qui concerne les chiffres du trimestre, il y a du lourd qui arrive puisque McDo, Procter & Gamble, Biogen, Texas Instruments, Snap, Chipolte, United Technologie, UPS et Lockheed Martin seront de sortie. Pour le moment les futures sont légèrement en hausse et si Trump manage bien la chose sur Twitter, la suite de la semaine pourrait être la découverte de terrains inconnus.

    Je crois que c'est tout ce que j'ai à dire pour aujourd'hui, je vous retrouve demain à la même heure pour la suite de nos aventures...

    Thomas Veillet

    Signaler un abus

  • maryka
    22 octobre 201907:51

    La chronique matinale ne convient pas j'ai du la passer
    en plusieurs morceaux..et ils ne restent pas ..


    navrée.

    Signaler un abus

  • maryka
    22 octobre 201907:56

    Pas beaucoup de stats ce matin

    14:30 CAD...Ventes au détail principales (Mensuel) (Août) 0,1%-0,1%
    14:30 CAD...Ventes au détail (Mensuel) (Août) 0,5%0,4%
    14:55 USD...Indice Redbook des ventes au détail (Mensuel) -0,2%
    14:55 USD...Indice Redbook des ventes au détail (Annuel) 4,1%
    16:00 USD...Ventes de logements existants (Sept.) 5,45M5,49M
    16:00 USD...Ventes de logements existants (Mensuel) (Sept.) -0,7%1,3%
    16:00 USD...Indice manufacturier Fed de Richmond (Oct.) -7-9
    16:00 USD...Indice Fed de Richmond - Livraisons (Oct.) -14
    16:00 USD...Indice du secteur services de la Fed de Richmond (Oct.)

    Signaler un abus

  • maryka
    22 octobre 201908:08

    Beaucoup d'actualités ce matin avec des résultats d'entreprises en Europe, notamment UBS, Novartis et Thales, des déboires pour ArcelorMittal en Italie, Sunrise avec ses actionnaires et Infosys avec des révélations compromettantes.

    Soft!bank pourrait finalement récupérer WeWork, Imerys avertit et le B737MAX aura du mal à voler à nouveau en Europe cette année. Un condensé d'actualités.

    Signaler un abus

  • maryka
    22 octobre 201908:10

    Le Cac40 est en lévitation ce matin..
    Nous allons avoir une ouverture en vers et contre tous

    Signaler un abus

  • maryka
    22 octobre 201908:11

    Bourse de Paris : La Maison Blanche positive sur la Chine, les indices montent

    Des caps ont été franchis ou sont en passe de l'être en bourse. L'Euro Stoxx 50 a clôturé à 3600 points hier, tandis que le S&P 500 américain a franchi les 3000 points. Le moral des investisseurs est bon alors que les publications trimestrielles se densifient et que plusieurs échéances approchent : Brexit, banque centrales et commerce international.
    Les marchés financiers ont retrouvé le sourire en ce début de semaine, après une série de commentaires positifs sur l'évolution des discussions commerciales entre la Chine et les États-Unis. Après des propos rassurants en provenance de Pékin au cours du week-end, c'est Washington qui a pris le relais, notamment par la voie de Donald Trump, qui a fait siennes les annonces chinoises concernant une progression en direction d'un préaccord. Les marchés financiers ont estimé que ces commentaires renforçaient la perspective d'un compromis entre les deux puissances lors du sommet de l'APEC qui aura lieu en novembre.

    En parallèle, le Secrétaire américain au commerce, Wilbur Ross, a lui aussi tenu un discours positif. Quant à Larry Kudlow, le Conseiller économique de la Maison-Blanche, il est allé jusqu'à laisser entendre que Donald Trump pourrait renoncer au relèvement des droits de douane prévu en décembre si les discussions sont suffisamment abouties.

    Signaler un abus

  • Ducon.Laoij
    22 octobre 201908:16

    Bonjour Maryka et merci pour la chronique et les stats.
    BT... si vous comprenez quelque chose à la tendance du moment...

    Signaler un abus

  • maryka
    22 octobre 201908:23

    hi dupon

    Rien n'est clair en ce moment.. les journées de scalping sont soporifiques
    j'ai peu d'investissement en bourse actuellement ..jusqu'à ce que le brexit
    se calme..
    On fait tous ce que l'on peut.

    bonne journée.

    Signaler un abus

  • hft51
    22 octobre 201908:27

    bonjour Maryka et merci pour tes chroniques et stats régulieres

    Signaler un abus

  • maryka
    22 octobre 201908:36

    Attention aux résultats d'entreprise de cette semaine
    Imérys doit retenir votre attention.

    IMERYS , le groupe de spécialités minérales pour
    l'industrie, a révisé mardi ses perspectives financières pour
    2019 et annoncé la démission de son directeur général, Conrad
    Keijzer.

    Signaler un abus

  • maryka
    22 octobre 201908:38

    IMERYS abaissement des perspectives 2019 et démission du directeur général

    (AOF) - Imerys a annoncé mardi la révision à la baisse de ses perspectives financières 2019 ainsi que la démission de son directeur général Conrad Keijzer. Ainsi, le groupe de spécialités minérales pour l'industrie anticipe désormais un résultat courant net qui devrait être en retrait d'environ 20% par rapport à 2018, dont - 7 % imputable à la déconsolidation des filiales de talc nord-américaines et à la fermeture temporaire de l'usine de Willsboro au premier semestre.

    " Les conditions de marché, en particulier dans le secteur manufacturier (fer et acier, équipements industriels, papier, automobile...), se sont détériorées au cours du troisième trimestre, entraînant une baisse des volumes de ventes du groupe plus forte qu'anticipée ", a expliqué Imerys, ajoutant que " l'impact de cette baisse n'a été que partiellement compensé par l'effet positif des actions engagées sur les prix de vente et sur les coûts ".

    En outre, le Conseil d'Administration d'lmerys, réuni lundi 21, a accepté la démission de Conrad Keijzer, de son mandat de Directeur général et d'Administrateur de la société.

    Le Conseil d'Administration a nommé son Président Patrick Kron en qualité de Directeur général du groupe, pour une période intérimaire, le temps de mener un processus de désignation d'un nouveau Directeur général. A cette fin, les fonctions de Président du Conseil et de Directeur Général ont été réunies par le Conseil.

    Enfin, le Conseil d'Administration dit confirmer son soutien aux objectifs stratégiques de moyen terme et aux priorités opérationnelles exprimés lors de la Journée investisseurs du 13 juin 2019, axés sur la croissance et le levier opérationnel.

    Signaler un abus

  • maryka
    22 octobre 201908:42

    Rappelez vous des p.w. de la semaine dernière
    Danone .. renault.. etc
    Imérys aujourd'hui.

    Le 7 novembre la FDJ ouvre son capital.. des infos vont etre données

    La semaine prochaine Kering qui représente le luxe donne ses résultats.

    faut faire très attention.
    Il a y encore et toujours le Brexit qui...

    Signaler un abus

  • maryka
    22 octobre 201908:47

    sur BFM Radio on parle des unités de compte
    sur votre contrat AV.

    Signaler un abus

  • Kalou17
    22 octobre 201908:54

    Bonjour Maryka.... trés en forme ce matin...
    Merci pour cette chronique matinale, teintée d'humour... j'apprécie bcp.
    Bonne journée

    Signaler un abus

  • M2130942
    22 octobre 201909:24

    Bonjour Maryka, Bonjour la File de Maryka,

    Passage rapide juste pour t'apporter soutien et remerciement pour la création de la File du jour.
    Pas de trades pour moi ce jour car je crains une séance morne.

    Je reviendrai quand Boris arrêtera ses caprices tout en jetant un coup d'oeil de temps en temps....Si jamais il y avait un malentendu.
    Entre temps, la vie est trop courte pour regarder des choses immobile... Ne pas bouger ;-)

    Bonne journée les Gens.

    Signaler un abus

  • maryka
    22 octobre 201909:54

    et rebelote du badaboum

    Nouvel obstacle sur la route de Boris Johnson

    Connu pour être anti-Brexit selon certains conservateurs, le président de la chambre des Communes a refusé hier un nouveau vote du parlement britannique. Boris Johnson doit maintenant accélérer le processus législatif afin d'obtenir un accord sur une sortie définitive au 31 octobre.
    John Bercow refuse un nouveau vote. Le président de la chambre des communes s'est opposé hier à un nouveau vote par le parlement britannique. Ce dernier a utilisé une convention parlementaire datant de 1604, selon laquelle le gouvernement ne peut pas demander à répétition au parlement de voter sur une même thématique. Cependant, Boris Johnson souhaite enclencher le travail parlementaire sur le projet de loi de retrait (EU Withdrawal Act). Le vote en seconde lecture va être effectué par le parlement aujourd'hui à 19h. Le Premier ministre verra donc ce soir s'il a la moindre chance d'obtenir l'accord sur le Brexit au Parlement.

    Signaler un abus

  • Typhon73
    22 octobre 201910:12

    Bonjour Maryka, Merci pour les infos...
    Un peu dans la lune ce matin, j'ai de l'avance sur le prochain Européen qu'il veulent envoyé dans 10 ans...

    Signaler un abus

  • maryka
    22 octobre 201910:56

    et cela continue

    10:18BREXIT : "Nous avons fait tout ce qui était en notre pouvoir pour un départ ordonné" -Juncker

    10:02BREXIT : "Nous avons fait tout ce qui était en notre pouvoir pour un départ ordonné" -Juncker

    10:00BREXIT : Johnson engage une nouvelle course contre la montre aux Communes

    Signaler un abus

  • maryka
    22 octobre 201910:59

    Imerys : avalement baissier, retrace son plancher des 33,22E

    (CercleFinance.com) - Terrible 'bull trap' sur Imerys qui replonge de -12% vers 33E après clôturé à 37,5E et effacé une résistance oblique baissière moyen terme (vers 36,5E).

    Le titre vient d'effacer tous ses gains depuis le plancher du 9 octobre et de retracer son plancher de clôture des 33,22E

    Signaler un abus

  • descal
    22 octobre 201916:28

    Bonjour ,
    Effectivement , journée terriblement morne aujourd'hui avec peu de volume sur bien des titres.
    Concernant le Brexit il apparaît à la lecture ou à l'écoute de certains observateurs qu'ils ne croient pas en un Brexit du tout , la situation consisterait pour une frange de la classe politique britannique de faire croire sa faveur pour le brexit, pour ne pas froisser leurs électeurs, mais faire tout pour éviter qu'il se produise, car ils se rendent bien compte que la plongée vers l'inconnu ne sera pas le paradis promis par cet iconoclaste de BoJo , voilà comme quoi peut-être que le bon sens l'emportera en maintenant cette situation paradoxale pendant des années.

    Signaler un abus

Retour au sujet CAC 40

23 réponses

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer