Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Forum

BIC
49.740 EUR
-0.82% 
indice de référenceSBF 120

FR0000120966 BB

Euronext Paris données temps réel
Chargement...
  • ouverture

    50.050

  • clôture veille

    50.150

  • + haut

    50.300

  • + bas

    49.640

  • volume

    19 206

  • capital échangé

    0.04%

  • valorisation

    2 258 MEUR

  • dernier échange

    26.10.21 / 15:11:32

  • limite à la baisse

    47.260

  • limite à la hausse

    52.200

  • rendement estimé 2021

    4.46%

  • PER estimé 2021

    11.06

  • dernier dividende

    1.8 EUR

  • date dernier dividende

    31.05.21

  • Éligibilité

  • + Alerte

  • + Portefeuille

  • + Liste

Retour au sujet BIC

BIC : BIC - Investir en parle

29 oct. 201710:40

Bien que prévenue, la Bourse
sanctionne vivement les comptes
L
e fabricant de briquets, stylos
et rasoirs avait prévenu :
ses comptes trimestriels ne
seraient pas bons.
Plus exactement, Bic avait
annoncé, un peu plus de trois
semaines avant sa publication,
que la croissance organique de ses
revenus serait légèrement infé-
rieure à 2 % cette année, contre un
objectif initial de 3 à 4 %.
Non seulement cela s’ajoutait à un
premier avertissement, deux mois
auparavant, sur la réduction des
investissements, mais cela présageait
surtout d’une déception
– maintenant avérée –pour les
comptes du troisième trimestre.
Alors que le consensus des analystes
calculé par FactSet donnait
un chiffre d’affaires de
489 millions d’euros pour la
période allant de juillet à septembre,
Bic a publié des revenus de
465,8 millions.
JAMAIS DEUX SANS TROIS ?
L’action a chuté de près de 10 % le
jour de la publication. Pour plusieurs
analystes, il ne s’agit pas
d’une simple mauvaise passe.
« Les objectifs semblent difficiles à
atteindre après cette publication et
alors que la pression aux EtatsUnis
ne devrait pas disparaître prochainement
», avance-t-on chez
Natixis. Bryan Garnier considère
également que les objectifs restent
« hors de portée » et que le
titre « va rester sous pression ».
Le PDG de Bic, Bruno Bich,
reconnaît que « la performance de
l’Amérique du Nord reflète la déstabilisation
sans précédent du marché
des rasoirs aux Etats-Unis
ainsi que des réductions inattendues
de stocks de briquets de la part
des distributeurs ».
La marge d’exploitation du
groupe est ressortie à 17,9 % des
revenus (83,5 millions d’euros).
Son bénéfice net a dégringolé de
21,5 %, à 57,8 millions d’euros.
- V. B.
NOTRE CONSEIL
l
RESTER À L’ÉCART : sur un
mois, le repli du titre s’élève
à 40 %, ce qui pourrait donner
envie de se repositionner. A
14,5 fois les résultats que nous
estimons pour cette année, contre
20 en moyenne au cours des cinq
derniers exercices, la valorisation
est relativement attrayante. Malgré
cela, nous préférons rester
prudents dans l’éventualité
d’autres mauvaises surprises (BB).
Prochain rendez-vous : le
14 février 2018, résultats annuels.

9 réponses

  • 30 octobre 201716:26

    désolée pour la mise en forme. Pas réussi à faire autrement ;-(


  • 31 octobre 201712:14

    merci pour ce compte rendu.
    Je me suis placé sur l'action dans une vision long terme. La valorisation est comme dit dans l'article moins élevée que la moyenne. Un rattrapage aura lieu un jour ou l'autre. Il faut simplement être patient.


  • 31 octobre 201721:48

    de rien. Il faut effectivement être patient.


  • 08 novembre 201720:51

    Le but de chacun est de se placer au cours le plus bas, mais encore faut il savoir jusqu'ou l'action va se stabiliser


  • 10 novembre 201708:49

    Un gérant de fond de portefeuille a parlé de BIC la semaine dernière. En gros il dit que le titre n'est pas très cher mais que le timing n'est pas bon pour repasser de suite à l'achat , il est neutre. Qu'en pensez vous ? Encore attendre ?


  • 24 novembre 201710:39

    j'attends...


  • 07 janvier 201805:51

    Merci pour ce rapport rebeccab
    Je vais essayer de répondre au vu de l'expérience modeste ...
    J'étais rentré sur BIC en 2011 ( cours 67 pour faire simple ) et vendu les dernière en 2014 ( cours 108 )
    Résultat des courses il aura fallu attendre 3 ans pour que le titre me donne une occasion de revenir dessus ...
    Ce que j'ai fait à 100 l'année dernière , je n'ai pas vraiment suivi l'histoire ( occupé que j'étais déjà avec Technip >> technipFMC ) ... mais j'ai bien vu la chute du cours ( difficile de passer à côté ) Ma réponse à ta question c'est que la patience ici est une logique de fonctionnement , si déjà tu t'apprêtes à suivre le titre , alors il ne faut pas lésiner dans la première prise de position qui est long Terme ( d'autant que dans le cas de BIC il y a un dividende substantiel ) c'est ce qu'on appelle la position de Fond de portefeuille ... SI Par chance ! je dis bien ( par chance ) Les cours se mettent à baisser encore ( significativement ) alors les renforcements ultérieurs doivent être savamment calculés ... On sait bien que BIC n'est pas spéculative DONC ce n'est pas la peine d'attendre des siècles pour se positionner ... Effectivement on est revenu à 88 maintenant on est à 93 , à moins d'avoir une boule de Cristal difficile de dire si demain c'est 120 ou bien 60 .... Positionnes toi Maintenant et si par chance ( je dis bien par chance ) on a 60 soit prêt à mettre le paquet CAR c'est précisémment comme ça que même sur BIC tu pourras faire des pv intéressantes ... ( bon evidemment avant d'appuyer une 2ème fois sur la touche achat faudra quand même être vigilant mais bon avec BIC y a quand même une certaine marge , à moins que des millions de gens s'arrêtent d'écrire ? )


  • 16 janvier 201812:01

    y a du papier positif sur BIC depuis quelques jours. Je pense que ca va rebondir en 2018.


Retour au sujet BIC

9 réponses

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.