1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Forum

ATARI I14
0.000 EUR
0.00% 
Ouverture théorique 0.000

FR0011782440 ATANV

Euronext Paris données temps réel
  • ouverture

    0.000

  • clôture veille

    0.000

  • + haut

    0.000

  • + bas

    0.000

  • volume

    0

  • valorisation

    0 MEUR

  • capital échangé

    0.00%

  • dernier échange

    18.09.09 / 17:00:00

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.000

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.000

  • rendement estimé 2020

    -

  • PER estimé 2020

    Qu'est-ce que le PER ?

    Fermer

    -

  • dernier dividende

    -

  • date dernier dividende

    30.11.-1

  • Éligibilité

    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer
    PEA-PME

    Qu'est-ce que le PEA-PME ?

    Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

  • + Liste

Retour au sujet ATARI NV

ATARI I14 : Nouvelle !

alad
27 juin 201117:00

Une histoire … !

Ses cheveux blonds sur l'oreiller, nos doigts qui se croisent, nos langues qui se cherchent, nos peaux qui frissonnent et, dans la volupté d'une infinie tendresse, des petits seins au mamelon de gamine se dressent, un ventre frémit avant que sous les caresses de mains qui s'égarent, son sexe sans poil ruisselant de plaisir inonde d'un immense bonheur nos coeurs, nos corps à l'abandon.

Dans la quiétude campagnarde de Roser, dans le calme complice de Pont - Château ou le silence des lieux de son enfance que rompt parfois les vrombissements sourds des envols, nos refuges hôteliers bruissent encore de nos rires, des souffles courts de nos ébats, des râles et des plaintes de nos jouissances, de ces moments volés de grand amour, d'immenses bonheurs inscrits à jamais, mieux que dans la pierre, dans notre âme.


Et puis non …ce n’était pas ce qu’elle avait pensé !

Elle le disait jaloux et possessif. La thérapie de couple était restée sans effet et, depuis l'arrêt du Prozac, elle ne supportait plus sa perversion sexuelle. Elle le disait aussi cupide, borné, manipulateur et sans scrupule.- Le couple était sans enfant. Il n'avait en commun que peu de biens et partageait par ailleurs bien peu de choses . Petit à petit, elle s'était faite à l'idée de le quitter mais le moment n'était pas encore opportun. Ses engagements, bien que matériels, le lui interdisant, la peur qu'il puisse découvrir notre liaison la terrifiait .

Alors, lorsque ce matin là elle m’annonça, sans plus de précisions, qu’elle avait fait ses aveux et que tout était fini, une peur panique me saisissait, me submergeait et, seules, les difficultés qu’elle redoutait et qui désormais seraient les siennes, envahissaient mon esprit.

Car à l’évidence, comment d’ailleurs pouvait-il en être autrement, ce minimum de fierté, ce peu d’honneur et de dignité qu’aucun homme ne saurait être dépourvu, n’avaient pu que conduire ce mari trompé, bafoué, à la quitter en attendant de mettre un terme à leur mariage.

Ainsi, je restais là, abasourdi face à une situation si soudaine contre laquelle je ne pouvais rien, et dans l’angoisse viscérale de cette impuissance coupable qui me tenaillait, émergeait le sentiment horrible, inacceptable, que cette liberté ainsi retrouvée contre son gré et ses difficultés sonnaient le glas de nos derniers possibles .

Mais il n’en était rien... le pire serait à venir !

L’enfance était heureuse. Dans le confort bourgeois d’une Europe qui s’installe, dans l’innocente insouciance d’une petite fille aux allures de garçon manqué, elle était pleine d’avenir .

Plus tard, vinrent les premiers tourments ……(à suivre)

Toute ressemblance de près ou de loin avec quiconque existant ou ayant existé ne saurait être que fortuite

Signaler un abus

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

0 réponse

Retour au sujet ATARI NV

Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

29.875 -3.57%
1.11685 0.00%
25.1 -6.59%
16.258 -8.03%
32.25 -2.27%

Les Risques en Bourse

Fermer