1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Forum

ASSYSTEM (EX ASSYSTEM BRIME)
31.350 (c) EUR
+0.48% 

FR0000074148 ASY

Euronext Paris données temps réel
  • ouverture

    31.250

  • clôture veille

    31.200

  • + haut

    31.600

  • + bas

    31.250

  • volume

    1 625

  • valorisation

    491 MEUR

  • capital échangé

    0.01%

  • dernier échange

    13.12.19 / 17:35:18

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    29.800

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    32.900

  • rendement estimé 2019

    3.22%

  • PER estimé 2019

    Qu'est-ce que le PER ?

    Fermer

    14.52

  • dernier dividende

    1 EUR

  • date dernier dividende

    17.06.19

  • Éligibilité

    SRD

    Qu'est-ce que le SRD ?

    Fermer
    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

  • + Liste

Retour au sujet ASSYSTEM (EX ASSYSTEM BRIME)

ASSYSTEM (EX ASSYSTEM BRIME) : la moitié des réacteurs français...

M2461491
17 oct. 201712:10

Nucléaire : la moitié des réacteurs français menacés par la rouille, selon l'ASN


L'ASN s'inquiète de la dégradation des systèmes de refroidissement des réacteurs nucléaires.

L'autorité de sûreté nucléaire (ASN) a annoncé lundi 16 octobre avoir constaté la corrosion de tuyaux de circulation d'eau dans 29 réacteurs des 58 réacteurs nucléaires français, rapporte Le Parisien mardi 17 octobre. Une dégradation qui pourrait entraîner des accidents nucléaires grave au moindre problème.

Onze des 19 centrales françaises sont concernées, et, si aucun incident n'est encore survenu, le gendarme du nucléaire à tout de même classé le problème au niveau 2 sur 7 de l'échelle Ines des événements nucléaire. Une décision rare qui n'avait pas été prise depuis cinq ans, rappelle Le Parisien.

CRAINTE D'ACCIDENT GRAVE

Certains tuyaux sont tellement rouillés que l'épaisseur de leurs parois a diminué. "Suffisamment pour qu'en cas de séisme le risque que ces tuyaux ne puissent pas résister au secousses soit réel", estime le directeur chargé des équipements sous préssion nucléaires à l'ASN, Rémy Catteau. Or, ces tuyaux acheminent l'eau froide qui permet de maintenir la température dans les réacteurs. "En cas de rupture de cet approvisionnement d'eau froide, des réservoirs d'eau permettent de refroidir temporairement les réacteurs, explique-t-il encore. Mais si le problème dure, on peut redouter, au stade ultime, la fusion du combustible, ce qui constitue un accident nucléaire grave."

EDF VEUT RASSURER

"Ces dégradations sont la conséquence de la corrosion qui a pu se développer en l'absence d'une maintenance préventive adaptée", accuse l'ASN. Mais EDF se veut rassurant. Cette corrosion n'a "aucune conséquence réelle pour la sécurité des salariés, ni pour l'environnement, assure le siège de l'entreprise. Le vieillissement de certains matériaux est un phénomène naturel, connu, étudié et pris en compte par l'exploitant dès la conception des centrales. Les contrôles et les opérations de maintenance permettent précisément de remplacer les équipements qui le nécessitent."

Signaler un abus

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

0 réponse

Retour au sujet ASSYSTEM (EX ASSYSTEM BRIME)

Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer