Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Forum

AEROWATT
18.000 EUR
0.00% 
Ouverture théorique 0.000

FR0010396119 ALWAT

Euronext Paris données temps réel
  • ouverture

    0.000

  • clôture veille

    18.000

  • + haut

    0.000

  • + bas

    0.000

  • volume

    0

  • capital échangé

    0.00%

  • valorisation

    36 MEUR

  • dernier échange

    12.04.13 / 17:25:37

  • limite à la baisse

    0.000

  • limite à la hausse

    0.000

  • rendement estimé 2021

    -

  • PER estimé 2021

    -

  • dernier dividende

    -

  • date dernier dividende

    01.06.12

  • Éligibilité

  • + Alerte

  • + Portefeuille

  • + Liste

Retour au sujet AEROWATT

AEROWATT : POUR INFO.....LIRE

19 août 200921:44

Panneaux solaires: les demandes de raccordement au réseau s'envolent

[ 19/08/09 - 18H30 - AFP ]
© AFP/Archives - Ilan Garzone
Cliquez ici

Le nombre de demandes de raccordement de panneaux solaires photovoltaïques au réseau électrique, en forte hausse depuis deux ans, a presque doublé depuis un an, a indiqué mercredi Electricité réseau distribution de France (ERDF) à l'AFP.

ERDF a reçu durant les six premiers mois de l'année 22.826 demandes de "producteurs" (essentiellement des particuliers) voulant raccorder leur installation solaire au réseau électrique.

A titre de comparaison, la filiale d'EDF avait reçu 12.056 demandes durant les six premiers mois de 2008, et 25.000 pour l'ensemble de l'année.

Le nombre de demandes avait été de 1.600 en 2006 et de 7.000 en 2007.

"Nous avons été submergés de demandes ces dernières années", raconte Bruno Fort, chef de département à la direction raccordement d'ERDF. "Nous n'avions pas imaginé que le développement des panneaux solaires se fasse aussi rapidement", reconnaît-il.

Portée par des incitations fiscales, l'énergie solaire photovoltaïque connaît un véritable boom en France depuis 2007.

L'augmentation du nombre de raccordements au réseau électrique a provoqué un engorgement des services d'ERDF, engendrant des délais de traitement de plusieurs mois.

"C'est un des éléments d'insatisfaction de nos clients qui veulent être raccordés le plus rapidement possible", note M. Fort.

Dans son rapport annuel 2008, ERDF jugeait le délai de raccordement "trop élevé" indiquant qu'il pouvait "atteindre huit mois".

Il était retombé à 5 mois en moyenne au premier trimestre 2009, selon Bruno Fort.
© AFP/Archives - Jean-Christophe Verhaegen
Cliquez ici

Les régions dans lesquelles les délais sont les plus longs sont Provence-Alpes-Côte d'Azur, Languedoc-Roussillon et la Bourgogne, qui sont aussi les régions dans lesquelles les demandes sont les plus nombreuses, du fait d'un niveau d'ensoleillement élevé.

Pour faire face à l'afflux de demandes, ERDF a fortement renforcé ses équipes de traitement des dossiers (qui sont passé d'une dizaine à plus de 100 personnes).

Les procédures ont été simplifiées et un outil informatique a été mis en place en juillet pour assurer le suivi des demandes, souligne aussi M. Fort.

Un numéro de téléphone unique a également été ouvert pour diriger les demandeurs (0 820 031 922).

"L'objectif est de ramener le délai de raccordement sous les 4 mois d'ici à la fin de l'année", indique le responsable.

Les frais de raccordement, à la charge du détenteur des panneaux solaires, s'élèvent à entre 500 et 1.200 euros par installation, selon ERDF.

Il y avait 26.300 installations de production électrique raccordées au réseau basse et moyenne tension d'ERDF fin juin 2009, soit deux fois plus que 6 mois plus tôt. 88% de ces installations sont des panneaux photovoltaïques, contre 2,3% d'éoliennes et 6,5% d'installations hydrauliques.

La quasi-totalité de ces raccordements correspondent à des installations de puissance inférieure à 3 kilowatts, soit environ 25 m2 de panneaux solaires.
Copyright © 2005 AFP. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) (dépêches, logo) sont protégées pas des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune des informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations."

4 réponses

  • 20 août 200907:52

    même ERDF : "un outil informatique a été mis en place en juillet pour assurer le suivi des demandes"

    Avant, ils utilisaient uniquement du papier ?


  • 20 août 200910:35

    Ils n'avaient pas imaginé... ils ne sont pas payés pour leurs capacités d'imagination.

    Les politiques fixent les tarifs, l'effet est quasi mécanique et très prévisible... En fait, il s'agit d'un choix stratégique de ne rien prévoir et donc de pouvoir traîner des pieds sur les délais de raccordement, en espérant créer un effet dissuasif pour le particulier (voire pour les entreprises!)

    Car racheter au tarif fort coûte des sous à l'entreprise.


  • 23 août 200917:37

    suivre les cours du brut comme le lait sur le feu désormais


  • 23 août 200919:02

    Aerowatt pour l'instant. Ce sont les tarifs réglementés de rachat de l'électricité produite qu'il faut surveiller, ainsi que l'évolution du coût des éoliennes et des panneaux solaires et du crédit évidemment.


Retour au sujet AEROWATT

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.