1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Forum

ALCATEL-LUCENT
3.500 (c) EUR
0.00% 
Ouverture théorique 3.500

FR0000130007 ALU

Euronext Paris données temps réel
  • ouverture

    0.000

  • clôture veille

    3.500

  • + haut

    0.000

  • + bas

    0.000

  • volume

    0

  • valorisation

    9 886 MEUR

  • capital échangé

    0.00%

  • dernier échange

    31.10.16 / 17:35:27

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    3.470

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    3.530

  • rendement estimé 2019

    -

  • PER estimé 2019

    Qu'est-ce que le PER ?

    Fermer

    -

  • dernier dividende

    -

  • date dernier dividende

    26.05.15

  • Éligibilité

    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

  • + Liste

Retour au sujet ALCATEL-LUCENT

ALCATEL-LUCENT : Effervescence autour d'Alcatel-Lucent,

M5016972
27 févr. 200817:49

Effervescence autour d'Alcatel-Lucent, l'Elysée dément vouloir entrer au capital
Nicolas Sarkozy, en pleine vague de défense des sites industriels français, d'Arcelor-Mittal à Metaleurop en passant par Kleber-Michelin, se serait saisi du dossier. Sur la foi de cette rumeur, l'action était recherchée mercredi matin avant de retomber.
C'est l'une des grandes rumeurs du moment dans le monde de l'économie. L'Etat français préparerait un plan pour défendre Alcatel-Lucent. Selon un article publié sur le site de Challenges, "l'Etat n'exclut pas d'entrer dans le capital d'Alcatel". "Si ce scénario n'est pas privilégié actuellement, il n'en est pas pour autant exclu par Bercy, qui souhaite s'investir dans l'avenir du groupe", précise l'hebdomadaire.

Le groupe franco-américain d'équipements en télécommunications est en effet fragilisé par des pertes, des restructurations en série (avec suppressions d'emploi notamment en France) et par la chute de son cours de Bourse.

A Bercy, on dément cette information précisant que ce scénario n'est "actuellement pas privilégié". Toutefois, Challenges cite un conseiller de Christaine Lagarde selon lequel "toutes les options sont ouvertes". Dans une interview accordée aux Echos mardi 26 février, la ministre de l'Economie, des Finances et de l'Emploi, s'est montrée "très sceptique quant à la stratégie d'Alcatel" et a affirmé que "le gouvernement sera extrêmement vigilant sur la politique de l'emploi de ce groupe".

Lors du traditionnel point presse d'après Conseil des ministres, Laurent Wauquiez porte-parole du gouvernement a qualifié de "pures spéculations" des rumeurs de prise de participation de l'Etat dans Alcatel.

Malgré ces démentis, les marchés veulent croire à cette possibilité. L'Elysée, en pleine vague de défense des sites industriels français (chez Arcelor-Mittal à Gandrange en Moselle, Metaleurop à Noyelles-Godault, Kleber-Michelin à Toul), pourrait même faire une annonce lundi, Nicolas Sarkozy devant se rendre à Hanovre pour l'ouverture du salon des technologies Cebit.

Certains évoquent l'éventualité d'une "loi Alcatel", d'autres d'une intervention comme l'Etat l'avait fait en 2002 pour sauver Alstom en en prenant 14% du capital, ce qui avait sauvé la firme de la faillite, d'autres encore considèrent que les pouvoirs publics poussent de grands groupes français à acheter des équipements télécoms à Alcatel-Lucent. La radio BFM indiquait ce mercredi matin que le groupe Bolloré (son président éponyme est un proche de Nicolas Sarkozy) achetait des équipements wi-max (Internet sans fil de grande puissance) à Alcatel.

La Bourse n'est en tout cas pas restée indifférente à ces rumeurs. Mercredi matin, l'action Alcatel-Lucent a nettement progressé, montant jusqu'à 4,43 euros. Dans l'après-midi, en revanche, l'agitation s'est calmée, et l'action cédait 1,17% à 4,20 euros.

latribune.fr

Signaler un abus

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

3 réponses

  • bombeur2
    27 février 200817:52

    par la suite!!

    Signaler un abus

  • levideu
    27 février 200817:53

    l'aspirine

    Signaler un abus

  • pino
    27 février 200817:56

    prendre une participation c'est pour aussi pouvoir spéculer dessus !

    veulent pas que le cours flambe avant qu'ils puissent entrer au capital !!!

    Je vois bien SARKO décider de prendre une participation dans ALU et en même temps essayer de redorer un peu son image de marque :-)

    Signaler un abus

Retour au sujet ALCATEL-LUCENT

Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer