1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Forum

RICHEL GROUP
9.500 EUR
0.00% 
Ouverture théorique 0.000

FR0000078875 ALRIC

Euronext Paris données temps réel
  • ouverture

    0.000

  • clôture veille

    9.500

  • + haut

    0.000

  • + bas

    0.000

  • volume

    0

  • valorisation

    41 MEUR

  • capital échangé

    0.00%

  • dernier échange

    04.02.16 / 16:37:08

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.000

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.000

  • rendement estimé 2020

    -

  • PER estimé 2020

    Qu'est-ce que le PER ?

    Fermer

    -

  • dernier dividende

    0.23 EUR

  • date dernier dividende

    29.07.15

  • Éligibilité

    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

  • + Liste

Retour au sujet RICHEL GROUP

RICHEL GROUP : richel serres

gbirothe
12 févr. 201314:32

MARSEILLE (Reuters) - La police des frontières a démantelé un vaste réseau de travail illégal mis en place par plusieurs sociétés immatriculées en Italie ou en Bulgarie, employant irrégulièrement en France de nombreux ouvriers bulgares, macédoniens, bosniaques et serbes.

L'enquête ouverte depuis le mois d'août 2011 a permis de mettre en évidence de nombreuses infractions au droit du travail comme la dissimulation d'activité et des salariés, et l'emploi d'étrangers sans titre de travail par ces entreprises de montage de serres agricoles professionnelles, indique la préfecture de police des Bouches-du-Rhône dans un communiqué.

"Les investigations démontrent également que, dans le cadre d'une fausse sous-traitance manifestement bien organisée, toutes ces sociétés italiennes de montage dirigées par des ressortissants de l'ex-Yougoslavie ont pour donneur d'ordre un seul et unique client : un groupe français implanté dans la région de Tarascon, leader européen de la fabrication de serres et d'équipements horticoles", précise-t-on de même source.

Le 22 janvier, une quarantaine d'enquêteurs de la police de l'air et des frontières (PAF) sont intervenus dans les départements de la Drôme, de la Haute-Savoie, du Maine-et-Loire, des Bouches-du-Rhône et du Tarn-et-Garonne. Cinq personnes, dont des gérants de sociétés de montage italiennes, ont été placées sous contrôle judiciaire au terme de leur garde à vue.

Le 5 février, c'était au tour des dirigeants de la société française, qui est soupçonnée d'être le donneur d'ordre de l'opération, d'être entendus par les policiers lyonnais, marseillais et parisiens, pour s'expliquer sur la mise en place de ce système illicite de fausse sous-traitance.

Ce système qualifié de "pérenne" par les enquêteurs aurait permis à l'entreprise, leader européen sur son secteur, de "réaliser des marges plus profitables que celles qu'ils auraient pu espérer en respectant le droit du travail français".

Les dirigeants, qui ont été laissés libres à l'issue de leur garde à vue, devraient être convoqués ultérieurement par le magistrat instructeur en vue d'une possible mise en examen.

Signaler un abus

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

14 réponses

  • M7922513
    25 février 201314:16

    M. Richel joue les pucelles effarouchées mais tout le monde savait comment Richel vendait ses serres et comment il les montait. D'ailleurs ses prix de vente ont été augmentés de 30% en février après la descente de la police. Peut-être va-t-il passer de la rubrique success story à la rubrique repris de justice...

    Signaler un abus

  • p.petru1
    14 février 201411:26

    ?

    Signaler un abus

  • p.petru1
    16 février 201416:44

    et ceci, cela explique-t-il la bassie de vendredi?
    "Dans son rapport financier, Richel Serres de France précise : "A la suite de contrôles effectués chez des clients français pendant les travaux de montage de serres vendues par la société Richel Serres de France, les autorités administratives ont relevé un certain nombre de dysfonctionnements dans les modalités d'intervention des sociétés tierces opérant sur ces chantiers. Une information judiciaire a été ouverte afin de déterminer les responsabilités de Richel Serres de France. L'instruction suit son cours. A ce stade et compte tenu des informations dont nous disposons, nous ne sommes pas en mesure de déterminer l'incidence financière probable de cette affaire".
    AMF: actionnaire ayant allégé

    Signaler un abus

  • p.petru1
    20 février 201416:28

    la baisse semble s'accélérer
    AMF: actionnaire, ayant vendu les 3/4 de ses titres

    Signaler un abus

  • p.petru1
    20 mai 201415:56

    AMF: zéro titres

    Signaler un abus

  • cdelhomm
    29 juillet 201415:12

    GROSSE PERTE AU DERNIER EXERCICE .
    Le cours va certainement décrocher

    Signaler un abus

  • phux09
    30 juillet 201411:56

    A mon avis, impact minime. Petite baisse, peut-être, mais pas de décrochage brutal et significatif. Mais je vais aller un peu plus loin que l'incantation et justifier ma position sur un autre post.

    Signaler un abus

  • hmalglai
    20 décembre 201410:59

    p.petru1, je pense que vous êtes victime d'un vol d'identité.

    En effet, j'ai bien compris que les tribulations de RS "autour ou dans " le marché porteur du "travail dissimulé" vous ont conduit à très vite sortir du dossier.

    Or, quelqu'un revendique votre pseudo et a le culot de placer Richel Group dans sa liste de 10 valeurs favorites pour 2015.

    Ce malfaisant est lisible sur le forum GJAJ.

    Dans quel monde vit-on, n'est-ce pas ?

    Signaler un abus

  • jp-47
    20 décembre 201416:48

    depuis le 29/07 il a changé d avis c est pas impossible

    Signaler un abus

  • hmalglai
    20 décembre 201420:56

    Tout est possible en effet.

    Concernant l'affaire RS, je vois pas comment l'entreprise va pouvoir passer entre les gouttes. Les faits semblent accablants et surtout, la justice est sans pitié pour les donneurs d'ordres qui ne contrôlent pas la situation de leurs sous-traitant. Les sanctions pénales sont moins à craindre (par leurs amplitude) que les sanctions administratives.

    Ce qui m'inquiète, c'est le ton laconique des dirigeants lorsqu'ils évoquent le problème en fin de rapports semestriel et annuel.

    Signaler un abus

  • jp-47
    20 décembre 201423:10

    ecoute tu fais venir un charpentier pour reparer ta toiture tu va pas aller demandé tout les papiers, bulletin de paie, carte identité a tout les ouvriers present sur le chantier. je connais pas l affaire mais richel a vendu la serre et a peut etre sous traite le montage avec un artisans du coin je vois pas pourquoi richel serais responsable de "tricherie" et meme tu peut pas surveiller le sous traitant tout les jours c est pas sérieux "
    je suis pas juriste

    Signaler un abus

  • hmalglai
    21 décembre 201411:40

    Je comprends ton point de vue, et c'est d'ailleurs ce même point de vue qui est avancé par le Richel Group. Moi, je trouve que c'est un argument qui s'entend, d'autant que Richel n'est pas une si grosse entreprise qu'elle peut se doter d'une cohorte de salariés fiscalistes expert en droit du travail afin de protéger ses intérêts.

    Mais il y a un double problème concernant cette affaire. C'est ce qui me fait dire que je ne vois pas comment RS va pouvoir passer entre les gouttes.

    D'une part, les accusations sont graves , multiples (plusieurs infractions ) et étendues (plusieurs départements). Mais le plus inquiétant, ce serait le constat par la police que tout ceci permet de remonter à un donneur d'ordre unique, le groupe Richel.

    De nombreuses infractions au droit du travail comme la dissimulation d'activité et de salariés, le prêt illicite de main-d'oeuvre, le marchandage ou l'emploi d'étrangers sans titre de travail, ont été relevées", indique la directrice zonale adjointe de la PAF Marseille.

    "Les investigations démontrent également que, dans le cadre d'une fausse sous-traitance manifestement bien organisée, toutes ces sociétés italiennes de montage dirigées par des ressortissants de l'ex-Yougoslavie ont pour donneur d'ordre un seul et unique client : un groupe français implanté dans la région de Tarascon, leader européen de la fabrication de serres et d'équipements horticoles", précise-t-on de même source (policière)

    D'autre part, pour l'URSAAF, le donneur d'ordre a des obligations incontournables.

    > l'obligation de vigilance (art L. 8222-1 du code du travail) : le donneur d'ordre s'assure que son cocontractant est à jour de ses obligations sociales de fourniture et de paiement des cotisations de Sécurité sociale, et que l'attestation remise à cet effet est authentique et en cours de validité,
    > l'obligation de diligence (art L. 8222-5 du code du travail) : le donneur d'ordre, informé de l'intervention d'un sous-traitant en situation irrégulière, enjoint aussitôt à son cocontractant de faire cesser sans délai cette situation.

    À défaut de procéder à ces vérifications le donneur d'ordre sera poursuivi et condamné solidairement à régler les cotisations de Sécurité sociale du sous-traitant, si celui-ci a eu recours au travail dissimulé.

    Conclusion : même dans le scénario le plus rose, c-à-d si RS est de bonne foi, le Groupe va devoir batailler ferme. En effet, les choses semblent mal engagées puisque Christian Richel se serait exprimé à "la Provence" en ces termes : " Le problème, c'est qu'une entreprise comme la nôtre ne peut pas tout vérifier. La réglementation évolue, c'est très complexe et nous n'avons pas les moyens de tout regarder. C'est une réalité".

    Dans le cas d'un scénario noir, chacun se documentera sur la natures des sanctions administratives, pénales ainsi que sur les pouvoirs des Préfets dans les régions. Pour l'instant, on en est pas là et je me dis que ça doit être bien compliqué aujourd'hui d'être chef d'entreprise d'un groupe de taille moyenne.

    Signaler un abus

  • f.leblon
    21 décembre 201422:29

    2 ans et demi que cette affaire est sortie et toujours pas de verdict.....ce n est peut etre pas si simple que çà. .sans compter les recours possibles, dans 3 ans on en reparlera encore...si l entreprise est toujours cotée

    Signaler un abus

  • p.petru1
    08 janvier 201516:04

    jp-47
    merci de la compréhension!
    @hmalgai
    merci pour l'humour

    Explications:
    Cette entreprise est difficile à suivre. C'est pourquoi je n'étais pas ré intervenu sur le forum depuis fort longtemps.
    La chronologie est simple: je suis sorti en février 2014, pour les motifs indiqués à cette date sur le forum;
    je suis ensuite entré début décembre 2014 sur la base du communiqué sur les résultats (et entretemps le titre avait beaucoup aissé, donc mon post de février n'était pas infondé). J'avais réagit rapidement et jne souhaitant pas faire de pumping, je n'ai pas posté de message.
    Suite au BALO du 26 décembre (dont je n'ai pris connaissance qu cette semaine), j'ai tout revendu (en PV bien sûr, mais donc sans pumping, sur l'autre site, j'avais signalé mon changement d'opinion) ces derniers jours.

    Dernière étape, j'ai signalé sur le forum les motifs de ma sortie du titre (craintes sur les conséquences pour les minoritaires de la scission), afin de ne pas induire en erreur les participants qui auraient lu le message plein d'humour de hmalgai quant à ma position supposée sur le titre.

    Signaler un abus

Retour au sujet RICHEL GROUP

14 réponses

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

6029.72 -0.54%
1.08545 +0.07%
1.29 +84.55%
31.685 -2.99%
44.295 -1.02%

Les Risques en Bourse

Fermer