Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Forum

PROWEBCE
52.900 EUR
0.00% 
Ouverture théorique 0.000

FR0010355057 ALPRW

Euronext Paris données temps réel
  • ouverture

    0.000

  • clôture veille

    52.900

  • + haut

    0.000

  • + bas

    0.000

  • volume

    0

  • valorisation

    105 MEUR

  • capital échangé

    0.00%

  • dernier échange

    16.07.15 / 16:25:02

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.000

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.000

  • rendement estimé 2020

    -

  • PER estimé 2020

    Qu'est-ce que le PER ?

    Fermer

    -

  • dernier dividende

    0.29 EUR

  • date dernier dividende

    24.09.14

  • Éligibilité

    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

  • + Liste

Retour au sujet

PROWEBCE : Actionnaires de Loyaltouch vigilants !

Profil supprimé
12 juil. 201012:36

Le GAAPP se rebiffe !
09/07/2010 à 11:45
Dans le cadre des opérations de rapprochements en cours entre les sociétés SCF, ID FUTURE et LOYALTOUCH, le G.A.A.P.P. – Groupement Autonome des Actionnaires et des Porteurs de Parts – construit en toute indépendance un dossier destiné à permettre une juste valorisation de la société LOYALTOUCH.

Nous représentons à ce jour 157 actionnaires de la société Loyaltouch et 9,5 % de son capital et notre Président a demandé officiellement à la société un siège au Conseil de surveillance afin d’améliorer la transparence entre la société et ses actionnaires individuels et contribuer ainsi à une meilleure gouvernance de l’entreprise.

Les questions légitimes posées dans le cadre des opérations de rapprochements en cours, dont certaines ont été exposées aux Agents Financiers le 30 juin dernier lors d’une réunion « SFAF », nécessitent des réponses sans détours afin de démontrer le bien-fondé pour les actionnaires Loyaltouch de la stratégie des dirigeants visant à regrouper toutes les entités sous la bannière ID FUTURE, cotée sur Eurolist au compartiment C. De son côté le GAAPP ne retrouve pas les notions d’équité dans les opérations déjà effectuées.

Le GAAPP tient à rappeler que ce groupe a été constitué sous la dénomination Initiatives & Développements, rebaptisé LOYALTOUCH le 23/12/2009 et que c’est à cette dernière entité qu’il appartient de garder la main dans la deuxième phase du processus de rapprochement entre ID Future et Loyaltouch, programmée pour le mois de décembre 2010.

En effet, notre association est convaincue que la société Loyaltouch est une véritable « mine d’or », mais, comme toutes les mines d’or, elle attise les convoitises. Et, à l’instar de toutes les sociétés à forte croissance, les structures de management et financière doivent être adaptées à la fois à l’accélération mais aussi à la consolidation, ce qui semble clairement s’imposer à Loyaltouch et doit être réalisé dans les plus brefs délais.

Les actionnaires individuels qui sont entrés au capital à des niveaux de cours relativement élevés n’accepteraient pas de se faire diluer outre mesure à cause d’une valorisation de Loyaltouch sans aucun rapport avec ses fondamentaux.



Rappelons que le périmètre Loyaltouch-France/Global Technologies/MCA/ID Belgium est la partie principale de cette construction et que c’est là que se réalise l’essentiel de l’activité de fidélisation, des marges et du résultat net. A ce titre, le périmètre Loyaltouch retenu pour le calcul des parités génère à lui seul près de 80% de l’EBIT et du RN du futur ensemble pro-forma consolidé, et les principaux clients sont recrutés depuis ce périmètre.

Les dirigeants ont fait le choix de regrouper dans leur holding (Strategic Corporate Finance) la filiale espagnole OPTIZE ainsi que le groupe Barça. Dans ce contexte, le GAAPP considère que la première phase de rapprochement entre SCF et ID Future doit être réalisée le plus tôt possible, afin que cette nouvelle structure puisse démontrer sa capacité à générer de la valeur sur les marchés étrangers.

De son côté, Loyaltouch France et ses filiales doivent être en mesure de se développer de façon autonome afin de se concentrer sur la croissance organique du pôle France.

Le GAAPP propose donc que le management de Loyaltouch et celui de SCF/ID Future, qui est le même aujourd’hui, soient clairement séparés, afin de préparer dans les meilleures conditions la deuxième phase de rapprochement (Loyaltouch/ID Future). Il convient également de créer des passerelles entre les deux structures, afin de pouvoir satisfaire au mieux les contrats transnationaux.

Le cours du titre Loyaltouch est suspendu depuis le mardi 6 juillet 2010 et le GAAPP s’en félicite. Le GAAPP exige que la direction de Loyaltouch s’explique sur les points essentiels qui ont conduit à la débâcle de l’action sans aucun rapport avec ses fondamentaux, et notamment sa situation de trésorerie, sa gestion du BFR, la relative faiblesse de ses fonds propres à comparer avec les fonds propres pro-forma du groupe consolidé dans son ensemble, comme cela a été présenté le 12 mai 2010.

Nous attendons également que le Conseil de surveillance lance un audit sur le management de Loyaltouch en coordination avec le GAAPP.

Le GAAPP demande par ailleurs que la reprise de cotation se fasse en continu après la signature d’un contrat de liquidité et une communication détaillée sur tous les points évoqués ci-dessus. Nous rappelons que cette cotation en continu avait été annoncée comme « imminente » le 21 septembre 2009 et que de nombreux actionnaires individuels sont entrés à cette occasion sur le titre. L’argument utilisé par ODDO Corporate Finance, l’agent financier de Loyaltouch, et par la direction de Loyaltouch, selon lequel le « segment placement privé » ne permet pas une telle cotation, ne tient pas, comme il a été prouvé par le Président du GAAPP devant les Agents Financiers lors de la réunion SFAF du 30 juin 2010, puisque depuis février 2010 la cotation en continu est étendue à toutes les sociétés cotées sur Alternext.

Le GAAPP regroupe notamment parmi ses membres des chefs d’entreprises, des commissaires aux comptes, des experts comptables, des acheteurs de grands groupes, des consultants de haut niveau… et même un ancien PDG d’une multinationale. Nos autres membres sont des agriculteurs, des commerçants, des retraités, des pharmaciens, des médecins, des étudiants, des infirmiers, des ingénieurs, des employés, etc. C’est toute cette diversité qui fait la richesse de notre association.

Nous invitons tous les actionnaires individuels à nous rejoindre au GAAPP afin de constituer une force suffisante pour agir au mieux des intérêts des investisseurs individuels. Nous invitons également les fonds de gestion qui le souhaitent à nous rencontrer afin de discuter des diverses possibilités qui s’offrent à nous.

Le GAAPP tient à rappeler qu’en tant que regroupement d’actionnaires, il souhaite travailler AVEC le Conseil de surveillance et non CONTRE le Conseil de surveillance, dans nos intérêts respectifs. En conséquence, M. Christian Quérou, le Président du Conseil de surveillance et premier actionnaire de la société est invité à prendre en considération l’ensemble de nos demandes qui visent à améliorer les marges de manœuvres de la société Loyaltouch, ainsi que son image auprès des professionnels du marché.

Signaler un abus

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

2 réponses

  • Profil supprimé
    15 juillet 201018:02

    Les actionnaires se lancent dans une danse endiablée

    [Petit Jean]
    Pendant qu'il prend tout notre argent,
    Tandis qu'il nous friponne,
    On voit au front de ce larron
    Vaciller sa couronne.

    Mais tant qu'il y aura de braves gens
    Dans la bande à Robin,
    Ils reprendront à ce fripon
    De quoi manger du pain

    Sans qu'il s'en avise
    L'adroit Robin ... lui subtilise sa chemise
    Sans foi ni loi,
    Le Roi De Mauvais Alloy.

    Cafard vicieux, pernicieux,
    Plus méchant que Satan,
    Papelard, fripouillard
    Et coquin en tout point.
    Vile charogne,
    Sans vergogne,
    Messire Le Roi De Mauvais Alloy ... Yeah !

    Signaler un abus

  • reminv
    12 octobre 201018:12

    mais il n'y aura pas de Robin des Bois.

    Et cette histoire fait moins rire que le mythique film de Disney.

    Signaler un abus

Retour au sujet

Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

4889.52 +0.09%
3.6 +1.12%
1.17885 0.00%
32.795 -0.76%
44.65 -1.04%

Les Risques en Bourse

Fermer