1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Forum

GOLD BY GOLD
1.140 EUR
-0.87% 

FR0011208693 ALGLD

Euronext Paris données temps réel
  • ouverture

    1.140

  • clôture veille

    1.150

  • + haut

    1.140

  • + bas

    1.140

  • volume

    40

  • valorisation

    3 MEUR

  • capital échangé

    0.00%

  • dernier échange

    20.11.19 / 16:30:15

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.915

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    1.360

  • rendement estimé 2019

    -

  • PER estimé 2019

    Qu'est-ce que le PER ?

    Fermer

    -

  • dernier dividende

    0.04 EUR

  • date dernier dividende

    04.07.17

  • Éligibilité

    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

  • + Liste

Retour au sujet GOLD BY GOLD

GOLD BY GOLD : prix de l'or : modification fixing

cgill
18 juin 201414:09


http://www.latribune.fr/vos-finances/banques-credit/20140618trib000835731/le-con seil-mondial-de-l-or-veut-reformer-la-methode-de-fixation-des-prix.html

18/06 /2014
Le CMO veut évoluer vers un calcul à partir de transactions effectives afin qu'il devienne un prix d'échange et plus seulement une référence.

Alors que la fixation des prix de l'or et de l'argent font l'objet d'une surveillance accrue des autorités de régulation en Europe et aux Etats-Unis depuis le scandale de la manipulation du taux interbancaire Libor (London Interbank Offered Rate) l'an dernier, le Conseil mondial de l'or (CMO) a annoncé mercredi son intention de réformer le "fixing" quotidien de l'or, institué il y a 95 ans.
Le CMO veut promouvoir la demande de métal fin

Dans un communiqué, le CMO, fédération des principales compagnies minières d'or du monde, a pour objet de promouvoir la demande de métal fin, précise qu'il tiendra une première réunion à Londres le 7 juillet avec les différentes parties intéressées - banques, raffineurs, banques centrales et compagnies minières - ainsi que la Financial Conduct Authority, l'autorité de régulation britannique, en tant qu'observateur.

"Le processus de fixing a été institué il y a près d'un siècle, il n'est donc pas surprenant qu'il ait besoin d'être dépoussiéré et modifié pour répondre aux nouveaux besoins de régulation, de transparence et de technologie", a déclaré Natalie Dempster, en charge des relations avec les banques centrales et des politiques publiques au CMO.
Deux fois par jour par téléphone entre banquiers

Tandis que le "fixing" est effectué actuellement deux fois par jour par un groupe de banques qui se consultent par téléphone pour établir un prix de référence à partir des transactions entre leurs clients. Le CMO propose que le nouveau fixing soit établi sur la base de transactions effectivement conclues et soit un prix d'échange, pas seulement de référence.

Les données servant à cette opération devront être transparentes, autrement dit publiées et sujettes à des audits, et le prix devra avoir été calculé à partir d'un marché profond et liquide, ajoute-t-il. L'organisation explique :

"Il devra représenter un prix livrable physiquement, puisque beaucoup d'utilisateurs demandent une livraison physique de l'or."

Le mois dernier, la banque britannique Barclays, mise en cause l'an dernier dans l'affaire du Libor, a écopé d'une amende de 26 millions de livres pour des manquements dans ses contrôles internes qui ont permis à un trader de manipuler le fixing de l'or. Notons à cet égard que plusieurs sociétés ou groupements comme le London Metal Exchange (LME) et InterContinental Exchange (ICE), qui a repris en février le calcul du Libor, ont proposé des alternatives que la London Bullion Market Association (LBMA) examinera cette semaine.

Quant au "fixing" de l'argent, institué il y a 117 ans à Londres et également réalisé par téléphone, il cessera au mois d'août, comme annoncé le 14 mai.

Signaler un abus

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

0 réponse

Retour au sujet GOLD BY GOLD

Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer