1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Forum

GASCOGNE
3.740 EUR
+3.89% 
Ouverture théorique 3.660

FR0000124414 ALBI

Euronext Paris données temps réel
  • ouverture

    3.660

  • clôture veille

    3.600

  • + haut

    3.740

  • + bas

    3.660

  • volume

    205

  • valorisation

    91 MEUR

  • capital échangé

    0.00%

  • dernier échange

    24.05.19 / 17:29:55

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    3.560

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    3.920

  • rendement estimé 2019

    -

  • PER estimé 2019

    Qu'est-ce que le PER ?

    Fermer

    -

  • dernier dividende

    -

  • date dernier dividende

    08.05.19

  • Éligibilité

    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer
    PEA-PME

    Qu'est-ce que le PEA-PME ?

    Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

  • + Liste

Retour au sujet GASCOGNE

GASCOGNE : Refinancement + AK

gaepre1
21 déc. 201711:23

Gascogne annonce la signature d'un contrat syndiqué de 110 millions d'euros destiné au refinancement de sa dette existante et au financement de son programme d'investissement industriel pour les années 2018-2020.
' Cette opération va donner les moyens à Gascogne de poursuivre son programme d'investissement afin de renforcer son outil industriel : après une 1ère tranche d'investissement de 100 ME sur la période 2014-2017, Gascogne va à nouveau investir 100 ME sur la période 2018-2020 (financé pour moitié par le nouveau crédit d'investissement et pour moitié par l'autofinancement généré par les sociétés du Groupe), portant ainsi le total des investissements à 200 ME sur 7 ans ' indique le groupe.
Par ailleurs, le Groupe proposera lors de la prochaine Assemblée Générale annuelle 2018 un projet d'augmentation de capital d'un montant de 10 millions d'euros, soutenu par l'actionnaire Attis 2, à réaliser avant la fin de l'année 2018.

Signaler un abus

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

13 réponses

  • maxos1
    21 décembre 201718:04

    Ca voudrait dire tout simplement que la boîte compte générer à minima 50ME de cash sur les 3 ans, pour une valo de 85ME ça parait vraiment bradé. J'espère une excellente surprise pour l'exercice en cours, le prix de la pâte à papier est en train de
    flamber.
    http://www.livreshebdo.fr/article/le-prix-de-la-pate-gonfle-celui-du-p apier-augmente

    Signaler un abus

  • prott1
    21 décembre 201718:30

    ça me semble être une annonce d'une grande importance mais tout le monde "s'en cogne de gascogne" en ce moment ( à peine plus de 1000 actions négociées ce jour ... )

    Signaler un abus

  • M5198993
    21 décembre 201721:47

    veut dire que le titre restera sous pression pour encore un an

    Signaler un abus

  • prott1
    26 décembre 201721:26

    l'ak aura le mérite de faire connaitre les intentions de viktoria invest sur sa position long terme dans Gascogne et puis ce type d'augmentation de capital mineure ( à peine 13 % de dilution ) soit du genre à limiter la valorisation du titre car c'est de l'investissement pur et dur ( elle n'est pas là pour financer des restructurations ou plan de départ, le gros ayant été fait durant cet exercice 2017 il me semble, ni pour rembourser des dettes ). En 2018 on devrait avoir un beau bilan en plus d'une rentabilité d'exploitation nettement orientée à la hausse avec l'apport en année complète de la chaudière biomasse en plus .

    Signaler un abus

  • maxos1
    27 décembre 201710:54

    En phase prott1, on a quand même le risque de se faire éjecter pour pas trop cher s'ils décident un retrait du flottant.
    Pour 2018 ce sera aussi année pleine production pour la papeterie, pas d'arrêt technique.

    Signaler un abus

  • j.tocata
    05 janvier 201809:27

    Les besoins d'investissement de remise à niveau de l'outil industriel restent élevés, la situation industrielle était donc très dégradée.
    Le retour au dividende est de facto reporté de plusieurs années.
    Enfin l'AK apparaît comme un pas de plus vers la sortie des minoritaires.

    Signaler un abus

  • prott1
    05 janvier 201818:30

    personnellement j'ai lu "renforcement de l'outil industriel" et non "remise à niveau" mais je chausse certainement des lunettes roses et vous des lunettes noires :)
    Pour ce qui est de l'AK c'est une éventualité à prendre en compte .

    Pour le dividende cela me parait logique que l'on n'en voit pas la couleur avant qq année mais du moment que la capitalisation augmente ça me va personnellement . ;)

    Signaler un abus

  • maxos1
    08 janvier 201821:20

    @Tocata, outil industriel dégradé certainement oui, mais en état de production.
    Quand il arrive de l'argent frais, les premiers investissements sont consacrés à la fiabilisation de l'outil, pour augmenter son efficience en limitant le nombre d'arrêt sur les machines à papier, le ROI est instantané.
    La suite c'est l'efficience énergétique réduire le ratio énergie/tonne produite, le ROI est rapide et doit permettre de générer du cash des la première année.
    Enfin dernière phase porter dès amélioration judicieuses? pour augmenter la qualité et la vitesse des machines, le ROI est plus lent mais ça vaut le coup et ca améliore le patrimoine industriel en vue d'une vente de la boite à la concurrence.

    Les phases 1 et 2 sont réalisées, ils vont passer à la phase 3.
    Avec le cours actuel de la pâte à papier, je crois que n'importe quelle machine aussi mauvaise soit-elle est capable de gagner beaucoup d'argent en ce moment..

    Signaler un abus

  • prott1
    09 juin 201809:12

    Une phrase a attiré ma curiosité dans le rapport annuel concernant le refinancement , il est écrit que l'AK va être réalisée à la demande du pool bancaire et que ATTIS 2 donne sa garantie à hauteur de 70 %, ce qui ne pas dire que ATTIS 2 va prendre effectivement 7 millions d'€ à sa charge et diluer en core plus les minoritaires.

    Il est possible que les dites banques veuillent enter au capital via l'AK et peut être négocier avec Viktoria pour reprendre leurs titres .
    J'avoue que c'est une éventualité vraiment sympathique, car d'une part ça va augmenter le flottant et mettre de vrai actionnaires ( dans le sens stable et sérieux ) aux côté du groupe .
    Encore une fois je porte des lunettes roses ;)

    Signaler un abus

  • opif1
    12 juin 201822:49

    Bonjour Prott, je ne suis pas certain de bien comprendre où vous voulez en venir, mais ma compréhension de l'AK c'est que la participation d'Attis (70%) va leur permettre de rembourser l'avance en compte courant des associés (7 ME), consentie fin 2017. Attis a déjà payé ces 7 ME, l'AK servira à convertir leurs créances. Cf rapport des CAC. Là où je vous rejoins, c'est qu'il y a possibilité pour viktoria Invest, s'ils le souhaitent, de se faire diluer au sein des 30% restant. (Actionnaire)

    Signaler un abus

  • maxos1
    13 juin 201809:30

    Ce que j'ai compris, c'est que ATTIS aura le choix soit de payer en cash les action, soit de prendre les actions en annulant une partie de la dette.
    Nous seront invités à cette AK, on a parlé ici d'un cours de souscription à 2,5€ je n'arrive pas à croiser cette info. Mais 2.5€ ce serait quand même une jolie prime.
    Le danger qui nous guette c'est un certain "bidouillage légal" de compta avec une tentative de nous éjecter à un prix trop bas, mais je suppose que Viktoria Invest qui connait bien l'historique, le fonctionnement de la boite et les cycle papetier ne va pas se laisser embarquer et sera de facto notre allié.

    Signaler un abus

  • opif1
    13 juin 201818:24

    Salut Maxos, pour moi c'est plutôt clair, Attis a déjà payé les 7 ME fin 2017 (cf rapport CAC transactions sur les parties liées), ils vont se servir de l'AK pour convertir leurs créances. Mais ces 7 ME n'ont pas été intégrés dans les dettes financières du bilan, mais sur la ligne Dettes diverses du poste Autres passifs courants, ça n'aura donc pas d'effet sur le montant des dettes financières "classiques". La position d'Attis au capital restera stable, le doute porte plus sur Viktoria Invest pour moi, se laisseront-ils diluer ou suivront-ils l'AK ? Comme toi, je n'ai rien vu sur le cours de souscription mais 2,5 euros me semble assez irréaliste, surtout avec la remontée récente du cours de Gascogne. Je me demande si cette remontée n'est pas un peu téléguidée pour permettre un prix d'AK correct et une moindre dilution ? (Actionnaire)

    Signaler un abus

  • maxos1
    15 juin 201809:47

    Merci pour ce complément Opif

    Le prix du Kraft est encore en forte hausse pour cette année, j'y vois un gros effet de levier sur l'Ebitda,

    Ça devient même très tendu avec une hausse de 33,3% sur un an, et surtout 22% en Europe depuis janvier.
    Le Dollar qui remonte ajoute une grosse cerise sur le gâteau.

    Seul bémol, c'est la capacité de la branche sac de répercuter les hausses, mais en 2017 ils y était arrivés je pense.

    Vraiment je trouve cette affaire extrêmement décotée.

    Signaler un abus

Retour au sujet GASCOGNE

13 réponses

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer