1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Forum

GASCOGNE
3.740 EUR
-2.09% 

FR0000124414 ALBI

Euronext Paris données temps réel
  • ouverture

    3.620

  • clôture veille

    3.820

  • + haut

    3.740

  • + bas

    3.620

  • volume

    64

  • valorisation

    91 MEUR

  • capital échangé

    0.00%

  • dernier échange

    27.06.19 / 10:48:22

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    3.560

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    3.920

  • rendement estimé 2019

    -

  • PER estimé 2019

    Qu'est-ce que le PER ?

    Fermer

    -

  • dernier dividende

    -

  • date dernier dividende

    08.05.19

  • Éligibilité

    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer
    PEA-PME

    Qu'est-ce que le PEA-PME ?

    Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

  • + Liste

Retour au sujet GASCOGNE

GASCOGNE : Article Boursier

pedro81
19 juil. 201610:31

Gascogne : prêt à envoyer du bois ?

Sommeil. Difficile pour Gascogne de recueillir autre chose que de l'indifférence sur le marché parisien... L'action est entrée dans une longue séquence de léthargie avec un cours désespérément " flat " depuis l'augmentation de capital réalisée il y a deux ans. Une mise en sommeil d'autant plus surprenante que les résultats du spécialiste des emballages et de la transformation du bois se sont nettement redressés l'an dernier. La reprise en main effectuée d'une main de fer dans un gant de velours par son PDG Dominique Coutière a commencé à produire ses fruits. En réalité, le titre pâtit d'une liquidité modeste en Bourse, mais aussi d'une communication financière réduite à sa plus simple expression et d'une absence de suivi de la part des analystes. Trois facteurs qui vont souvent de pair. Rédhibitoire ? Nous pensons au contraire que le titre pourrait connaître un réveil prochainement. A l'occasion de la publication des comptes du premier semestre 2016, prévue à la rentrée, par exemple. Si la conjoncture n'est pas franchement porteuse dans la filière, Gascogne devrait avoir profité sur la première moitié de l'année de l'effet embarqué des baisses de coûts et des mesures de productivité réalisées précédemment dans le cadre d'un vaste programme de restructuration destiné notamment à arrêter ou redimensionner des activités en pertes (charbon de bois, produits en châtaignier, murs à ossature bois).

Décote. Parmi les autres facteurs jouant favorablement sur les perspectives 2016, on notera également une légère baisse des prix du bois, un allègement de la facture énergétique, un dollar fort qui tend à renforcer la compétitivité du groupe à l'export... Sans oublier une poursuite de la baisse des taux : 90% de la dette brute totale de Gascogne a été émise à un taux variable, avec une indexation sur l'Euribor à 3 mois. De quoi alléger la facture des frais financiers du groupe actuellement, alors que l'endettement net atteignait 96 millions d'euros à fin juin, soit 102% des fonds propres à la même date. Du côté des éléments négatifs, on notera que Gascogne a connu des remous sociaux en début d'année sur la branche papetière et qu'une enquête a été ouverte par la Commission Européenne à propos d'éventuelles pratiques anti-concurrentielles de Gascogne Papier et Gascogne Sacs. Insuffisant cependant pour obérer le redressement des résultats de Gascogne, sauf dégradation supplémentaire de la conjoncture. Nous tablons prudemment sur un bénéfice net proche des 10 ME sur l'année en cours, hors exceptionnel, après un profit de 7,1 ME réalisé en 2015. Le PER 2016 ne s'élève ainsi qu'à 6, ce qui apparaît modeste, même pour une cyclique. En outre, le décote sur fonds propres s'élève à une trentaine de pourcents, ce qui reflète une sous-valorisation.

Signaler un abus

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

4 réponses

  • gaepre1
    19 juillet 201611:25

    Merci. Ça confirme ce qu'on pouvait penser de la teneur de l'article. Attendons donc le verdict du S1. Mon estimation de la fair value actuelle est entre 3,5 et 4.

    Signaler un abus

  • machad70
    19 juillet 201616:18

    Merci Pedro pour l'article

    Signaler un abus

  • reunion1
    20 juillet 201609:00

    Ce cours est massacré et cette action oubliée depuis des mois. mais cela ne durera pas !
    Enfin il faut l'espérer !

    Signaler un abus

  • j.tocata
    02 août 201617:15

    Si la fair value est entre 3,5 et 4, le dernier cours de 3,17 laisse un potentiel moyen de +18%.
    Est-ce suffisant pour entrer ? Pas du tout sûr...

    Signaler un abus

Retour au sujet GASCOGNE

Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer