1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Forum

GASCOGNE
3.960 (c) EUR
+2.06% 

FR0000124414 ALBI

Euronext Paris données temps réel
  • ouverture

    3.960

  • clôture veille

    3.880

  • + haut

    3.960

  • + bas

    3.960

  • volume

    1 000

  • valorisation

    96 MEUR

  • capital échangé

    0.00%

  • dernier échange

    14.06.19 / 09:00:02

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    3.780

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    4.140

  • rendement estimé 2019

    -

  • PER estimé 2019

    Qu'est-ce que le PER ?

    Fermer

    -

  • dernier dividende

    -

  • date dernier dividende

    08.05.19

  • Éligibilité

    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer
    PEA-PME

    Qu'est-ce que le PEA-PME ?

    Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

  • + Liste

Retour au sujet GASCOGNE

GASCOGNE : resultats 2015

christad
24 mars 201618:45

Gascogne : Résultats annuels 2015
Envoyer par mail
0
24/03/2016 | 18:10

Mimizan, le 24 mars 2016




Résultats annuels 2015



Le Conseil d'Administration de Gascogne, réuni le 24 mars 2016 sous la présidence de Dominique Coutière, a arrêté les comptes de l'exercice 2015. Les comptes consolidés ont été audités. Le rapport de certification sera émis après finalisation des procédures requises pour les besoins de la publication du rapport financier annuel.



L'année 2015 a été marquée par la phase active des restructurations et des investissements prévus dans le plan de retournement. En particulier :



La restructuration industrielle de la branche bois avec l'arrêt ou le redimensionnement des activités en pertes (charbon de bois, produits en châtaignier, murs à ossature bois) dans le cadre d'un Plan de Sauvegarde de l'Emploi
Les investissements de retournement (plan d'investissement de 100 M€ sur la période 2014-2017)
L'unité de coupe-aboutage à Saint Symphorien dans la branche bois installée au cours du second semestre 2015 pour une mise en production début 2016
La chaudière biomasse de Mimizan dont la mise en service est effective à la fin du 1er trimestre 2016
La modernisation de la sacherie de Nantes réalisée au cours de l'été 2015
La mise en place de la cellule Recherche et Développement de la Division Emballage sur le site de Dax
La poursuite de la mutualisation des équipes support de la Division Emballage et de la Holding





Compte de résultat

En M€ 2014 2015
Chiffre d'affaires 410,9 415,1
EBITDA (1) 11,0 16,7
Résultat opérationnel courant 0,8 7,7
Résultat opérationnel -2,1 9,7
Résultat financier -3,9 -1,9
Résultat avant impôt -5,9 7,9
Résultat net consolidé -5,7 7,1



Le chiffre d'affaires se monte à 415,1 M€, en progression de 1,0 % par rapport à 2014, marquant un retour à la croissance après 4 années consécutives de baisse.

Cette progression de 4,2 M€ a été réalisée malgré le recul de certains marchés (construction et poudre de lait pour l'activité sacs) et la poursuite de la rationalisation des gammes de produits.

L'EBITDA[1] progresse de plus de 50% de 11 M€ en 2014 à 16,7 M€ en 2015 malgré la forte hausse des prix du bois qui a représenté un surcoût de 8,5 M€ par rapport à 2014. Ce surcoût a été toutefois compensé (7 M€) en partie par deux autres facteurs macro-économiques : la baisse des cours du pétrole et le renforcement du dollar par rapport à l'euro.

Les mesures prises en matière de réduction des coûts ont commencé à porter leurs fruits avec une diminution des frais de personnel (yc interim) de 5,3 M€ (- 5,6%) et une meilleure maîtrise de la consommation d'énergie (2 M€ hors baisse des prix du fuel).



Le résultat opérationnel courant passe par conséquent de + 0,8 M€ à + 7,7 M€.



Le résultat opérationnel s'établit à 9,7 M€ et intègre des autres produits et charges opérationnels pour un montant de + 2,0 M€.



Le résultat financier s'élève à - 1,9 M€, en amélioration de 2,0 M€ par rapport à 2014 grâce à la baisse des frais financiers (- 1,7 M€) conséquence de la restructuration financière et un résultat de change en amélioration de 0,4 M€.



L'impôt sur les sociétés s'élève à - 0,8 M€ en 2015 contre un produit de + 0,2 M€ en 2014.



Le résultat net de l'ensemble consolidé ressort à + 7,1 M€ contre - 5,7 M€ en 2014, soit une amélioration de 12,8 M€.





Les résultats par branche d'activité sont détaillés dans le tableau ci-dessous :


En M€ BOIS PAPIER SACS FLEXIBLES
2014 2015 2014 2015 2014 2015 2014 2015
CA 71,9 74,0 101,2 106,8 113,4 110,7 124,2 123,6
EBITDA -4,1 -0,9 4,8 4,1 6,1 5,8 4,5 7,3
Résultat Opérationnel Courant -5,9 -1,4 3,9 3,3 2,5 1,6 1,3 4,3



La branche Bois voit son chiffre d'affaires progresser pour la première fois depuis de nombreuses années et connait un début de redressement de sa rentabilité économique sous l'effet des actions entreprises pour se désengager ou redimensionner les activités les plus déficitaires.



La branche Papier réalise une bonne performance commerciale (chiffre d'affaires en hausse de 5,5%) mais sa rentabilité se dégrade sous l'effet d'une hausse sans précédent des prix du bois que n'ont pu compenser en totalité ni d'autres facteurs macro-économiques (prix du fuel et parité euro-dollars), ni la maîtrise des coûts.



La branche Sacs maintient son EBITDA dans un contexte économique peu favorable, avec une demande faible sur deux de ses principaux marchés (construction et poudre de lait).



La branche Flexible présente un chiffre d'affaires en léger retrait mais ce n'est pas au détriment de l'EBITDA qui progresse notamment grâce à l'amélioration du mix client, une meilleure performance industrielle et la maîtrise des coûts fixes




Situation financière

2014 2015
Bilan
Capitaux propres (M€) 85,6 94,4
Capitaux propres par action (€) 4,2 4,7
Endettement net (M€) 60,7 96,0
Besoin en Fonds de Roulement (M€) 85,6 93,1
Tableaux de flux
Cash-flow d'exploitation (M€) 7,0 -3,8
Investissements (M€) -18,8 -32,6
Produits de cession (M€) 0,0 1,7
Cash-flow financement (M€) 39,9 8,2
Variation de trésorerie (M€) 27,6 -26,3



Après une année 2014 marquée par des apports massifs de trésorerie avec la restructuration financière, le groupe est entré dans la phase active de son plan de retournement opérationnel. Près de 21 M€ d'investissements de retournement ont été ainsi effectués en 2015 afin de moderniser l'outil industriel et accroitre la compétitivité du Groupe. Le Groupe a également mis en œuvre des restructurations indispensables (PSE dans la branche bois).



Le financement de ces opérations, couplé à une augmentation logique du besoin en fonds de roulement dans cette phase de reprise, se sont traduits par une consommation de trésorerie de l'exercice de 26,3M€ globalement conforme aux anticipations du Groupe.





Responsable de l'information financière
Dominique Coutière, Président-Directeur-Général Tél : 05 58 56 60 21

Signaler un abus

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

3 réponses

  • cris2868
    24 mars 201620:51

    l'essentiel de la "jolie" performance a déjà été réalisée au S1 2015 (+7.2 ME de résultat net). Ainsi, le S2 est négatif de 0.1ME puisque le résultat final rn consolidé 2015 est de +7.1ME

    Signaler un abus

  • maxos1
    24 mars 201621:14

    Au S2, il y avait l'arrêt technique de la papeterie de Mimizan qui a un impact très important financièrement.
    Un arrêt technique sur un papeterie de ce type dure autour de 10 jours. C'est 3% de CA en moins dans les comptes de la branche papier.
    Et surtout pendant cet arrêt, il faut payer les salaires des employés, plus environ 500 sous-traitants chargés de faire des opérations très lourdes en maintenance, avec des couts de fournitures très élevées.
    La périodicité étant généralement de 18 mois, cet impact ne sera pas récurent sur 2016.
    Perso, je n'attendais pas mieux, mais je n'avais pas bien anticipé la hausse du bois, qui impacte toutes les branches.
    J'aimerais avoir aussi plus de détails sur la structure de la dette nette (cour terme VS long terme), ainsi que des perspectives, mais bon ce n'est pas mal à première vue, la boite semble enfin fort bien dirigée.

    Signaler un abus

  • pedro81
    25 mars 201614:51

    Merci pour cette publication!
    On attend les perspectives...

    Signaler un abus

Retour au sujet GASCOGNE

Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer